Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Paysage'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • Paysages de nuit's Logiciels
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets
  • Siril et Sirilic's Logiciel SIRIL
  • Siril et Sirilic's Aide SIRIL
  • Siril et Sirilic's Tutoriels SIRIL
  • Siril et Sirilic's Propositions d'évolution SIRIL
  • Siril et Sirilic's Tout sur les scripts !
  • Siril et Sirilic's Logiciel SIRILIC
  • Siril et Sirilic's Aide SIRILIC
  • astronomie avec arduino's Discussions
  • astronomie avec arduino's nos inventions et réparations sur le terrain
  • livre d'astronomie's Sujets
  • Astrophoto sur Pentax's Matériel
  • Astrophoto sur Pentax's Logiciels
  • Astrophoto sur Pentax's Tutos & astuces
  • Astrophoto sur Pentax's Discussions

Categories

  • Files
  • Paysages de nuit's Modes d'emploi
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D
  • astronomie avec arduino's codes de programmation
  • astronomie avec arduino's catalogues d'objets célestes
  • astronomie avec arduino's Fichiers divers
  • Astrophoto sur Pentax's Fichiers

Blogs

  • ASTROBOOK 21
  • kiwi
  • girafe234
  • Sciences de l'univers et de l'infiniment petit
  • Taloustar
  • livre d'astronomie's a vos lecture
  • Astrophoto sur Pentax's Actualités

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies
  • Messages publicitaires

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

  1. Quelle ambiance sur la Dune du Pilat pour admirer l'éclipse de lune ! Le déplacement de 400km aller en valait la peine, afin de profiter d'une météo parfaitement dégagée au moment du phénomène astronomique. Cette trouée dans les nuages était prévue et repérée depuis quelques jours et pour une fois, les modèles météo ne se sont pas du tout trompés. Avec @Dav78 de mon Collectif NOX (https://collectif-nox.fr/), nous avons arpenté une bonne partie de la dune de nuit à la recherche d'un terrain de jeu autour duquel évoluer et faire des images de l'éclipse. A 5h47, la Station Spatiale Internationale a émergé de l'obscurité par l'Ouest avant de passer au-dessus de la lune sous forme d'arche très plate, ce qui donne à l'ensemble un rendu esthétique assez minimaliste et un petit côté "SF" pas déplaisants. Le phénomène de l'éclipse fût rapide (réduit à moitié) et le lever du jour nous ont surpris par leur vitesse, nous n'avions que très peu de temps pour faire tout ce que nous voulions... et nous n'avons malheureusement pas pu réaliser tout ce qui était prévu. Une brume provenant de la forêt a survolé la dune et clôt la prise de vue juste après, impossible de continuer. Nikon D750 Samyang 35mm f/1.4 Tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 Panoramique de 18 photos + 9 photos pour la trajectoire de l'ISS 3s, 1250ISO, 35mm, f/2.8 6s de temps de pose pour l'ISS Traitement et assemblage sur DxO Photolab, AutoPanoGiga, Photoshop CC L'image est Astronomy Picture Of the Day du 20 Mai 2022 : https://apod.nasa.gov/apod/ap220520.html
  2. Hello tout le monde ! Un nouveau sujet pour vous demander votre aide. Je me suis lancé récemment dans l'astrophoto. Du ciel étoilé tout d'abord, et puis viendra ensuite le ciel profond lorsque les moyens seront la Voici deux clichés que j'ai pu faire récemment. Merci d'avance pour votre indulgence. 🤣 Je galère un peu dans la partie post-traitement. C'est justement la que j'ai remarqué une chose. Mes étoiles sont très bleues je trouve. Sauriez-vous me dire pourquoi? Lorsque j'essaie de réduire la taille des étoiles sur photoshop (pour faire ressortir la voie lactée), la partie blanche de l'étoile est réduite, mais la partie bleue autour prend toute la place, c'est horrible. Voici le matos utilisé : Canon EOS 1000D défiltré + Objectif Tokina 11-16mm ouvert à f2.8 pendant 30s (15 clichés superposés sur les images, avec les Darks). Je n'ai malheureusement pas trouvé la bonne correction d'objectif dans mes logiciels pour éliminer le vignetage Merci d'avance pour vos réponses ! Et pour tous vos conseils qui seront très précieux.
  3. Bonjour Voici deux versions du paysage depuis la route E65 entre Bijela et Perast, dans la baie de Kotor au Monténégro. La Voie lactée est juste cachée derrière la montagne. Canon 6D + Canon EF 24-70/2.8 L USM II. Empilement avec Sequator de poses de 13s pour les étoiles fixes, poses de 60 s pour le filé d'étoiles.
