Jump to content

den

Membre
  • Posts

    6,534
  • Joined

  • Days Won

    22

Everything posted by den

  1. Ce midi, ciel bien limpide à Rennes et donc sortie du télescope pour en profiter. Retour vers le planètes du moment et je commence par Jupiter et suis agréablement surpris de la trouver facilement au chercheur. Avec les ciels de ces dernières semaines, si je la voyais au chercheur, c'était en général après l'avoir trouvée et centrée à l'oculaire. Et du coup, Mars n'ayant pas encore sauté dans mon cerisier je pointe donc vers ses coordonnées et la trouve sans trop de mal à l'oculaire cette fois, mais il a quand même fallu s'appliquer. Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vu et sa couleur de jour est toujours aussi prenante, plus rose que orange. J'ai quand même vérifié que Vénus était bien à sa place avant de clôturer la séance du midi. Cet AM, un petit tour vers castor pour encore apprécier la finesse et la séparation des deux composantes qui est nette et spectaculaire à 50x, alors que je la séparais difficilement de nuit avant-hier et même pas du tout la veille à ce même grossissement. Toujours impressionnant de voir comme l'observation diurne favorise l'observation des étoiles doubles, chose que j'avais déjà constaté et relaté ici en parlant de la double-double de la lyre ainsi que de Sirius A et B.
  2. Ben, yapuka alors. Pour la luminosité, screendim permet de la régler aux petits oignons : https://play.google.com/store/apps/details?id=mobi.omegacentauri.ScreenDim.Full&hl=fr J'avais fait quelques essais de push-to au smartphone avec skysafari, mais bof ... https://www.webastro.net/forums/topic/182767-push-to-au-smartphone/ Et de nuit, rien ne fonctionnera aussi bien qu'un bon chercheur et de connaitre son ciel : https://www.webastro.net/forums/topic/121940-strock-quickfinder-ou-6x30/#comment-1779936
  3. Eh bien le balisage de l'étoile par la Lune a bien fonctionné, puisque j'ai pu trouver et observer l'étoile Eta du lion pendant quelques minutes et ceci malgré un ciel bien chargé. Mais les nuages ont fini par gagner et j'ai perdu l'étoile de vue six à sept minutes avant l'occultation. Quand je vois la vue satellite du ciel au moment de l'occultation, je me dis que j'ai quand même eu bien de la chance de voir l'étoile même brièvement : Et une petite vue du sol une minute après l'occultation. Dans l'ordre ascendant : l'arbre, un martinet venu faire un clin d’œil et la Lune
  4. Lundi soir 9 mai, à 20h27 local pour Rennes, soit environ une heure avant le coucher du soleil, la Lune occultera Eta du lion de mag 3,5. Si une étoile de mag 3,5 n'est pas forcément aisée à trouver de jour, le marqueur conséquent devrait faciliter la tâche et une occultation est toujours sympa à observer. Vérifiez les horaires pour votre localisation sur votre planétarium préféré si vous êtes tenté par l'aventure. L'émergence devrait se produire 1h20 plus tard, avec le soleil venant de se coucher.
  5. Quand j'ai commencé à me lancer dans la construction de télescope, j'avais passé une commande de poyodur en 6, 9 et 15mm . https://www.groupe-ratheau.com/produit/poyodur-hydro Je ne sais s'ils le font encore, mais ils livraient à domicile pour un prix modique (ils avaient des camions qui tournaient à travers toute la France). J'en ai toujours été content. A noter qu'ils font aussi des CTP bouleaux. https://www.groupe-ratheau.com/categorie-produit/bois-dinspiration/contreplaques-techniques/contreplaques-specialises-tout-bouleau Mais dans un cas comme l'autre, il ne vendent que des panneaux entiers.
  6. J'ai revu ce midi ce joli couple dans le même champ de la lunette à 17x avant qu'elles n'y tiennent plus, ce qui sera le cas à partir de demain. Cette après midi vers 18h, une promenade colorée vers les étoiles du moment au télescope. Sirius (blanche) à ouvert le bal avant de monter vers Bételgeuse (orange rouge) retour ver Procyon (Jaune) puis passage aux doubles avec Castor (blanches) et Algieba (orange et blanche) les deux finement séparées à 50x au premier regard. Intéressant de voir que le rendu des couleurs est excellent en observation diurne.
