Jump to content

den

Membre
  • Content Count

    6,248
  • Joined

Everything posted by den

  1. Ah, c'est bien ce qu'il me semblait : https://spaceflightnow.com/2020/07/08/falcon-9-starlink-9-blacksky-mission-status-center/ Lancement reporté.
  2. Oui, premier passage ves 18h20 CEST assez bas au nord et second passage vers 19h50 à mi-hauteur de la France, si la trajectoire initiale n'a pas trop changé. Ce qui change pour ce lancement est la hauteur initiale de l'orbite et donc la séparation initiale aura lieu en fin de première orbite avant le passage sur le Mexique, alors que la séparation avait lieu avant le passage au nord de la France sur les précédents lancements sauf les tous premiers. Cela permettra peut être de voir le deorbit burn sous forme d'un petit nuage et les starlink seront à proximité très serrés encore sous forme d'un petit trait lumineux : https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2712338 Pour la trajectoire cela devrait ressembler à ça, mais avec le ciel encore très(trop ?) lumineux. https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2734991 Il y a aussi des orages qui gonflent pas mal en se dirigeant vers titusville et qui pourraient perturber le lancement : https://www.meteoblue.com/fr/meteo/semaine/titusville_États-unis_4175437
  3. Un booster chinois, tout près de sa rentrée atmosphérique prévue le 04/06 effectuera demain soir un dernier (?) passage juste après le coucher du soleil assez haut du sud vers le nord. Ces passages sont toujours impressionnants de vitesse et souvent très lumineux, donc peut-être visible malgré le ciel encore très clair. A une hauteur de moins de 190 km, Il passera au zénit à plus de 2°/s Pour tenter de voir ce bolide : https://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=44210
  4. Le pas ne ressemble pas à grand chose de connu. Tu devrais plutôt essayer de trouver un substitutif en pas iso , 14 ou 16 mm, pour standardiser et t'éviter recherches et déboires futurs. Ce sera bien plus simple.
  5. Oui, J'ai vu passer des TLE sur seesat, 1er passage au nord vers 22h15 CEST mais très bas, 20° environ pour Rennes ou Paris où les nuages seront aussi présents en plus du soleil tout juste couché. Le deuxième passage sera très haut vers minuit. Tout ça avec pas mal d'incertitudes bien sûr...
  6. Le problème des flashs est que ce n'est pas facile à rendre en photo comme en vidéo et difficile à caractériser en intensité et durée pour une observation visuelle, et encore bien moins lorsque l'on a pas l'habitude de les rechercher et observer. En photo, soit on n'est pas assez sensible et cela parait tout faiblard comme sur ma vidéo, soit on l'est trop et alors on arrive à tes photos du 1er post. Ici on voit toujours le même telkom 3 en gros plan, et la vitesse d'obturation devait être au 1/1000ème environ et 25im/s on voit que le flash de la dernière ligne devait certainement être très impressionnant en visuel : L'ISS aussi nous gratifie souvent de flares conséquents (penser que sans le flare elle est déjà très brillante, comme tu as déjà du l'observer, même si elle ne le parait sur la photo pas car l'obturation est là aussi de l'ordre du 1/1500ème de seconde) : Le problème est que l'on a pas de prédictions pour tous ces flashs et flares (comme on les avait pour les satellites iridiums avant qu'ils soient désorbités), et donc bien souvent il y a un gros flash ou flare qui se produit inopinément et à moins d'avoir noté précisément la position, l'heure et la trajectoire du satellite s'il est visible, ce qui n'est pas toujours le cas surtout à l'oeil nu, on ne connaitra pas le coupable et même si on le trouve, il ne reproduira que très rarement le même schéma, ce telkom 3 étant l'exception qui confirme la règle bien que ses flashs soient aussi très variables en intensité Edit : Et au passage, Guilaume a du faire une petite erreur quelque part dans ses cartes car à 4h du mat, altair et l'aigle était plutôt au SSW qu'à l'Est pour la localisation.
  7. Quelques exemples de flashs et flares de satellite dans ce post et les cinq ou six à suivre en vidéo et photo : https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2688677. De nuit et quand on a pas l'habitude d'observer le ciel cela sera bien sûr très impressionnant et si c'est plutôt un flare qu'un flash on ne remarquera pas le déplacement du satellite sur quelques secondes. Une petite couche d'humidité en altitude peut aussi étaler le flash qui semblera alors moins ponctuel. Tu pourras retrouver pas mal d'infos sur les phénomènes liés aux satellites dans ce topic et ceux de ma signature.
