Jump to content

helie

Membre
  • Content Count

    170
  • Joined

  • Last visited

About helie

  • Rank
    Membre
  • Birthday June 27

A propos

  • Résidence
    25km sud de Rouen
  • Intérêts
    astronomie bien sûr !
  • Occupation
    Adherent du GAPS de Sotteville-les-rouen
  • Matériel
    C8, C5, Vixen NA-130, fluo vixen 102/900, perl-halley 70/400
    dobsons : skywatcher flextube 355. Serruriers : 260 (14kg) et microbe 150/750

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et franchement pour le même prix et poids, je prefererais un 8x40 redressé qu'un 7x50 inversé. Cependant les star-hoppers se font plus rares avec l'arrivée massive des gotos. Viser trois étoiles brillantes ne pose pas de problème quelque soit le chercheur.
  2. Entierement d'accord avec toi. Même le prix des jumelles avec prismes en toît ont bien baissé. Alors un monoculaire sur ce principe ne devrait pas coûter une fortune. Pourtant les fabriquants s'obstinent à équiper leurs scopes avec des chercheurs basiques à image inversée.
  3. J'ai tjrs pensé que ce trou était destiné à faire secher l'optique une fois à l'interieur sans que la poussiere ne se dépose trop ou que les enfants ne viennent tripoter les lentilles...
  4. Il est vrai que ce swa 18 Meade m'avait paru un poil plus défini dans l'axe par rapport au panoptic 19, mais ce dernier se comportait bien mieux non seulement sur un dobson court mais tout autant sur les lunettes et les SCTs. Merci Lyl pour tes précisions.
  5. J'ai eu ce swa 18 Meade. Dans le C8 il était bien transparent et l'image était tres détaillée au centre. Malheureusement il accusait le coup en s'éloignantde l'axe. Il faut dire que la coma et la courbure de champ n'aide pas sur ce genre d'instrument. Je l'ai revendu et pris un pano de 19. Celui ci est bien meilleur sur les bords, même s'il n'est pas parfait non plus.
  6. La colimation sur ce genre de telescope est TRES importante pour avoir des images nettes à fort grossissement. Non seulement mais cela doit être également TRES précis ! La plupart des telescopes que j'ai vu donnant de mauvaises images dans les SC avaient tous des défauts de collimation. Dommage car ce ne sont pas de mauvais telescopes en soi, à qqes rares exceptions. Plus ils sont récents et mieux ils sont. La précision du polissage et des traitements anti-reflets ont fait un bon qualitatif durant ce début de siècle. Plus de précision, plus de contraste... Pour collimater précisément il ne faut pas hesiter à grossir beaucoup et utiliser les trois vis de reglage du secondaire, comme décrit dans le lien de JEAP. Personnellement j'utilise un oculaire de 5mm et je m'approche un maximum de la mise au point parfaite. Si l'atmosphère est turbulente on peut se contenter de centrer le "point de poisson". Avec un peu de pratique tu vas devenir un pro
  7. Pour répondre à ton sujet sur les réducteurs defocale. Toujours pour limiter de diaphragmer l'ouverture, tu peux prendre l'option Reducteur + renvoi coudé 1"25 + ocualire SWA 22 à 24mm comme le panoptic 24, l'explore scientific 24 qui sont des oculaires donnant le champ maxi dans le 1"25 tout en restant bien corrigé sur les bords. des achats durables que l'on ne regrette pas. Si tu veux un peu plus de champ il y a l'option renvoi coudé 2" avec le réducteur, mais il ne faut pas être trop gourmand ! En effet plus on s'éloigne du centre avec un schmid-cassegrain, plus les défauts optiques comme la courbure de champ et la coma détruisent la qualité de l'image. L'option reducteur + renvoi coudé 2" court + panotpic 27 donne encore de bons résultats. Le pano de 35 passe encore. Au delà tu vas rencontrer du vignetage et de l'astigmatisme. Ce dernier apparait quand on essaie de corriger la courbure de champ trop près de l'oculaire. Le mieux serait d'intervenir avant dans le tube optique. C'est ce que font les EDGE HD. Les renvois coudés d'origine en 1"25 ne sont pas mauvais du tout optiquement. je n'ai pas vu de difference entre un Celestron d'origine et un takahashi. Seule difference : la qualité mécanique. ça peut avoir son importance.
  8. Le correcteur réducteur est une option interessante car il corrige bien la coubure de champ et la coma sur une distance à peu près 2 fois plus grande de l'axe. Au delà il ajoute de l'astigmatisme. Difficile de corriger la courbure de champ sans introduire de l'astigmatisme si près de l'oculaire (ou du recepteur). Ce qui passe bien : reducteur + renvoi coudé 1"25" + oculaire grand angle donnant le champ maxi tel que le panoptic 24mm ou l'explore scientific 24mm qui sont bien corrigés sur les bords. Ce qui passe encore à la limite : Le reducteur + un renvoi coudé 2" court avec vissage direct sur l'arriere des Schmidt-Cassegrain + un panoptic 27mm ou à la limite 35mm ou équivalent. Les images restent encore bien propres, même si le vignetage apparait déjà fort. Utiliser un reducteur + un adaptateur filetage Sc vers 2" + un renvoi coudé 2" n'est pas une si bonne idée car le fait de s'éloigner beaucoup de l'arrière du telescope introduit une diminution de l'ouverture à cause du tube au centre du miroir primaire. Ainsi j'ai noté sur mon C8 une ouverture utile de seulement 185mm avec cette configuration. Je passe à 195mm avec la configuration précédente. Il te reste aussi le choix de ne pas utiliser de reducteur mais des oculaires grands champ haut de gamme. pour ma part L'UWAN de 28 et le paragon ED de 40mm donnent des images acceptables sur les bords. Le pano de 35mm passe un peu mieux. Evite les oculaires bas de gamme : c'est imbuvable ! Si l'on veut corriger les bords de l'image de la courbure de champ sans introduire trop d'astigmatisme, il faut corriger le défaut en amont. Cela existe : EDGE HD
