Jump to content

montmein69_2

Membre
  • Content Count

    1,337
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About montmein69_2

  • Rank
    Membre
  • Birthday 02/16/1951

A propos

  • Résidence
    proche de Lyon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Jim Bridenstein le boss de la NASA s'est senti obligé de monter au créneau pour expliquer .... que çà ne décolle pas encore. https://www.republicworld.com/technology-news/science/nasa-bridenstine-explains-why-aborting-crew-dragon-mission-was-best.html
  2. De nouveaux essais ont commencé sur le SN4. Une charge (lest) est à présent installée en haut de l'engin.
  3. Pour que le décollage puisse avoir lieu, il faut aussi que la météo soit OK sur les potentielles zones qui pourraient être atteintes par la capsule dans l'océan atlantique si un incident survenait après le décollage. https://www.nasaspaceflight.com/2020/05/examining-crew-dragons-launch-abort-modes-and-splashdown-locations/ Cela peut couvrir toute la zone atlantique jusqu'à proximité des côtes d'Irlande selon le moment où la capsule serait arrachée au lanceur.
  4. Après une longue période ... et un changement de nom de la filiale de la société Virgin Galactic en Virgin Orbit ce Fil reprend le suivi concernant le projet de lancement en orbite de faibles CU (300 à 500 kg) en utilisant le couple Boeing 747 (Cosmic girl) / lanceur Launcher One. Virgin Orbit (société de Charles Bronson) vient d'effectuer un vol test utilisant son Boeing 747 emportant sous son aile la fusée à 2 étages Launcher One. Il n'y avait pas de CU. Le "porteur" a bien monté sa charge jusqu'à l'altitude requise soit environ 11 500 m. Le largage s'est bien passé et l'allumage du moteur Newton 4 du premier étage a duré une poignée de secondes puis le moteur s'est éteint. Launcher One a fait plouf dans l'océan Pacifique. https://spacenews.com/virgin-orbit-first-launch-attempt-fails/ Bon courage aux équipes ... qui ont encore beaucoup de travail avant d'atteindre l'orbite.
  5. Les essais sur le SN4 n'ont pas pu se poursuivre comme prévu. Apparemment un incendie puis une fuite ..... et un délai important avant d'envisager de continuer. Peut-être même la retraite pour ce modèle.
  6. Un article sur la préparation du vol VEGA et la ré-ouverture du CSG. Il y a un reportage qui a été diffusé sur France Info (canal 28) jeudi dernier, sur la reprise des activités et les nouvelles contraintes qu'il faut respecter pendant les préparations (la vidéo est à la fin de l'article ... je ne sais pas si on peut l'intégrer dans un post du forum ?) https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/savanes/kourou/spatial-deux-nouveaux-lancements-prevus-juin-juillet-832520.html
  7. Il faudra en tout cas faire au moins aussi bien que le StarHopper il y a quelques mois. Avec un engin qui a bien évolué, on ne peut qu'espérer que cet objectif - au moins - soit atteint. Dans la définition de la zone d'exclusion, en parlant de "to provide a safe environment for space launch and reentry operations", on voit que les projets sont évidemment ambitieux, mais cet objectif est hors de portée pour ce modèle SN4.
  8. Bien repéré .... mais de toute façon il ne s'est rien passé. Pas plus que jeudi d'ailleurs. Certains émettent l'idée que Space X ne tenterait plus d'essais qui pourraient mal se terminer pendant un certain temps. Du genre pressurisation trop importante (avec désassemblage imprévu) ou même saut de puce pouvant se terminer dans le décor. Comme le Crew Dragon doit s'envoler bientôt et bien que cela soit sans rapport avec ces essais ..... il ne faudrait pas, selon eux, ternir l'image de la société. Mais ce n'est que leur avis.
  9. Un nouveau static fire pourrait avoir lieu aujourd'hui dans la soirée (fermeture de la route annoncée): D'après @LabPadre qui suit cela de près L'horaire : de 14h à 21h00 UTC On remarque que SX prend son temps pour effectuer de multiples essais. Pas de précipitation pour le "saut de puce" 😋
