Jump to content

Raphael_OD

Membre
  • Posts

    1,764
  • Joined

  • Last visited

A propos

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Raphael_OD's Achievements

  1. il y a des préco de charge utile en astrophoto et en visuel.
  2. un pb de configuration /etc/interfaces à regarder peut être. Comment ta NAFABOX prend elle une IP (DHCP , fixe) ?
  3. J'irais vers des courroies crantées ou des moteurs direct sur axe. Ma SP de 1989 tourne sous MCMT à présent. Si tu es bricoleur bien sûr.
  4. Le mlx supporte d'être dehors H24 par contre, colle silicone pour ma part dans boitier basique (boite de dérivation. Il faut étanchéifier un minimum. J'en profite pour indiquer que le code donné ici fonctionne sous Python et RPI Zero wifi pour ma part et raccordé à un IPX800 le capteur fait le job. Il y a juste un ajustement saisonnier à faire (été /hiver) des coefficients. Depuis 5 mois dehors fait le job sans soucis J'ai délaissé l'Arduino d'origine vu la souplesse et le coût d'un PI Zero. A+
  5. Pas trop de monde ici , comme sur le forum d'en face je re-commente ici, ton image est superbe ! couleur et traitement très correct pas agressif. Bravo !
  6. La mienne tourne sur le RPI 3 depuis 24 mois mais le Pi n'est pas dehors mais sous l'abri et la CAM en haut d'un mât
  7. Oui à tenter j'ai pas poussé plus loin pour le moment
  8. Il faut compléter ton Cloudsensor avec une allsky pour vérifier c'est pas du luxe J'ai tenté de faire un algo sur les images données par ma allsky afin de détecter le % de nuages sur l'image mais c'est aussi très aléatoire à modéliser...et pas fiable à 100% On peux aussi prendre la température IR object (sky) du mlx et faire le graph uniquement de sa courbe là on détecte les fins passages nuageux si toutefois ton CS est étalonné.
  9. Bjr, je viens de passer le programme sous un Raspberry Pi Zero WH il fonctionne parfaitement, merci Olivier pour le débroussaillage de l'algo, il n'est pas encore calibré sur le ciel (en particulier pour ciel couvert ciel clair). Le programme en python génère un fichier JSON interrogeable par n'importe quel programme qui sait le lire , les données sont historisées dans une base sqlite3 ce n'est pas un produit fini mais un bricolage avancé. En tout cas je pense bien plus souple que mon ancien CloudSensor. Le déclenchement d'un relais contact sec par un des GPIO en fonction de Safe /Unsafe est possible et fiable. J'ai un détecteur de pluie qui fonctionne de la même façon vers un IPX. Par contre j'ai complètement viré les appels par le port série. Le fichier JSON étant actualisé à chaque mesure. Le coût estimé : 15 euros de carte 9 euros de MLX et de la matière grise et du temps. A+
  10. Bravo JC elle est superbe et le traitement est soigné A+
  11. Voici ma réponse à ce message plutôt HS voire Trollesque 😇 je rappelle aussi que la cassette est dépassée comme support "safe and secure" de stockage mouarf 😄😄😄 Pour passer de l'age de pierre à l'age de la lumière et de la fibre. https://raspberry-pi.fr/raspberry-pi-400/
  12. @Gaiar60 ah bon parce que dans ta banque tu paies pas de frais pour un tiers
  13. je ne comprends pas tu veux un programme tout fait ?
  14. En fixe ou en remote ou en nomade le NUC est éprouvé, j'en suis content. Bref faut faire son cahier des charges et voir l'usage. Exemple
  15. un boot system en 4s ça n'a pas de prix 😀
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.