Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Tech'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • Paysages de nuit's Logiciels
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets
  • Siril et Sirilic's Logiciel SIRIL
  • Siril et Sirilic's Aide SIRIL
  • Siril et Sirilic's Tutoriels SIRIL
  • Siril et Sirilic's Propositions d'évolution SIRIL
  • Siril et Sirilic's Tout sur les scripts !
  • Siril et Sirilic's Logiciel SIRILIC
  • Siril et Sirilic's Aide SIRILIC
  • astronomie avec arduino's Discussions
  • astronomie avec arduino's nos inventions et réparations sur le terrain
  • livre d'astronomie's Sujets
  • Astrophoto sur Pentax's Matériel
  • Astrophoto sur Pentax's Logiciels
  • Astrophoto sur Pentax's Tutos & astuces
  • Astrophoto sur Pentax's Discussions

Categories

  • Files
  • Paysages de nuit's Modes d'emploi
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D
  • astronomie avec arduino's codes de programmation
  • astronomie avec arduino's catalogues d'objets célestes
  • astronomie avec arduino's Fichiers divers
  • Astrophoto sur Pentax's Fichiers

Blogs

  • ASTROBOOK 21
  • kiwi
  • girafe234
  • Sciences de l'univers et de l'infiniment petit
  • Taloustar
  • livre d'astronomie's a vos lecture
  • Astrophoto sur Pentax's Actualités

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies
  • Messages publicitaires

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

  1. Bonsoir, J'ai remarqué que Siril limite le nom des fichiers à 79 caractères systématiquement : r_pp_C2019U5_25Avr2022_comete_W3SH3_miror_grad_photom_manu_Green_Asinh_Histo.fi même si le système accepte des noms plus longs. Y a t'il une raison particulière à celà ? Un moyen de modifier cette limitation ? C'est ennuyeux car j'aime bien laisser des détails du process dans le nom de mes fichiers et là, je suis obligé d'aller méticuleusement vérifier après l'enregistrement et reprendre le nom attribué sous Nautilus, ce qui est un peu pénible en pratique 😜 Dans cet exemple, pour retrouver : r_pp_C2019U5_25Avr2022_comete_W3SH3_miror_grad_photom_manu_Green_Asinh_Histo.fit Je suis sous Ubuntu 20. Merci d'avance. Bonne soirée
  2. Salut la communauté. Nous sommes très heureux de vous annoncer la sortie de Siril 1.0.2. Cette version est une version de stabilisation la 2ème depuis la sortie de la 1.0.0, mais comme on aime bien faire des cadeaux, elle est accompagnée d'une nouvelle méthode d'interpolation dans l'extraction de gradient. Plus de nouvelles sur cette version, c'est ici. Un tuto sur le retrait de gradient, c'est ici. Bonne journée.
  3. Bonjour, je suis en ce moment dans les plans pour la construction de ma lunette astro. J'ai un doublet comme objectif et donc pour faire de cette lunette une apochromatique je voudrait y ajouter un correcteur de champ. Je connais la notion de backfocus entre le correcteur et le capteur de la caméra, cependant je ne sais pas comment définire à quelle distance de l'objectif je dois placer mon porte oculaire pour que mon correcteur soit a la bonne distance de l'objectif et atteindre le focus correctement. Est-ce que quelqu'un peut m'éclairer sur ce point ou posséde une méthode pour le déterminer. Merci d'avance pour vos réponses. Maxime
  4. Bonjour, Hier, malgré les conditions météo et lunaires défavorables, je me suis risqué à une capture de la grande ourse. - Canon 700D (normal) - Objectif 28mm f2.8 - ouvert à 2.8 - monture lx3 - 30 brutes iso 400 F2.8 - expo 30s (soit 15min total) - 20 darks iso 400 F2.8 - expo 30s - 30 flats iso 100 f2.8 - expo 1/60 (pour mettre l'histogramme au centre mais j'ai pas tout compris, certain parlent de 1/3, d'autre de 2/3,..) avec écran téléphone blanc lumineux posé sur l'apn ------------- Je pense que c'est là que je me suis planté ! - 30 offset iso 100 f2.8 - expo 1/4000 s Lors de l'export sous siril, j'ai du vignettage, et ci-après un flat. : Est-ce que vous avez une idée ??? Merci par avance pour vos conseils. Sinon comme je m'y attendais c'est trop petit pour voir les galaxies mais en tirant à fond sur les paramètres on les devine (j'ai peut être aussi un léger problème de mise au point). Je retenterai ma chance avec un objectif 135mm.
