montmein69_2

Membre
  • Compteur de contenus

    1 110
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de montmein69_2

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 16/02/1951

A propos

  • Résidence
    proche de Lyon

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. montmein69_2

    NASA : Le retour sur la Lune se dessine

    Des précisions sur le projet qui se dessine (avec mise à jour datée du 13 février 2019) https://www.nasa.gov/feature/nasa-seeks-us-partners-to-develop-reusable-systems-to-land-astronauts-on-moon Le LOP-Gateway (dont la construction n'est pas encore commencée) sera utilisé comme relais pour qu'un atterrisseur (lander) puisse déposer des homme sur la Lune et assurer leur retour (décollage) vers cette station. Un appel à dépôt de projet est lancé. Il y aura des subventions pour aider au développement de l'engin. On va déjà voir si un (ou des) constructeur(s) dépose un projet respectant le cahier des charges, notamment les critères de sécurité applicables au voyage humain. Une vue d'artiste de ce que pourrait être un tel engin :
  2. montmein69_2

    Lancements Arianespace 2019

    Merci Jérôme pour cette précision. Un replay du lancement (dommage que le plafond nuageux ait été si bas)
  3. montmein69_2

    Lancements Arianespace 2019

    Premier lancement Ariane de l'année avec VA 247 Ariane 5 VA247 (HS-4/SGS-1 + GSAT-31) - 5/02/2019 Retransmis sur le site du CNES https://ariane5.cnes.fr/fr/direct-lancement-d-ariane-5-va247 Début du live 21h 46 (heure Paris) le dossier de presse avec les détails sur cette mission http://www.arianespace.com/wp-content/uploads/2019/01/VA247-launchkit-FR.pdf
  4. montmein69_2

    Le début de la fin pour Hubble ?

    Rappel : Nous sommes toujours dans l'hypothèse de lancer un télescope .... possible successeur de Hubble A ce jour Space X ne dispose comme lanceur que de Falcon 9 block 5 qui soit opérationnel. Il n'a pas été utilisé pour lancer beaucoup de CU en dehors des orbites terrestres du vol commercial. Et déjà pour lancer en GTO, il a ses limites en terme de masse à satelliser (même si on ne récupère pas le premier étage). Souvent il largue en sub-GTO et ce sont les ergols du satellite lui-même qui sont en partie utilisés pour réaliser la mise à poste. Donc on retrouve assez rapidement certaines des limites évoquées dans mon post précédent pour utiliser le Dream Chaser. En ce qui concerne la Falcon Heavy, un seul vol pour l'instant .... l'inaugural pour envoyer un roadster à la retraite et un mannequin en direction de Mars. La version utilisant trois block 5 n'a pas encore volé. Il y a visiblement des problèmes techniques à résoudre . Un premier vol était prévu l'été dernier et n'a cessé d'être reporté. On verra si çà décolle début 2019. Et confier un télescope de coût élevé .... ne se fera probablement pas avant une série de vols réussis sans le moindre pépin, garantissant la fiabilité du lanceur .... on n'y est pas encore. Pour ce qui est de la relation de la NASA avec le privé (Space X, Northrop-Grumann (ex-orbital ATK), Boeing, Sierra Nevada, etc ....) de nombreux contrats ont déjà été signés pour transporter du fret et bientôt des équipages vers l'ISS .... donc AMHA .... ce n'est plus guère un obstacle pour "faire affaire". Pour Space X toujours, en ce qui concerne le fameux SuperHeavy/Starship (ex BFR) .... son modèle réduit d'essai "Hopper "n'est pas encore construit .... donc là encore, ce n'est pas un lanceur opérationnel et ayant prouvé sa fiabilité. Et idem pour Blue origin. Par contre (mais tu sembles centré principalement sur les capacités américaines) ... Ariane 5 peut (et va) lancer le JWST , Proton a lancé de nombreux modules de l'ISS, les chinois corrigent quelques bugs de leur CZ 5 qui servira pour commencer à construire leur propre station orbitale. Donc au niveau international, il y a au moins techniquement, déjà des lanceurs qui pourraient faire le job - Géo-politiquement .... c'est bien sûr une autre paire de manche - 🤪
  5. montmein69_2

    Le début de la fin pour Hubble ?

    Le Dream Chaser est un cargo inhabité. Il n'a pour l'instant de contrat qu'avec la NASA pour exécuter six missions de ravitaillement en fret de l'ISS. Il sera capturé par le bras robotique et déchargé par l'équipage de la station. Rien n'indique qu'il pourrait être utilisé pour lancer un télescope spatial. De plus quid ? de la masse qu'il peut transporter en un point de Lagrange - ce sont les zones de mise à poste les plus utilisées- lancé par une Atlas 5 (et dans l'avenir Vulcan ?) ... et pas évident qu'il puisse libérer l'engin qu'il transporte sans de grosses modifications ??? L'orbite basse de Hubble n'était pas vraiment la plus adaptée, mais seulement compatible avec l'altitude maxi que pouvait atteindre feue-la navette. Personne n'envisage d'y placer un nouveau télescope de diamètre au moins égal à celui de Hubble (peut-être des cubesats ou mini sats ???)
  6. montmein69_2

    Le début de la fin pour Hubble ?

