Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Comète-Astéroide'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • Paysages de nuit's Logiciels
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets
  • Siril et Sirilic's Logiciel SIRIL
  • Siril et Sirilic's Aide SIRIL
  • Siril et Sirilic's Tutoriels SIRIL
  • Siril et Sirilic's Propositions d'évolution SIRIL
  • Siril et Sirilic's Tout sur les scripts !
  • Siril et Sirilic's Logiciel SIRILIC
  • Siril et Sirilic's Aide SIRILIC
  • astronomie avec arduino's Discussions
  • astronomie avec arduino's nos inventions et réparations sur le terrain
  • livre d'astronomie's Sujets
  • Astrophoto sur Pentax's Matériel
  • Astrophoto sur Pentax's Logiciels
  • Astrophoto sur Pentax's Tutos & astuces
  • Astrophoto sur Pentax's Discussions

Categories

  • Files
  • Paysages de nuit's Modes d'emploi
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D
  • astronomie avec arduino's codes de programmation
  • astronomie avec arduino's Fichiers divers
  • Astrophoto sur Pentax's Fichiers

Blogs

  • ASTROBOOK 21
  • kiwi
  • girafe234
  • Sciences de l'univers et de l'infiniment petit
  • Taloustar
  • livre d'astronomie's a vos lecture
  • Astrophoto sur Pentax's Actualités

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies
  • Messages publicitaires

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous


S'inscrire aux alertes de sécurité Petites Annonces

  1. Bonjour, Toujours en train de traiter mes données, j'ai lu le tutoriel pour traiter les images cométaires avec SiriL : https://siril.org/fr/tutorials/comet/ Ca m'a pris l'après-midi et plusieurs tentatives furent nécessaires pour arriver à un résultat "potable" avec ces images de la comète C/2017 K2 - Panstarrs, dans la nuit du 25 au 26 juillet 2022 ! Voici la chose : Paramètres : 59 poses de 2 minutes à 800 ISO Canon EOS 700D défiltré derrière une lunette SW 80 ED Evostar et son correcteur/réducteur (focale 520 mm) ; Mise au point grâce à EOS Utility. Guidage PHD2 avec une caméra ASI224mc au chercheur 9x50 ; Monture HEQ5 (kit Rowan). Séquenceur N.I.N.A. SiriL : script "couleur_pre-traitement" avec D.O.F. Traitement SiriL et RawTherapy. J'ai aussi réussi à faire une vidéo du déplacement de la comète, mais bon 350 Mo !!! Faut que je vois comment héberger ça ... (Youtube ? Vimeo ? ...) Voilà : Critiques appréciées ! Bon ciel Vincent
  2. Bonsoir, Hier soir j'ai essayé de photographier la rencontre M10 et la comète C/2017 K2. SW 254/1200 avec réducteur Nexus x0.75 sur EQ6 avec ASI 1600 MM (plutôt qu'une caméra couleur pour plus de sensibilité) avec filtre L-Pro Guidage ASI 120 Mini sur TS8./328 48 images retenues de 60 s à gain 200 Et j'avoue que la rencontre était bien au rendez-vous je ne suis pas satisfait du résultat. Les différentes méthodes d'empilement Siril ou DSS ne m'ont pas données ce que j'attendais. je vous donne mon meilleur (ou moins mauvais) résultat
  3. Je passais par le forum pour admirer les photos des pros de l'AP de cette belle rencontre... mais personne n'en parle. Bizarre. Donc, je vous montre mes pauvres images : ciel quasi-parisien, FWHM à plus de 6, grand vent, lune à 85%, collim en vrac... MAIS je l'ai vue Observé avec mon C9.25 + Hyperstar + QHY183C, sur une CEM70 (sur colonne). Premier essai avec le filtre LPS-P3, en poses de 30s (à cause du vent) pendant 25mn : La couleur rouge vient du filtre LPS-P3... J'aurai dû commencer sans filtre, car ensuite la lune était encore plus haute. Tant pis. Idem 25mn (30s unit.) mais sans filtre cette fois et avec la lune pas loin (et mes fameux lampadaires). J'aurai dû arrêter à 20mn (ou moins) car plus ça allait, plus la lune mangeait mon image... Ce sont des "save as seen", donc l'image telle que vue à l'écran, sans traitement ni correction. Si quelqu'un a réussi à faire une belle image (astro visuelle assistée ou astrophoto), on veut bien la voir !
