RIGEL33

Membre association
  • Compteur de contenus

    10 354
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de RIGEL33

  • Rang
    Eternelle étudiante
  • Date de naissance 04/06/1967

A propos

  • Résidence
    L'espace... l'ultime frontière !
  • Intérêts
    Astronomie
  • Occupation
    Présidente d'un club
  • Matériel
    Newton 150 ou lunette 100/900 sur Orion Sirius EQ-G + StarAventurer + 2 Canon 350D défiltré
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

390 visualisations du profil
  1. Denis, Chara et moi sommes bien rentrés... Merci pour cette super ambiance et ces parties de fous rires Ravie que la vidéo vous ait plu Comme Fred, ravie d'avoir revu Alex et Nono parmi les raagsoniens ! JB, on compte vraiment sur toi l'année prochaine De rien Nono
  2. Depuis quelques jours, je ne vous dis plus rien, et j'en suis désolée... mais honnêtement, je n'ai plus le temps... Trop de monde, trop de gens à voir... je m'amuse trop ! J'ai quand même pris le temps de réaliser un time-lapse de la première journée des RAAGSO.
  3. Hier, dimanche, nous avons vu l'arrivée de Gérard, Vincent et Bernard... dès le soir, l'apéro est devenu quasi obligatoire... et la verveine aussi... Fatigués de la nuit précédente, nous avons vivoter tranquillou... Le soir venu, le ciel étant plutôt bâché, laissant peu d'éclaircies. Les quelques étoiles qui perçaient ont toutefois permis à Vincent de faire sa collimation. Nous étions réunis autour de lui, espérant une petite observation. Ceci fut fait en premier sur Mars. Mais ce fut le passage de la station spatiale chinoise, Tiangong2, qui nous surpris tant elle était brillante. Puis, quelques minutes plus tard, nous vîmes un satellite, d'abord glissant lentement, puis flashant très fortement plusieurs fois à quelques secondes d'intervalles. Les flashs étaient puissants... et, en s'éloignant, si la luminosité du satellite s'amoindrissait, il n'en était pas de même avec ses flahs. Puis il disparut vers le sud. Vincent nous appris, grâce à une application, qu'il s'agissait du satellite Telkom3. Il doit repasser demain... cette fois, on l'attendra ! Aujourd'hui, avec Denis, nous sommes partis près de Conques, dans un village nommé Saint-Cyprien sur Dourdou, à la rencontre d'Yves (Tranquille sur WA) dans son domaine "Le Curieux". Ce dernier a initié Denis à la fabrication de la bière. Avec un timing aux petits oignons, les deux brasseurs amateurs réussirent à faire une cinquantaine de canettes de bière. Bien sûr, il faudra attendre un peu pour la boire. Yves initie plusieurs ateliers dans son domaine et franchement, nous avons passé une excellente journée à ses côtés. Il viendra en fin de semaine pour participer aux RAAGSO... on espère qu'il se plaira parmi nous De retour au camping, à peine franchis l'entrée, que je reçois un SMS... il était marqué "apéroooooooooooooooooo" Le temps de garer la voiture et nous avons rejoint nos amis près du pré aux tubes, qui commence à bien se remplir, surtout depuis l'arrivée de Jean-Pierre, Julien et Valentin. Crédit photo : Gérard33 Maintenant, à 21h30, en attendant la nuit qui ne tardera plus, le silence a disparu. On entend les copains discuter, rire... on les voit bouger grâce à leur lumière rouge... tous se préparent à profiter du beau ciel du camping du Causse près d'Ambeyrac ! Quant à Chara, à peine arrivée sur le terrain, elle s'est lovée dans sa couverture et s'est profondément endormie... Ce soir, nous ne l'entendrons pas !
  4. Comme c'était prévu, après la pluie, le beau temps ! La nuit de vendredi à samedi a été plus que belle. Alors nos setups étaient engagés dans des poses photos, nous avons profité de l'observation au Dobson 300 ou aux jumelles dans nos chaises longues. Les oiseaux nocturnes nous accompagnaient de leurs hululements ou leurs cris. On entendait aussi les aboiements des chiens du voisinage. Parfois ce sont les chevreuils qui aboyaient... mais il est facile de faire la différence. Parfois, ce sont quelques meuglements des bovins du pré voisin qui se font entendre. Tous ces bruits emplissent la nuit et font sursauter notre chienne Chara qui s'était endormi dans la voiture. A ce moment-là, elle joint ses aboiements aux divers bruits de la faune local, ce qui a le don d'énerver Denis, surtout quand c'est la 5ème ou 6ème fois en un quart d'heure. Mais il suffit alors de lui mettre son harnais de sécurité, et voilà qu'impuissante dans son rôle de défense du territoire, elle finit par s'endormir profondément. Cet après-midi, notre solitude a enfin pris fin avec l'arrivée de Denis et Sylvie de Toulouse, venu en pré-RAAGSO. Ils sont arrivés pile poil quand nous allions entamer l'apéro devant le barbecue... comme par hasard !!! Du coup, nous les avons invités à se joindre à nous, ainsi que Nadine et Maurice. Et nous voilà à 6 à trinquer sous le grand chêne à 13h. Denis et Sylvie sont ensuite venus autour de notre table, à notre invitation, pour manger leur sandwich alors que nous dégustions un bon magret grillé. Oui, je sais... nous sommes sans pitié ! Mais par contre, nous avons bien voulu partager notre dessert, une sorte de cake aux myrtilles local, et le café. Et l'après-midi a filé vitesse grand V. A peine le temps d'une sieste et d'une douche et déjà une invitation à l'apéro s'était faite, émanant de Nadine et Maurice. Ce soir, sur le pré aux tubes, nous nous sentons moins seuls, même si cette solitude était loin de nous peser. Mais nous aimons aussi le partage. Et cette arrivée d'un nouvel astram rompt la monotonie qui commençait à s'installer sur le camping du Causse. Hop, il est temps d'attacher Chara... il faut vraiment qu'elle se repose.
  5. Aujourd'hui, c'est la pluie qui est au rendez-vous... apparemment, les locaux sont contents... il y avait longtemps qu'il n'avait pas plu. Mais nous n'avons pas eu d'orages comme annoncé par les sites météo. Hier en fin d'après-midi, Joël S. est passé par le camping... il crapahutait avec sa moitié dans le secteur et avant de revenir sur Bordeaux, il a fait une halte au camping, espérant peut-être nous y trouver... et ce fut fait ! Dommage que le ciel soit resté bâché. Mais l'apéro pris avec Nadine et Maurice nous a tous consolé Ce matin, il est reparti mais pour mieux revenir lors des RAAGSO De notre côté, on a fait un saut à Villefranche de Rouergue pour profiter du marché et remplir le frigo. Au retour, un femelle chevreuil et son petit ont failli passer sous les roues de la voiture juste après le Saut de la Mounine. Cet après-midi, après la sieste, nous avions projeté d'aller voir la petite exposition au Cayrol à 300 m de l'entrée du camping. Il s'agit de maisons en pierre miniatures. Mais apparemment c'était fermé. Nous avons poussé la promenade un peu plus loin jusqu'au promontoire des parapentistes locaux. De là, la vue est imprenable sur la vallée et nous avons parfaitement vu les dégâts de l'incendie de samedi après-midi. Au retour, Nadine nous a confirmé que le propriétaire de l'expo était absent pour quelques jours... ce n'est donc que partie remise... D'ailleurs, je conseille à tous les participants des RAAGSO de faire un saut chez lui... d'après ce qu'on nous en a dit, ça vaut le coup d’œil Voilà, ce soir, on se couchera de bonne heure, histoire de reprendre des forces car les nuits claires reviennent dès demain soir
  6. Recherche notice en français pour monture Star Adventurer

