Jump to content

den

Membre
  • Content Count

    6,290
  • Joined

Everything posted by den

  1. Comme dit précédemment : Un satellite ou débris quelconque en rotation peut produire ces flares et flashs alternés, certains pouvant être très puissants. Les iridiums sont maintenant tous désorbités ou peu s'en faut. Le fait qu'on continue à baptiser flare iridium tout ce qui brille vient juste du fait qu'ils étaient prévisibles dans le passé alors que des multitudes d'autres flares se produisent chaque nuit. Voir ce post et les quelques suivants avec photos et vidéos : http://www.astrosurf.com/topic/119105-passage-diss-et-autres-satellites-au-smarphoneet-au-compact-sony/?do=findComment&comment=1699813 Et ce portrait du coupable avec quelques flares : http://www.astrosurf.com/topic/119105-passage-diss-et-autres-satellites-au-smarphoneet-au-compact-sony/?do=findComment&comment=1836768 pour l'observer : https://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=38744 Et en 1/4 h on doit pouvoir trouver pas mal de monde vers cet endroit et avec cette trajectoire, surtout que si tu dis qu'il devenait totalement invisible aux jumelles, c'est certainement un débris de taille modeste ou un sat assez éloigné et cela augmente pas mal la liste des candidats
  2. Lancement reporté jusqu'à ce qu'il fasse meilleur sur la zone de récupération du booster sur l'atlantique.
  3. Oui j'ai vu ça aussi. Il semble qu'ils aient remis ça à demain soir 21h57 CEST mais météo moins favorable.
  4. C'est maintenant sorti sur HA. Le premier passage assez bas(25° pour Rennes à 20h41) au nord et le deuxième qui entre dans l'ombre à peine levé. Tout ceci à prendre avec des pincettes, car il peut y avoir des délais dans le compte à rebours. Pour la magnitude cela est assez évident, genre ISS. Lors du passage que je montre au dessus, le ciel était encore très clair à Rennes (comme il va l'être ce soir aussi) et je l'avais vu arriver sans problème. Par contre petite incertitude sur le déploiement des sats, il l'annoncent sur space flight now comme devant avoir lieu 1heure après le lancement, ce qui ne nous permettrait pas de les voir déployés au premier passage, mais ils donnent aussi une altitude de déploiement plus basse que lors des lancements 8,9 et 10 qui avaient aussi un déploiement "retardé". Donc ... ??? Peut être suivre le direct du lancement si possible pour en savoir plus avant qu'il n'arrivent chez nous.
  5. Spécialiste est un bien grand mot. Disons passionné de ces observations différentes et qui aime bien observer au soleil Aujourd'hui en passant, j'ai commencé par Vénus ce matin à la lunette de 75 avant de passer à capella, peu évidente dans un ciel laiteux. Puis cet AM, un petit tour sur Arcturus et Véga au 250mm pour un petit réglage de la monture et dans la foulée un petit saut vers alphecca, alpha CRB de mag 2,2. Il y a quelques doubles intéressantes dans cette couronne boréale, faudra que j'y retourne
