den

Membre
  • Compteur de contenus

    5 593
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de den

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Rennes(35)
  • Matériel
    jumelles stabilisées 10x42
    Equatobson 250 mm
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. den

    Montures 3 axes...

    Je pense qu'il faut considérer plusieurs utilisations. -Celle optimum de monture motorisée et informatisée totalement fonctionnelle pour photo ou visuel. C'est une monture qui peut alors être relativement compacte et légère, aisée à transporter sans rien qui dépasse, qui doit pouvoir se poser au sol comme une monture dobson avec un tube de 200 à 300 mm. Dans l'idéal on pose la monture au sol, on fixe le tube dessus, on effectue une calibration sans se préoccuper de mise à niveau ou de mise en station. Avec un soft adéquat, il me semble qu'il devrait être possible avec une calibration sur trois ou quatre étoiles de même se passer des coordonnées du lieu et de l'heure. Pour les amateurs de chasse au satellites artificiels, on devrait aussi pouvoir entrer les éléments d'orbite pour les poursuivre. Inconvénient probable, comme la monture splitring (fer à cheval ) on va vite avoir des problèmes de centrage car peu de place à l'arrière du tube optique. donc contre poids certainement pesants de rigueur et il faudra construire une structure serrurier et une cage secondaire très légères. Pas facile à charger en photo. Et inconvénient majeur, le soft n'existe pas encore. Mais la simulation graphique en lien au premier post montre que les mouvements semblent bien maitrisés. Plus qu'à intégrer calibration et suivi -Pour du visuel avec suivi manuel, quelques petits avantages comme expliqué plus haut, mais la monture splitring avec tube rotatif est alors je pense plus facile à réaliser, tout en suivant selon le mode équatorial Ma maquette commence à prendre forme. Premiers assemblages à blanc : J'ai mis un bout de tube noir pour figurer un oculaire. c'est assez curieux à manœuvrer, on verra ce que ça donne quand j'aurai terminé la base et finalisé les glissements.
  2. Au final même si les prévis n'étaient pas enthousiasmantes, un petit mélange d'un peu de vent, d'une humidité qui a baissé un peu dans la journée précédente et d'une température n'ayant pas permis la formation des brouillards et nuages bas habituels, le ciel était tout clair ce matin. Du coup, il a bien fallu aller jeter un petit oeil à la belle rousse, et qui était effectivement magnifique un quart d'heure avant de passer totalement à l'ombre Je suis arrivé à l'oculaire un peu avant l'occultation de l'étoile hd 67424, mag 8,5 qui se produisit pile à l'heure de skysafari donc pas de surprise tout le monde était à la bonne place Ensuite ce furent des observations grand champ avec la petite lunette entrecoupées de recherche d'étoiles faibles candidates à l'occultation avec le 250mm. Ce n'est pas souvent qu'on peut observer des occultations d'étoile de mag 11,8 lors de la pleine lune J'aurais certainement pu faire mieux, mais j'ai eu la flemme de monter le 4 mm et je suis resté au 7mm à 170x. l'émergence d'une étoile de mag 7,7 était prévue dans la même minute que le maximum de l'éclipse et de même, elle s'est produite à la seconde prévue (6h12m56s). J'ai musardé encore un peu dans le secteur avant de retourner au chaud finir ma nuit ...
  3. den

    Montures 3 axes...

    Petit rayon de soleil à travers l'atelier ... Ca incite à tailler des morceaux. Enfin, des rondelles pour changer J'avais en stock un m² environ d'un espèce de pvc de 10 mm d'épaisseur employé pour y coller des photos ou autre pubs. Je m'étais toujours demandé si cela ne serait pas une alternative sympa au bois. on va donc en profiter pour essayer ce matériau par la même occasion
  4. den

    Montures 3 axes...