  4. Salut à tous, Hier soir je suis parti prendre un gros œuf de Pâques qui se levait juste après le coucher de soleil C'est une photo que je voulais essayer depuis un petit moment Et puis tant qu'à faire j'ai fais une petite circumpolaire (l'appareil a lentement piqué du nez pendant les prises donc elle est un poil ratée) Et le petit coucher de soleil (tardif) pour finir Pour le coup matériel très basique, juste un reflex et l'objectif kit
  5. Salut tout le monde ! Enfin le temps de pouvoir faire un retour sur la grosse semaine passée à l'observatoire AstroQueyras, dans les Alpes. Un séjour qui a pu se faire in extremis, je ne vais pas m'étendre sur les détails de l'organisation, mais c'était particulièrement compliqué ! Revenons donc en Janvier 2021. Après une ascension en raquettes depuis le village de St Véran, soit 1000m de dénivelé positif avec tout le matériel sur le dos (pas de remontées mécaniques ou autre car interdites en temps de COVID...), le séjour à l'observatoire a pu commencer. La météo n'a pas été tendre avec nous, il n'y a eu que très peu de créneaux où nous avons pu shooter. Il ne fallait pas être démotivé, nous avons dû shooter à 2 reprise de 19h00 à 5h30 du matin non-stop (heureusement que l'intérieur du bâtiment est chauffé 🌡️) Voici donc quelques images, avec leur descriptif, réglages et matériel : AstroQueyras sous le ciel d'hiver Il ne faisait vraiment pas chaud lors de cette nuit de janvier 2021 à l'Observatoire AstroQueyras ! Les objets incontournables du ciel d'hiver sont là : Sirius à gauche, la constellation d'Orion vers le centre (et toute ses nébuleuses rouges), le petit "V" de la constellation du Taureau un peu plus à droite en haut... et pour terminer les Pléiades, le petit groupement d'étoile bleutées en haut à droite. Un autre photographe passionné du ciel était avec moi lors du séjour : vous le voyez en bas à gauche. Jean-François Gély s'est placé sur un promontoire rocheux, en face de la coupole du télescope T62 de l'observatoire, que nous avons ouvert pour l'occasion de la prise de vue. Il parait bien petit face à l'ensemble du paysage et des constellations... Matériel et réglages : Nikon D750 Astrodon Tokina Opera 50mm f/1.4 Tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 TrépiedSLIK PRO 700 BH6 Image panoramique de 50 photos Projection Mirror Ball Pour chaque image : 6s, 4000ISO, f/2.8, 50mm Traitement des RAW sur DxO PhotoLab 3 Assemblage sur AutoPano Giga 4.4.2 Retouches sur Photoshop CC 2020 Image traitée sur moniteur EIZO CS2420 calibré à la sonde X-Rite Color i1 Display Pro ------------------ Portrait de Jean-François Gely Animateur à l' Observatoire AstroQueyras, Jean-François Gély est un passionné du ciel et de photographie que j'ai eu le plaisir de rencontrer et de côtoyer pendant plusieurs jours (et plusieurs nuits) ! C'était la course, il fallait profiter au maximum des trouées et des nuits claires pour réaliser nos prises de vues, jusqu'en fin de nuit. La météo n'a pas été favorable pour nous, alors nous devions être prêts à sortir dès que l'occasion se présentait. Heureusement, cela ne nous a pas empêché de prendre le temps d'observer le ciel, en silence, sans aucun bruit autour de nous. Une expérience unique, surtout à presque 3000m d'altitude ! Côté technique, une question que vous risquez de vous poser : comment le sol peut-il être aussi bien visible ? Une technique particulière ultra complexe ? Pas du tout ! L'objectif est ouvert à f/1.4, ce qui permet à l'appareil photo d'avoir "beaucoup" de lumière rapidement. Le traitement et là pour réduire le bruit principalement. Matériel et réglages : Nikon D750 (celui non défiltré) Samyang 35mm f/1.4 AS UMC Tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 Trépied Benro TravelAngel Alu (increvable malgré ses 10 ans et en avoir vu de toutes les couleurs !) Panoramique de 12 images Projection Mercator Pour chaque image : 6s, 2500ISO, f/1.4, 35mm Traitement des RAW sur DxO PhotoLab 3 Assemblage sur Autopano Giga 4.4.2 Retouches sur Lightroom CC Image traitée sur moniteur EIZO CS2420 calibré à la sonde X-Rite Color i1 Display Pro ------------------ Un soir à l'observatoire AstroQueyras, nous étions un peu plus haut sur un petit relief, Jean-François et moi-même. Plutôt sceptiques et résignés à la vue des nuages qui progressaient lentement pour recouvrir le ciel étoilé, nous avons quand même décidé de faire des images et de "jouer" avec cette grande masse nuageuse. Jean-François Gély se place en haut de cette petite pente... quand un nuage se met à "toucher" Sirius, l'étoile la plus brillante de notre ciel. C'est le grand point blanc et brillant, causé par la diffusion de la lumière de l'étoile dans la petite avancée nuageuse. Il lève alors le bras, lui aussi sur le point de toucher Sirius. Cette image, à l'ambiance beaucoup plus onirique que les autres, dénote. L'ensemble des éléments sont bien réels, le timing de l'image également (tout est capturé au même moment, c'est important !), seul le traitement diffère, avec ici une balance des blancs "désaxée"(température plus froide sur les bleus et une teinte très légèrement verte). Moins "réalistico-réaliste", plus incitatrice aux rêves et aux interprétations ! Matériel et réglages Nikon D750 Samyang 35mm f/1.4 AS UMC Tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 Trépied Benro TravelAngel Alu Panoramique de 12 images Projection Mercator Pour chaque image : 6s, 4000ISO, f/2.8, 35mm Traitement des RAW sur DxO Photolab 3 Assemblage sous AutoPano Giga 4.4.2 Retouches sous Lightroom CC Image traitée sur écran Eizo CS2420 calibré D'autres images ont été prises, elles sont en traitement ou en attente. J'ai également beaucoup de photos de jour, de la coupole, de coucher de soleil avec le vent dans la neige... cela peut faire l'objet d'un petit récap' sur le séjour par la même occasion 🙂