  5. bonjour à tous Je suis tombé par hasard sur ce logiciel gratuit : NINA ou nighttime imaging 'in' astronomy lien : https://nighttime-imaging.eu/ est-ce que certains d'entre-vous ont des retours ou déjà testé (rien dans une recherche google : webastro + nina) ça semble un très bon logiciel de type APT, SGP, Ekos, avec une interface graphique bien soignée et simple à configurer - photo, roue à filtre, rotateur - map auto (focusing) - sequence - astrometry local ou internet avec API (compte gratuit) - alignement polaire (darv et/ou astrometry) - phd - méteo via openweathermap avec API ("plus besoin" de sonde) merci de vos retour
  6. Salut le club. Voici un engin que je recherchais depuis quelques temps, celle ci ou la Royal Astro. Dernière arrivée a la maison donc. La Syw 76.2 1400 fd18.3. Je n'ais pu le sortir que 2 fois pour le moment sur ciel moyen+ en lunaire. Mes premiers impression : Ca présage du très bon. Le ciel, ces deux fois ci, n'était pas excellent mais la lunette a montré qu'elle a un gros potentiel. En correction du cromatisme sur le limbe lunaire, excellente correction pas de liseré du tout, avec les oculaires testé, peut être un très léger Halo a l'intérieur du limbe (débordant sur la lune) vert, mais très difficilement visible avec certain oculaire seulement. A comfirmer sur un ciel propre. Mais aucun liseré, a voir donc ci elle atteint les performances de la Royal 60 1200 fd20 a ce niveau. La lunette monte en grossissement sans aucun problème, au moins aussi bien que les 76/80 1200. Bizarrement, j'y ais posé hier le planetary II 4mm (350x) et malgré le ciel moyen, l'image était vraiment bonne, encore assez lumineuse, avec des détails bien rendu. Sans avoir cette sentation de piqué, relief cicelé. Il serait donc peut-être possible de monter a ce grossissement, sans voir de nouveau détails a la surface, mais pour s'approcher encore un peu plus, est apprécié de plus près les détails obtenu a des grossissement moins poussé, avec une bonne stabilité, et un rendu bien contrasté. Je n'ais pas obtenu encore cette Lune avec ce relief hyper cicelé, vu dans d'autres lunettes, mais je met ca sur le compte du ciel très perturbé du moment. Côté correction des bords, l'optique semble très bonne. Mieux que les 80 comme la Nikon ou la Vixen. Elle approche ou égale la Royal 76 1200 dans ce domaine. Elle corrige les même oculaire jusqu'à l'arrêt de champs, d'après ce que j'avais noté. Avec le même niveau de piqué ou pas, a voir avec un bon ciel Elle corrige également mon sky optique 16 82° jusqu'à l'arret de champs, et le champs y ais très plat, pratiquement sans déformation a travers cette oculaire. Donc très bon de ce côté la, a voir a coté d'une Royal 76, qui reste une référence dans se domaine. Pour le rendu de la Lune faut attendre un beau ciel. Pour l'instant le relief m'a semblé légèrement en dessous des autres excellente 80 1200, a voir donc Elle m'a montré Rima Hadley en partie lors de ma première sortie. Avec le petit cratère a coté sans aucune peine. A voir donc. Bon potentiel.
  7. Bonsoir les amis quelqu'un utilise t il la caméra SPC900NC avec PHD2 ? mon problème est le suivant: pour un suivi correcte il me faut une étoile 2.60 max au delà plus de détection d'étoile . j ai essayé différents réglages de la SPC900 et de PHD2 . est ce normal pour la SPC900 (sensibilité) mon OS est WIN 10 Merci de votre aide
  8. Bonjour, Quelqu'un a-t-il une idée sur ce monoculaire japonais vintage que je viens d'acheter. Il y a un logo avec la lettre K, cela devrait permettre d'en connaître la marque.