    Petite réflexion sur les montures 3 axes... Ayant fabriqué pas mal de montures de télescope, depuis une classique texereau en 1980 jusqu'aux montures dobson flexrocker et montures splitring (souvent appelées fer à cheval à tord) et diverses variations sur le thème, j'ai toujours été intéressé par tout ce qui touchait à tout types de monture. Une particulièrement a retenu mon attention depuis bien longtemps, c'est la monture 3 axe développée par Tracy Wilson et qui n'a apparemment pas été menée à terme, le site ayant maintenant disparu. Je pense que la difficulté provenait surtout de la motorisation et du logiciel de poursuite. J'ai retrouvé une photo de cette monture et j'avais en 2006 chargé sur le site un petit logiciel graphique permettant d'étudier les diverses possibilités offertes par ce type de monture. La photo tirée de : https://www.cloudynights.com/topic/52173-tracy-wilsons-3-axis-telescope-mount/ : Et le programme a dézipper : http://www.reto.fr/div/threeaxis.zip j'ai aussi retrouvé le lien du créateur du logiciel, pas plus d'infos par là à part le code source du programme qui pourra peut-être servir aux experts : http://threeaxis.sourceforge.net/ En jouant avec le programme, on comprend vite les difficultés de programmation que cette monture implique. Mais si comme moi, on est allergique à toute motorisation, on peut trouver quelques avantages dans ce concept à condition de l'utiliser en mode "dobson à pousser" comme je le fais avec mes montures spliring. On peut citer : Oculaire repositionnable à souhait (voir rotation de champ dans le logiciel). Plus de problème d'observation au zénith que l'on a souvent sur les dobson. Ce doit être une monture aussi très agréable à utiliser quand on observe depuis l'équateur. Adaptation "Morse" possible pour pouvoir générer un suivi équatorial (voir le paragraphe suivant). Mel Bartels a pensé à utiliser cette monture avec le concept de transformation altaz vers équatorial Morse, voir la deuxième série de croquis de son site : https://www.bbastrodesigns.com/Morse/The Morse Equatorial to Altazimuth Transformer Mount.html Et cela permet alors d'éliminer la rotation de champ qui restait induite sans le troisième axe. Et il a aussi utilisé le concept trois axes (mais cette fois sans le principe morse) sur son dernier 600 mm pour éliminer les difficultés de pointage et suivi au zénith : https://www.bbastrodesigns.com/25/25 inch F2.6 Telescope.html Et cela permet aussi de moduler l'orientation de l'oculaire si besoin (en cas d'utilisation de table équatoriale par exemple). Mais on s'aperçoit rapidement en étudiant ces divers concepts que pas mal d'inconvénients et de difficultés viennent vite assombrir le tableau et c'est pourquoi je ne me suis jamais lancé dans une réalisation de ce genre. La transformation morse semble bien trop complexe à mettre en œuvre sur une monture altaz simple et sans elle plus de suivi équatorial manuel possible ce qui laisse la place à la monture split ring plus simple, malgré la nécessité d'un tube tournant pour orienter l'oculaire. Le suivi facilité au zénith ? Cela reste un inconvénient mineur si le mouvement du télescope est bon et homogène et si cela est encore gênant on observe une heure avant ou une heure après. Obligé de bloquer le troisième axe si on veut pointer avec des coordonnés altaz, ce qui m'arrive souvent de jour pour trouver planètes, étoiles ou l'ISS par exemple. Mais vu qu'il fait mauvais et que j'ai toujours plein de matières diverses en rab dans mon atelier, je vais peut-être me lancer quand même dans une petite maquette pour étudier le concept de plus près et voir si cela ne vaudrait quand même pas la peine de creuser plus profond Pour l'instant, je pense juste à une petite maquette à l'échelle d'un chercheur coudé qui sera monté en bout d'un tube pour figurer un newton. Et si vous avez quelques idées sur la question, n'hésitez pas à en faire part
  5. Ah, éclipse totale de lune le 21Janvier de bonne heure le matin. Faudra mettre le réveil pour admirer la belle rouge http://pgj.pagesperso-orange.fr/lune210119.htm http://www.eclipsewise.com/lunar/LEprime/2001-2100/LE2019Jan21Tprime.html La page résumé tirée du site précédent : http://www.eclipsewise.com/oh/oh-figures/ec2019-Fig02.pdf
  6. den