  6. Ah, le lancement starlink 12 prévu jeudi 17/09 à 20h17 CEST et donc premier passage prévu vers chez nous vers 20h37 avec un soleil couché depuis 20 à 30 minutes. Si la stratégie de lancement est la même que la dernière fois, Cela pourrait permettre d'observer les satellites tout juste déployés et encore groupés dans un ciel encore un peu clair et de voir le chapelet au second passage. Cela pourrait donner au premier passage ce genre de photo si vous savez grossir Si c'est un lancement avec déploiement retardé comme les trois précédents de ce dernier, on n'aura que l'occasion du deuxième passage pour observer le chapelet HA n'a pas encore compilé ce lancement mais cela devrait se faire d'ici là : https://www.heavens-above.com/StarlinkLaunchPasses.aspx A suivre...
  7. Pour ma part, j'ai aussi le Legault/ Brunier et un mini grund "lune vénus et mars", et il me reste une carte miroir Sky and Télescope, et souvent quand la turbulence le permet, je vais jouer avec les quelques photos que j'avais repostées par là et que j'avais imprimées dans mon classeur qui me servait avant "l'ère moderne" mais qui sont maintenant dans mon "smart atlas" en plus de lunar map HD et skysafari
  8. Pour le planétaire il faut grossir fort, sinon cela se limitera à de petites boules très lumineuses où il est difficile d’attraper le moindre détail. Avec ton oculaire 6,5 grossissement 150x, tu devrais arriver à distinguer les anneaux de saturne et les bandes nuageuses de jupiter, mais il faut rester longtemps dessus pour que l'oeil se face à la luminosité. Et pour des cibles comme jupiter tu peux même essayer de rester dans une pièce très éclairée avant d'observer, l'oeil travaillera mieux en vision diurne. Et fais la mise au point avant sur des étoiles et ce à chaque changement d'oculaire, parce que sur ta photo c'est complètement défocalisé. Il faut revenir à la petite boule lumineuse
  9. Une page avec des engins similaires (à noter qu'on ne trouve pas de zeiss 40x150 ?) mais il y a des kowa 40x150 à 30kg la paire. https://www.opticalrepairs.com/notices.htm
  10. Si les spécifications que tu donnes sont exactes et sous réserve de vérifier le fonctionnement et état optique en détail, je dirais au moins 10000 € et peut être même plus si un collectionneur acharné tombe dessus.
  11. Oui, la lune éclairait fort ce jour là
  12. Et elle passait sous Altaïr à 21h54 depuis ta localisation, donc pas trop de doute et même aucun
  13. C'est souvent le cas. Comme dit précédemment : Un satellite ou débris quelconque en rotation peut produire ces flares et flashs alternés, certains pouvant être très puissants. Les iridiums sont maintenant tous désorbités ou peu s'en faut. Le fait qu'on continue à baptiser flare iridium tout ce qui brille vient juste du fait qu'ils étaient prévisibles dans le passé alors que de multitudes d'autres flares se produisent chaque nuit. Voir ce post et les quelques suivants avec photos et vidéos : http://www.astrosurf.com/topic/119105-passage-diss-et-autres-satellites-au-smarphoneet-au-compact-sony/?do=findComment&comment=1699813 Et ce portrait du coupable avec quelques flares : http://www.astrosurf.com/topic/119105-passage-diss-et-autres-satellites-au-smarphoneet-au-compact-sony/?do=findComment&comment=1836768 pour l'observer : https://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=38744 Ta description avec des séries de flashs rapides peut aussi faire penser à la discoball : https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2000081
  14. den