  4. Bonjour, Je souhaiterais tenter de réaliser une photo de la comète C/2017 K2 dans la soirée. Pour me positionner dessus pas de soucis. Mais j'aimerai avoir l'avis d'expert du sujet vis à vis du setup à ma disposition, et voir si c'est jouable ou non : - Monture : NEQ6 pro GoTo - Optique : Newton SW 254/1200 ou Lunette APO SW 80ED - Imageur : Zwo ASI 294MC pro Et je manque clairement d'expérience dans le domaine. Si vous avez des liens vers des tutos ou autre, je suis preneur. Comme c'est mon premier essai, je n'espère pas du tout obtenir le cliché parfait, mais j'aimerai vraiment utiliser cette session comme un moyen de me faire la main sur ce type d'objet peu fréquent. Si j'arrive à obtenir une jolie photo, ce sera le bonus.
  5. L'animation est composée de 18 poses brutes de 3 min chacune. Une image sur trois est striée par un satellite...
  6. Bonjour, capturée en visuel assisté avec un newton 130 à fd2.8 et une Risingcam 571C pendant 15 min (expo unitaire de 4s) Stack sur le pseudo noyau et analyse avec Tycho tracker. Une question: pourquoi la queue fait un angle de plus de 90° avec la direction du soleil ? Bon ciel à tous 2022-07-03 22-09-43.mp4
  7. Une comète sur l’épaule de Castor Le 5 janvier 2022, alors que mon setup « grand champ » était pointé sur la comète 4P/Faye dans la tête de la Licorne, et même si les conditions météo n’étaient pas au top, il fallait profiter de la fenêtre de beau temps pour imager la comète C/2019 L3 (Atlas). J’ai donc choisi cette cible pour mon setup « lunette ». Elle était facile à capter car elle reposait, ce soir-là, sur l’épaule du jumeau céleste Castor. Faisant son approche au plus près de la Terre (périgée) le 6 janvier, la voyageuse céleste faisait son périhélie (approche au plus près du Soleil sur son orbite) le 9 janvier 2022. Cette boule de neige sale était au plus haut de sa magnitude et, dans les jours à venir, ne ferait que décroître en intensité lumineuse. Mais ce soir-là, elle brillait sur l’épaule d’un des jumeaux célestes, le bien nommé Castor (de Castro et Pollux). Et il s’agissait de ne pas louper ce moment, sachant que les prévisions météo à venir seraient plutôt en berne en Gironde. Cette comète a été découverte le 10 juin 2019 par le système ATLAS (Asteroid Terrestrial-Impact Last Alert System – Système d’alerte ultime d’impact terrestre d’astéroïde). Depuis 2017, ATLAS a déjà découvert plus de 700 astéroïdes géocroiseurs et 66 comètes, dont beaucoup ont ensuite offert un beau spectacle céleste. Malheureusement, peu de détails ressortent sur mes images… et même les films ne montrent pas un déplacement faramineux. Elle ressemble plus à une grosse étoile qu’à un petit corps glacé en mouvement. Les passages nuageux au cours de la première partie de nuit n’ont pas aidé à accumuler un maximum de poses. Mais bon, même si elle n’est pas spectaculaire et qu'il n'y a aucun objet céleste sympa dans le champ, j’ai pris plaisir à passer ces quelques heures en sa compagnie. Photos prises le 5 janvier 2022 à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 7D défiltré partiel (+ filtre L-extrême) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage). ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop, Virtualdub et DSS. Photos : 30 poses d’1 minute – Photo sous DSS : 63 poses d’1 minute – Films : 118 poses d’1 minute. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration comète et étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Le film https://www.youtube.com/watch?v=NlNiyTszByw