    L'optique adaptative utilisée au sol peut compenser les turbulences de l'atmosphère. Son utilisation est déjà largement répandue sur les télescopes terrestres de grand diamètre existants. Et bien sûr sur tous les futurs qui sont: - soit déjà en construction comme le E-ELT de l'ESO .... - ayons un peu de chauvinisme européen en n'hésitant pas à lui faire de la pub - c'est un super-challenge 👍 - soit en projet dans les cartons des différents pays. Mais cela ne rend pas pour autant l'atmosphère transparente à toutes les longueurs d'onde. Il faudra donc toujours lancer des télescopes spatiaux, comme cela va être - on l'espère ... on l'espère - le cas du JWST qui doit travailler dans l'IR sur une plage de longueur d'onde inaccessible du sol. Idem pour observer dans le domaine du X (nan ! il ne s'agit pas de gaudriole ni de gauloiserie), des UV, des gammas par exemple. Pour le visible et avoir de belles images pour fond d'écran ou tapisser sa chambre .... les grands télescopes terrestres font mieux (en attendant de nouvelles techniques) avec leurs très grands miroirs, et sont bien moins chers en construction, exploitation et entretien que les télescopes spatiaux.
  7. montmein69_2

    Découverte de Farout

    l'article de Ciel & Espace se conclut par : Je ne comprend pas ce que veut dire "les périgées alignés" ? En quoi ils seraient "contraints" par une hypothétique 9ème planète et pas par l'influence du Soleil, des grosses planètes de la zone interne et peut-être d'étoiles (ou gros nuages denses) externes au système solaire ? D'autant que ne sont pas indiqués les indications sur une éventuelle inclinaison (apparaissant commune ????) de "farout" par rapport au plan de l'écliptique ? Pluton ayant déjà une inclinaison de 17° ("normale" ? ou provoquée par un gros choc il y a fort longtemps ??? ou sous la "dictature" de l'hypothétique 9 éme ou ??? ....ou ??? *) .... ce doit être de fait un phénomène assez courant plus on s'éloigne de l'étoile. Et il faut quand même se méfier des dessins simplificateurs de représentation et bien voir le système solaire en forme de bulle vu que l'étoile exerce la loi de son puit de gravité dans un tel volume (en 3D) et cela même si dans les zones jusqu'à Saturne çà orbite plutôt sur un disque "assez parfait" (grosso modo en 2D sur l'écliptique) et s'accommode assez bien des schémas représentatifs simplifiés habituels. S'il faut plusieurs dizaines, voire centaines d'années, pour définir précisément l'orbite de cette "planète naine d’environ 500 km de diamètre, qui pourrait mettre 1000 ans à boucler sa lointaine orbite autour du Soleil." on pourra supputer à loisir sur le long terme. 😜 * hypothèses scientifiques .... ou conspirationnistes .... on a tous les choix.
  8. montmein69_2

    récup' + redécollage d'étages SpaceX/Falcon/Dragon...

    Il reste encore quelques "qualifications" à obtenir donc cela impose de terminer la mise au point notamment du système de parachutes qui sustentera la capsule lors de la phase EDL et aussi concernant la Falcon 9_block 5 il faut finaliser la sécurisation des COPV (réservoirs d'Hélium en composite bobinées pour la pressurisation des réservoirs d'ergols). Le 17/01 parait une date où tout sera réglé et où le feu vert du lancement conviendra à Space X et à la NASA (et aussi s'intégrera au planning des autres lancements sur le site)
  9. montmein69_2

    Chang'E-4 : la face cachée de la Lune

    Accès direct à la vidéo du lancement. La phase d'approche, le repérage et le choix précis de la zone optimale, puis l'atterrissage devraient prendre une vingtaine de jours. C'est annoncé pour "early 2019"
  10. montmein69_2

    récup' + redécollage d'étages SpaceX/Falcon/Dragon...