  8. regarde bien la vidéo, le point de pivotement n'est pas au centre des barres carrées sur le support du pied, mais en dessous alors qu'il est au centre coté jumelles ce qui explique que l'on ne voit pas les barres parallèles alors que l'on a bien un vrai parallélogramme en articulation.
  9. Les deux grosses barres sont horizontales, mais comme le dit arnoflo, ce que tu prends pour de mini vérins sont juste d'autre barres qui permettent de former le parallélogramme, sinon les jumelles ne resteraient pas horizontales durant les mouvements de haut en bas.
  10. J'y avais pensé, mais on les observe plutôt vers le nord.
  11. La trace fait 1/2 degré dans sa plus grande taille. Je parierais plus sur une formation ponctuelle d'un petit nuage en fonction des couches de température ou d'humidité du moment peut-être même provoquée par le passage d'un avion dans ces couches. Il n'y a parfois pas besoin de grand chose pour avoir une formation d'une petite nébulosité.
  12. Ah, au final je vais aussi pouvoir débarrasser mes placards de mon ancien pied photo qui ne me sert plus beaucoup et cela fait un chouette ensemble avec la petite chaise. Je viens de passer près d'une heure dans mon jardin à observer les oiseaux et insectes divers ainsi que les vols de ouf des martinets, et je me dis juste que je vais beaucoup regretter ce petit setup quand il aura rejoint ses futurs propriétaires. Mais si cela fait lever les yeux au ciel à quelques personnes et qu'ils profitent aussi un peu de la nature vue de près, le but sera atteint Un petit viseur solaire pour régler l’azimut de la base si besoin est à l'aide des coordonnées fournies par skysafari :
  13. Comme il me restait de ces expériences le support pour le chercheur et la "carcasse" du pingouin bleu je me suis dit que cela pouvait peut-être faire un autre petit instrument rigolo et après découpe à la hache du pauvre pingouin et collage sauvage du support chercheur à l'intérieur, me voici avec une petite lunette ballscope qui devrait occuper quelques temps mes petits enfants à observer la nature, la lune et peut-être même quelques étoiles. J'ai du coup racheté un chercheur chez TS, coudé redressé avec PO hélicoidal intégré pour garnir cette monture et un oculaire 20mm/66° donnant un grossissement de 10x j'avais aussi un 8mm hypérion qui ne servait plus, un peu rayé mais utilisable sans problème, cela permet de pouvoir grossir à 25x pour pimenter un peu les observations. Le support chercheur sur la monture 3D : Le pingouin original : Le nouvel assemblage : La vue dans le petit pointeur coudé redressé avec un drôle d'ovni : Quelques repères de coordonnées altaz, sommaires, mais qui permettent de trouver à tout coup vénus en plein jour. Merci au grand champ quand même( >6° ) : La petite chaise que j'avais bricolé en même temps que la monture pour la petite lunette et qui peut faire un petit support d'appoint : Bien installé, le suivi est agréable et assez fluide, les martinets font des cibles d'entrainement sympathiques
  14. Un ciel encore trop clair et quelques voiles m'ont dissuadé d'essayer la fusée vanguard, mais une trouée m'a permis d'observer le X37 otv 6 fidèle aux prédictions de HA et visible sans problème à l'oeil nu. Mag 2 à 2,5 environ.
  15. En ce moment, un passage tous les soirs entre 22h30 et 01h00 sous Arcturus, près de Zeta boo d'une antiquité de la conquête spatiale : un étage de la fusée qui a lancé Vanguard 1 en 1958. https://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=16 Je l'avais déjà observé en 2015 et j'avais prévu d'essayer de l'imager ce soir mais la météo ne vas pas me laisser faire. on essaiera plus loin dans la semaine si le temps le permet. Attention, mag 10 donc pas une observation très facile. En 2015 : https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2015700 Et je n'ai jamais pu voir vanguard 1 lui-même comme je m'y attendais. ces deux objets sont les plus anciens encore en orbite.
  16. Jamais essayé. Il ne passe pas très haut vers chez moi. Dernière opportunité ce soir avant qu'il repasse du matin, mais les nuages vont m'empêcher d'aller essayer. Une petite vidéo d'un passage prés de Véga par Kevin Fetter, ça a l'air de bien se voir : https://www.dropbox.com/s/t89xno4w47cu7so/OTV6vega.mpg?dl=0
  17. Encore un peu "d'astro-ornitho" de ce matin ... Un petit tour vers le soleil qui se cachait dans les nuages et ... Et un joli freinage d'un autre martinet, Images successives tirées d'un vidéo 25im/s et donc ça freine dur un martinet