  7. En fin de matinée, toutes sortes de cirrus et voiles d'altitude agrémentés d'une bonne turbu, mais quelques très belles vues quand même de la paire au télescope ou à la petite lunette dans quelques éclaircies et moments de calme avant que les copines ne sautent dans mon cerisier vers 12h30. Quelques martinets sont aussi venus se mêler au spectacle dont un qui m'a fait un show de presque trois secondes bien centré entre les deux planètes au télescope à 50x Quelques photos, mais rien de montrable entre la turbulence, le champ trop restreint en digiscopie derrière le télescope et des difficultés de mise au point derrière la lunette.
  8. Et il a un quart d'heure, petite vue de la paire Jupiter / Vénus dans un petit coin de ciel bleu à 30minutes d'arc soit un diamètre lunaire d'écart. Joli spectacle à 50x de grossissement au télescope, mais les nuages sont arrivé avant que j'ai pu faire la photo souvenir
  9. Oui, et comme tu étais en colère, tu nous les as envoyé en Bretagne En plus, ils sont pourris ces nuages, ils laissent même pas tomber d'eau alors qu'on en aurait bien besoin
  10. En fin de matinée, la lune faisait donc un joli passage près de nos deux planètes du moment, malheureusement les voiles d'altitude précédent les nuages qui se sont installés ensuite ne m'ont permis d'observer que la Lune et Vénus. Amusant à la petite lunette de faire apparaitre l'une et l'autre en bord de champ en ne bougeant la hauteur que d'une fraction de degré, les deux copines étant un chouïa plus écartées que Vénus et Jupiter hier
  11. Aujourd'hui la séparation des deux comparses était d'à peine plus de 4° et cela m'a permis de voir la paire dans la petite lunette à G17x mais vraiment chacun sur son bord. Je n'aurais d'ailleurs pas pu les voir ensemble normalement, car par calcul le champ à ce grossissement était de 3,9°. Il doit donc y avoir quelques différence de focale ou autre dans mon set-up par rapport au caractéristiques nominales J'ai aussi essayé avec mon 24mm et donc G12x. Il y avait un peu plus de marge en bord de champ mais la vue n'était pas meilleure et même bien plus mauvaise, les bords de champ de l'explore scientific 24/70° étant bien plus dégradés que ceux de l'hypérion 17. Demain matin, la Lune va venir titiller les copines à moins de 4° par moment, formant un joli triangle. Si on sait en plus que Neptune sera aussi dans le champ, cela va faire un sacré amas de planètes et lunes dans un si petit champ, mais bon, pas sûr qu'on voit tout le monde
  12. J'ai profité du joli ciel bleu de ce midi pour aller visiter les deux participantes de ce rapprochement alors qu'elles sont encore écartées de 5° et avec 2° d'écart en hauteur et à 37° de hauteur au méridien. Après avoir trouvé vénus un pointage relatif permet d'arriver de suite et facilement sur Jupiter. Le ciel assez transparent mais encore pas mal turbulent me permet quand même de voir Jupiter dans le chercheur 10x50. Du coup, une petite photo souvenir rapide des deux protagonistes au même grossissement (250mm F4.8 avec oculaire 24mm) et même exposition (iso 800, 1/2000ème F9 en digiscopie) vu que je n'aurais peut-être pas beaucoup d'autres occasions vu la météo incertaine de ces prochains jours. Lors du rapprochement maximum, elle seront au double de la distance vue sur ce montage soit à chaque extrémité du cadre et malheureusement encore plus loin pour nous en France :