  6. Salut a tous. Début octobre c'est vraiment la fin de la "saison de la voie lactée" mais n'ayant pas eu beaucoup d'occasion de monter passer la nuit en montagne plus tôt j'ai quand même décidé d'y aller même si je savait que la lune serait de la partie (premier croissant à 25,6%) Tout d'abord une image de l'heure bleue avec la lune et Vénus dans un ciel presque totalement dégagé. (200ISO f:8.0 10" 27mm) Moon & Venus at Blue Hour [EXPLORED] by jean-paul mission, sur Flickr Mais au fur et a mesure que la nuit tombait des nuages d'altitudes ont fait leur apparition en plein dans la direction de mon shoot. J'espérais un ciel très pur pour contenir la diffusion de la lumière de la Lune qui se trouvait en plein dans la Sagitaire. Au final il s'est produit exactement l'inverse. La brume a énormément diffusé la lumière mais j'aime bien le résultat avec cette lumière douce sur la paysage. (5000 ISO f:3.5 20" 16mm 20 images fusionnées dans SLS) Hazy Night by jean-paul mission, sur Flickr Après mon shooting, sur le chemin du retour vers ma tente je passe a coté du plus grand des lacs de Morgon et là, stupéfaction: un reflet incroyablement net et lumineux de la Grande Ourse sur la surface de l'eau. Il n'y avait pas un souffle de vent et le lac était un vrai miroir. De plus la légère brume d'altitude a eu pour effet de diffuser la lumière des étoiles les plus brillantes (comme un Fog filter) ce qui a fait super bien ressortir la Grande Ourse. Une photo qui n'étais pas prévue donc. ( 6400 ISO f:3.5 20" 16mm 20images fusionnées dans SLS) Double Big Dipper by jean-paul mission, sur Flickr
  7. Prise le 8 févier juste avant l'arrivée de l'heure bleue entre Nice et Monaco. Les caps nous laissent encore la possibilité de photographier la voie lactée depuis la côte d'azur, malgré une pollution lumineuse assez importante. On remarquera Vénus qui était assez énorme (elle est sortie rouge vif au dessus de l'horizon alors que nous nous installions) . Panorama au 35mm star adventurer mini
  8. 5 planètes pour le dernier jour de l’année Quoi de plus sympa que de finir l’année sous les étoiles ? C’était un rêve que de faire le réveillon au Mémorial, mais entre la Lune et les conditions météo, cela ne s’était jamais présenté. Enfin, si, une fois… mais le brouillard avait écourté la soirée. En ce vendredi 31 décembre 2021, tout était réuni pour qu’on passe enfin les douze coups de minuit au Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats, notre site d’observation habituel. Le ciel n’était pas ce qu’il y a de mieux mais cela suffisait pour l’observation et quelques photos grand champ pour capter les 4 planètes visibles à l’œil nu : Jupiter, Saturne, Vénus et Mercure. Je me positionnais dans le pré-parking pour tenter des cadrages différents dont l’un plaçait Jupiter au sommet du Mémorial. A 19h, Vénus et Mercure avaient disparu sous l’horizon. Je rangeais le matériel photo. Il faisait un peu froid et une légère brise soufflait. Chara, notre chienne, s’occupait de déloger rats et taupes dans les champs alentours. 3 curieux passèrent nous voir afin de profiter de nos instruments… en particulier du Dobson 400. La soirée se déroulait à une vitesse folle… entre observation et discussions autour de la pratique et de l’astronomie, les minutes s’égrainaient rapidement. Quand les deux premiers visiteurs nous quittèrent, il était presque 22h. A ce moment-là, on s’aperçut que cela faisait un bon moment que nous n’avions pas vu notre chienne. On l’appela… elle ne répondait pas… on l’appela plus fort… toujours aucune réponse. Mon ton devient plus sec et celui de Denis plus grave… l’inquiétude commençait à nous gagner. Et d’un coup, on entendit un bruit sec venant de la voiture et on vit la chienne arriver vers nous se demandant pourquoi on l’appelait ainsi. En fait, elle était déjà en train de dormir sur sa couverture sur le siège arrière et on l’avait réveillée. On décidât alors qu’il était grand temps de faire notre dernier repas de 2021 : un bon sandwich au saumon fumé, un peu de fromage et une tartelette aux pommes. Le café chaud fit office de boisson. Nous en proposâmes un gobelet à notre comparse d’un soir. Nous avions bien prévu de boire du cidre mais il faisait trop froid pour boire du frais. Tout en continuant à discuter, quelques filantes firent leur show pour le grand plaisir du dernier visiteur… et du nôtre ! Chara, après avoir réussi à obtenir quelques bout de sandwich et un peu de tartelette, repartit se mettre au chaud dans la voiture. A 23h45, le visiteur nous quittât laissant Denis et moi en tête à tête pour passer les dernières minutes de 2021 et les premières de 2022. Grâce aux horizons dégagés, nous avons pu profiter des feux d’artifices des communes alentours… nous en avons compté 5 au total. Ceci clôtura celle belle soirée de la Saint-Sylvestre sous les étoiles… Et en rentrant à la maison, nous avons quand même ouvert la bouteille de cidre, histoire de trinquer… mais au chaud ! 🥂 Photos prises le 31 décembre 2021 à Saucats (33). Canon 400D sur trépied photo, avec objectif 18-200 mm, ouvert à f/5, focale à 25 mm, ISO 100 – pose unique de 5 s – Camera RAW et Toshop.
