Jump to content

tournevase

Membre
  • Content Count

    224
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

A propos

  • Résidence
    Essonne, France
  • Intérêts
    archéologie subaquatique, reconstitution historique, astronomie, travail manuel, musique ancienne
  • Occupation
    construction aéronautique
  • Matériel
    telescope 70/300 - lunette benoist berthiot 80 mm - lunette bresser 102 1350
  • A propos de vous
    mon site web http://tournevase.free.fr (le site refuse de la prendre dans la case ad hoc)
    un neveu qui veut faire astrophysicien.

Recent Profile Visitors

557 profile views
  1. la distance mini est d = 1,396375 x b x D d en m b diamètre étoile arti en microns D diamètre instrument en m
  2. je pensais soudure fonte sur acier ... spécial
  3. belles illustrations le petit diamètre de la roue fait peur il doit y avoir des efforts tangentiels énormes sur les dents de quel jeu s'agit-il ? dû à l'entraxe ?
  4. sur la 1ere photo on voit des pignons qui doivent se trouver entre le moteur et la vis sans fin que font-ils quand on fait jouer la monture vis de blocage serrée ? s'ils ne bougent pas quand on se déplace dans le jeu constaté c'est que c'est la vis sans fin qui est mal réglée il y a deux choses au niveau du jeu de la vis - jeu radial la vis est trop loin de la roue - jeu tangentiel la vis se déplace sur son axe entre ses butées ce dernier est le plus sensible et est peut-être facile d'accès, juste un écrou et un contre écrou à ajuster le 1er est plus délicat dans la crainte il faudra vivre avec un truc auquel il faut penser après chaque séance d'observation, faire tourner l'entrainement par la vis sans fin d'une fraction appréciable de tour, toujours dans le même sens pour répartir l'usure sur toute la roue dentée
  5. j'ai eu le même cas, éliminé comme dit astrocg il peut aussi y avoir aussi du jeu dans les pignons de l'entrainement de la vis sans fin au fait de quoi est composée ta chaîne mécanique entre le moteur et le support de lunette ?
  6. m'as conseillé de laisser ainsi mais d'un point de vue mecanique qu'en penses tu (cales ou pas)?, l'anneau entre les deux lentilles serait a remplacer par trois cales a 120°, et pour le joint a conserver tel quel en ne serrant pas trop fort la bague de serrage (en effet la crown tourne en meme temps que le joint et la bague) les conseilleurs ne sont pas les payeurs assurément tout sera plus stable et sans contraintes sur 3 pattes (comme un tabouret) avant de mettre des cales il faut tout de même vérifier avec newton pour les anneaux de newton il faut de la lumière monochromatique quoique on les voit ici et ça a l'air d'être en lumière du jour essayer déjà en observant le reflet d'un tube fluo côté face avant le mieux est un petit tube au néon à récupérer dans une vieille prise multiple on les voit le mieux quand on est un peu en avant du centre de courbure des faces 2 et 3 (qui font miroir concave) et source lumineuse près de l'oeil
  7. les trois cales sous le flint sont justement là pour éviter toute déformation, sont indispensables et faciles à mettre en oeuvre faut pas s'en priver j'en parle savamment car j'ai galéré avec des newton capricieux avant de m'apercevoir que l'épaulement du barillet était voilé, ça boitait après avoir mis 3 cales c'était très stable et parfaitement répétitif leur équi épaisseur n'est pas critique, ça sera pris en compte au moment du tiltage du barillet l'entretoise en rondelle entre le flint et le crown est de mon avis une facilité de fabrication hérétique à remplacer par 3 cales sauf si ça donne immédiatement des newton bien centrés mon opinion sur le joint serré modérément est que ce n'est pas une mauvaise idée nonobstant que ça risque d'entraîner le crown en rotation il faudrait graisser légèrement la face de la bague filetée en contact avec le joint pour essayer d'éviter ça une fois serré, si les anneaux de newton sont bien au centre, c'est déjà un grand progrès
  8. voilà qui devient de plus en plus intéressant, il faut dire que la question de réglage d'objectifs me taraude "Il faut absolument respecter l'épaisseur choisie pour un bon fonctionnement optique de l'objectif de la lunette." effectivement et ça pose la question qu'est-ce qu'un "bon fonctionnement" ? on peut partir du principe que l'objectif sort d'usine avec une bonne épaisseur de cales mais si on doute ou qu'on a perdu les cales, à part celui (celle) qui a conçu la solution, qui sait quelle épaisseur utiliser (assortie d'une tolérance évidemment) ? ou à défaut comment la déterminer ? là Lyl pourra nous aider je pense avoir compris que ça joue sur toutes les formes d'aberration mais peut-être de façon plus ou moins sensible selon le type d'aberration sur un doublet, que se passe-t-il si les verres sont trop rapprochés d'un part et pas assez d'autre part ? sans mettre ça en courbes, mais de façon pratique, que voit l'oeil et comment s'en remettre à lui pour trouver l'optimal ? "Si l'objectif de la lunette et son barillet sont bien fabriqués," toute réalisation mécanique est assortie de tolérances la tolérance peut être bonne sur chaque pièce primaire mais si elle n'est pas assez serrée, le cumul des tolérances après assemblage peut être hors tolérance autre genre de problème sur la forme : une façon d'usiner les barillets est le tournage en mandrin. Selon le soin apporté, le serrage en mandrin déforme la pièce. L'épaulement d'appui du dernier verre est bien plat avant de desserrer le mandrin, mais après ? "il n'y a aucune raison d'utiliser des cales d'épaisseurs différentes." je ne me permettrai de parler que de ce que j'ai déjà rencontré. Sur un doublet à cales minces, il a fallu des cales différentes de quelques 100e pour centrer newton sur un autre doublet à espacement de 6 mm par une entretoise paraissant bien tournée, pareil (pas au newton mais au reflet)
  9. pas la peine d'acheter des rouleaux hors de prix de la barquette de hachis parmentier en alu, du couvercle de pot de yaourt ou du congé de pinard bien aplatis de toutes façons et sauf coup de chance (ou toutes les cales devraient être de la même épaisseur au 100eme), il faudra ajuster en insérant de la surcale en alu d'emballage une micro goutte de colle à bois ou de vernis à ongle (d'un côté seulement) et c'est bon et mieux encore, la colle bombard
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.