Jump to content

montmein69_2

Membre
  • Content Count

    1,424
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by montmein69_2

  1. "Affreux nom" ... c'est une question de sensibilité personnelle. (respectable bien entendu) Comme indiqué dans le premier post du Fil , l'origine de l'acronyme vient des initiales du nom complet indiquant l'objectif de l'exploration. L'inventeur ? Probablement l'équipe scientifique qui a soumis ce projet à sélection pour le programme ESA's Cosmic Vision 2015-2025. Elle a été sélectionnée ... et la sonde est en construction. Pour avoir des infos : https://www.cosmos.esa.int/web/juice/contact-juice
  2. Plus que quelques heures à attendre. 😎 Avec la montée en charge des travaux pour lancer le programme Artemis, les annonces concernant la Lune vont se multiplier. Concernant l'eau aux pôles ou ailleurs sur notre satellite, il y a déjà eu pas mal d'annonces ... on verra s'il y a vraiment du nouveau sur le sujet. https://www.nasa.gov/live
  3. La mission de l'ESA Jupiter Icy Moons Explorer (JUICE) se propose de survoler des lunes de Jupiter notamment Ganymède et Callisto. La construction de la sonde est en cours https://www.airbus.com/newsroom/press-releases/en/2020/04/jupiter-probe-juice-final-integration-in-full-swing.html et on vient de tester un éléments important qui va lui fournir de l'énergie : les panneaux photovoltaïques https://www.youtube.com/embed/P0p5X0Xx4vA
  4. Retour de la capsule Soyouz MS-16 Communiqué de Tass : https://tass.com/science/1214945
  5. L'emplacement de la fuite est maintenant repérée. C'est en utilisant un sachet de thé que les cosmonautes soviétiques auraient pu la repérer par son déplacement dans le courant d'air. source : https://tass.com/science/1212465 Reste à colmater au mieux, ce qui ne parait pas très facile, un premier patch n'a pas tenu. source : https://tass.com/science/1212945
  6. Question de Jared (posée sur un autre Fil) C'est la société italienne Leonardo qui se chargera du bras manipulateur installé sur la plate forme d'atterrissage (Sample Retrieval Lander SRL). C'est ce bras qui récupérera et transfèrera les tubes d'échantillons que le rover collecteur SFR aura rapporté près de la plate-forme d'atterrissage. Ces tubes seront placés dans une capsule qu'emportera en orbite le petit lanceur (Mars Ascent Vehicle MAV) Il va falloir se mettre tous ces sigles en mémoire ! 😜 source : https://tinyurl.com/y38cv936
  7. 100% d'accord sur l'intérêt inégalé à ce jour des missions robotiques pour les destinations d'exploration lointaine.* * au delà de la Lune ...qui n'est que notre satellite ... mais destination déjà fort compliquée, car pour un humain l'atteindre et y déambuler en sécurité .... c'est rien moins que simple (et question financement ..... pffffiou !). Cela dit on suivra quand même ce qui s'y prépare. Autre possibilité (même si ce n'est pas donné) ..... c'est de suivre cette mission fort prometteuse avec un horizon plus proche de nous qu'Orbilander :
  8. Cette mission complexe (fin des années 20) sera le complément de celle de Mars 2020 (NASA) qui vole actuellement vers Mars et doit recueillir des échantillons qui seront déposés (sous forme de tubes scellés) le long de son parcours. il s'agit d'envoyer les équipements nécessaires effectuer la collecte des échantillons au sol puis les envoyer en orbite retrouver une sonde (qui attend en orbite) chargée du retour vers la terre. Le premier véhicule spatial de la NASA (Mission Sample Retrieval Lander SRL) permettra de déposer un atterrisseur (lander) équipé d'un bras manipulateur (Sample Transfer Arm STA) et déposera son chargement : un rover (SFR Sample Fetch Rover) collecteur de ces tubes. Puis SFR reviendra les déposer vers l'atterrisseur d'où une mini-fusée (MAV Mars Ascent Vehicle) décollera et ira transporter les échantillons en orbite. Le second véhicule spatial celui de l'ESA (Mission Earth Return Orbiter ERO) est un orbiteur. Il aura RdV avec le MAV. Puis il prendra le chemin du retour vers la Terre. Une capsule contenant les échantillons sera larguée pour atterrir sur la Terre. Le planning incluant Mars 2020 (en cours, lancé en juillet 2020) à gauche , puis au centre la mission NASA (SRL) et enfin à droite la mission ESA (ERO) qui devrait être lancé par une Ariane 6 Le timing prévu pour ces deux missions : Airbus est une des sociétés européennes qui construira des éléments de cette mission. https://www.airbus.com/newsroom/press-releases/en/2020/10/airbus-to-bring-first-mars-samples-to-earth-esa-contract-award.html Vue d'artiste de la sonde ERO qui retournera vers la Terre Une mission robotique d'envergure ..... donnant de quoi se régaler .....
  9. Actuellement le vol de remplacement OFT 2 (non habité) est annoncé NET 04/01/2021 (pas avant cette date) .... donc courant janvier (avec toujours les précautions d'usage bien entendu) Boeing vient d'annoncer la pose du bouclier de protection thermique sur la capsule qui effectuera ce vol d'essai. Il faudra patienter ... si ce vol OFT 2 remplit tous ses objectifs .... le mois de juin 2021 pour que soit effectué le premier vol habité CFT (Crew Flight Test) avec l'équipage : Chris Ferguson (astronaute de Boeing) et Mike Fincke , Nicole Mann (astronautes NASA) source : https://spaceflightnow.com/launch-schedule/ Patience ...... un vol test après l'autre ....
