Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Tech'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 797 results

  1. LE DESSIN ASTRO : METHODES. POUR, PEUT-ÊTRE ! , VOUS DONNER ENVIE DE DESSINER. Le titre est pompeux, pourtant il est tout l’inverse. Dessiner les objets du ciel requiert beaucoup d’interrogations quant aux techniques utilisées. Le dessin astro est à la portée de tout le monde, le matériel de base est une simple feuille blanche et un crayon de papier, une planchette éclairée d’une faible lumière (même une simple lampe frontale). Pour ma part, j’utilise ça, tout aussi pratique à mon sens, ... ... et qui protège le dessin de l'humidité une fois terminé Mais d’autres ont fabriqué des tablettes très au point avec petite lumière, crayons et gomme fixés. Au préalable, pour commencer, on peut s’entrainer, de jour, confortablement assis au chaud, à reproduire une image. Personnellement, je le l’ai jamais fait, mais ce peut être une bonne méthode pour débuter ! Les cibles sont nombreuses !! - celles de jour, avec le Soleil, certainement les plus faciles car dessinées sans les contraintes de la nuit et souvent du froid. En lumière blanche, pour les taches solaires : En H-alpha pour rajouter les protubérances et manifestations diverses sur la surface : - celles de nuit : ben tout le reste !! Les constellations pour le champ large, certains astérismes, les planètes, les galaxies, les étoiles doubles, les nébuleuses, les nébuleuses planétaires, les amas globulaires, les comètes, la Lune ! (plus compliquée à mon sens) … Exemples : Je ne prétends pas à travers ce post vous donner LA technique pour se mettre au dessin, mais l’idée générale est de « dédramatiser » cette discipline. Encore une fois, dessiner les objets du ciel est à la portée de tous, il suffit de s’y mettre ; que l’on soit doué ou pas, on affinera la qualité de ses dessins par l’expérience, les essais. On ne fera pas avancer le science à travers nos dessins, on se fera simplement plaisir. Plaisir de conserver en souvenir un objet qui vous a ému, plaisir d’observer dans le sens premier du terme, on ne dessine pas sans aller dénicher les petits détails qui nous auraient certainement échappés sur une simple observation visuelle. Cette discipline est porteuse pour apprendre à observer, à savoir regarder voire explorer. Tous les grossissements sont possibles, tous les télescopes sont utilisables, de la simple petite lunette de 60 mm, aux plus gros dobsons, en passant par de simples jumelles ! Pour revenir sur la technique pure, il est souhaitable de faire en amont sur une feuille blanche un cercle assez large qui marquera la limite du champ de votre oculaire. Ce n’est pas nécessaire pour dessiner un cratère de Lune. Sur le terrain, réaliser son dessin, au calme, dans son coin, sans être dérangé, concentré sur l’objet choisi, prendre son temps !, tout son temps, un dessin lors d’une soirée peut suffire. Plus on restera plongé l’œil à l’oculaire, plus des détails subtils apparaîtront, et le dessin s’étoffera. Pour un objet du ciel profond par exemple, commencer par positionner les étoiles de plus fortes grandeurs, avec le plus de précision possible, puis celles de moins fortes magnitudes. Pas facile à doser, mais en s’appliquant, le résultat est tout à fait réaliste ! Puis l’objet en lui-même. C’est là que tout se joue. La forme, les détails si accessibles, la ou les couleurs perçues. Variez les grossissements, certains détails apparaîtront, d’autres disparaitront (notamment les couleurs), mais c’est cet ensemble d’éléments ainsi glanés qui construiront votre dessin. Le dessin ainsi terminé, il vous suffira informatiquement d’inverser les couleurs « en négatif », et le tour est joué. Avant Après Pour aller un peu plus loin dans l’esthétisme, marquez vos crayons de couleur précisant l’inversion donnée des couleurs, cela aide beaucoup sur le terrain ! Certains, et même pas mal, utilisent un logiciel informatique pour placer les étoiles, ou les redessiner, même restituer des couleurs. C’est une question de goût, à chacun de tirer le meilleur parti pour le rendu final. Pour les détails, donner le nom de l’objet, essayez de marquer l’orientation de votre dessin, le matériel utilisé (type de télescope, le ou les oculaires), préciser le ou les grossissements utilisés, la qualité de votre ciel du moment, l’heure (en Heure Universelle – T.U., ou en heure locale). Concernant le dessin Lunaire, les techniques sont plus vastes, je pense par là aux crayons utilisés : différentes mines de crayons de papier (plus ou moins dures et grasses), encre de Chine, pastels, craie … Je cède volontiers la place à tous ceux qui pourront apporter leur expérience dans ce domaine. Il n’existe pas à ma connaissance de livre consacré au dessin d’astronomie, pourtant largement réclamé par beaucoup. Un tel document, réunissant des exemples de techniques sur chacun des types d’objets, des illustrations pas à pas de la réalisation de chacun des dessins, les méthodes d’observations, le matériel, … ferait assurément un grand succès. Avis aux amateurs ! Alors, vous vous y mettez quand ???