  9. Salut, après les questions sur la 80ED et le C8, viennent celles relatives à l'APN... je viens d'acquérir un 600D, et voudrait profiter de l'éclipse a venir pour me (et le) tester sur la lune. EOS utility fonctionne parfaitement, par contre Eos camera movie record (sur Mac OS) ne veut rien savoir, quelque soit l'ordre d'allumage (sans compter qu'il n'y a pas moyen de brancher l'apn au mac sans que EOS utility ne se lance et ne coupe l'an si je le ferme...), après 2-3h de recherches infructueuses, je viens au secours 😅 quelqu'un aurait une idée de la démarche? config: -MacBook Pro mid 2010/High sierra -EOS 600D (V 1.0.2) -eos_movrec.0.1.9.beta2 merci d'avance!
  10. Dernière vieilleries en vue, acquis. De 1983, vendue en 1984. Il existait en orange comme celui ci, et noir également. Traitement MgF2. Celui ci a la particularité d'avoir le chercheur coudé 8x50 du super C8+ avec éclairage. Super C8+ qui n'existait qu'en noir me semble t'il. Il est Nickel. Seulement une petite rayure sur une partie grise Les miroirs sont ok, la lame elle montre quelques traces d'humidité a l'intérieur, mais vu le bon reglage de l'optique, je ne compte pas démonter pour le moment. J'ai eu un précédent C8 plus récent, un Celestar noir. Je n'avais pas trop accroché sur l'image qui je trouve manquait un peu de densité, avec une mis au point tres sensible. Hier un test en terrestre sur celui ci montre une image plus dense dans le rendu des matière, plus texturé. Avec une mis au point très facile. Je suis monté a 285 fois sur les écrous d'une antenne a 200 mètre. Ca présage du tres bon. On s'approche un peu plus de l'image d'un refractor. A voir ce soir en lunaire.
  11. Bonjour à tous, @Colmic@Drase vous m’avez déjà conseillé ailleurs je vous en remercie, je recrée un sujet car le précédent ne fait plus sens pour mes questions. J’ai donc une asiair et une asi533 et mes débuts sont compliqués, beaucoup trop de bruits et une map complètement à l’ouest. Pour le bruit : avec une cam refroidie comme l’asi533 je pense que je découvre après un APN une beaucoup plus grande sensibilité donc il faut que je fasse beaucoup de poses. Du coup je suis passé à bien plus de poses, de mon jardin je laisse toute la nuit jusqu’à la fin de la nuit astro. Pour la map : je pense avoir corrigé le tir, mon dernier shooting hier M51, j’ai fait une map pour la mise en station puis j’ai visé Altair (non loin de M51…) et là avec cette étoile bien brillante au milieu du champs j’ai pu me mettre en mode Focus de l’asiair et fignoler avec le masque de Bahtinov, ouf… OK c’est mieux. Du coup je me pose encore des questions, l’image reste bruitée pourtant 84 poses de 300 sec, -10° pour le capteur. Flats et Darks et Offset. Est-ce normal pour vous ? La map c’est bien mieux et je ne vois pas comment faire mieux du coup si on zoom ni trop ni pas assez juste comme il faut je commence à avoir une image qui devient sympa je suis content, mais pour encore plus de détail à votre avis : il faut acheter un EAF car la map doit bouger dans la nuit et ça se voit ? Il faut changer l’ED80 ? Il faut changer l’ASI533 ? Donc faudra-il que je change de matos pour améliorer les détails de l’image sur cette « petite » galaxie ou est-ce que je suis loin de ce que je peux en tirer et je suis donc preneur de tous vos conseils ! Merci beaucoup pour votre aide et votre expérience.