    ADU ?

    Tu n'es pas le seul à te poser la question http://www.astrosurf.com/topic/40134-adu-késako/
  15. Pendant une nuit des étoiles, j'avais signalé plusieurs flares iridium quand on en avait encore les prévisions et en général quand on posait la question ensuite, très peu de gens avaient remarqué le déplacement, car bien souvent subjugués par le phénomène et de plus il est aussi bien souvent difficile d'avoir la durée du phénomène, car face à un phénomène ou une situation inconnue le temps se déroule souvent différemment.
  16. Des jumelles 10x50 doivent donner un champ d'environ 5 à 6 ° soit la largeur de trois doigts à bout de bras. Le W de cassiopée s'étend sur 13° donc no tu ne la verra pas en entier. Pour trouver le cintre on peut repérer à l'oeil le cygne puis la tête du cygne, albireo que l'on voit bien double et colorée orange et bleue aux jumelles, puis ensuite descendre pour trouver une double large et plus loin le cintre sur le même alignement.
  17. Les positions des satellites dans le ciel varient suivant la position des observateurs au sol et avec une incertitude souvent de quelques minutes cela laisse la porte ouverte à de très nombreux candidats. il faut donc une heure exacte, la position exacte du satellite et le lieu d'observation pour pouvoir l'identifier avec certitude. Ensuite en cas de flare ou flash et même sans cela les magnitudes données par les logiciels ne veulent pas dire grand chose car juste données à titre indicatif en fonction de la surface radar du satellite et suivant l'éclairage et l'angle au soleil de l'observateur, on peut avoir des variations très importantes. Une petite image tirée d'une autre recherche de ce qu'il peut passer autour de Véga en deux minutes :
  18. Salut, C'était une observation à l'oeil nu ? Parce que Neptune, on ne risque pas de la voir à l'oeil nu Sinon, il se produit des multitudes de flares ou flashs par les surfaces réfléchissantes des satellites et cela peut sembler immobile sur le moment car on prête plus attention à la luminosité et le déplacement est aussi fonction de la distance du satellite. Très proche, on peut le voir se déplacer rapidement, mais plus il est éloigné moins le déplacement sera sensible. Voir ce sujet avec pas mal de phénomènes du genre répertoriés ( remonter au premier post, un bug du forum envoie à la fin) :
  19. Ce vendredi à 14h13 petit transit solaire favorable depuis mon jardin. Favorable car le soleil était à 5' du méridien et donc au plus haut et l'ISS serait donc de taille intéressante (53.5"). Bien entendu la météo s'en est mêlé avec un joli festival, vent avec rafales, nuages à gogo, turbulence infernale quelques gouttes 8 minutes avant le transit. Et quand j'ai lancé la vidéo 1 minute avant le transit, je ne voyais rien sur l'écran et le soleil n'est apparu que trente secondes avant le passage de l'ISS. Malgré tout on allait quand même combattre, donc comme d'hab, digiscopie avec le compact sony à zoom max derrière l'oculaire de 7mm sur l'équatobson de 250mm ce qui doit donner un champ utile d'une dizaine de minutes au mieux et finalement l'ISS est passée tout à fait par hasard dans ce champ, pas au centre quand même faut pas exagérer 5 images de la bête enregistrées sur la vidéo, une seule regardable de très loin bien daubée par les aléas précédemment cités. Mais cela m'a permis de valider le grossissement qui pourra être réutilisé si un jour il se représente une autre occasion avec de meilleures conditions. 7 secondes de la vidéo originale, ne clignez pas des yeux vous risquez de la manquer http://www.reto.fr/div/iss210820.mp4
  20. pas forcément une bonne info, je l'ai revu hier soir mais bien moins lumineux qu'il y a quelques jours ou il surpassait véga. Il doit falloir être sous le bon angle au soleil
  21. En ce moment, un réservoir d'un booster breeze M nous fait un passage haut dans le ciel pour certains, mais bas en altitude tous les deux soirs. J'ai eu l'occasion de l'observer, c'est bien lumineux et rapide à 1,5°/sec environ. A voir dès ce soir : https://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=41583
  22. Non, la figure d'airy s'obtient sur une étoile à fort grossissement et focalisée. Quand on défocalise, on obtient l'image d'une étoile défocalisée
  23. le lancement vient d'avoir lieu et le second étage est en train de passer au nord de la France. On ne les verra donc pas de nuit avant au moins une dizaine de jours et ce sera le matin.
  24. Ce samedi 15 aout, la lune passe à moins de 4° de Vénus au cours de la journée. Le spectacle est sympathique aux petites jumelles et la proximité de cette belle balise qu'est la lune permet de trouver aisément Vénus à l’œil nu. Et si vous disposez d'un télescope, vous pourrez tenter d’attraper Nu des gémeaux de mag 4.1qui se trouve à moins d'un demi degré à l'ouest de Vénus, mais là il faut avoir un œil bien exercé car à cette magnitude, c'est loin d'être évident et il faut certainement grossir pas mal pour la détecter.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.