  9. Bonjour Yves En fait il ne faut pas trop introduire d'espace entre l'arriere de ton telescope et l'oculaire. Le bout du tube interne qui prolonge le miroir primaire risque de diaphragmer la partie périphérique de l'ouverture. Ce n'est pas trop sensible si tu utilises un renvoi coudé seul, mais bcp plus avec un réducteur de focale. Par exemple, en utilisant un reducteur avec un adaptateur SC vers coulant 2" puis un renvoi coudé 2" (50,8), j'ai remarqué que l'ouverture de mon C8 était réduite à 185mm ! Avec un renvoi coudé 2" court vissant directement sur le filetage spécial des meade et celestron, l'ouverture n'était seulement réduite qu'à 195mm. Pour l'optique, tu peux prendre un renvoi coudé dielectrique ou à prisme. Celui à prisme, si tu le prends en 2", te couteras bien plus cher à qualité égale. Ce dernier transmettra mieux le rouge profond. Si tu veux rester sur le prisme, l'option Baader T2 est interessante. Franchement, avec un F/D de 10, la difference de précision n'est pas sensible, hormis le petit plus dans le rouge profond, mais ce n'est décelable que très faiblement, surtout pour un novice.
  10. Avec ma méthode j'ai trouvé 67% et des bananes. proche de la tienne donc. j'ai arrondi à 65% pour compter les pertes des prismes en BK7. je pense qu'il y a plus de perte, disons plutôt qu'il reste 60%. Heureusement que l'on a échappé aux traitements rubis ! quoique finalement ça doit faire un peu filtre anti pollution sur le ciel...
  11. Voila : considerant 100% de lumière à l'arrivée, il faut retirer progressivement le % de perte de lumière. A la première face bleutée (traitée mgf2) on retire 1,5%. sur le reste on retire 4,5% pour la 2ème face non traité et ainsi de suite. On ne doit pas retirer tous les % d'un coup car le calcul serait faux. J'ai donc ensuite -4,5%, -4,5%, -4,5%, -4,5% pour les prismes. -4,5%, -4,5%, -4,5% pour les 3 faces de l'oculaire non traité et 1% pour la dernière face de l'oculaire. A cela on retire la perte induite par les prismes en BK7. grosso modo (je suis large car je ne compte pas les faibles pertes dans les verres) seul 65% de la lumière atteint votre rétine. soit l'équivalent de bonnes 8x40, le grand champ en moins. mais c'est sûr : les 8x60 lidl sont plus impressionnantes !
  12. Merci Fred_76 pour ce petit test. Un ami a fait la folie d'en prendre une paire et nous avons pu la tester hier soir. Tes conclusions concernant le champ rikiki, les objectifs diaphragmés à 50mm et autres détails que tu mentionnes sont justes. J'y ajouterai qu'une seule face des objectifs est traitée mgf2. Les prismes ne sont pas traités. Une seule face des lentilles sur 4 de l'oculaire est traitée (aspect violet) la couleur est peut être differente d'un modèle à l'autre. Retirez 4,5% de lumière par face non traitée. La luminosité doit être en chute libre ! Je vais faire le calcul ...pour rigoler tiens
  13. Des jumelles avec prismes à miroirs ? https://www.promo-optique.com/jumelles-yukon-nrb-avec-prismes-a-miroir-30x50-p-42521.html Moi qui pensait que les elements redresseurs étaient à prismes OU à miroirs. Là on a les deux ensemble
  14. Pour mémoire : si le scope est sous corrigé, donut en intra focale, il faut augmenter la distance entre les miroirs. S'il est surcorigé, donut en extra focale, ce qui est plus rare, il faut diminuer l'écart. Attention : trop augmenter l'écart va te bouffer tout ton back focus. Il restera toujours une sous ou surcorrection mais qui restera dans les tolerances pour une image nette. Ne t'en fait donc pas trop si l'intra et l'extra focale ne sont pas parfaits.
  15. Bonjour Spego. Je te donne mon experience perso avec un cassegrain corrigé vixen. Le VC200L. J'ai recemment acquis ce scope pas très cher mais ilny avait du boulot ! Après avoir nettoyé les deux miroirs sales et traces de doigts, j'ai remarqué une aberration sphérique qui empatait les images. En défocalisant sur un étoile on obtient un cercle en intrafocale et une surface pleine en extrafocale. Il s'agit là d'un systeme sous corrigé. Quand l'étoile part en "donut"en extrafocale, le systeme est surcorrigé. Bref...entre le support de secondaire et l'araignée j'ai trouvé trois cale en caoutchouc de 3 mm chacune empilée sur la vis centrale. Le fait d'en enlever une m'a permis d'augmenter un peu la distance entre les deux miroirs (fixes). J'ai perdu 2 bons cm de back focus mais l'aberration s'est réduite et j'ai maintenant de bien meilleures images en planétaire. Certaines étoiles avaient trois cercles de diffractions. Maintenant elles n'en ont plus qu'un. Donc l'écart entre les miroirs est il important ? La réponse est oui. A toi maintenant de regler le tiens en fonction du back focus que tu veux et de l'aberration sphérique que tu vois. J'éspère que ma réponse te conviendras...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.