  2. bonjour, j 'aimerais essayer le visuel assisté, mais pour moi c'est un peu l'inconnu. Comme matériel j'ai : - un Mak 180 et une monture HEQ5 pro Goto. - un 200 mm fait maison - une lunette TS 80 ED - une caméra starlight express. merci.
  3. Bonjour messieurs les professionnels Linuxien je viens vers vous car je rencontre un petit problème, et même s'il ne s'agit pas d'un "mini PC" vous saurez surement m'aider. Après avoir installé, configuré et utilisé la NAFABox sur une tinker je souhaitait me convertir à Linux d'une autre manière: installé Linux sur un vieux pc qui traînait dans ma salle de contrôle... non pardon, du garage!! un vieux HP simple coeur 2.8 GHz et 2 Go de ram. Je télécharges Ubuntu depuis le site officiel, installe, formate Windows et c'est tout bon. Puis je me dis, sur ma tinker c'est Maté qui est installé et que je "connais" plus ou moins bien. Me voilà parti pour installer la version Maté en ligne de commande. Une fois redémarrer je suis bien avec mon Maté, tout est beau et propre. J'installe ensuite Indi + Ekos + Kstars ainsi que PHD2 et tous les index nécessaires. Cool ca fonctionne. Puis me vin (nan y'a pas de faute d'orthographe!!) l'idée d'installer un serveur vnc pour prendre la main à distance, tout comme sur la tinker....et là c'est le drame. Pour faire simple, après de nombreuses recherche sur quoi et comment installer j'en suis arrivé là: installation de vncserver suivant ce lien: https://www.digitalocean.com/community/tutorials/how-to-install-and-configure-vnc-on-ubuntu-18-04 J'ai donc bien un server vnc actif sur lequel je peux me connecter mais... car il y a un mais, lorsque depuis un client VNC je me connecte sur le serveur j'ai un bel écran gris pixelisé tout moche avec une crois grise, bref je vois rien. J'ai beau regarder sur le net je trouve pas de solution (j'ai même installé Gnome). A priori une histoire Unity ou je sais pas quoi!! mais vu que cela marche sur la tinker y'a pas de raison que ça marche pas sur le pc!! non?? Quelqu'un d'entre vous pense t-il pouvoir m'aider?? Merci PS: pouvez vous me dire s'il est possible d'utiliser les script NAFABox sur le PC pour mettre à jours les app astro ou pas?? Olivier
  4. Bonjour Il ne semble pas y avoir beaucoup de monde sur ce forum ces temps-ci, les vacances peut être ? Mais les problèmes eux ne sont pas en congé !!! Par exemple, question un peu bête mais je voudrais savoir où sont stockées mes images et surtout comment faire pour les mettre sur la carte mémoire de l'appareil photo (canon 5d mk2) ? Après tout c'est moi qui commande, non ? Pat
  5. Bonjour siril version 9.12 j'ai glané quelques infos traitement des SER voici ce que je pratique ,pas sur que cela soit tout bon. 1ere question dans conversion toutes les vidéos SER sont prises en compte a la conversion ? voici ma façon de faire : est elle bonne ? 3 vidéos de darks et 9 vidéos d'images dans leur dossier respectif. 1) Conversion "ajouter" mes videos SER dark et convertir ex "conv dark" vider le dossier conv une fois fini. 2) conversion "ajouter" mes vidéos SER images et convertir ex "conv images m17" vider le dossier conv une fois fini. 3) prétraitement : utiliser dark converti "cocher la case" 4) alignement avec vos réglages préféré 5) empilement avec vos réglages préféré 6) passage au traitement le bon tuto de Colmic question : c'est la bonne méthode ? et ou peut ont améliorer ? si pas bon : votre méthode Alain
  6. bonjour je lis sur la notice du zwo Eaf que le moteur a un débattement de 5760 pas (35mm). Cela veut dire qu’il ne peut pas aller au delà de ces pas? 3,5 cm ça fait peu si on prend pour la position zéro le PO complètement rentré. ‘Merci de m’éclairer!