  8. Bonjour, La semaine dernière, après avoir fait quelques photos sans prétention, un premier essai pour moi, à très grands champs, je me suis aperçu grace à Stellarium que Cérès se trouvait dans le champ. Je suis donc allé voir sur mes images. Et j'ai fini par la trouver ( ce qui m'a permis de constater que sa position est erronée sur Stellarium ). J'ai pu profiter de trois soirées consécutives sans nuages pour faire quelques photos qui permettent de visualiser la course de Cérès sur fond d'étoiles. Le matériel , juste mon vieux 450D avec un objectif fixe 50mm fixé en parallèle sur le C8 Celestar pour pouvoir faire avec le suivi des poses de 15 s ( F3,5 / Iso 400 ). Comme quoi on peut se faire plaisir en astro avec de simples manips et peu de matériel. Et ça m'a permis de me vider un peu la tête en cette période décidément bien triste... Le 25 : Le 26 : Le 27 : Et le petit gif : Un exemple de photo utilisée :
  9. Bonsoir, Pourquoi en astrophoto, le noyau des comètes est bien souvent vert ? merci
  10. Bonjour tout le monde. Je me décide d'ouvrir un sujet ici pour fêter le superbe tuto écrit par @Cissou8. Ce tuto se trouve sur notre site, à cette adresse : https://siril.org/fr/tutorials/comet/ Il explique comment traiter les images de comètes et surtout, on vous explique comment avec Siril on peut créer sa petite animation qui fera de l'effet. Je vous propose de vous servir de ce post pour poster vos résultats, on verrait ainsi fleurir, je suis sur, de très belle vidéos de comètes ! J'ouvre le bal avec la mienne, star de l'année 2020, j'ai nommé : COVID euuh Neowise !! Neowise.webm
  11. Léonard sous la Lune au crépuscule les 16 et 17 décembre 2021 Lors de deux sorties improvisées pour tenter de capter la comète du moment, C/2021 A1 (Léonard), la déception fut au rendez-vous. Si les conditions météo étaient au top en Gironde, la Lune resplendissait de mille feux, cachant à nos yeux avides la vision de cette boule de neige sale. Cependant, tout n’était pas perdu puisque trois planètes nous offraient le spectacle de leur parade dans le ciel, ce qui a permis de faire quelques images. Sur les clichés les plus zoomées, on peut voir (deviner) la comète. Lors de la soirée du 17, il m’a bien semblé la voir en vision décalée mais sans pouvoir confirmer cela aux jumelles. Etait-ce mon envie si forte de la voir ? En tout cas, elle était bien sur le capteur de l’appareil photo. Je vous livre ci-dessous les photos faites ces deux soirs-là. Comète Léonard (2021 A1) au 16 décembre. Photos prises le 16/12/2021 à Saucats (33) – Canon 400D sur trépied photo avec objectif 18-200 – ISO 100 – Camera RAW et Toshop. 1 pose de 15s – focale à 60 mm – ouvert à f/8.0 – 18h43 Version annotée 1 pose de 30s – focale à 107 mm – ouvert à f/8.0 – 18h56 Version annotée 1 pose de 30s – focale à 67 mm – ouvert à f/5.0 – 19h05 Version annotée Comète Léonard (2021 A1) au 17 décembre. Photos prises le 17/12/2021 à Saucats (33) – Canon 800D sur trépied photo avec objectif 18-200 – ISO 100 – Camera RAW et Toshop. Le Mémorial et les planètes : 1 pose de 2s – focale à 18 mm – ouvert à f/5.0 – 18h45 La comète : 1 pose de 8s – focale à 67 mm – ouvert à f/5.0 – 18h52 Version annotée
  12. Bonjour,voici une autre image du rapprochement de la comète Léonard avec l'amas globulaire M3 , effectuée le 03 12 2021 entre 5 heures et 7 heures chez moi dans le nord de l'Herault. Lunette Evostar 100 ED Monture NEQ5 goto réducteur0,85 Canon 550 D non défilltré 8 poses de 40 secondes chacune,iso 800 traitement SIRIL ,GIMP.