  10. La cryogénisation de quoi ou de qui ? La "possible" mission Orbilander est encore à l'état de projet. Et il s'agit d'une mission robotique.
  11. Amarrage réussi après un vol qui a duré 3h 03
  12. Nouvelle date annoncée pour le vol VEGA VV17 : 17-11-2020 CSG 01h52 UTC
  13. Accès à la retransmission du décollage https://www.spacetv.net/live/launch-of-roscosmos-soyuz-2-1a-with-soyuz-ms-17-to-the-iss/
  14. Le lancement du Soyouz MS-17 est toujours prévu pour le mercredi 14 octobre. Le lanceur Soyouz 2-1a vient d'être installé sur le pas de tir. (début du transfert depuis le MIK vers 3mn 47) Launch time: 05:45 GMT (1:45 a.m. EDT) Launch site: Baikonur Cosmodrome, Kazakhstan A noter qu'après les tests réalisé avec les cargos Progress, la Russie tente avec une capsule habitée, de réduire la durée du voyage à 3 h
  15. L'objet de l'étude ce seront principalement les "geysers d'eau" provenant de l'océan sous glaciaire et la zone en surface proche des émissions (dépôts). C'est l'océan qui serait le possible "lieu de résidence" de formes vivantes ..... A voir quelles traces détectables de ce type d'activité pourraient être véhiculées jusqu'à la surface. https://www.lpi.usra.edu/opag/meetings/opag2020fall/presentations/MacKenzie_6019.pdf Comme tous les projets, celui-ci sera mis en concurrence avec d'autres projets d'exploration ..... Puis une sélection sera faite parmi eux. Affaire à suivre.... pendant pas mal d'années avant la concrétisation.
  16. Dernier test de mise à feu statique pour finaliser la qualification du booster à poudre P120C réalisé au CSG https://www.esa.int/Enabling_Support/Space_Transportation/Ariane/Final_hot_firing_proves_P120C_booster_for_Ariane_6 la vidéo https://www.esa.int/ESA_Multimedia/Videos/2020/10/P120C_motor_configured_for_Ariane_6_is_test_fired
  17. Effets recherchés des deux RdV avec Vénus (obtenus par assistance gravitationnelle) source : https://fr.wikipedia.org/wiki/BepiColombo#Survols_et_assistances_gravitationnelles_de_Venus
  18. La sonde Bepi-Colombo effectuera son premier fly-by de Vénus le 15 octobre 2020 https://www.esa.int/ESA_Multimedia/Videos/2020/10/BepiColombo_s_first_Venus_flyby Elle survolera la planète à environ 10 700 km
  19. On cerne un peu plus l'emplacement de la fuite recherchée. Mais sans pour autant l'avoir vraiment repérée. source : https://spaceflightnow.com/2020/10/05/search-continues-for-space-station-air-leak/ Le cargo Cygnus qui vient de s'amarrer à la station a apporté deux réservoirs d'air sous haute pression. Avec les réserves déjà à bord, si l'amplitude de la fuite n'augmente pas, cela devrait suffire pour assurer les compléments à réaliser jusqu'au printemps 2021.
  20. Un document publié par la "Mission pour la science et la technologie" de l'Ambassade de France aux USA donne des évolutions possibles des priorités spatiales US suivant le résultat de l'élection de novembre (reconduite de l'administration de D.Trump ou nouvelle administration de J.BIden. Titre : La place du spatial dans les programmes des candidats démocrate et républicain à l’Élection Présidentielle américaine de 2020 https://tinyurl.com/yxlg4eju On y trouve aussi un sondage donnant les priorités estimées de l'opinion publique
  21. Des solutions ingénieuses à la pelle 😜 Localiser déjà où cela se situe précisément (encore faut-il que ce soit localisé et pas diffus) .... c'est déjà un challenge. Préparer son baisenville avec son petit nécessaire et se préparer à sauter dans un Soyouz ou un Dragon ..... peut-être à envisager ? 😕
  22. Un problème sérieux est apparu dans la station ISS. Depuis plusieurs mois une fuite d'air de faible amplitude avait été détectée sans que la localisation soit trouvée. Mais récemment cela s'est accéléré avec une tendance à l'augmentation de la quantité perdue. Après plusieurs phases de recherche systématique par isolation des modules et mesure des baisses de pression, la fuite a été localisée dans le module ZVEZDA. source : https://ria.ru/20201003/mks-1578136394.html Affaire à suivre .... avec attention. En espérant que le vieillissement de cette partie de la station (Zvezda a été lancé en juillet 2000) ne soit pas source d'ennuis difficiles à gérer.
  23. Après le premier lancement de l'année en février (Mission NG 13 - cargo Cygnus - lanceur ANTARES 230+ de Northrop Grumann), le lancement de NG 14 a été réalisé ce matin (03/10/2020) avec succès (dans la même configuration)
  24. Début d'inscription des logos sur différentes parties du lanceur SLS et de la capsule Orion. On trouvera bien sûr le sigle de la NASA à différents endroits, dont celui avec la forme d'écriture baptisée "worm" sur les deux boosters. Le logo ESA sera aussi présent notamment sur le module de service (EMS) de la capsule Orion. https://www.nasa.gov/feature/artemis-i-rocket-and-spacecraft-receive-worm-welcome Remarque : plusieurs illustrations sont des vues d'artiste ... quand la pose sera terminée. Il y a une vue d'atelier de peinture (donc réelle) pour un segment de booster :
  25. L'équipage se prépare pour le lancement vers l'ISS de la capsule Soyouz MS 17 . Ils sont arrivés à Baïkonour - Sergei Ryzhikov et Sergei Kud-Sverchkov (Roscosmos) - Kathleen Rubins (NASA) Lancement prévu le 14 octobre 2020 source : https://www.roscosmos.ru/29286/
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.