  7. TUTORIAL pour le traitement complet d'une image APN avec les scripts SIRIL et PHOTOSHOP Mise à jour du 6 juin 2019 : refonte complète du tuto prenant en compte les améliorations de SiriL 0.9.11. Ce tuto est utile à tout possesseur d'Appareil Photo Numérique (avec un focus sur le Sony A7S). Je ne prétends pas que ce tuto est le meilleur, je ne prétends pas être un cador en traitement, c'est ma petite cuisine, qui me permet d'être satisfait du résultat après moult tâtonnements Cette cuisine c'est pas de la gastronomie 3 étoiles, mais c'est pas non plus le Kebab ou le Big Mac du coin. On va dire que c'est ma cuisine au beurre de Normandie à moi ! Bien évidemment ya mieux, bien évidemment certains vont y trouver à redire, n'hésitez pas, si ya plus simple et plus efficace, je suis preneur. Ce tutoriel vous permettra : de pré-traiter vos images APN avec retrait des darks, flats et offsets sous SiriL de façon automatique à l'aide des scripts de réaliser un premier traitement sous SiriL (étalonnage des couleurs, ajustement de l'histogramme, retrait du gradient, etc..) de réaliser un second traitement un peu plus poussé sous Photoshop afin de faire sortir les tripes à votre image finale, ceci grâce aux scripts Astronomy Tools et Troy's Astro Logiciels nécessaires : SiriL 0.9.11-64 bits pour Windows à télécharger ici : https://free-astro.org/download/Install_SiriL_0_9_11_64bits_EN-FR.exe Un Photoshop quelconque, valable depuis CS2 (qu'on peut trouver gratuitement et légalement sur le web) jusqu'aux dernières versions CC en date. Ici j'utilise CS5 qui n'est plus tout récent mais qui fait bien le boulot. les scripts Astr0n0my T00ls pour Photoshop : https://www.prodigitalsoftware.com/Astronomy_Tools_For_Full_Version.html (oui je sais c'est payant, donc soit vous payez 20$ pour l'avoir légalement, soit vous êtes débrouillards et au-dessus des lois et vous saurez le trouver ) les scripts Troy's Astro Actions pour Photoshop : http://troypiggo.blogspot.com/2010/11/troys-astro-actions.html Adresses et tutos utiles : Siril : https://www.siril.org/fr/ Les cours et tutos sur Siril : https://siril.linux-astro.fr/ Liste des commandes utilisables dans les scripts SiriL : https://free-astro.org/siril_doc-fr/#Available_commands Très bon tutos vidéo sur Siril : https://www.youtube.com/channel/UCL6_FyoBsia3FlnfdSDA0CA IMPORTANT AVANT DE COMMENCER : Si vous aviez une ancienne version de SiriL, il vous faut impérativement la désinstaller avant d'installer la 0.9.11, puis suivre à la lettre les recommandations du message d'avertissement qui s'affiche à la fin de l'installation de SiriL 0.9.11. Si vous ne voyez pas de menu Scripts dans SiriL, la réponse se trouve au point 1. Pour installer les 2 scripts Photoshop ci-dessus, téléchargez les fichiers .ATN correspondants et double-cliquez dessus. Si vous avez changé le dossier de travail de SiriL (par défaut après installation dans \IMAGES ou \MES IMAGES selon votre version de Windows, ce qui correspond en réalité au dossier C:\USERS\VOTRE_NOM_D_UTILISATEUR\PICTURES), vérifiez bien que les 4 sous-dossiers BRUTES, DARKS, FLATS et OFFSETS se trouvent dedans. Si vous êtes sous Linux... ben vous êtes sous Linux et vous savez déjà vous débrouiller non ? Donc logiquement ce tuto ne va pas vous apprendre grand-chose Allez, vous êtes prêts ? Attendez, tout