  10. Le CSG a été ré-ouvert et prépare le retour en vol de Vega (VV16). La CU est SSMS-1 (plusieurs petits satellites) Le lancement est programmé pour le 18.06.2020
  11. La NASA a sélectionné trois sociétés ayant proposé leur solution pour le contrat "Human Landing System" |*]Projet National Team sous la direction de Blue Origin qui propose un atterrisseur - Descent Vehicle - (basé sur le Blue Moon) surmonté d'un étage de remontée - Ascent Vehicle - qui sera développé par Lockheed Martin. Seront aussi associés Northrop Grumman pour un véhicule de transfert et Draper pour l'avionique. Projet Dynetics dont le projet comporte aussi un Descent Vehicle et un Ascent Vehicle avec une disposition différente. Moon Starship dérivé du Starship que Space X a commencé à développer sous forme de prototypes SN. C'est un vaisseau tout en un, qui fera la navette entre le Gateway et le sol lunaire (donc restera dans la banlieue lunaire) L'image ne tient pour l'instant pas compte des évolutions en taille et dispositions qui pourront être apportées au vaisseau initialement prévu pour Mars. Le modèle proposé par chacun des concurrents doit convenir pour réaliser la mission Artemis III Boots on the Moon (2024) , mais être aussi susceptible (avec d'éventuelles adaptations) de convenir pour faire les missions suivantes qui utiliseront le Gateway. Deux seront finalement retenues pour Artemis III.
  12. La chine a réussi le lancement de la CZ-5 B une version cargo de son nouveau lanceur lourd le 5 mai. La CU comportait principalement un exemplaire teste de sa nouvelle capsule habitée (pas de nom) qui devait être mis sur une orbite largement elliptique qui devait l'éloigner à près de 8000 km et permettre ainsi d'effectuer la rentrée à une vitesse proche de la seconde vitesse cosmique. Cela a réussi et la capsule a été récupérée en bon état. La seconde charge était une petite capsule cargo, qui devait effectuer sa rentrée en déployant un bouclier gonflable. N'ayant pas d'autre cargo que le Shenzhou (qui brûle lors de sa rentrée), ils tentent de mettre au point un système pour rapatrier des échantillons depuis leur future station spatiale. Cela a par contre échoué. Le plus important dans l'immédiat c'est la réussite du second vol du lanceur CZ-5 - après les travaux de fiabilisation - qui va permettre à la chine de commencer à lancer les premiers éléments de sa station spatiale. La capsule quant à elle ne devrait pas entrer en service tout de suite ... mais sera probablement testée à nouveau avec un équipage cette fois, lorsque la station commencera à prendre forme. (mais les chinois ne communiquent pas de façon précise sur le sujet ... ce qui est plutôt habituel)
  13. Un bref static fire a été réalisé ce matin. On peut envisager qu'il y en aura d'autres plus longs qui suivront. Pour une tentative de "saut de puce" ... cela pourrait dépendre d'une autorisation administrative.
  14. Le moteur Raptor a été fixé légèrement désaxé en utilisant un des trous de fixation de la semelle de poussée qui peut en recevoir trois. Vue de dessous la jupe : Une tentative de remplissage des réservoirs avec les ergols cryogéniques (LCH4 et LOX) a été effectuée cette nuit. C'est appelé Wet Dress Rehearsal . Quelques emballements de flammes du côté de la torchère ... mais cela semble avoir réussi sans dégât. Si tout est OK, la tentative d'allumage du Raptor pour un static fire ne devrait pas tarder.
  15. Il n'y aura qu'un moteur Raptor installé sur le SN4. Un adaptateur a été installé pour le fixer. On entrevoit le moteur sous le "bidon" et légérement désaxé, avant son positionnement définitif. Du CH4 a été livré ... d'où l'allumage de la torchère. On est dans l'attente d'un static fire suivi d'une tentative d'effectuer un saut annoncé à 150 m. Le premier vol (avec objectif de 20 km) sera réservé au prototype SN 5 dont l'assemblage progresse.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.