  18. Et pour ceux qui n'ont pas vu le sujet chez les voisins, il ne fallait pas manquer le montage de Nicolas Lefaudeux pour imager vénus à 36' du limbe solaire. Impressionnant d'ingéniosité et à se rappeler pour des évènement semblables : http://www.astrosurf.com/topic/136648-conjonction-de-venus-maj-3-juin-venus-à-36-arcmin-du-soleil/?do=findComment&comment=1845686
  19. Ça fait quelques temps que je n'ai rien posté ici faute de nouveautés, mais le sujet continue quand même à vivre grâce à d'autres contributeurs J'ai fait un petit montage pour utiliser mes jumelles canon IS en digiscopie devant mon sony compact rx100 pour essayer de capturer quelques scènes sur le vif. Petit gif du jour : Une posture sympathique : Une autre cible pas toujours facile à saisir :
  20. Il faut par contre avoir de bons miroirs pas forcément faciles à trouver et d'autre part on a une inversion qui me serait très pénible et enlève beaucoup de spontanéité aux observations. J'avais vu sur CN le moyen de remédier à ceci mais il faut alors deux miroirs : https://www.cloudynights.com/topic/655916-suggestions-for-90°conversion-to-hand-held-8x40-binos/?p=9254458 Un sujet sur ces montures à miroir :
  21. Ce serait quand même dommage avec les techniques et le savoir faire de maintenant en fabrication de dobson, d'aller planter un miroir de 500 ou 550 dans un tube en carton Et ce sera même certainement bien plus difficile à fabriquer qu'une structure bois qui sera bien plus légère et performante.
  22. Il suffit juste de remarquer les heures d'observations En début ou milieu d'après midi, elle est à plus de 60° de hauteur et en patientant pour profiter de quelques moments de calme, la vue était vraiment magnifique.
  23. la phase 1 comprend plus de 4000 satellites à 550 et 1100 km : https://en.wikipedia.org/wiki/Starlink#Constellation_design_and_status
  24. Cherchant un moyen de faire quelques images à grossissement modéré pour filmer et imager la nature, j'ai mis mes jumelles canon 10x42 IS à contribution. La stabilisation va aussi aider pour filmer les copains ailés (petit crop tiré d'une vidéo) : J'ai donc cherché et trouvé une solution pour pouvoir placer mon compact sony RX100/3 derrière un des oculaires et si le montage est plus réservé pour oiseaux et petites bêtes, j'ai quand même fait quelques essais avec pied photo sur le ciel nocturne lors de mes expérimentations. Pas d'entrainement donc pour ces images et des poses de 2 secondes qui n'ont pas permis d'éviter un petit allongement des étoiles. J'arrive maintenant à un montage assez rigide pour pouvoir le monter en parallèle sur mon meade102 qui lui est motorisé et donc, je pourrai refaire bientôt quelques vues un peu plus posées. On va commencer par Vega et la double-double de la lyre pour montrer le champ cadré : J'ai mesuré ce champ à 6,4 ° et ceux qui connaissent le coin pourront y retrouver aisément T lyrae J'ai reduit les images à 35% de leur taille originale, car cette dernière n'apportait pas grand chose de plus à part de pouvoir profiter plus intensément de l'absence de suivi. La magnitude sur cette photo approche mag 11 alors que que les jumelles en visuel s'arrêtent à environ mag 9,5 sous ciel moyen. On va maintenant aller saluer M57qui sort sur la photo pleine résolution comme le petit anneau de fumée qu'il est, alors que je ne vois pas l'aspect annulaire en visuel dans ces 10x42. Un utilisateur des 15x50 m'a dit le voir. M57 se situe au centre d'un petit triangle allongé qui me sert à la repérer et qui me permet de jauger le ciel, l'étoile à la pointe du triangle étant de mag 9,5 les deux autre de mag 9 J'ai réduit la luminosité sur un crop du triangle d'étoile, permettant ainsi de se représenter la vue réelle en visuel. Cette dernière vue est centrée sur l'étoile double 100 herculis. Les particularités de cette étoile sont d'une part ses composantes pratiquement égales 5,81 et 5,82, et d'autre part sa séparation de 14,4" qui permet d'en faire associé au magnitudes égales un très joli challenge pour les jumelles 10x50. L'étoile brillante en haut du champ est omicron herculis mag 3,83. J'ai diminué les ISO et temps de pose sur quelques vues jusqu'à faire ressortir la dualité de 100Her. Petit crop correspondant assez à ce que l'on perçoit à l'oculaire : N'hésitez pas à aller y tester vos jumelles Cette même 100her derrière le 250 mm avec oculaire 7mm : Vous pouvez trouver des cartes vous permettant de situer ces différents objets et quelques autres par là : http://www.reto.fr/cartes/imagepages/image8.html
  25. Ah, le beurre et l'argent du beurre et ... Skysafari permet aussi de d'afficher le champ des oculaires. Mais si tu veux continuer à trimballer ton ordi juste pour avoir le champ, un morceau de rhodoïd rouge devrait faire l'affaire
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.