d'abord, parlons de notre séance de prise de vue. Avant de continuer à lire ce tuto, vous devriez avoir obtenu : un certain nombre d'images BRUTES, et donc ce qu'on appelle des RAW (fichiers .ARW sur Sony, .CR2 sur Canon, etc...), un nombre certain (entre 20 et 100) d'images de DARK (toujours des RAW, toujours prises dans le noir absolu mais cette fois au même temps de pose que les brutes, par exemple 30s, et au même ISO que les brutes), quelques (une vingtaine me suffit amplement) images de FLAT (toujours des RAW, cette fois prises sous une lumière uniforme, par exemple à l'aide d'un écran à flat, ou de jour sur le fond de ciel tamisé par un T-shirt blanc, etc..., à l'ISO le plus faible possible idéalement), L'histogramme de ces images doit se situer environ aux 2/3 du maximum, à vérifier directement en visualisant l'histogramme de l'image après la prise de vue, un certain nombre (entre 30 et 100) d'images d'OFFSET (toujours des RAW, cette fois prises dans le noir absolu et d'un temps de pose le plus court possible, par exemple 1/8000s au même ISO que les FLATS), Attention, si vous lancez le script sans flat ni dark, assurez-vous alors de faire vos Offsets au même ISO que les brutes. Dans mon exemple ci-dessous j'ai utilisé : une lunette de 106mm de diamètre et 530mm de focale (F/5) une monture équatoriale motorisée sur les 2 axes une lunette-guide de 60mm munie d'un autoguideur autonome un APN Sony A7S, réglé sur 3200 ISO et 30 secondes de pose unitaire et obtenu : 62 images brutes des nébuleuses M8 et M20 (avec Saturne à gauche, le tout sous une assez forte pollution lumineuse) 21 darks de 30s à 3200 ISO 25 flats à 3200 ISO (je les ai faites au même ISO que les brutes mais c'est pas forcément le mieux) 28 offsets à 3200 ISO (au même ISO que les FLATS) Voici pour information une image brute de 30s à 3200 ISO, comme ça vous voyez de quoi on part... et à quoi on arrivera Alors on commence... par déposer ses images au bon endroit... Déposez vos images dans les dossiers correspondants : Copiez vos images brutes dans le sous-dossier brutes du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\BRUTES) Copiez vos darks dans le sous-dossier darks du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\DARKS) Copiez vos offsets dans le sous-dossier offsets du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\OFFSETS) Copiez vos flats dans le sous-dossier flats du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\FLATS) Puis on va lancer le script de pré-traitement des images avec SiriL (calibration, alignement, empilement)... Démarrez SiriL (normalement une icône SiriL s'est installée sur le bureau Windows) : Pour le A7S : Cliquez sur le menu Scripts puis choisissez le script Pre-traitement_APN_AvecDrizzle_AvecCorrectionCosmetique. Nota : pour le A7S j'utilise systématiquement l'option Drizzle qui va artificiellement augmenter la taille de l'image d'un facteur 4 (l'image sera 2x plus grande en largeur et 2x en hauteur). Cette option est bien utile pour les petites focales car les pixels du A7S sont très gros (presque 9µ) et on obtiendra alors une meilleure résolution. Cette option est néanmoins très gourmande en ressources et bien plus lente que le pré-traitement classique. Pour les autres APN : vous pouvez tester avec et sans Drizzle pour vous faire une idée de son apport. Nota : La correction cosmétique permet de supprimer les pixels défectueux dans l'image. Commentaire de Cyril à ce sujet : "Cette correction cosmétique là, celle rajoutée dans certains scripts, n'utilise pas le master dark pour trouver les pixels déviants. Elle fait une détection automatique à partir des statistiques de l'image." Le script est lancé... On peut alors au choix : moins de 100 brutes : rester devant l'écran, ouvrir son navigateur préféré, et mater quelques vidéos de Jackie & Michel avec un rouleau de Sopalin à portée de main de 100 à 300 brutes : aller manger un morceau et boire un coup, regarder un épisode de Battlestar Galactica, ou honorer Madame (si pas de migraine) plus de 300 brutes : aller se coucher, et attendre le lendemain matin pour la suite Nan je déconne !!! En réalité, tout va dépendre de : la puissance de votre ordi, de la taille de sa RAM, du type de disque dur (SSD fortement recommandé), etc.., mais aussi de la taille des fichiers de vos images brutes (traiter des images de 12Mpixels c'est bien plus rapide que de 42Mpixels !), bien évidemment du nombre d'images à empiler, et encore de l'option drizzle ou pas (compter 2x plus de temps avec drizzle). Pour mon exemple précis : sur un PC portable Gamer Asus ROG de 2015, i7 2.5Ghz, 32Go de RAM, CG GTX980 et SSD Samsung 1To, pour un script de pré-traitement APN Sony A7S de 12Mpixels avec Drizzle et correction cosmétique, pour pré-traiter, aligner et empiler les 62 images avec 21 darks, 25 flats et 28 offsets, il aura fallu très exactement 11 minutes et 46 secondes au total pour que le script se termine. On va maintenant récupérer l'image résultante de l'empilement... Cliquez sur le menu Fichier puis Ouvrir : Double-cliquez sur le fichier Resultat.fit : L'image devrait s'afficher dans les 2 fenêtres de visualisation (N&B à gauche et couleur RVB à droite). Bah quoi ???? Je vois rien, c'est quoi c'te binz ???? Calme, calme, pas taper... C'est normal car le mode d'affichage est en linéaire Dans la fenêtre de visualisation N&B, en bas de l'écran, sélectionnez Auto-ajustement : C'est mieux là non ? Si l'image est toute verte comme ci-dessus, ne vous inquiétez pas, c'est normal ! je vous laisse ingurgiter cette première partie, la suite arrive avec le traitement proprement dit Ah j'oubliais, pour toi là, le petit au fond à droite, oui toi là qui a lâché le tuto au niveau de Jackie & Michel... Bah tu peux arrêter hein, ya plus de Sopalin
  8. Bonjour à tous Je rencontre un problème particulier, j'ai acheté une TinkerBoard S neuve, et j'ai voulu y installer la Nafabox, après avoir télécharger l'Iso Tinkerboard Ubuntu Bionic, comme recommandé, que j'ai ensuite flashé sur une micro SD de 64 Go avec BalenaEtcher. Tout s'est bien passé sauf que quand je branche alim via Powergorilla,micro Sd dans la TinkerBoard, cable Hdmi sur mon écran UHD 4K, et USB pour le clavier et la souris, rien ne se passe quand j'allume l'écran du PC , le programme ne se lance pas du tout, l'écran m'indique qu'il n'y a pas de signal. J'ai testé l'Iso sur VirtualBox,pour voir si je pouvais le lancer, il n'est pas reconnu non plus comme fichier Iso, alors qu' 1 Iso LinuxMint est parfaitement reconnu via VirtualBox et me permet de faire tourner le programme Linux. Qu'est-ce qui peut clocher selon vous ? Merci de vos lumières , je tourne en rond !