  13. Quelques observations entre les nuages cet AM vers 16h30. Pour changer, je me suis cantonné à la lunette 75/300 à 17x de grossissement avec le 17 mm. Je l'avais déjà mise à contribution la semaine dernière pour un petit repérage de Sirius qui est facile à trouver de jour et partant de là j'avais pu observer Procyon (mag 0.4) et Bételgeuse (mag 0.6) qui étaient les plus faibles étoiles observées avec cette configuration m'étant cantonné jusque là à véga, Arcturus et Capella ne pensant pas qu'il soit possible d'en voir beaucoup plus. Cet AM j'ai commencé par Capella pour régler la mise au point puis je tentais Pollux (mag 1,2) et à ma grande surprise, je la trouvais sans trop de difficulté Fort de ce succès, je tente donc Castor (mag 1,6) et la tâche a été plus ardue, mais au final elle se laisse voir aussi. Je dirai juste que si vous voulez voir la plus fine étoile qu'il soit possible, eh bien c'est manifestement une étoile de cette magnitude qu'il faut tenter avec ce setup Alors kissékissycol ??
  14. Ce midi, un joli ciel bien transparent à Rennes m'a incité à aller jeter un œil à Vénus. Je sors donc le télescope et le pose dans ses cales, en l'orientant vaguement vers le Sud, je vérifie la déclinaison de vénus sur skysafari en me disant que ce n'est pas la peine de relever l'angle horaire sachant qu'avec sa luminosité Vénus se trouve rapidement par un petit balayage en ascension droite. Bien, la vague orientation était pas mal car la déclinaison est tout à fait par hasard au -9° que je voulais afficher. Je m'assieds donc et mets l’œil à l'oculaire pour le petit balayage prévu et là Vénus pile dans le champ sans avoir besoin de balayer Il est quand même bien dressé, mon télescope Mais la turbulence est aussi bien présente et pas grand chose à observer que son léger embonpoint. Jupiter n'est pas très loin de là et commence à être assez éloignée du soleil pour s'y coller, et je la trouve assez aisément après affichage des coordonnées, on distingue légèrement et par intermittence deux bandes nuageuses, la turbulence faisant son œuvre ici aussi. en passant de 50x à 180x, pas d'amélioration, cela remue vraiment trop. Du coup, je n'ai pas cherché Neptune qui se trouvait à 10" minute d'arc seulement de Jupi Jupiter et Vénus se donnent rendez-vous pour le 30 avril et 1er mai ou il flirteront à 1/4° l'un de l'autre mais ce sera dans la nuit. On pourra quand même profiter d'un joli rapprochement à 1/2° le matin ou le midi lors de leur montée et passage au méridien.
  15. Une autre astronaute, en colère après sa sacoche à outils, l'a envoyé se désintégrer dans l'atmosphère. https://www.webastro.net/forums/topic/37505-une-astronaute-perd-sa-boite-à-outils/ https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=33442& Sont dangereuses, ces astronautes, faut pas les contrarier
  16. J'en ai une dans le même genre avec un compartiment "petit bazar" en plus et qui tient avec quelques autres accessoires dans un sac de courses, bien pratique pour le transport.
  17. Bien sûr, mais bien garder en tête que cinq centimètres de jeu augmente le diamètre de l'anneau de 10cm. Tout est affaire de compromis entre taille, poids et usage prévu J'ai aussi souvenir de deux montures dans le genre qui ont fini en bois de chauffage pour cause de poids et volume excessif Pour le barillet que ce soit des 250mm que j'ai fait ou aussi du 350 j'ai toujours bien aimé le principe du 8 points plus 1 central (qui peut aussi se faire en 5 + 1) : http://www.reto.fr/stock2/imagepages/16inch_9pt_parts.html http://www.reto.fr/t350/imagepages/image40.html et page suivante http://www.reto.fr/t350d/imagepages/image56.html et page précédente pour le système de collimation