  9. Des nuages en guide de Perséides La soirée s’annonçait prometteuse en cette soirée du 12 août 2021 et nous voulions profiter des Perséides dont le pic d’intensité se rapprochait. Nous étions peu nombreux en ce jeudi soir mais quelques astrams avaient fait le déplacement. La nuit fut malheureusement écourtée avec le retour des nuages qui nous obligèrent à repartir vers nos habitations en attendant une meilleure nuit pour le lendemain. J'avais lancé un time-lapse que je vous livre ci-dessous. Photos prises le 12/08/2021 à Saucats (33) – Canon 400D sur trépied photo avec objectif 18-200, ouvert à 18 mm, f/3.5 – ISO 400 – 242 poses de 14s – Camera RAW, StarMax, VirtualDub. Le film L’image finale
  10. La Voie Lactée sort de la cheminée ! Lors de l’animation Nuit des Etoiles que notre club AG33 a donné à l’Ecomusée de Marquèze à Sabres (40), les animateurs ont pu rester sur le site après le départ des visiteurs et ont pu profiter du beau ciel landais à peu près préservé de la pollution lumineuse. Comme je n’avais pas porté de setup, je me suis amusée à faire quelques images de la Voie Lactée et je vous livre mes deux meilleurs clichés. Photos prises le 08/08/2021 à Sabres (40) – Canon 400D sur trépied photo avec objectif 18-200, ouvert à 18 mm, f/3.5 – ISO 1600 – Camera RAW et Toshop. 1 pose de 15s Une autre image faite en pointant l’APN au zénith – 1 pose de 20s
  11. Thomas nous habitue à admirer régulièrement les plus beaux paysages de la Terre depuis l’espace. Le Mont Saint-Michel n’a pas été oublié par l’astronaute français durant ses 2 séjours à bord de l’ISS : il l’a survolé et photographié à plusieurs reprises. Pour une fois, les places sont inversées (entre 2 photographes Normands d'origine, de surcroît 😀 ) ! Voici l’un des derniers passages de Thomas Pesquet au-dessus de la Merveille, vu depuis le sol au petit matin du 1er novembre 2021, quelques jours avant son retour sur Terre. Image à découvrir en meilleure qualité (avec les réglages et le matériel utilisé) sur mon site : https://maximeoudouxphotographie.fr/station-spatiale-internationale-iss-avec-thomas-pesquet-au-dessus-du-mont-saint-michel Il était 6h13 lorsqu’un point très brillant a émergé de la nuit, pour se déplacer rapidement sans un bruit au-dessus de l’Abbaye, puis « redescendre » vers l’horizon Est (à droite), là où l’aube commençait à poindre (d’où le ciel plus clair avec des couleurs bleutées et magenta plus prononcées). La Lune en fin croissant et l’arrivée du jour donne au ciel cette couleur bleutée caractéristique. Nous étions alors à la toute fin de la « vraie » nuit noire : c’est l’aube astronomique, plus communément appelé « entre chiens et loups » ! Cette image, composée de 40 photos (formant un grand panoramique), était planifiée depuis plus d’un mois. En effet, les passages de la station spatiale sont connus et il est possible de savoir quand et où se placer pour capturer sa traversée dans le ciel selon notre position sur Terre. L’ISS n’est pas visible toutes les nuits et ne passe pas forcément où on le souhaiterait : elle passe parfois vers le sud, ou bien elle n’est éclairée que sur une petite portion de son passage dans le ciel. Il faut donc sélectionner les bons moments permettant d’obtenir cette belle trajectoire visible, ample et généreuse, et dans la direction souhaitée. Pour cette image, trois créneaux successifs étaient possibles : le samedi 30 et 31 octobre ainsi que le 1er novembre, tous au petit matin. 3 tentatives qui n’étaient pas de trop… Il a fallu composer avec une météo automnale exécrable, qui a ruiné les 2 premiers passages de l’ISS samedi et dimanche matin. Heureusement, la 3ème et dernière tentative fut la bonne. Lors de la prise de vue, j’étais à la fois anxieux et émerveillé de voir cette scène se produire pour de vrai, elle qui n’était que conceptualisée dans ma tête, sur des cartes du ciel et soumise au bon vouloir de la météo. Je vous avoue avoir poussé un long soupir de soulagement une fois que l’ISS a disparu à l’Est ! Cette image est unique : il s’agit de la première et seule représentation de la Station Spatiale Internationale au-dessus du Mont Saint-Michel, avec son transit quasiment complet et correctement orienté. Elle ressemble également à un logo d'une certaine société américaine, saurez-vous deviner laquelle ? 😉 Ressemblance assumée, cette idée de composition était dans mon esprit depuis plus de 6 ans, car j'ai vécu quelques temps à Pontorson, à côté du Mont. Cette image est aussi un clin d'oeil à ce projet imaginé dans mes débuts en paysage nocturne...