  12. Bonjour à tous, Je partage avec vous cette synthèse des principaux éléments qui font une bonne astrophoto. C’est ce que je retiens après un peu plus d’un an de lectures, d’apprentissage et de conseils reçus. C’est forcément très réducteur mais cela peut quand même aider ceux qui débutent. N’hésitez pas si vous avez des suggestions d’ajouts / modifications! Emmanuel
  13. Bonsoir à tous, Je rencontre un problème avec un jeu de filtres Antlia que j'ai du mal à définir / comprendre et qui je pense m'empêche de faire une MAP correcte entre autre je joins des photos en exemple, il s'agit de brutes d'une cible que je fais en ce moment, M81 ce qui explique que je n'ai pas la O et la S mais le phénomène est plus ou moins le même Pour mieux comprendre voici mon setup et les exifs des photos exemples ESPRIT 80ED ASI 294mm avec filtres antlia 36mm non montés (les SHO sont les 3nm) LRGB: 120" gain 120 H: 300" gain 120 Comme on peut le voir en particulier sur la R et la H le cœur de l'Etoile est cramée et il y a comme une sorte de Halo qui me fausse la taille de l'Etoile et donc biaise l'autofocus selon moi phénomène qui n'apparait pas sur la B qui d'ailleurs à la meilleure MAP de toute et légèrement sur la G et la L, en narrowband c'est aussi beaucoup moins flagrant sur la O et la S que sur la H, dans tout les essais que j'ai fais c'est à chaque fois la H et la R le pire je précise que les conditions de météo et de ciel étaient très bonne, sous un bortle 4 et ne peuvent donc pas expliquer le phénomène j'ai bien penser au sens de montage des filtres mais âpres vérification ils semblent être dans le bon sens et au moins le filtre H à été testé dans les 2 sens bref je n'ai plus tellement d'idée si ce n'est que le problème est forcement en rapport avec le ou les filtres selon moi car le B entre autre ne pose pas de soucis, si la lunette ou la camera étaient en cause j'aurais le souci tout le temps, du moins j'imagine j'en appel donc à votre savoir et vous remercie d'avance pour les réponses qui me seront apportées!
  14. Yo les Jeunes Voici ma petite dernière, royal 76 1200 Je l ais reçu hier, et au premier test en terrestre, j'ai été déçus, images plates sans aucun contraste. Après analyse du problème, ça venait du tube, 1 seul baffles à l'intérieur et mal placé. Donc bricolage toute la soirée hier, j'y ais ajouté 2 bafles dans tube, replacé la première, plus une bafle dans le tube de crémaillère, donc 4 en tout, repeint le tout en noir mat. Résultat ce matin, en terrestre, image splendide, avec des frange violette tout fois dans les 200 fois sur l'antenne du voisin. Je l ais mis en face de ma galaxie 80 1200 pour voir, très net avantage pour la royal en contraste couleur, résolution. Frange plus discrète par contre dans la galaxie (towa 339). Plus qu'à voir dans le ciel ...
  15. Bonjour, Je m'adresse à vous car je suis un peu perdu dans les logiciels de (pré)traitement d'images planétaires. J'ai pris il y a un bon mois une série de 100 photos de Jupiter en RAW (format NEF) sur un Nikon D5000 monté sur un Schmidt Cassegrain (Celestron Nextar 4SE). Débutant en astrophotgraphie, j'ai voulu faire le traitement sur Iris, mais si tout se passe bien dans le traitement à proprement dit, les couleurs ne sont pas respectées car le modèle de mon appareil n'est pas reconnu par Iris (il n'a pas été mis à jour depuis la sortie de ce modèle). J'ai donc du sélectionner un autre modèle d'appareil Nikon dans les réglages d'Iris, mais le résultat est décevant pour les couleurs (qui ne sont pas du tout respectées). Je me tourne donc vers le logiciel AS!, en suivant les conseils de T. Legault dans son livre. Problème : contrairement à Iris, AS! n'ouvre pas les séquences d'images NEF (et je ne travaille pas avec une webcam pour le moment). Je suis un peu perdu du coup, car je ne sais pas dans quel format il est préférable de convertir mes images NEF pour qu'elles soient lisibles par AS!, ni comment le faire facilement (en ligne ça va prendre un temps fou vu la taille des fichiers...) Merci par avance pour vos éclaircissements ! (je vous mets une photo de l'image obtenu sur Iris, Jupiter est en rose haha)