    Conversion SW200 vers Dobson

    On ne voit pas les patins sur lesquels reposent les tourillons ? Si c'est le petit point blanc en bas c'est normal que ton équilibre soit précaire. Tu peux écarter bien plus ces patins, cela va augmenter la stabilité. Les poser avec 90° à 120° d’écart, faire des essais pour trouver le bon ratio équilibre/fluidité de mouvement. Tu peux aussi réduire la hauteur du rocker, cela permettra d'avoir moins de mouvements parasites et déséquilibres divers dus au grand bras de levier et tu te trouve ensuite à bonne hauteur pour observer assis (ce qui est gage d'observations réussies )
  7. den

    Etoile filante

    Sur la photo présentée, je parierais plus sur deux satellites artificiels naviguant en formation et qui ont produit un double flare par réflexion du soleil sur leurs panneaux solaires ou antennes comme on a l'habitude d'en voir assez souvent. quelques exemples dans les topics des liens de ma signature... En particulier :
  8. den

    Conversion SW200 vers Dobson

    Plus tu réduis ta surface de sustentation moins ce sera stable, ainsi que si tu éloignes les patins des pieds et il ne faut pas de patin au centre, effectivement, car s'il supporte le rocker, cela devient totalement instable.
  9. den

    Conversion SW200 vers Dobson

    Pour un maximum de stabilité, Il ne faut que trois patins posés à l'aplomb des trois pieds de la base, sinon tu vas collectionner flexions, déséquilibres et micros mouvements parasites surtout sur un rocker aussi haut.
  10. den

    Observations de satellites...

    Deux vidéos sympas et quelques photos d'une rentrée atmosphérique de ce matin en Nouvelle Zélande : https://www.nzherald.co.nz/nz/news/article.cfm?c_id=1&objectid=12186107 https://streamable.com/5bi5w D'après Marco Langbroek, expert en la matière il s'agit de la rentrée d'un kosmos 2430 satellite russe de surveillance antimissile placé en orbite molniya en 2007 : http://satobs.org/seesat/Jan-2019/0020.html https://en.wikipedia.org/wiki/Kosmos_2430 On observe bien la lenteur du phénomène par rapport à nos météores naturels, étoiles filantes ou bolides. Les derniers éléments orbitaux de HA ou Calsky donnaient des passages bas à moins de 80 km. Cela devait déjà être un sacré spectacle en visuel pour ceux qui se trouvaient en dessous
  11. den

    Mesarthim du Bélier

    Bonjour à toi, La troisième composante est bien celle que tu penses avec un angle d'aspect de 83 ° soit pratiquement à l'est du couple principal. En stoppant ton suivi, elle devait suivre ce couple. https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=7052
  12. den

    DD mécanique : miroir secondaire ?

    Je récupère souvent les aimants très puissants dans les vieux disques durs, mais je n'ai jamais trouvé d'utilité pour le reste. Dommage, de belles petites pièces bien propres là dedans. Les miens sont en métal, se tordent facilement à la main, et il y en a de diverses épaisseurs suivant marques et types.
  13. den

    ovni

    Eh bien, ça ne fait que confirmer la thèse de l'avion, la trace voisine étant laissée par un des éclairages de fuselage ou du feux arrière(blanc).
  14. den

    construction d'un Dobson 300 f/4,5 et premières questions

    Pense quand même que depuis, on a fait de grand progrès en termes de poids, encombrement et précision de mouvements et pointage. Tout en concevant le barillet penser aussi à le rendre collimatable en ayant l'oeil à l'oculaire (par report des commandes vers l'avant). C'est le genre de petite amélioration qui simplifie énormément la collimation. Petits exemples par là : http://www.reto.fr/t250d/ et http://www.reto.fr/t350d/index.html Et dans les liens de ma signature
  15. Petite éclaircie en Bretagne et j'ai pu profiter un peu du spectacle. Les deux se voient aux jumelle 10x42, Neptune bien faible quand même, je les retrouve au chercheur et en grossissant à l'oculaire 7 mm (170X) on tombe sur une vue surprenante de mars accompagné d'un satellite à la façon de Jupiter. Les deux tiennent encore dans le champ à 300x et même à 500x dans le champ du 2,5mm. malheureusement juste une demie heure après une grosse averse et avec un bon petit vent froid et humide la vue n'est pas terrible à fort grossissement et ça remue pas mal. Du coup je ne me suis pas trop attardé, mais cette vue de mars avec un gros satellite bleu pâle était bien sympathique quand même