  13. Enfin une nuit claire, j'ai pu photographier cette jolie comète durant une heure Canon 500D sur SW200/1000 sur EQ6R-Pro : 0
  14. bonjour a tous est il possible d'empiler des photos de comète ou voie lactée qui non pas été prise avec une monture équatorial mais sur pied photo souvent des prises de 30s avec objectif de 18 a 50 sur pied? j' ai essayé mais sans succès mais bon je débarque dans ce genre de chose en photo peut être que mes prises sont trop éloignées en temps les unes des autres ? merci à vous
  15. Courte fenêtre pour la première de l’année ! La comète C/2021 A1 (Léonard) est la première comète découverte en 2021. Elle provient sûrement du nuage de Oort. Au vu de son orbite barycentrique, si elle survit à son périhélie (passage au plus près de Soleil) qui aura lieu début janvier 2022, elle quittera probablement le système solaire. Il est donc important d’en profiter aujourd’hui, d’autant qu’à son périgée (passage au plus près de la Terre) qui arrivera le 12 décembre, elle deviendra visible à l’œil nu (magnitude estimée à 4 environ). Ça devrait bien le faire avec une bonne paire de jumelles. La comète s’affichera aux côtés de l’alignement des planètes que nous offrira le ciel en cette seconde partie du mois de décembre, du 19 au 25. Mais en attendant, il faut la chasser très tôt le matin et les conditions météo du moment ne nous aident pas vraiment. Une belle éclaircie arrivant dans la nuit du 3 décembre en Gironde, il fallait en profiter. Je montais donc le matos, la veille, dans le jardin mais cette fois, j’avais acheté le filtre EOS clip L-enhance afin de m’astreindre de cette pollution lumineuse qui pourrit le ciel du village où j’habite. Autre inconvénient, il fallait se lever à 3h… et affronter le froid glacial… car oui, il gelait sec. Mais quand on aime... Je débâchais le setup avec difficulté car la bâche était gelée. La mise en station et la mise au point étaient déjà faite. Il ne me restait plus qu’à chercher la boule de neige sale qui devait croiser l’amas globulaire M3. J’eus un mal fou à la mettre dans le capteur. A cause des lampadaires de la rue, je voyais très mal les étoiles faibles de la constellation de la Chevelure de Bérénice qui devait m’aider à repérer l’objet de ma quête (pour rappel, je préfère chercher moi-même plutôt que d’utiliser le goto). Il fallut que j’attende 4h pour voir enfin Seginus (gamma du Bouvier) pour réaliser mentalement un carré entre Alkaïd (Eta de la Grande Ourse – au bout de la queue), Cor Caroli (Alpha des Chiens de Chasse) et l’amas M3. En un clin d’œil, j’avais l’amas d’étoiles et la comète dans le capteur. Encore quelques secondes et je centrais le couple. Je lançais enfin les poses. Je pris ma paire de jumelles pour l’observer. Elle se révéla parfaitement, y compris sa queue de poussière. Je réveillais alors Denis pour qu’il vienne voir le spectacle. Au bout de quelques minutes, je regardais où en était mes poses. Mais rien n’allait apparemment. L’intervallomètre d’EOS Utility ne semblait plus marcher. Après 9 poses d’une minute, il ne s’arrêtait plus et était en train de me faire une pose qui dépassait les 7 minutes. Je forçais l’arrêt et fis repartir le décompte. Alors que Denis rejoignait le lit bien chaud, je restais un peu afin de vérifier que tout marchait bien. Le décompte se poursuivait et les poses d’une minute s’enquillaient les unes derrière les autres. Tout semblait bien marcher cette fois et je pus regarder encore une fois ce beau ciel scintillant d’étoiles dans cette atmosphère bien froide. A 5h je rentrais alors à mon tour et m’endormit bien au chaud sous la couette. Vers 8h30, je me levais rapidement et alla voir le résultat. Il faisait grand jour, il gelait toujours et le setup continuait son travail d’acquisition. Je regardais le résultat… et là, je remarquais que la dernière pose était très blanche. Quand mon regard se porta sur le nombre de poses acquises, je vis le chiffre de 24, ce qui me surprit et m’agaça fortement. En vérifiant cette dernière pose blanche, je vis que l’intervallomètre avait recommencé à déconner et m’avait fait une pose de 4h ! Que s’était-il passé ? Mystère. Des essais en salle n’ont pas révélé de dysfonctionnement. Je ne saurais jamais pourquoi le compteur s’était arrêtait sur 24. Donc, après avoir éliminé la dernière pose et 3 autres poses « déchets », il ne me restait plus que 20 poses… je devais m’en contenter et je vous livre ci-dessous le résultat du traitement. Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 40D défiltré partiel (+ filtre clip EOS L-enhance) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage). Photos : 20 poses d’1 minute –ISO 3200 – 23 DOF – Iris, Toshop, Virtualdub et DSS. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration comète et étoiles Animations Le film
