Jump to content

den

Membre
  • Content Count

    6,054
  • Joined

Everything posted by den

  1. Décidément tout ce qui sort de la vigne génère des éléphants roses, et ce sphinx de la vigne ne déroge donc pas à la règle : Le chenille n'est pas moins impressionnante que l'imago :
  2. Ça swingue chez les buses... C'est pas tous les jours qu'on photographie un goéland à deux têtes et trois pattes.
  3. Pour ceux qui ont un peu de ciel clair en fin de nuit, il semble que l'ISS soit précédée depuis deux jours par un petit satellite que les spécialistes de seesat n'arrivent pas à identifier (peut-être un gros cubesat récemment largué). Premières observations hier matin et l'écart n'a pas l'air d'augmenter très vite. La vidéo d'hier : https://www.youtube.com/watch?v=z6S-nrRFfbM&feature=youtu.be Il semble que ce soit observable aux jumelles. Edit : Il semble que le coupable soit identifié : un module expérimental de communication japonais désaffecté qui a donc été rendu à l'espace vendredi 21/02. Japanese Experiment Module (JEM) Inter-orbit Communication System (ICS)-Exposed Facility (EF) Jettison: At 12:50 CT today, robotics ground controllers commanded an SSRMS disposal jettison of the retired JEM ICS-EF, a sub-component of the JEM ICS communications system. The Kibo Inter-Orbit Communication System (ICS) provided an independent intercommunications network between the Kibo module and Tsukuba Space Center (TKSC) of the Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA). The ICS-EF was launched on the STS-127 mission (2J/A) in July of 2009, and was attached to the Exposed Facility Unit (EFU)-7 where it was in service until August of 2017. Kibo science data is now delivered via the ISS Ku-band system which utilizes the expanded coverage of the Tracking and Data Relay Satellite System (TDRSS) network.
  4. Arrivée en vol d'un aurore vers son perchoir garde-manger. Je n'en ai même pas de photo une fois posé
  5. Pour ce soir une jolie tenue de soirée, robe de soie blanche et col de fourrure assorti. Un joli jabot jaune complétait la tenue. La dame s'était faite belle pour déposer sur un brin d'herbe quelques œufs que l'on devine sous son aile. Des œufs aussi immaculés que la tenue de maman.
  6. Petit rappel pour ceux qui cherchent les Starlink... On trouve les trois derniers lancements sur ce site : http://www.satflare.com/track.asp?q=StarLink2#TOP Cet autre site permet de tous les visualiser en vue 3D, mais pas toujours facile à utiliser (cliquer sur le globe terrestre pour aller dans la visualisation) : https://celestrak.com/NORAD/elements/supplemental/ On les trouve dans la base de donnée de heavens above (starlink*) : https://www.heavens-above.com/Satellites.aspx Ainsi que dans celle de Calsky (a partir de 44235) : https://www.calsky.com/observer/datasats.cgi Après faut savoir trier en fonction de ce que l'on désire Le darksat porte le N° 44932 si vous voulez le retrouver dans le listes : https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=44932&
  7. On va aller voir quelques papillons... J'ai eu la chance de croiser par deux fois des grands paons de nuit. Ce sont les plus grands papillons d’Europe et il sont effectivement impressionnants. j'ai trouvé ce premier spécimen au sol sur le bitume au milieu d'un parking d'aérodrome. Je l'ai posé dans des sapins qui bordaient le parking avant d'en faire un petit portrait. Et ces deux là se trouvaient dans des buissons bordant un terrain d'aéromodélisme. Papillons branchés aéronautique ? Détail d'une ocelle :
  8. Les "électro bricoleurs" peuvent ajouter une petit résistance à l'intérieur de la lampe, et en profiter pour changer les leds rouges en vertes, couleur bien plus lisible de nuit, mais qu’il faut alors fortement atténuer. et si vous portez des lunettes, on peut associer la lampe à une loupe visière https://www.webastro.net/forums/topic/35430-lampe-loupe-pour-bigleux/
  9. Un petit retour chez les hérons... Quand je serai riche je me paierai un grand nez pointu et une paire d'aile comme ça
