Jump to content

rmor51

Membre
  • Posts

    1,323
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

2 Followers

About rmor51

A propos

  • Résidence
    Thiais (94)
  • Intérêts
    Astronomie, astrophysique, simulation de vol, guitariste
  • Occupation
    Heureux retraité
  • Matériel
    SW 80ED, Mak180 SW, Lunette Bresser 70/700, QHY 183C, QHY224C, Toucam Pro II, Canon 450D, SPC 900 N&B
    Objectif 135mm full frame F/D 2.8 et 200mm.

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

rmor51's Achievements

  1. Voici mon expérience empirique. Je me suis heurté comme vous à la photométrie qui ne voulait pas se faire. En cochant la case Sous-échantillonnage et/ou en changeant Nomad en Pass a résolu une grande partie du problème.
  2. Bienvenue parmi nous. Tu y trouveras sûrement ce que tu cherches.
  3. Mon expérience en astro débute en 2007. Après avoir essayé différentes formules au fil des goûts et des concours de circonstances, j'en étais arrivé à avoir 3 setup ! 1 setup très grand champ( entre 20 et 160°): Monture Star Adventurer (suivi en ascension droite seulement) avec un Canon 1000D défiltré et un objectif 135mm f/d2.8 fixe puis un 200mm. 1 setup grand champ (1,5°x1°): Monture Celestron AVX avec une ED80 , le Canon comme imageur et une QHY224C pour le guidage sur un chercheur 9*50 1 setup planétaire: Monture AVX, Mak180, QHY224C pour imager. Puis je me suis équipé d'une caméra CMOS couleur refroidie, une QHY183C. Exit le Canon et la Star Adventurer. J'ai changé de monture pour une Ioptron GM28. Je reste avec 3 setup mais moins de matos: 1 setup très grand champ: Ioptron GM28, Caméra QHY183C + objectif Canon 135 et 200mm (un membre du club m'a fabriqué en 3D un support pour l'ensemble) 1 setup grand champ: Ioptron GM28, ED80, QHY183C comme imageur et QHY224C pour le guidage 1 setup planétaire: Ioptron GM28, Mak180, QHY224C Je couvre ainsi un domaine très large d'astrophoto. Excepté les petites galaxies pour lesquelles le setup 3 serait indiqué, mais je n'ai pas encore abordé le guidage avec une focale de 2700mm et un F/D de 15. Le ferai-je un jour ? Comme tu le vois, cela confirme bien qu'il n'y a pas de tube à tout faire, quoique un Newton 150/750 peut être considéré comme un couteau suisse pour débuter. On peut faire du planétaire de bonne facture avec une lentille de Barlow qui double, triple ou plus, la focale. Et avec son F/D original de 5 on fait du CP de bonne facture aussi. C'est ce que je conseille à des néo-débutants. Faire attention pour l'astro-photo, que le porte-oculaire permet bien d'atteindre le plan focal avec une caméra ou un APN. Bon choix (je n'ajouterais pas Madame, bon choix monsieur!).
  4. La formule pour la focale de guidage est la suivante: F guideur = F imageur * Pixel guideur/(Pixel imageur*n). n doit être <=5.
  5. Merci mais le facteur 10 me parait trop fort. 4 ou 5 conseillé par ailleurs.
  6. On a bien fait sa fête à l'éther, alors matière noire, énergie sombre et inflation, ça ne nous fait pas peur 💪
  7. Il s'agit de placer les plugins dans le répertoire plugins de Gimp. J'ignore ou il se trouve dans Windows. Puis d'indiquer dans les Préferences de Gimp, Dossiers, le dossier de ces plugins. Comme je n'utilise plus Windows depuis au moins un lustre, je ne peux être plus explicite. Les plugins tournent soys Windows. Insistes car ils sont vraiment utiles. Ils travaillent avec des images 16 bits.
  8. Ah les joies de Windows ! Depuis que celui-ci a disparu de mon ordi, je vais me coucher tranquille après avoir lancé la séquence de prise de vues sur 5h et plus.
  9. Le plus gros défaut de la GM28 est le serrage de la vis d'altitude. Le simple fait de la serrer démolit l'AP parfait que l'on vient de faire. Donc il faut anticiper ce mouvement non désiré.
  10. J'ai eu un C8 avec le réducteur. On est encore à 1260mm de focale. Des nébuleuses comme NGC7000 ne rentreront pas le cadre. Je l'ai revendu pour m'équiper avec une ED80 SW avec son réducteur: 510mm de focale ça change ! Pour du très grand champ, je monte directement un objectif photo sur ma caméra, 135 ou 200mm ouvert à 2.8 et 4.6. Pour le planétaire j'ai un Mak180.
  11. Bonjour, en voulant configurer la résolution écran dans le config.txt (groupe 2, mode 42), celle-ci ne s'appliquait pas au démarrage. Je cherche à la forcer dans les paramètres écrans et là ça reboote et je me retrouve avec un drôle de bureau bleu, nu. Un clic droit fait apparaître un menu. Et impossible de revenir au bureau initial, même en changeant de session. Ce que je n'arrive plus à faire avec le dernier bureau choisi, Ubuntu with weady. Comment revenir au bureau standard de la Nafabox SVP ? Je dois avouer que la mise en oeuvre de Nafabox est moins sécure que celle d'Astroberry ou de Stellarmate. Et je m'en désole.
  12. J'ai refait 80 poses hier soir de 180 secondes au gain unitaire (11). Le résultat est meilleur à mon sens. En 300 secondes j'ai observé avec une fonction de Kstars, que les deux tiers de l'image était surexposée. J'aurais pu le faire lors de la capture, ballot que je suis !
  13. Avec Siril j'ai simplement fait le pré-traitement avec retrait du gradient sur toutes les images avant empilage. Le reste a éte fait avec Pixinsight. Fond du ciel Photométrie retrait du bruit vert Masque de luminance Multilinearscale retrait du bruit du FdC. Histogramme Courbe de couleur.
  14. J'ai un Toshiba Portege R930 depuis 6 ans. Son plus gros avantage, son autonomie. Il est muni d'une double batterie qui lui assure 10 heures d'autonomie. Sous Linux, j'utilise Kstars pour mes séances d'astrophoto, sous Win se sera plus 6-7h. Idéal pour passer la nuit en nomade. On le trouve encore en reconditionné autour de 300-400€.
  15. Je confirme que c'est très efficace.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.