  16. Tchouri, le retour ! Le ciel n'était vraiment pas top du 11 au 12 novembre 2021 mais c'était la "meilleure" nuit à espérer sur plusieurs jours pour capturer cette boule de neige sale, cataloguée 67P/Churyumov-Gerasimenko, qui a été au plus près de la Terre le 13 novembre 2021. Après avoir installé mon setup et fait quelques essais, tout semblait bien aller. Au début de ma séance d’acquisition alors qu’on était proche de minuit, en plus des voiles nuageux plus ou moins denses et de la pollution lumineuse du village, j’ai même eu une traînée de condensation un peu persistante juste à côté de la visiteuse. Dans le film, j’ai utilisé les 302 poses… mais pour les photos, je n’ai pris que les 178 meilleures ou moins pires. La comète Tchouri était de retour après avoir été la star de l’année 2015 alors que les humains avaient envoyé, autour d’elle et sur elle, des sondes robotiques appelées Rosetta et Philae. Et durant l’acquisition, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ces sondes qui, après avoir récolté et envoyé des données de la comète à la Terre, reposent désormais sur sa surface glacée pour l’éternité. Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 40D défiltré partiel (+ filtre CLS) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage). Photos : 178 poses d’1 minute – Films : 302 poses d’1 minute - ISO 3200 – 23 DOF – Iris, Toshop et Virtualdub. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Le film
  17. Quelques comètes du moment en cours de visibilité après minuit passé. Les qualités de ciel furent moyennes les 9 et 17 octobre derniers, T4-5/6 le 9 et 3-4/5 le 17 avec un ciel laiteux. Les images sont prises avec l'unistellar, un dark le soir même, cmos 224 sans filtration, D114 F4. C2019 L3 29P 67P: 4P: La comète 29P est intéressante à suivre suite au récent outburst fin septembre, l'activité semble se réduire en ce moment. 67P et 4P montre une queue cométaire, C2019 L3 n'en montre pas mais les conditions de ciel n'ont pas aidé (certains observateur montrent une queue cométaire. Les observations sont réalisées en banlieue parisienne au milieu des lampadaires publiques. Toujours étonné par ces quelques résultats effectués avec ce matériel simple d'usage produisant des images directes juste à reformater en taille de fichier.
  18. Version 1.0.0

    1 download

    Observations Finlande, Joensuu, 09/09/21, 23h06 locales
  19. Le 12 août 2021 vers 3H00 du matin, je prenais en photo la magnifique nébuleuse de l'hélice lorsque j'ai vu apparaitre un objet céleste qui a traversé l'écran pendant 1mn et 35sec. J'ai immédiatement pensé à un satellite mais sa vitesse me paraissait trop faible. Ne trouvant pas de satellite correspondant à l'heure et à la position, j'ai donc fait de rapides calculs. Au résultat, mais je peux me tromper, l'objet pourrait se situer entre 300000 km et 1,5 million de km avec une vitesse de 11 à 60 km/s et un diamètre de l'ordre du km. Chose étonnante, il semble tourner sur lui même à une vitesse rapide de l'ordre de 1 à 2 tours par seconde. Chaque image sur le film représente 5 secondes de pose, les images ont été accélérées pour la beauté du visuel. Ce n'est pas tous les jours que l'on croit voir un croiseur stellaire !
  20. Bonjour à tous vendredi soir j'ai fait un peu de grand champ alors j'ai visé véga puis j'ai lancé 20x20 secondes et une fois terminé sur une des photos, une surprise m'attend je pense que c'est une perséides (à confirmer par les pros) c'est une brute non traitée setup objectif sigma 70-300 APO DG (sur 70 mm) canon EOS 1000D non défiltré monture super polaris avec rotule (pour le confort) et intervalometre cdt
  21. Bonsoir à tous, J'ai traité il y a quelques semaines ma première image cométaire (vraiment pas évident) et j'attendais le "presque" premier anniversaire de la prise de vue pour la poster (23 juin 2020). Pour l'apprécier en full sur Astrobin Petite particularité dans le traitement, les brutes ont été capturées en 180s (x17) et en 300s (x22). J'ai effectuée tout le processing et notamment l'alignement cométaire via Pixinsight. Pour les détails techniques : RA: 12h 16m 16.8s DEC: +47° 12’ 13" Size: 1.57 x 1.02 deg Orientation: Up is 181 degrees E of N Location: Canes Venatici C/2017 T2 PANSTARRS Distance : 14.5 ly minutes Magnitude: 12.5 Messier 106 Distance : 23.6 Mly Magnitude: 8.4 Acquisition entre les 23 et 24 juin 2020 2.6 heures d'acquisition Les données ont été capturée par Terry Hancock dans son observatoire et j'ai réaliser le processing des fits. Location: The Grand Mesa Observatory, Whitewater, CO Exposures: RGB 17*180s & 22*300s Optics: William Optics 156 Refractor Mount: Paramount ME Camera: QHY367 Pro C Color CMOS Pre Processing: CCDstack, Pixinsight & Excalibrator Post Processing: Photoshop CC