  12. Bonjour à tous! Quand l'éruption du Cumbre Vieja à La Palma a été relayée par les infos, je n'ai pas hésité longtemps : pour une fois qu'une éruption a lieu dans un lieu relativement facile d'accès et "bon marché" (pour ceux qui tiquent, dites-vous que l'Islande c'est 2500 euros minimum la semaine), autant aller voir ce qui se passe sur place! Du coup, le temps de rameuter un copain aussi cinglé que moi, de préparer le matériel photo et vidéo pour que ça rentre dans la valise (20kg??? sans blague c'est tout???), de me rappeler que les Canaries ont une bonne réputation pour l'astro et le 2 octobre nous voici partis! Arrivés sur place (aéroport de Ténérife puis bateau jusqu'à La Palma, pas envie de rester coincé sur place), il y a effectivement de la cendre partout mais on est loin (très loin même) des images de catastrophe que l'on voit sur les chaînes infos : en dehors de ceux qui sont dans la zone affectée par les coulées (et ils sont nombreux et très malheureux), les autres vivent vraiment leur vie comme si rien (ou presque) n'était. Paradoxalement (et encore une fois contrairement à ce que les infos disent chez nous), les touristes sont extrêmement peu nombreux (si on en a croisé 10 sur 4 jours à rôder autour du volcan c'est le maximum). Le volcan est facilement visible et est très impressionnant : de jour ce sont les cendres et les ondes de choc avec un bruit continu d'A320, de nuit les fontaines de lave et jets de lapillis incandescents jusqu'à une hauteur de 800m (oui oui, il n'y a pas de 0 en trop!). Les spots d'observation sont assez nombreux pour peu que l'on utilise ses pieds au lieu de sa voiture, et il est possible de voir beaucoup de choses. Et quand la nuit tombe, il y a certes le volcan, mais aussi les étoiles et les planètes!!! Et en ce moment Jupiter et Saturne sont haut dans le ciel à la tombée de la nuit (surtout là-bas, tout est 20° plus haut que chez nous sur l'horizon Sud), du coup ça donne des photos pas mal (si l'on est pas allergique à la coma, objectif ouvert à 2.8 oblige) : Ca fait un peu ambiance fin du monde (d'autant qu'il faisait entre 20 et 24 degrés la nuit) mais c'était très sympa! On en a profité pour aller au Roque de Los Muchachos où ils ont effectivement du beau matériel, et on a fait aussi un saut à l'observatoire de Tenerife (que j'ai trouvé moins sympa, peut-être parce qu'il est plus accessible et se "mérite" donc moins que celui de La Palma). C'est tout pour l'instant, j'ai encore quelques milliers de photos et films à traiter, je mettrai celles des observatoires quand j'en serai arrivé là!!! Bon ciel à tous et à bientôt! PS : la qualité des images est fortement dégradée par la compression JPEG, désolé...) Anthony
  13. La Voie Lactée et le volcan Bromo Un photographe, Kris Bednarzewski a publié une photo de la Voie Lactée au-dessus du volcan Bromo, en Indonésie, pendant une éruption. Il a publié cette photo le 24 avril 2016 sur ses comptes Instagram et Facebook. Il dit qu’il a composé cette photo à partir de deux images prises à 37 minutes d’intervalle, du même endroit. La première pour la Voie Lactée, une pose de 30 s, l'autre pour le paysage, avec une pose de 1 s. Il a utilisé un Nikon D850 avec un objectif 14-24 mm. Il a profité d’une brèche de 15 minutes entre les nuages pour voir la Voie Lactée et n’a réussi à ce moment que 3 poses. Est-ce que cette photo a bien été composée telle que le photographe le dit, ou bien a-il juste superposé une Voie Lactée sur un paysage, comme on le voit (trop) souvent sur le Net ? Emplacement de la prise de vue Il est assez