  16. Pour commencer après avoir fais essentiellement du visuel et qlq photos planétaire avec un nexstar 6se et une neximage5, je me suis offert un c9 sur monture advanced vx, et une asi385 couleur. pour aller plus loin dans mes photos planétaires. Planètes très basses dons pas intéressante pour imager. Novice en mise en station de monture équatoriales, je décide d'utiliser la fonction asilive, histoire de ne pas avoir mis en route de l'engin pour rien, je monte mon réducteur 0.5 et je pointe m42 et la je prends une claque, dans un premier temps parce que je me rends compte que ma mise en station ne vaux pas un clou, sur ma première image de 10s d'expo mes étoiles font 3cm de long, et surtout après avoir réduit mes temps de poses à 1s, je vois apparaitre la nébuleuse comme je ne l'avais jamais vu direct. Je prends donc la décision de me lancer sérieusement dans le VA. Je regardes différent site et différents intervenant et me rends comptes que plusieurs philosophies s'affrontent : temps d'expo court 0,5 à 2s avec des tonnes d'images empilées, contre ceux qui ne jurent que par des temps d'expo de 5 à 30s unitaire. En fait pour l'instant je ne sais sur quel pied danser, seule certitude mon asi385 à un champs trop étroit, je vais commander une 533 refroidie pour plus que doubler ma couverture, Je ne vois pas de différence vraiment flagrante entre des stacks de 4/5 mn et des stacks de 20 mn, il en découle mes premières questions est ce que je me débrouille comme un pied ou, est il vraiment utile de rester longtemps sur un objet, le gain visuel est t'il vraiment intéressant sur des cumul temps plus important ? Asilive permet de conserver les fits unitaire, mais sauve l'image finale au format jpg, ce qui limite les possibilité de traitement photoshop . Totalement novice avec dss, je n'arrive pas a empiler les fits qui ont des temps d'expo court, j'arrive à empiller les fits de 30s d 'expositions sans trop de souci, mais le résultat en sortie de stack et moins bons que les stack live d'asilive. c'est peut être uniquement du à ma méconnaissance totale de ce programme. En parlant de programme me viens encore une question, sharpcap est il plus performant que le soft asi, en faveur de ce dernier une simplicité hallucinante pour sa mise en oeuvre, contre choix limité sur les temps d'expo qui sont imposé et uniquement trois niveau de gain possible. J'ai lancé sharpcap en live stack et j'ai été rebuté par le fait que le stack se lance immédiatement avant même que le moindre réglage de gain ou de temps d'expo ai pu être réalisé. Ce qui entraine la question suivante sharpcap est il vraiment plus performant, et donc mérite t'il que je consacre du temps à essayer de le maitriser. Pour illustrer mon propos je joint qlq images des mêmes objet pris avec des règlages très différent, toutes sont les sauvegardes directes des stacks sans aucun traitement, aucun de ces résultats ne me donne entière satisfaction : nous avons Orion 267x 1s et 30x10 s avec filtre uhc, un petit bout nébuleuse voile que je trouve sympa 6 mn de poses 2 sec unitaire avec un mauvais suivit, et une autre bout du voile la avec filtre uhc mais 125x 10 sec. pour finir ngc 7331 42x30s avec filtre uhc, et la même qlq jours plus tôt, 42x 2 sec je trouve sur cette dernière pas de gain significatif malgré la différence de temps de pose. tout conseil avisé sera le bienvenu, merci pour vos retours
  17. Hello, Tuto rapido pour découvrir la nouvelle fonction d'empilement AsiDeepStack de la suite logiciel ZWO AsiStudio. Pour récupérer AsiStudio c'est là: https://astronomy-imaging-camera.com/software-drivers Une fois installé et lancé on a le tableau de bord: Cliquer sur AsiDeepStack Dans la partie Files, dans les différents onglets , mettre les différents types d'images Lights et DOF pour réaliser le prétraitement: Une fois les fichiers Bias/Flat/Dark/Light chargés, cliquer sur Les opérations commencent: Au bout de quelques minutes, le fichier final s'affiche: Possibilité de jouer un peu avec l'image finale: sauvegarde avec la disquette bleue: Avant: Après: Le post-traitement se fera avec un autre logiciel. A essayer ça coûte pas cher