    Merci Chimaera... désolée d'arriver si tard... j'ai été occupée. Je vous envoie la notice à l'instant par mail
  7. Oui les araignées sont toujours là... mais en moins grand nombre. On n'en a vu qu'une sur la porte de la caravane depuis notre arrivée Vous ai-je dit que nous avions un ciel de ouf depuis notre arrivée au Camping des Causses ? Tellement ouf que la Voie Lactée est parfaitement visible à 21h45, soit une demi-heure avec le crépuscule astronomique. Sinon, c'est assez marrant d'être les seuls campeurs... A part Nadine et Maurice, seule la faune locale nous tient compagnie... et pas simplement les insectes, les lézards et les oiseaux. Dans la nuit, j'ai parfaitement vu un animal nocturne, sûrement un renard au vu de la taille, qui furetait pas loin de la caravane. Heureusement que Chara n'était pas avec moi à ce moment-là ! Et aujourd'hui en fin de matinée, alors que nous discutions avec Nadine et Maurice près des douches, Nadine nous a fait remarquer une biche et son faon qui traversaient tranquillement le camping. Ils venaient de sortir de derrière la salle commune et aller vers le pré où nous mettons les tubes. La biche nous a vu au même moment où nous nous retournions tous et, entraînant son petit, elle a simplement accélérer le pas vers les frondaisons, sans pour autant s'enfuir. Au moment où je vous écris, les chants et cris de divers oiseaux ont empli l'air. Quelques insectes bourdonnent autour de nous. Nous nous préparons à profiter de la quatrième nuit claire avant l'arrivée des orages annoncés pour demain soir... on pourra alors se reposer
  8. Les caouètes sont prêtes Par contre, j'ai prévenu Nadine qui pensait que vous arriviez dès vendredi... ce matin, elle était au dépoussiérage du mobil-home Bon courage Vincent
  9. Quelques images rigolotes ou étranges...

    Merci ChatBleu On se voit aux RAAGSO ? A dans 7 jours Vincent
  10. Coucou depuis le Camping du Causse où nous faisons les prépréRAAGSO et il fait super beau Bon sinon, Denis a fait son premier barbecue Naannnnnnnnn je rigole... en fait, lors de notre arrivée hier après-midi, il y a eu un spectaculaire incendie sur les hauteurs de Cajarc. Du camping et du Cayrol, nous avions une vue imprenable... Une centaine d'hectare ont brûlé (d'après les infos presses) et les 2 trackers et 3 canadairs n'ont arrêté leurs rotations qu'à la tombée de la nuit. Si j'en crois le journal, les pompiers ont du lutter toute la nuit pour en venir à bout. Donc, bonne nouvelle, le camping est toujours intact !
  11. Stop aux piscines surchargées !!!

    Chouette tes images ! Je n'avais pas pensé aux sous-pots pour faire des piscines improvisées