Jump to content

montmein69_2

Membre
  • Content Count

    1,249
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About montmein69_2

  • Rank
    Membre
  • Birthday 02/16/1951

A propos

  • Résidence
    proche de Lyon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Le test d'abandon en vol (in flight abort test) de la capsule Crew Dragon est repoussé au 4 janvier 2020. https://blogs.nasa.gov/commercialcrew/2019/12/06/spacex-in-flight-abort-test-launch-date-update/ @OrionRider Il est probable que le vol OFT (orbital flight test) de la capsule Starliner de Boeing, programmé à ce jour pour le 19 décembre aura été réalisé. Mais quelle importance ? Ce n'est pas une course "à qui aura la plus longue" ... enfin il faut l'espérer . L'objectif n'est-il pas qu'à la fin de tous les tests, les deux capsules soient opérationnelles ?
  2. Le dernier lancement de l'année depuis le site du CSG sera celui d'un lanceur Soyouz (VS23) prévu le 17 décembre. La CU principale sera le satellite CHEOPS. https://www.esa.int/Space_in_Member_States/France/Cheops_satellite_europeen_d_etude_des_exoplanetes Quelques images des préparatifs :
  3. Un cargo Dragon a été lancé par SpaceX pour ravitailler l'ISS (mission CRS-19) :
  4. Le lancement a eu lieu ce matin. Tout s'est bien passé. 👍
  5. Un souci à résoudre avec un système de purge d'air Plus de détails : https://spaceflightnow.com/2019/12/03/launch-of-starliner-test-flight-slips-to-dec-19/
  6. Si tu parles du haut de l'étage Centaur du lanceur Atlas 5, il existe depuis fort longtemps. (SX n'existait pas 😜) Pour disposer de la poussée nécessaire à la satellisation du Starliner, c'est la version Centaur à deux moteurs qui est utilisée. d'où la dénomination de ce lanceur Atlas N22. Remarque :
  7. Fin des travaux d'assemblage du cargo Progress MS-13 sur le lanceur Soyouz, puis roll-out vers le pas de tir. Le lancement est programmé pour le 6 décembre 09:34 GMT
  8. La capsule Starliner et son module de service ont été installés au sommet du lanceur Atlas.
  9. Un budget en augmentation sensible qui atteint 14,4 G€. Répartition des contributions :
  10. Cette rencontre des ministres de 24 pays participants pour établir le budget et décider des projets s'est tenu cette semaine. https://www.esa.int/Newsroom/Press_Releases/Space19_un_budget_sans_precedent_pour_l_ESA
  11. Cette mission sera le vol inaugural du lanceur SLS version Block 1 et de la capsule Orion. Il s'agit d'un vol non habité circum-lunaire. Elle est prévue vers la fin 2021 (glissement de date ... fort possible) La capsule Orion et son module de service prévus pour effectuer ce vol ont été assemblés (au Kennedy Space Center) et doivent commencer une série de tests au centre Plum Brook Station de la NASA. https://www.esa.int/Science_Exploration/Human_and_Robotic_Exploration/Orion/Orion_spacecraft_arrives_at_Plum_Brook L'ESA est concernée puisque c'est elle qui finance et fournit le module de service (deux exemplaires pour assurer les missions Artémis 1 et Artémis 2) . Ce module contient les éléments de propulsion et de guidage de la capsule. Il s'agit d'un accord avec la NASA permettant de régler "en nature" les frais de participation de l'ESA à l'utilisation de la station spatiale ISS. La ministérielle de l'ESA qui va se tenir à Séville, devrait se prononcer sur la fourniture de trois modules de service supplémentaires puisque l'ISS devrait poursuivre sa carrière jusqu'en 2030 et qu'une forme de collaboration était envisagée dans le projet de station lunaire Gateway.
  12. Lancement réussi .... il a fallu attendre que le "vert météo" soit rétabli.
  13. Nouveau report à ce lundi. Ce sera peut-être la bonne 😉 Communiqué d presse : https://www.arianespace.com/wp-content/uploads/2019/11/CDP-19-40-Nouvelle-date-de-lancement-VA250.pdf
  14. Le lancement a été reporté à dimanche. L'anomalie détectée ne concernerait pas le lanceur mais un défaut d'alimentation électrique affectant le segment sol Le communiqué de presse : https://www.arianespace.com/wp-content/uploads/2019/11/PR_20191123_VA250_EN-FR.pdf
  15. Les éléments de communication après que l'accident se soit produit .... ne sont pas vraiment étonnantes. Tout était prévu, tout était sous contrôle, et il était bien sûr prévu que le Starship Mk1 ne vole pas. Pour un peu ....ils auraient pu dire que l'endroit où la coupole - après son périple aérien suborbital -.... a atterri au-delà de la route, correspondait bien aux calculs et que les autorités de Boca Chica avaient été dûment prévenues 🤡 💪 Sauf que rien n'avait été annoncé à l'avance, sur la "pressurization to the max", pas plus que sur la décision de ne jamais faire voler ce prototype et d'abandonner le Mk2. Il est vrai qu'après l'épisode (en avril) du static fire" qui s'était terminé avec l'explosion du crew-Dragon, cela fait un peu tache qu'à la première tentative de remplissage avec des ergols, de ce prototype, cela "parte en sucette" . Donc une version ad-hoc de l'événement est servie. L'avantage c'est que pour le Mk1 la NASA n'est pas impliquée, et que Space X peut communiquer à sa guise. Et après tout tant mieux si les fans inconditionnels sont pleinement satisfaits et rassurés. En avant vers le Mk3 😍 NB : les soudeurs, les grutiers et tous les autres techniciens qui ont bossé nuit et jour sur les Mk1 et Mk2 pour tenir les délais ... doivent être ravis que leur boulot ait été si utile.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.