  18. Salut à tous, Le virus de l'astrophotographie m'ayant repris depuis 2 ans, j'ai investi autour de mon vieux C8 et j'ai pu progresser malgré mes conditions de centre ville. J'ai une "vieille" monture CG5 GT Advanced qui supporte 12kg et mon matos est aujourd'hui à 8. Je vois bien que mon suivi est souvent compliqué et PHD2 a régulièrement des messages qu'il n'arrive plus à faire les corrections. Pourtant je passe du temps à refaire la calibration (j'ai pas mal de jeu et/ou backslash), et avec NINA, je fais une mise en station aux petits oignons. Donc je commence à me dire qu'il faudrait passer au niveau du dessus à un prix raisonnable... Je vois pas mal de personnes sur le forum qui ont l'EQ6-R. D'après le site de Pierrot, ça serait une bonne monture avec de la charge à 20kg, des courroies donc bcp moins de jeu, etc. En gros je shoote la plupart du temps à F6.3 donc 1260mm de focale. Le 2000, c'est plutôt pour les planètes mais certaines galaxie me font de l'œil pour tenter le 2000...🙂 Je ne dépasse pas la minute aujourd'hui en temps de pose sans filtre avec la PL mais qd je mets le L extreme, j'aimerais bien mais là ça se complique pour la forme des étoiles...😒 J'aimerais donc avoir votre avis d'utilisateurs réels sur cette monture. Et la raquette est-elle aussi bien que la Nexstar de la CG5 que je trouve très ergonomique ? Jusqu'à quelle durée on peut aller raisonnablement ? Y a-t-il aussi la fonction polar align pour le visuel en nomade? Et sinon quel modèle vous recommandez sans dépasser 1500-2000€? Merci pour vos avis éclairés. Vu le prix, je préfère bien réfléchir avant... Samuel
  19. Promenande sélénographique à la surface de la Pleine Lune du 17 avril 2022, portant également les noms de Lune rose ou de Super Lune de Printemps. Les astrophotographies ont été faites à l'aide de ma lunette Grégoire de 120mm/1400-1600 de focale. La super lune de Printemps montre un festival de rayonnements partant des cirques Tycho, Kepler et Copernic. Le cirque Aristarque quant à lui mérite bien son surnom de "phare de la Lune". En effet, il montre une sorte d'éjectât de matière qui brille intensément lors des différentes Pleine Lune. L'étude de la Lune procure toujours un réel émerveillement et pose bien des questions sur ses formations. Et bien sur les anomalies qui peuvent être observées, comme les phénomènes transitoires renforce l'intérêt de l'observation lunaire.
  20. Bonjour à tous, Je souhaitais m'attaquer aux petits objets et j'avais longuement réfléchi à la meilleure approche, hésitant entre un SCT ou un RC. J'ai fini par me décider par le RC, ne serait-ce que pour des aspects pratiques, puis de disponibilité et budgétaire quand il faut taper sur du SCT EdgeHD... J'ai récupéré mon RC8 de TS chez l'Astronome qui me l'avait préparé en ajoutant à ma demande une bague anti-tilt et un EAF pour automatiser la MAP duP.O, car je travaille avec l'ASIair Pro ou Plus pour l'imagerie. Mon setup : AZ-EQ6 GT Pro + TS RC8 + D.O Zwo + tiroir à filtre avec Optolong L Pro + Zwo ASi 294 MC Pro + ASi 290 MM. J'ai déjà galéré hier soir pendant deux heures pour parvenir à trouver la bonne combinaison de bagues afin de ne faire que la MAP ! Je suis parvenu à mes fins avec 50+25 mm = 75mm. J'ai ensuite essayé de me rapprocher le plus possible manuellement (avec mon EAF qui motorise le P.O) et j'ai lancé un Polar Alignement, un Goto, un plate solve d'une étoile que j'utilise au début de ma soirée (hier soir Dubhe), tout était ok, puis j'ai ciblé M81 qui me sert pour mes tests actuellement pour d'autres choses. Il a fallu que je pousse la résolution de ma camera au max pour afficher un peu d'image, 390 au lieu des 190 pour cette camera. J'ai