  18. Dans moins longtemps, on aura un autre rapprochement intéressant. Ce sera ce mardi 29 mars à 11h16 CEST où Vénus passera au méridien de concert avec Saturne qui se trouvera alors à à peine plus de 2° en dessous. Peut-être que je pourrai enfin voir Saturne de jour, elle manque à ma collection Mais bon, pas bien haute et donc pas mal d'atmosphère pour compliquer la tâche. Cet AM, qu'il faisait bon au soleil et je suis donc allé saluer Capella et Aldébaran et dans la foulée je me suis dirigé vers les pléiades sans grand espoir vu leur relative proximité du soleil (60°), mais au final j'ai pu attraper alcyone (m 2,86) assez facilement et de là en l'envoyant en bord de champ, j'ai ainsi pu trouver Electra (m 3,7). Bon pas assez courageux pour pousser plus loin, on va en laisser pour demain
  19. Sur une monture équatoriale allemande, on peut faire glisser le tube d'avant en arrière dans ses anneaux ou sur une queue d'aronde pour équilibrer le setup. Avec la monture splitring on ne peut que jouer sur le lest. De plus si on veut rester transportable, on retrouve souvent divers flexions et mouvements parasites(peu gênants en visuels mais plus en photo) à moins de construire massif ce qui éloigne de la transportabilité.
  20. Monture fer à cheval ou splitring ? La vraie monture fer à cheval, c'est ça : http://www.astrosurf.com/durey/telescope.html La monture splitring (anneau ouvert), c'est plutôt cela : http://www.reto.fr/telescope/imagepages/image2.html Les problèmes associé à la monture splitring sont : En visuel, l'obligation d'avoir un tube optique ou une cage secondaire tournante pour pouvoir conserver un accès confortable à l'oculaire. En photo le problème sera plus le poids des éléments photos qui vont affecter l'équilibrage et amener soit à un lestage très conséquent de l'arrière du télescope, soit à un dimensionnement exagéré de l'anneau ouvert. Sachant d'ailleurs que ce sera aussi un problème en visuel. Disons que l'une comme l'autre peuvent être sympas en usage photo à condition d'être en poste fixe permettant un volume et un poids conséquent.
  21. Les samedi 30 avril et dimanche 1er mai, Vénus et Jupiter navigueront de concert dans le ciel à moins d'un demi-degré l'une de l'autre et avec un passage au méridien aux environs de 11h25 CEST. L'une et l'autre sont aisément observable de jour, mais à ce moment Jupiter sera donc à 42° du soleil ce qui la rendra moins facilement observable que lorsque l'éloignement au soleil est plus conséquent, mais vénus sera présente pour la baliser, donc cela devrait pouvoir se faire. Il vous sera bien sûr aussi possible d'observer les deux plus facilement peu avant le lever du soleil, mais elles seront alors bien plus basses que les 40° de leur passage au méridien. Plus qu'à choisir votre stratégie
  22. On prend un crayon, une feuille de papier et on dessine ce que l'on voit à l'oculaire Tu peux déjà trouver pas mal d'indications et d'exemples par là : https://www.webastro.net/forums/forum/48-les-dessins/ Il y a aussi ces splendides ouvrages qui sont aussi d'excellents conseils pour tout ce qui est observation visuelle(techniques et matériels) : http://www.astrosurf.com/store/product/2-astrodessin/
  23. Et rien de tel pour entrainer l’œil et la vision nocturne, que le dessin, que ce soit en ciel profond, en planétaire ou lunaire et dans quarante ans, quand tu regarderas tes dessins fait au 130 mm, tu te diras que tu avais de biens meilleurs yeux à l'époque. C'est ce que je me dis à chaque fois que je regarde cette épée dans la lune faite au 150 mm : http://www.reto.fr/astro/imagepages/image23.html Et au final la course au diamètre peut être prenante un moment, mais ensuite on se rend compte que ce qui est le plus intéressant est de tirer le maximum du matériel que l'on a, même modeste, en optimisant son usage autant que faire se peut.
  24. J'en ai quelques unes dans le genre par là : et d'autres encore : https://www.webastro.net/forums/topic/181212-petits-challenges-diurnes/page/3/ Elle est quand même extraordinaire quand elle est toute mince
  25. Vénus et des détails dans les nuages, c'est pourtant facile ... et en "one shot" en plus
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.