    un autre article sur l'amerrissage imprévu : https://tinyurl.com/ybut3vtm Cela n'a eu aucun effet sur la phase primaire du vol et la mise à poste de la CU. ouf ! Mais petite piqure de rappel que plus on sollicite un équipement ... plus il y a des risques qu'un dysfonctionnement se produise. Ce n'était que le 3ème vol de ce Block 5. “Grid fin hydraulic pump stalled, so Falcon landed just out to sea,” . Aucune conséquence vraiment fâcheuse, sauf pour le modèle économique de réutilisation établi par Space X. Dans ce cas la panne étant mineure ... la fiabilisation des gridfins des Block 5 récupérés et des neufs devrait intervenir rapidement. Mais le signal envoyé n'est pas très bon, juste avant que des F9 blocks 5 s'apprêtent à lancer la Crew-Dragon avec un équipage.
  11. montmein69_2

    Lancements Arianespace du second semestre 2018

    Ariane 5 ECA vient de réaliser sa dernière mission pour 2018. Décollage et vol impeccable avec mise en orbite GTO de : - GSAT-11 pour l'agence indienne ISRO (le plus gros satellite de cette série avec 5854 kg) - GEO-KOMPSAT-2A pour la Corée du Sud, satellite d'observation météorologique (3420 kg)
  12. montmein69_2

    INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Une belle réussite de la NASA, qui maitrise bien l'approche et l'atterrissage, même si le positionnement vers la zone visée pour le "poser" a été peu précis. Le champ de cailloux aurait pu être un cauchemar. Mais l'atterrisseur est bien d'aplomb et le déploiement des instruments commence à se réaliser correctement. 😍 Il va falloir les calibrer et commencer les mesures. Rappelons pour les fans de fond d'écrans et de posters, que la prise d'images n'est pas l'objectif principal des scientifiques. Mais bien sûr quelques prises de vue sur la zone entourant Insight et quelques selfies feront toujours grand plaisir.
  13. montmein69_2

    SpaceX obtient l'autorisation de lancer 11.943 satellites

    S'installer et "exploiter" une autre planète ou lune ... cela mériterait un Fil dédié. D'autant qu'actuellement cela discute (en attendant peut-être de concrétiser ????) du retour autour (LOP Gateway) et sur la Lune. Et que le premier homme sur Mars (qui en distance est bien plus loin) cela reste à tenter ... par la NASA dont le projet "dans 30 ans" se repousse de décennie en décennie, et par Elon Musk qui se vante lui, de délais beaucoup plus courts (mais son BFR récemment rebaptisé change constamment de design - en tout cas sur "la planche à dessin" - et dont rien de bien concret ne sort des ateliers sauf le moteur Raptor encore en essais. Ici .... on est parti sur les constellations de satellites de communication autour de la Terre .... c'est déjà un sujet d'ampleur puisque la FCC estime à près de 20 000 * ceux dont elle a autorisé le placement en orbite (tous opérateurs confondus) et cela ne tient pas compte des satellites de remplacement (puisque ces satellites sont annoncés avec une durée de vie active courte). * nombre à comparer avec le nombre total de satellites lancés (toutes nations confondus) depuis Spoutnik qui est d'environ 8000 ....
  14. montmein69_2

    Accident de la fusée Soyouz vers l'ISS

    Je confirme que ce livre est très intéressant. Durant toute cette période des débuts du spatial, dans un contexte de guerre froide ..... tout était secret y compris la localisation précise du cosmodrome. Les risques d'une action ciblée des bombardiers américains (illustrée par la photo publiée par patrick60 tirée du film de Kubrick "Docteur Folamour") était bien réelle.* * le visuel de cette photo peut donner l'impression de ressembler à un largage de booster de lanceur Soyouz .... mais dans le film le commandant de bord chevauchait une bombe atomique à la façon d'un cow-boy sur un mustang sauvage dans un rodeo. L'engin était largué de la soute d'un bombardier B52 . A noter que dans ce livre, on trouve aussi des infos sur les tentatives infructueuses (4 échecs) de faire décoller la fusée lunaire géante russe N1 (110 m de haut), ce qui a scellé la fameuse course à la Lune. C'est hors sujet .... mais .... un peu d'histoire un premier étage équipé de 30 moteur NK 33 .... un défi monstrueux pour l'époque, Korolev n'avait pas froid aux yeux .
  15. montmein69_2

    Mission VEGA (MohamMed VI-B) 21/11/2018

    Nouvelle réussite pour le petit lanceur européen Vega, qui a placé avec succès ce satellite en orbite héliosynchrone pour le compte du Maroc. http://www.arianespace.com/wp-content/uploads/2018/11/11-20-2018-VV13-success_FR.pdf https://www.atlantico.fr/node/3559210 On rappelle que dans environ deux ans la version VEGA C , un lanceur plus puissant, entrera en service avec comme premier étage le même booster à poudre P120 C, que ceux qui seront fixés sur le core principal d'Ariane 6 (version 62 et 64) Ce booster a commencé les essais cet été : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/acces-espace-moteur-propulsion-solide-premier-essai-reussi-ariane-6-vega-c-71442/ Le Old Space continue à faire le job.