  9. Bonjour a tous, je suis nouveau sur ce forum mais si je me suis inscrit c'est qu'il se trouve que j'ai un problème. J'ai fais pas mal de photos de la voie lactée sans pollution lumineuse avec un 17mm f2.8 et j'ai voulu les empiler sous DSS mais quand c'est fini j'obtient une image tres sombre (pas grave) mais surtout les coins de mon image sont completement deformés ( voir photos ), est-ce dû a un mauvais reglage dans DSS ou est ce que c'est a cause de la deformation du 17mm? Parce que sur l'image avant traitement je n'avais aucun probleme La premiere image est l'image brute a la sortie de DSS a.TIF La deuxieme c'est le probleme de distortion (J'ai ajusté l'exposition et la temperature) La troisieme c'est une image a la sortie de mon boitier _DSC2478.ARW
  10. Salut à tous, nouveau tuto ! Dans cette vidéo, je vous propose une approche simple mais qui fait ses preuves pour vos premiers pas en traitement d'images du ciel profond. Elle vous permettra d'aborder les points clés du traitement de base avec Photoshop. Bon visionnage à tous ! Valentin
  11. Bonsoir à tous, alors voilà, je me lance dans l'astrophoto avec mon APN. Mon premier shoot, s'est fait avec mon APN D7000 et un objectif Nikon Ais 24mm ouvert à 2.8 au max. J'ai réalisé 30 prises de vue de 25'' à 800 Iso. Au moment de la prise de vue, je n'ai pas fait les flats, ni les offerts, ni les Dark. Je les ai réalisés au moment du traitement, au chaud 😉. Est-ce la bonne méthode ? Et puis-je réutiliser ces flats, dark, offset pour d'autres shootings ? Autre point, mon APN, me permet de réduire le bruit avec le traitement du boîtier, pour les postes longues. Dois-je l'actjver ? Ce qui me double le temps de prise de vue sur le terrain. Et si oui, dois-je ne plus utiliser les dates ? Merci...pour votre aide à un nom...😏
  12. Bonjour, Je compte changer mon vieux 60d. J ai donc pensé au xt3 mais le problème C est que c est un aps.... Alors bon je sais si ça vaux le coût Sinon ya quoi comme boîtier par plus cher que le xt3 pour l astrophoto ?
  13. Bonjour à tous, Voilà, je prévois de faire prochainement des photos de filé d'étoiles. Pas si simple que ça en a l'air pour faire les bons réglages. J'ai en fait un souci : sur mon appareil, je ne peux désactiver visiblement la réduction du bruit. Dès lors si je fais le choix d'une pose de 20s par exemple, il va me faire une autre prise de désactivation du bruit de 20s. Résultat des courses : on l'imagine fort bien, des filés discontinus. L'appareil est très lumineux et grand angle heureusement : j'opterais donc volontiers pour des poses en fait très courtes (4s par exemple) mais à iso fort (1600 par exemple voire plus) et ouvert à 1,7 et régler le nombre de prises à par exemple 400 voire plus. D'autres praticiens de ce genre de photos ont-ils procédé ainsi ? Je veux dire un nombre très élevée de prises mais avec des poses courtes de 5 secondes max par exemple ? Est-ce que le résultat est convaincant ?
  14. Bonjour, je pensais installer magic lantern sur mon 60D pour l'astrophoto. Est ce que ça vaut le coût ? et qu'est ce que ça apporte pour l'astrophoto ? merci pour vos réponses, Astrototho
  15. Voici une liste assez complète des nébuleuses planétaires visibles à 45° de latitude Nord (merci Christophe pour les infos issues de Wapedia ). Pour observer ou imager. C'est classé par magnitude surfacique, le paramètre le plus important en imagerie. Après remise en forme : Une autre liste sympa avec quelques commentaires : http://www.skylive.it/Public/data/thefrenz/201323203340_Planetary%20nebula%20168.pdf Et pour les mieux équipés, une autre liste très intéressante de proto nébuleuses planétaires : http://www.reinervogel.net/pdf/Proto_PN.pdf Voici quelques cibles intéressantes suggérées par Christian pour l'imagerie en mode poses courtes, pour ceux/celles qui veulent tenter l'expérience : Andromede Ngc 7662 (boule de neige bleue) Cygne Ngc 6826 Cygne Ngc 7027 Cygne Ngc 7008 (le foetus) Dauphin Ngc 6891 (Blue flash) Gemeaux Ngc 2392 Le Clown Céphée Ngc 40, Le Noed papillon Hercule Ic 4593 Hercule Ngc 6210 La tortue Verseau Ngc 7009, Saturne Taureau Ngc 1514 Cygne Pk80-6.1 : l'oeuf du Cygne Cygne Ngc 7048 Grande Ourse M97 le Hibou Hydre NGC 3242 (le fantôme de Jupiter) Et enfin, ici une liste de galaxies les plus brillantes, classées par magnitude surfacique : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=136739&highlight=liste+galaxies Remise à jour le 03/11/2019 : nouvelles références de NP faibles ajoutées. Albéric
  16. Bonjour, j'ai récupéré un tube en très bon état et quelques bouts d'un télescope que j'identifie comme un Cassegrain MC-80 Maksutov (?) marque PERL made in Japan, cf photos. Je cherche à savoir à quoi ressemble le télescope complet et qu'est-ce qu'il me manque pour pouvoir l'utiliser? (a priori le chercheur, la monture (quel type ? à quoi elle ressemble) et les optiques coté observation), quelqu'un peut-il m'aider ? une notice par exemple ? merci d'avance
  17. Bonjour tout le monde. Nouveau possesseur d'un Raspberry PI 4B, acheter pour installer NAFAbox. seul inconvénient, je n'y arrive pas du tout et aurait besoin d'un coup de main, please. j'ai installer Ubuntu Mate sur la MicroSD, mais quand je branche la Raspberry, rien ne se passe, rien ne boot. pouvez vous m'aider, merci.