  22. La comète Néowise au 15 juillet 2020 Après l’avoir imagé par 2 fois au Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats, nous avions décidé de rester dans le jardin sous le ciel pollué du village d’Ayguemorte-les Graves pour la capturer à nouveau avec des premiers plans familiers de la maison d’habitation. Elle était si brillante que peu importait les lampadaires constamment allumés. Elle apparaîtrait forcément sur le capteur de l’appareil photo. Ce soir-là, peu de temps après le coucher du Soleil, elle se situait à environ 15° au-dessus de l’horizon nord-ouest. Pour rappel, C/2020 F3 Neowise est une comète rétrograde découverte le 27 mars 2020 par le télescope spatial NEOWISE. D'une magnitude visuelle de 7 à la mi-juin, elle est passée périhélie le 3 juillet 2020, soit à 0,29 UA du Soleil. Ce passage au plus près du Soleil a fait considérablement augmenter son activité, la rendant largement visible à l’œil nu. La comète Neowise a été au plus près de la Terre, à quelque 103 millions de kilomètres (0,69 UA), le 23 juillet. Ce passage de la comète a augmenté sa période de révolution, qui passerait de 4 500 ans à 6 800 ans. Photos prises le 15 juillet 2020 à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 400D avec objectif 18-200, sur trépied photo. ISO 400 – Camera RAW et Toshop. Pose unique de 10s, focale à 42 mm, ouvert à f/4.0 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Pose unique de 10s, focale à 63 mm, ouvert à f/5.0 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Pose unique de 15s, focale à 63 mm, ouvert à f/5.0 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Pose unique de 15s, focale à 63 mm, ouvert à f/5.0 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Pose unique de 10s, focale à 60 mm, ouvert à f/5.0 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Pose unique de 10s, focale à 38 mm, ouvert à f/5.0 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Pose unique de 10s, focale à 100 mm, ouvert à f/5.6 Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  23. La comète de mai en approche du plantigrade céleste ! Toujours dans le jardin, toujours sous les lampadaires, je suis revenue sur cette comète déjà imagée en février et mars 2020, et qui avait fait son périhélie plus tôt dans le mois. Assez lumineuse, elle se rapprochait de la Grande Ourse et était facile à capter. Les conditions météo étaient assez bonnes. Dans la nuit du 20 au 21 mai, j’ai pu poser durant 5 heures ce qui m’a permis de faire un joli film et d’obtenir de belles images. Dans celle registrée sur les étoiles, on peut voir en haut à droite la galaxie spirale NGC 2985. Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 7D défiltré partiel (+ filtre CLS) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage). 301 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Dans la nuit du 21 au 22 mai, le lendemain, c’est proche de la galaxie du cigare (M82) que je l’ai retrouvé. 285 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Régistration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Le film https://www.youtube.com/watch?v=5PnBzaJtFA4
  24. Bonjour à tous, Pour la première fois j'ai tenté Neowise avec un empilement de plusieurs clichés à l'APN. Je n'étais pas dans les meilleurs conditions. Neowise était pile poil au Nord donc au plus bas sur l'horizon, un peu de pollution lumineuse (mais je ne me plains pas, je suis dans un petit village qui éteint son éclairage la nuit...). L'atmosphère était bien chargé en humidité et j'étais embêté avec la rosée. Avec tout ça après traitement, je me suis aperçu que mon image est très bruitée. Donc certainement pas assez de temps de pose (je suis limité par le fait que mon APN est monté sur une monture équatoriale manuel). J'ai appliqué un léger filtre anti-bruit sous GIMP. Donc pas très esthétique mais mon but était de mettre le plus possible en valeur la queue de plasma. Je suis assez content du résultat avec le peu de matériel que j'ai (un peu déçu par le bruit quand même, je ne m'attendait pas à ce qu'il soit aussi important). Bon faut pas trop zoomé quoi... A regarder sur un smartphone 18/07/2020 00:35TU. Canon EOS 600D. 55mm / 60x5s / ISO6400 / F5.6. 10 darks. Traitement Siril
  25. Bonjour, Il y a six mois, mais voici ma tentative de prendre une photo de la comète ... 60 images de 10sec; Sony A7, ZM 50 mm f / 2 ... pas de monture, pas de guidage.. la bande jaune à droite sont des nuages. Rapha PS nouveau à Strasbourg, avez-vous des conseils sur les clubs d'astronomie et les meilleurs endroits pour observer?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.