  10. On va terminer cette série de gros plans par le pied du bébé, qui ne donne pas envie de se laisser capturer par la bestiole en question.
  11. lancement du 5° lot de starlink cet AM à 1605 CET. Le deuxième passage au dessus de nous aura donc lieu vers 18h00 CET et sera donc inobservable. Peut-être un petit nuage de gaz du déorbit burn sur la trajectoire si vous avez un grand ciel bleu....25 à 30 ° de haut vers le SSW depuis Rennes. Le lancement s'est bien passé à part le lanceur qui est tombé à la mer à coté de la barge
  12. Les satellites oneweb apparaissent maintenant dans la database de calsky sous forme de "débris" tant qu'ils n'ont pas été individuellement identifiés. https://www.calsky.com/observer/datasats.cgi de 45131 à 45165, mais pas de passage observable avant au moins 1 mois (?), je n'ai pas cherché très loin pour l'instant Peut-être une bonne stratégie, cette orbite qui ne nous permet pas de les observer trop bas et donc trop brillants, cela évite les commentaires désobligeants On trouve aussi ces oneweb ainsi que n'importe quel autre sat sur celestrack : https://celestrak.com/satcat/search.php "Name : oneweb" et dans les résultats cliquer sur le petit globe de la première colonne pour afficher la vue 3D de tous les objets d'un même lancement ou sur le globe de la dernière colonne pour une vue du satellite choisi. Régler ensuite les options à votre goût.
  13. J'essaierai de faire une petit carte demain, Mais depuis le vaucluse, si ils sont éclairés ils devraient être assez haut et très visibles à chercher dans l'Ouest à partir de 18h20 CET dimanche donc. Ce sera plus la météo qui va gêner, je pense
  14. Une information pêchée sur seesat : le déploiement des starlink de ce 5ème lot devrait avoir lieu environ 15 minutes après lancement et donc au dessus de l'atlantique et avant le 1er passage diurne au dessus de nous. Du coup pas sûr du timing du déorbit burn, le train devrait lui, être visible au deuxième passage comme prévu.
  15. Samedi 15/02, lancement du cinquième lot de starlink à 16h46 CET et donc 1er passage de jour au nord de la France vingt minutes après et donc invisible. Par contre, le déorbit burn et 1er passage du train très serré laissera peut être sa trace à partir de 18h 40 CET au sud de la pointe bretonne se dirigeant à peu près vers Béziers. La moitié nord de la France sera bien ennuagée, mais ceux de la moitié sud pourraient peut-être assister au spectacle avec un coucher de soleil vers 18h10 CET pour Paris.
  16. Il n'y a rien à flinguer en faisant un strock. juste retirer le miroir primaire pour le remettre sur l'autre structure tout le reste est à fabriquer et si tu veux garder ton télescope opérationnel pendant les travaux, tu peux juste te racheter un miroir secondaire pour éviter de démonter celui de la monture originale, ainsi tu peux passer le primaire d'une monture à l'autre en quelques minutes. Et ce sera bien plus facile à faire avec les plans qui sont déjà fait pour le 250, plutôt que de bidouiller autour d'un miroir pas vraiment (pas du tout ?) adapté à ce genre de structure.
  17. Hmm, un mini télescope à f8 en monture strock, ça ne va pas être facile à fabriquer/équilibrer/ manipuler et comme tu dis " l'investissement ne vaut peut-être pas la qualité de ce qu'on peut en tirer... " Pourquoi ne pas "strocker" ton 250 mm. C'est fait pour voyager en avion et ce ne sera pas plus difficile à faire que la manip avec le 114. Sinon une bonne paire de 10x50 ou une petite lunette ornitho sur pied peut être sympa pour voyager léger.
  18. J'ai trouvé une petite carte et la position exacte au final et donc mag 15,5 et inaccessible je pense au 250mm, Sauf ciel d'exception peut-être et terriblement difficile. Edition de ma précédente réponse.
  19. On n'en trouve que des image en rayons X et je ne pense pas qu'il soit perceptible pour nos "petits" télescopes. J'ai trouvé une étoile mag 15,5 à sa position qui correspond. Ce quasar est 2' environ au WSW de la galaxie PGC 115278 un topic avec quelques observations de quasar : https://www.webastro.net/forums/topic/148337-le-club-très-select-des-milliardaires un site avec quelques quasar observables : http://quasar.square7.ch/fqm/fqm-home.html Le plus lointain que j'ai observé au 250mm, mais pas une observation facile : http://quasar.square7.ch/fqm/1634+706.html