  18. Bonjour , Depuis quelques temps, je cherche à faire de l'autoguidage avec mon chercheur 9x50 et une ZWO Asi 120 mini et PHD2...en vain ! J'ai constamment l'erreur suivante lors de la calibration : ' l'étoile n'a pas assez bougée' ??? ...qu'est ce que ça signifie ? merci de votre aide ( car c'est frustant d'avoir acheté ce matériel sans pouvoir s'en servir... il faut absolument que je guide, d'après les conseils de mes posts précédents )
  19. Bonsoir, 2 sujets en un ici. 1. Remettre le zéro a sa place. J'ai fait quelques prises avec mon IDS et Genika Astro. Il semblerait, je n'en suis pas certain mais très suspicieux que cela soit du a la pause que j'ai effectuer lors de ses prises. Je n'ai jamais eu ça avant et depuis non plus et c’était la première fois que j’utilisais la pause pour cause de nuages mal polis. Au final, on peut lire les images mais ça donne ça: Quelqu'un a une idée comment réparer ça. Je sais comment couper la vidéo avec un coup de PIPP mais remettre l'origine a sa place, je chais pas faire. 2. Fichier carrément illisible Dans le même registre, j'ai des fichiers SER qui ont eu la mauvaise idée de se corrompre alors qu'ils n'ont même pas été élu. Impossible des les ouvrir avec AS3 ou PIPP. Même question, est-ce que je pourrais espérer récupérer des données. Je pense qu'il doit y en avoir quand même. J'ai bien Hex Fiend mais a part les 4 premières ligne en texte, le reste ne parle pas. Voila, j'ai lance ma bouteille a la mer. A bon lecteur salut, Xavier
  20. Bonjour a tous ! J ai posté également sur le forum des débutants. J ai hérité d un télescope mais je n y connais rien ! Je me souviens avoir regarde la lune avec mon frère il y a 30 ans 🙄. Je récupère ce "bel objet" avec des optiques (je mettrai une photo rapidement des optiques). Mais je ne pige pas quel optique doit s adapter a quel support. Je pense qu il doit manquer quelques choses... Car ça ne s adapte pas... Je vous post une photo de l engin en présentation 😊
  21. Bonjour tout le monde ! 🙂 Les temps sont durs en ce moment … peu de nuit exploitable. A ma grande surprise, une petite fenêtre de tir c'est dégagé lundi soir .. C'est parti on sort le matos !🔭 J'ai voulu essayer la technique des "poses courtes" avec la ASI 224MC ( généreusement détaillé sur ce forum ). Je laisse donc le Canon de coté et je sort la petite caméra. La cible , NGC 981 , première fois que je sort du catalogue Messier ( je débute encore dans le domaine de l'astrophoto ), les conditions ne sont pas idéales , forte humidité ( entre 80-90% ), seeing pas dingue ( 1.45" si mes souvenirs sont bon ), lampadaire à côté ( judicieusement masqué par un parasol ). On à connus mieux mais je reste relativement confiant ! Les conditions : 3h de poses , environ 2000 x 5s + DFO Le tout dans DSS ( qui à mis à mal mon ordinateur 😅 ) , traitement photoshop. Je me retrouve avec une image très fade, sans couleurs, avec beaucoup de difficulté pour la mettre valeur. Je pense avoir trouvé la cause. Pour faire mes acquisitions j'avais coché la case " RAW data" sur le logiciel ASICAP, et je pense que ça a eu pour conséquence de débayeriser les images. D'où ma question .. Ai-je vu juste sur la raison du problème ? Et pour finir,avec quels réglages faites-vous vos acquisitions ? RAW8 / RAW16 - RAW data ou non ? les images sortiront-elles toutes en PNG ? J'espère avoir été clair et n'avoir pas dis trop de bêtises 🙂. Merci à vous d'avance et bon ciel ( on l'espère ) Clément