pris un premier cliché à 30 secondes, mais là, horreur ! J'ai tenté de lancer la routine d'autofocus de l'EAF qui a été assez longue, la courbe en V habituelle ressemblait plus à une ligne droite incurvée qu'à sa forme habituelle, et je m'y attendais, la MAP a tapé à côté de plusieurs centaines de pas ! J'a retenté l'opération manuellement, par pas de 50 mais je n'ai pas eu mieux que cela ! Le sweet spot doit se trouver plus ou moins dans ces eaux car dès que j'augmente ou diminue de plus d'une centaine de pas on défocalise petit à petit. Hier soir, il faut reconnaître que le voile n'a pas pu arranger les choses, mais pour autant, il y a deux soucis : - étoiles ovales PARTOUT ! - MAP impossible à affiner Pour le premier point, le RC avait été collimaté, transporté à la maison avec précaution, puis stocker à la verticale, je savais que je devais finir sur des étoiles mais avec une déformation aussi marquée, je suis quand même surpris ! Est-ce qu'une collim sur étoile me permettra une prochaine nuit de ramener la forme à un rond ? pour le second point, là je suis plus inquiet, comment trouver le point et affiner la taille des étoiles, elles devraient être tout de même plus fines non !? Là j'avoue que je suis encore u peu abasourdi ! Je savais que m’engager avec un RC cela ne serait pas un long chemin tranquille, mais là, ça commence raide ! Merci d'avance pour vos conseils, Philippe
  21. Bonjour à tous J'ai tenté il y a deux nuits de cela, une nouvelle prise de M81 et M82. Ciel sans doute un peu voilé, et de la pollution lumineuse et autre en Seine et Marne à 25 km de Paris. La fenêtre "graphique" dans SIRIL donne une idée des problèmes de mise au point. Set up: monture AP400GTO, guidage avec ASI120mini, pilotage avec ASIAIR PRO. Lumette WO 98 FLT, avec applanisseur de champs. filtre CLS omégon. DSLR Nikon D5300, ISO 400, temps de pose 180 secondes. Le matériel a été sorti deux heures avant le début du prise (j'ai tenu compte des conseils qu'on m'a déjà donnés ici.. ). La température extérieure a baissé de 2 ou 3 degrés au cours de la séance (deux fois 20 poses de 3 minutes). La mise au point initiale a été faite avec un masque de bahtinov, et vérifiée après le premier autorun de 20 poses, sans qu'il y ait de retouche à faire, pour ce que j'ai pu voir (aigrettes bien centrées). La vis de blocage de la MAP sur la lunette était bien serrée, et la map a été vérifiée après ce serrage (au cas ou...) Si on peut penser que la dérive globale et quasi régulière peut provenir malgré toutes mes précautions de la variation de température, je reste perplexe en ce qui concerne les excursions "régulières" sur ce graphique. Je cherche une explication simple. Quelques hypothèses: Un guidage pas top. Pourtant l'histogramme de l'ASiaIR indiquait des corrections de l'ordre de maxi 2", sauf lors du dithering (c'est normal); j'avais prévu un délai de 10 secondes avant chaque prise de vue pour laisser le guidage se stabiliser. Un effet du au backlash de la monture? Des passages de nuages hauts?. Fort possible cette nuit là. (j'ai eu un ou deux "star lost" pour le guidage, mais pas récupéré de fichier log pour voir si cela s'est produit plus souvent) Si quelqu'un a des idées, je suis preneur!.. Jukka
  22. Bonsoir les astrams, J'ai aujourd'hui un problème à soumettre aux ingénieurs de la NASA présents sur ce forum. La situation initiale est la suivante : il y a eux ans, une cagnotte d'anniversaire me permettait d'acheter un SW 200/1000 sur NEQ-5. Mon objectif à l'époque était de faire du visuel, et ce joujou m'a entièrement satisfait. J'ai peu à peu acheté du matos (filtres et oculaires 2", motorisation en AD pour plus de confort) et pu observer une bonne partie du catalogue Top200 visible sous ma latitude, et dans mes conditions d'observation : mon jardin en vallée pyrénéenne, 500m d'altitude, pas de lampadaire parasite pour le moment, bortle 4 dirons-nous. Seulement voilà, on vient de m'offrir un Canon EOS 1100D. Aïe, vous voyez comme moi le problème