  20. Vi, et en cherchant un peu plus sur les cigognes, on s'aperçoit qu'elles sont embauchées en tant que recycleuses bien plus au nord que leur territoire de migration habituel Voir : https://recherchecigogne.ch/files/Download/166/En-savoir_plus_Routes_migratoires.pdf
  21. Étonnant et bizarre... En me dirigeant cet AM vers 16h45 vers mon atelier au fond du jardin en ville de Rennes donc, je remarque deux oiseaux à très haute altitude en train de tournoyer tranquillement pas loin d'un nuage. Je pense sur le moment à deux goélands mais leur allure me semblant inhabituelle, je retourne à la maison attraper mes jumelles et surprise, il s'agit en fait de deux cigognes. je confirme ensuite avec ma petite lunette en grossissant un peu plus, mais aucun doute. Elle ont continué à tournoyer tranquille en se laissant dériver vers le Nord Est jusqu'à ce que je les perde de vue. Pas pu prendre de photo, elles ont disparu derrière les branches de mon cerisier assez rapidement. J'en avais déjà vu depuis mon kayak(on a parlé aussi un moment d'échappées d'un parc ornitho), il y a bien longtemps, mais jamais à cette saison. Sur google on en trouve de passage en Bretagne vers fin mars ou avril. Peut-être le petit coup de chaud de la semaine dernière qui les a fait monter vers chez nous un peu plus tôt ?
  22. Petite mise à jour du premier post Les constellations de satellites. Groupe de satellites aux caractéristiques communes et destinés à des fonctions spécifiques. Il en existe déjà pas mal, GPS, Iridium, globalstar parmi d'autres et destinés à divers usage, localisation et communication principalement, leur position en orbite permettant une couverture mondiale. Un problème qui se pose à l'heure actuelle est que pas mal de grands groupes spatiaux, industriels et commerciaux ont décidé de fournir une couverture internet mondiale via des constellations de plus en plus importantes et ces constellations vont rapidement concurrencer les étoiles, car ils sont lancé sur des orbites basses et ceci par millier voire dizaines de milliers (projet starlink de Space X, par exemple qui a demandé des autorisations de lancement pour 42000 satellites au total à des altitudes allant de 350 jusqu'à 1200 km), et donc une gêne conséquente pour tous les observateurs du ciel, professionnels, amateurs ou amoureux de la nature et du ciel nocturne. Les magnitudes relevées peuvent être assez diverses, varient de 3 à 6,5 suivant les conditions d'éclairage donc et angle au soleil ou aux observateurs. Les trains de satellites. Une autre gêne aussi très conséquente est que ces satellites sont lancés par dizaines à la fois (60 starlinks par lancement), sont libérés ensuite du lanceur à la queue leu-leu à une assez faible altitude avant de rejoindre leur altitude nominale de fonctionnement. Cela leur prend quelques semaines voire quelques mois pour rejoindre cette altitude pendant lesquels ils restent très lumineux et gênants du fait de leur groupement qui attire immanquablement l'attention dans le ciel nocturne. Ajoutons à cela quelques flares ou flashs sous certains angles de vision et ces groupements donc le nombre ne cessent d'augmenter (2 à 3 lancements par mois) vont vite devenir une plaie aussi gênante que les satellites en orbite finale. Deux vidéos au hasard pour montrer l'ampleur du problème : https://www.youtube.com/watch?v=4LzkYrrj5Wg https://www.youtube.com/watch?v=cycLZQtM8HU
  23. Eh oui, manifestement un problème de lentille, plus exactement de reflets dans les lentilles de l'objectif
  24. Disons sur la libellule fraichement émergée et cela vire ensuite plus vers le jaune. Les organes de reproduction du mâle.
  25. Au printemps, les mésanges longues-queues construisent de magnifiques maisons de mousses et lichens dans les buissons bordant la rivière
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.