simple de savoir où le photographe s’est placé pour prendre la photo. Google est très pratique pour cela avec la modélisation du relief. Les lieux « classiques » dans la zone pour cadrer le volcan de cette façon se trouvent le long d’une route qui monte jusqu’au point de vue de « Penanjakan ». Étant donnée la hauteur nécessaire pour surplomber les formations, le photographe devait être placé à peu près dans la zone de Penanjakan, depuis lequel on peut voir ce que j’ai représenté sous l’extrait de la photo. S’il ne se trouvait pas exactement à cet endroit, il devait être sur cet axe. Date de la prise de vue L’éruption du volcan a duré un an entre novembre 2015 et novembre 2016. La photo ayant été postée en avril 2016, elle n’a pu être prise qu’entre novembre 2015 et avril 2016. La Voie Lactée dont on voit très bien le cœur (cerclé en blanc) est orienté légèrement à gauche et semble émerger du flanc droit du cône du premier plan (Batok). Le tableau suivant montre la position de la Voie Lactée le 15 de chaque mois en début, milieu et fin de nuit, les simulations sont faites avec PhotoPills : Mois Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril On se rend compte qu’il n’y a qu’à partir du mois d’avril que la Voie Lactée prend une position similaire à la photo de Kris Bednarzewski en fin de nuit. C’est vers 3h30 du matin que le cœur se trouve juste à gauche de l’axe du cône volcanique et que la Voie Lactée semble surgir de la droite du cône : Si on observe bien, on peut distinguer Mars et Saturne à droite du cœur de la Voie Lactée. Comme Mars se déplace assez rapidement d’un jour sur l’autre, on doit être en mesure de déterminer la date avec un peu plus de précision. Sky Safari ou Stellarium permettent de simuler la position des planètes à la date voulue. C’est début avril qu’on arrive à cette configuration, ci-dessous une simulation au 4 avril : On peut maintenant raffiner la date en analysant sa position relative de Mars avec les étoiles voisines. Il faut repérer les coordonnées en pixels (x,y) de ces objets guides afin de calculer leur distance en pixels, puis de faire le rapport avec la distance angulaire mesurée avec Sky Safari ou Stellarium. Comme Mars se déplace beaucoup d'un jour à l'autre, on peut calculer la distance théorique entre Mars et ces 7 objets à diverses dates, et comparer ces distances avec la distance mesurée sur la photo. On arrive au tableau suivant : La photo n'a pu être prise qu'entre le 7 et le 10 avril, plus probablement le 8 ou le 9. Par contre, ce qui cloche, ainsi que l'a dit Lolo de Cournouaille plus loin, c'est l'illumination du paysage qui ne correspond pas à une photo prise de nuit. A cette période de l'année, le Soleil se lève vers 5h30, et la nuit astronomique s'achève vers 4h20. Cela tend à retarder d'une heure et demie la prise de vue, donc vers 4h30/5h30 au lieu de 3h/4h. Conclusion La photo de Kris Bednarzewski n’est presque pas un trucage (l'éclairage ne correspond pas à un paysage de nuit). Elle a été prise depuis la point de vue de "Penanjakan" au nord du volcan Bromo, entre le 7 et le 10 avril, plus probablement dans la matinée du 8 ou du 9 avril 2016, vers 4h30-5h30 du matin. On peut par contre discuter du surtraitement qui donne à la Voie Lactée un aspect pas du tout naturel... mais ça plaît à la foule !
  14. Les toulousains ont pu voir mardi mati un ciel à l'aube extraordinairement rouge. Chez moi, il y avait meme un arc-en-ciel alors que le Soleil n'etait pas encore levé 😮. D'un commun accord avec moi meme, j'ai appelé ça un arc en ciel crépusculaire.