  22. Salut les astroimageurs, Alors voilà, sur les posts on voit parfois cette étrange suggestion : "tu devrais faire une réduction d'étoiles". Je n'ai toujours pas compris l'intérêt de cette bidouille qui dénature les images. Pour le dire franchement, je trouve même ça stupide. Qui aurait l'idée de faire une réduction de cratères sur la Lune ? Ou une réduction des détails de l'atmosphère de Jupiter ? OK, on supprime les traces de satellites mais dans ce cas ce sont des parasites terrestres. Les étoiles sont là, elles sont naturelles et font parti de l'image, c'est absurde de les supprimer. Nous ne faisons que de l'imagerie à but esthétique, pas de la coronographie stellaire afin de détecter des exoplanètes ! Qu'en pensez-vous de votre côté ? Albéric
  23. bonjour le 10/10 avec la lune lunette 70/420 avec asi 224mc sur monture azgti progoto en alta c'est de l'image pur sans retouche , 150 images pose de 4s avec dark logiciel sharcap pro des ligne rouge bleu son apparente quelle est la cause pour la bordure des images je pense normal en alta. vos avis Alain
  24. Bonjour tout le monde, allez j'ouvre un post pour les débutants comme moi, qui veulent publier leurs permiers résultats. Chers novices, publions nos premières photos, sans honte, sans peur du jugement, mais plutôt avec l'idée de pouvoir progresser dans ce domaine qui nous rassemble et nous passionne Quand aux plus expérimentés, faites nous part de vos commentaires, astuces et conseils pour nous aider à faire (presque) aussi bien que vous, les "grands" ! Je commence donc, en vous présentant ma première Andromède (M31 pour les intimes), prise hier soir. Le ciel de ma campagne ardennaise était beau, la Lune en croissant allant se poser tranquillement vers l'horizon tandis que je préparais tout le matériel (lunette 80ED sur sa monture HEQ5 pro goto et le canon 1300d non défiltré, et c'est tout ! car avant d'être un grand, faut d'abord faire ses permiers pas de petit). Après une bonne soixantaine de poses (j'en ai gardé 43, les plus belles les moins ratées 😄), 30 darks et 30 offsets), 1min chaque à 1600 ISO (800 eut été suffisant ?), un traitement sous Siril et le reste avec PhotoDirector (une version d'essai qui laisse un vieux filigranne pas chouette mais bon, en attendant photoshop...), voici le résultat, je vous laisse seuls juges : ( autocritique : le fond de ciel est sûrement trop noir, le cadrage pas au poil et faut pas regarder les étoiles de trop près mais bon... je l'aurai un jour, je l'aurai!) Le lien astrobin : https://www.astrobin.com/full/4n4fc8/0/?nc=
  25. Bonjour je cherche à prendre mes premières photos avec mon telescope (newton de 150/1400 avec oculaire de 6 et 20mm) et n’ayant pas encore les moyens de m’acheter une caméra ou un reflex donc le capteur serait au point focal du télescope, j’aimerais prendre les photos avec mon smartphone et ce “gadget” ( https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B07MDMMHZM/ref=ox_sc_act_image_4?smid=A31AR86W5X4HZK&psc=1 ) que l’on peut fixer sur télescope jumelles et encore microscope. Est ce que quelqu’un a déjà une expérience sur la prise de photo avec son smartphone? personnellement mes essais ont rencontré le soucis d’une image qui bougeait trop et donc était floue. C’est pour cela que je me tourne vers ce gadget qui empêchera que le smartphone bouge vis à vis du télescope. Merci pour vos réponses Thomas
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.