arriver. J'ai maintenant envie de me mettre à l'astrophotographie. Ayant conscience des limites énormes de la NEQ-5 pour un 200/1000, je vais commencer à économiser pour acheter d'ici un an ou deux une monture digne de ce nom. Et c'est là que vous intervenez ! Je poste ce sujet dans cette partie du forum et non dans la partie "Matériel" parce que je souhaiterais qu'on me propose des astuces ou des techniques d'imagerie permettant de m'initier en attendant à la photo du ciel profond avec le matériel dont je dispose. L'énoncé du problème, mesdames et messieurs, est donc relativement simple : considérant que la technique de mise en station au poil de c** près est acquise, que je trouve plutôt bien ce que je cherche grâce à mon atlas céleste, que je ne perds pas les objets quand le moteur est lancé même après 20 minutes, que j'ai des bases en photographie, avez-vous des conseils pour réaliser un peu de ciel profond avec mon 200/1000 sur NEQ-5 avec mon Canon EOS 1100D non défiltré en attendant d'avoir une meilleure monture ? J'ai conscience que ma demande, elle, ne l'est pas, et qu'elle est même un peu hardcore, mais je suis sûr qu'il y a moyen de bricoler quelque chose ! Je n'attends aucun résultat miraculeux, une simple image semi-dégueulasse à des yeux d'astrophotographe amateur me conviendrait. Bonne soirée à tous, Arzack
  23. Bonjour à tous, J’étais parti sur M51 hier soir et j’ai eu un problème avec PHD2 qui est littéralement parti en vrille, ou plutôt en spirale… C’est comme si les commandes de guidage était beaucoup trop fortes, et font donc apparaître un bougé en forme de spirale. J’étais à côté, pas de pb de câbles, équilibrage peut-être pas parfait, un peu de vent. Mais le problème semble différent. Je joins quelques images et le log au cas où quelqu’un comprendrait. merci! - - - - - Guiding Begins at 2022-04-26 23:29:46 Equipment Profile = CG5 et T7C Dither = both axes, Dither scale = 4.000, Image noise reduction = none, Guide-frame time lapse = 0, Server enabled Pixel scale = 4.77 arc-sec/px, Binning = 1, Focal length = 162 mm Search region = 15 px, Star mass tolerance = 50.0%, Single-star mode Camera = ZWO ASI120MC, gain = 48, full size = 1280 x 960, no dark, defect map in use, pixel size = 3.8 um Exposure = 3000 ms Mount = EQMOD HEQ5/6 (ASCOM), connected, guiding enabled, xAngle = -70.2, xRate = 1.172, yAngle = 22.2, yRate = 1.866, parity = +/- Norm rates RA = 8.2"/s @ dec 0, Dec = 8.9"/s; ortho.err. = 2.4 deg X guide algorithm = Hysteresis, Hysteresis = 0.100, Aggression = 0.800, Minimum move = 0.160 Y guide algorithm = Resist Switch, Minimum move = 0.250 Aggression = 90% FastSwitch = enabled Backlash comp = disabled, pulse = 20 ms Max RA duration = 2500, Max DEC duration = 2500, DEC guide mode = Auto RA Guide Speed = 7.5 a-s/s, Dec Guide Speed = 7.5 a-s/s, Cal Dec = 33.5, Last Cal Issue = None, Timestamp = 27/02/2022 21:25:27 RA = 13.50 hr, Dec = 47.3 deg, Hour angle = -1.55 hr, Pier side = West, Rotator pos = N/A, Alt = 74.5 deg, Az = 87.0 deg Lock position = 193.528, 126.255, Star position = 193.528, 126.255, HFD = 4.98 px
  24. Pour vérifier la collimation on pointe une étoile on défocalise et on observe le résultat avec une caméra en "liveview" avec SharpCap par exemple. Mais s'il y a de la turbulence ça risque de ne pas être évident. Je crois me souvenir qu'il existe un logiciel qui "intègre" les turbulences pour fournir des images de disque, mais impossible de retrouver de son nom :-(.
  25. Bonsoir Aprés une restauration d’une petite Towa, je reviens vers vous pour une nouvelle petite 60/700 sauvée de la déchèterie. Elle se compose d’un tube plastique et lentilles collées, estampillées « Japan » j’aurais voulu savoir si celle-ci mérite une petite restauration . De marque inconnu une première priorité serait de remplacer le système de mise au point car manque une dent, toujours en considérant que ça en vaille le coup. Merci à vous cordialement joel
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.