  15. Bonjour, Du temps pour trier et compiler ces séquences de timelapse avec la Meije. Ici avec la Voie lactée, et également la constellation d'Orion en suivi... Photos prises depuis le Lac du Pontet. Lac Noir, Lac du Goléon, Col Lautaret, Col Galibier Pour le plaisir de partager... Commentaires&critiques&questions bienvenues Dominique
  16. Pour changer des superbes images planétaires et CP qui émaille cette rubrique, je vous propose cette image réalisée hier soir. pa de CP possible du fait des brumes et de la lune mais la, elle a rendu service 2s de poses @ 2.8 et 3200 zozo Tamron 28-75mma Sony A7s si vous aimez :lachez un like sur astropoubelle : https://www.astrobin.com/nkqt66/
  17. Version meilleure définition (5000x5000px - je vous conseille fortement d'aller la voir pour observer toutes les étoiles et les quelques nébuleuses visibles !) : https://www.flickr.com/photos/desiridescence/51426995201 Version annotée pour découvrir l'emplacement des nébuleuses, étoiles et galaxies, pour les débutants : https://www.flickr.com/photos/desiridescence/51427868904 Une belle découverte - nocturne - avec ces multiples rochers et la vue dégagée au lointain. Le lieu est réputé de jour pour sa beauté et sa complexité, c'est également le cas de nuit ! J'étais accompagné par plusieurs photographes dont ceux de mon Collectif NOX pour effectuer plusieurs prises de vues. Pendant qu'ils se déplaçaient pour réaliser différentes images, je me suis attelé à un seul projet assez gros : la capture de toute la voûte céleste à 360°, avec une bonne partie du paysage aussi. La méthode est plutôt lourde et longue à faire, mais le résultat parle de lui-même : vous voyez ici tout le ciel en un seul coup d’œil ! J'ai utilisé le filtre Softon-A de Kenko pour révéler plus facilement la couleur naturelle de toutes les étoiles. Ici ou là, quelques taches colorées rouges apparaissent : ce sont des nébuleuses. Nous voyons les principales du ciel d'été et même la nébuleuse de la Californie, pas très loin des Pléiades (en haut sur la voûte céleste). Bien sûr, les objets du ciel profond sont peu visibles ici, on devenir leur forme et leur couleur, mais pas forcément les détails. Mais rappelez-vous bien qu'il s'agit ici uniquement de poses unitaires de 6s sans empilement seulement (détail technique complet plus bas)... Tout autour du ciel, à l'horizon, la pollution lumineuse des villes situées à quelques dizaines de kilomètres donnent cet aura jaune pâle. Il faisait plutôt humide cette nuit-là, donc la pollution lumineuse se diffuse et monte plus haut. Observez également quelques nuances de vert - notamment à droite au niveau de la Grande Ourse - causé par l'Airglow. Les plus observateurs ont remarqué aussi une variante orangée de cet Airglow, plus rare par chez nous. La Voie Lactée montre ici également sa forme naturelle parfaitement droite. Notre galaxie est spirale barrée, nous la voyons ici de sa tranche (vu de l'intérieur). Son cœur se situe en bas, dans la partie la plus colorée. Côté technique, cette image a demandé du temps à la prise de vue - pour de simples images unitaires, il n'y a pas de tracking ici - mais également à l'assemblage et au traitement. Assembler environ 130 photos ne se fait clairement pas en un claquement de doigt, cela demande du temps, même sur une station de travail dimensionnée pour les gros projets photo. Elle est aussi un test technique de capacité de traitement et de gestion de projets lourd pour l'avenir, c'est plutôt concluant même s'il y a encore des progrès à faire sur certains points. Plusieurs versions ont été réalisées dont voici la dernière itération. Nikon D750 Astrodon Tokina 50mm f/1.4 Opera Filtre Kenko Pro1 Softon-A Tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 Panoramique 360° de +/- 130 images Ciel : 6s, 50mm, f/2, 4000ISO Sol : 30s, 50mm, f/2.8, 4000ISO Toutes les images sont prises du même endroit, au même moment, avec le même matériel. Traitement des RAW sur DxO Photolab 3 Assemblage sur AutoPano Giga 4.4.2 Retouches sur Photoshop CC 2021 Image montée sur moniteur Eizo CS2420
  18. Lac et refuge de Vens (06) Après une ascension qui se mérite (950m de dénivelé positif avec la jolie variante par le col de Fer avec un gros sac sur le dos), la vue sur les lacs de Vens est magnifique. Malgré des prévisions météo pas excellentes nous avons tenté le coup Guillaume Nox et moi, la rando étant magnifique et l'envie de passer probablement la dernière nuit de la saison en bivouac à 2400m. Lorsque la lune s'est couchée, le ciel était bien dégagé, nous décidons alors de nous rendre sur le point de vue repéré plus tôt. J'ai été bien inspiré de shooter mon ciel avant mon premier plan, les nuages sont arrivés très rapidement et lorsque je faisais mon premier plan tout était bouché. EXIF : EosRp canon 35mmf2 Sol : 4 tuiles 6400iso f3.5 120s Ciel : 4 tuiles 10x 6400iso f3.5 8s
  19. Bonjour cher(e)s passionné(e)s, Avec mon ciel de parisien tout pollué, voici ce que j'ai pu en tirer, ma première voie lactée enfin, plutôt un petit morceau : 3 différents essais pris avec un Canon 5d mk2 et un Samyang 24mm f1.4 - poses 10 secondes à 1600 iso (3200 iso pour la 1ère) le tout ouvert à f2 - Post prod : DPP et Photoshop et comme me l'avais conseillé le greolois (merci Alain) , j'ai attendu la saison et l'objectif qui va bien : https://www.webastro.net/forums/topic/189927-mes-premières-photos-du-ciel-nocturne/?do=findComment&comment=2866483 Bon ciel à tous Franck
  20. Bonsoir, C'est certain, avec toutes ces lumières, on voit moins bien la Voie Lactée qu'en pleine montagne... Il fallait quand même tenter le coup. empilement de 15 poses de 18 s f/3.2 3200 ISO, Canon 6D-dp + Sigma Art 14/1.8 A+ Fred
  21. Le lac d'Allos ce dimanche 8 août. Ce doit être la première fois que je vois le lac se vider, généralement le niveau étant plus haut. La nuit fût glaciale 🥶🥶🥶 Exif: EosRp 35mm (panorama) Sol 120s f2.5 6400iso ciel 60s f3.5 6400iso (star adventurer mini)
  22. Salut, Suite de ma photo en mode panoramique... J'ai recalculé une version mais en mode mini-planete. Le nord est au centre du premier anneau. Récapitulatif : panorama de 6 plans avec Hugin canon 1300d, 8mm pheleng. Chaque plan est le resultat d'une nuit de 30sx700,iso 3600 la full: https://cdn.astrobin.com/thumbs/XBUrHEVsHBEE_1824x0_kWXURFLk.jpg
  23. Quelle vue depuis ce point qui porte bien son nom ! Situé en plein dans les Gorges du Tarn, le Point Sublime est un promontoire où nous pouvons admirer les falaises plongeant dans les eaux du Tarn. Situé à 870m d'altitude, il offre également de bonnes conditions pour observer les étoiles et la Voie Lactée. Version en "HD" (très réduite vue la full...) sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/desiridescence/51405049960 J'ai attendu le bon moment pour photographier, sans tricher, l'alignement du coeur de notre galaxie avec la gorge. A ce moment-là, des nuages ont traversé le champ photographié. Quelques minutes à peine après avoir saisi l'instant, le ciel s'est bouché... je n'ai pas pu faire toutes les prises de vues que j'avais prévu, mais l'émotion du moment reste encore, même pour une seule image (et faire 2 heures de routes dans les Gorges de nuit). La pollution lumineuse, très présente, ajoute une atmosphère très particulière à la scène. Nous pouvons y voir comme une sorte d'explosion ou de collision d'un gros astéroïde - matérialisé par la Voie Lactée - dans les gorges. L'ensemble m'a donné envie de placer cette image dans ma série d'image de paysage nocturne "Rêveries", même si cette pollution ne fait absolument pas rêver dans l'absolu, au contraire... mais il y a un truc dans cette image ! Matériel, réglages et détails complets : Nikon D750 Astrodon Tokina 50mm f/1.4 Opera (j'ai effectué un test de cet objectif sur mon site : https://maximeoudouxphotographie.fr/test-du-tokina-opera-50mm-f-1-4-en-astrophotographie-et-paysage-nocturne/ ) tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 Panoramique de 16 images Ciel : 6s, f/2.8, 50mm, 4000ISO Sol : 30s, f/2.8, 50mm, 4000ISO Traitement des RAW sur DxO Photolab 3 Assemblage sur AutoPano Giga 4.4.2 Retouches sur Photoshop CC 2020 Image développée sur moniteur Eizo CS2420 calibré. Toutes les images sont prises depuis le même endroit, au même moment, avec le même matériel, en 25 minutes chrono de la 1ère à la dernière photo. Pas de montage farfelu ou de technique pour enjoliver l'image avec de fausses étoiles ou autre, tel qu'on le voit malheureusement de plus en plus... il faut attendre le bon moment pour shooter, même si on est malade comme un chien (c'était mon cas lors de la prise de vue, je vous passe les détails...) Cours en ligne sur le paysage nocturne et tirages disponibles pour cette image (prochainement, le temps de calibrer l'image pour le papier fine art, ça se prépare un minimum...) sur mon site : https://maximeoudouxphotographie.fr/
  24. Bonjour à tous, Voilà, j'ai effectué une série de prises de vue avec Canon 1200D et objectif 10-18mm en 10mm. La série comprenait : - des photos de premier plan avec un éclairage d'appoint donc, sur une exposition de quelques secondes (par exemple avec des personnes, ici l'exemple sans individu) - 20 photos de la voie lactée avec une vitesse de 29s par photo + dark + offset. Je voudrais retravailler cela pour fusionner ces éléments. Actuellement, j'ai tenté : - une fusion des 20 photos avec DSS. Le résultat me semble excellent - un import dans Lightroom du résultat DSS + une photo premier plan. J'essaie à la main de régler les exposition (mais comment devrais-je faire ?) - un 'modifier dans photoshop en tant que calque' pour faire la fusion Evidemment, c'est moche, notamment en raison du deuxième plan (arbres). Auriez-vous des astuces LR et Photoshop pour ajuster l'exposition au mieux et faire la fusion ? Image : - https://www.webastro.net/upload/mediumimages/149623-1629469655.jpg - https://www.webastro.net/upload/mediumimages/149623-1629465014.jpg Merci de votre aide
  25. Bonjour, Voici le Mont Blanc (à gauche) vu depuis le Col de Joux-Plane (Haute Savoie). La ville éclairée est Morillon. La structure éclairée seule sur la gauche est ce p@@@ain de Club Med qui reste éclairé toute la nuit (alors que Morillon coupe une partie de son éclairage vers minuit). Canon 6Da + Sigma Art 14/1.8 + Astrotrac Sol : 6 poses de 30 s, 100 ISO, f/3.2, pendant le crépuscule nautique Ciel : 5 poses de 180 s, 1600 ISO, f/2.2, pendant le crépuscule astronomique A+ Fred
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.