Jump to content

montmein69_2

Membre
  • Posts

    1,875
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by montmein69_2

  1. Préparation du lanceur Ariane 5 ESC B pour le vol VA 258. Intégration de l'étage cryotechnique sur le premier étage du lanceur La CU est le satellite de communication Eutelsat Konnect VHTS Eutelsat Konnect VHTS (6 300 kg) est un satellite construit par Thales Alenia Space pour le compte de l’opérateur Eutelsat à partir d’une plateforme à propulsion électrique Spacebus-Neo 200. La date (provisoire) annoncée pour le lancement est : 6 septembre 2022 (elle peut être sujette à glissement)
  2. C'est un suivi effectué par Brendan Lewis. https://twitter.com/_brendan_lewis/?lang=fr StarBase production Diagram je ne connais pas la périodicité des mises à jour Ce doit être aussi re-publié sur le forum reddit
  3. Les fans vont devoir patienter et ronger un peu leur frein. Le vol espéré B7/S24 ne sera pas pour tout de suite ..... Elon Musk lui-même envisage un délai plus long que ce à quoi on était habitué dans ses tweets. https://www.teslarati.com/spacex-starship-orbital-launch-debut-elon-musk-timeline/ Alors .... patience .... pour le premier vol orbital.
  4. Techniquement, pour le moment il n'y a semble-t-il pas de solution miracle. Space X a apporté du nouveau avec le retour contrôlé du premier étage de Falcon 9 (et des trois éléments de Falcon Heavy), du moins quand la masse à satelliser le permet. S'il faut atteindre l'orbite GEO avec un satellite très lourd, ou envoyer des sondes dans le système solaire, souvent le lanceur est "consommable" car la récupération serait beaucoup plus complexe (et couteuse .... ne nous voilons pas la face). De toute façon les seconds étages de F9 et FH ne sont pas récupérables et retombent toujours en mer. on devrait voir - quand il volera - si le combo Booster Super Heavy/Starship permet la récupération complète et sa réutilisation sans "remise en état" très/trop onéreuse (çà compte forcément quand les sociétés de lancement sont en concurrence pour lancer les charges commerciales). Remarque (HS mais pas tant que çà) : Sans minimiser l'impact du spatial ..... les causes les plus délètères de débris solides en mer sont notamment : https://www.linfodurable.fr/environnement/pollution-plastique-quest-ce-que-le-septieme-continent-30432 https://www.wwf.fr/sites/default/files/doc-2022-02/20220221_Rapport_Stop-aux-engins-fantomes_WWFFRance-min.pdf https://www.futura-sciences.com/planete/breves/pollution-plastique-640000-tonnes-materiel-peche-sont-abandonnees-mer-chaque-annee-1475/
  5. Il n'y a pas eu de débris atteignant le sol, heureusement. C'est la mer qui reçoit en premier les propulseurs additionnels (boosters). L'étage principal assure la satellisation puis après quelques orbites se dégradant rentre dans l'atmosphère ... et il n'y a pas de contrôle actif lors de cette phase.
  6. Poursuite de la construction de la station spatiale chinoise avec le lancement par un lanceur CZ-5B du module Wentian d'environ 20 tonnes. https://www.lematin.ch/story/la-chine-lance-le-deuxieme-module-de-sa-station-spatiale-546778562163 https://information.tv5monde.com/info/la-chine-lance-le-deuxieme-module-de-sa-station-spatiale-465548 Le lancement du troisième module (Mengtian) est prévu pour octobre https://www.leprogres.fr/science-et-technologie/2022/07/24/la-chine-a-lance-le-deuxieme-module-de-sa-station-spatiale Configuration de la station prévue en octobre
  7. Finalement c'est le P120C utilisé comme premier étage de la version VEGA C qui a volé en premier voir le Fil consacré au vol inaugural (13 juillet 2022) Concernant ARIANE 6, on a commencé les tests qui concerneront l'assemblage d'une version destinée à tester toutes les procédures sols. Ce modèle ne volera jamais. https://cnes.fr/fr/lanceurs-premier-assemblage-du-corps-central-dariane-6 Assemblage des deux éléments principaux du core central : réservoir LOX et réservoir LH2 (procédure réalisée à l'horizontale) Concernant la perspective du vol inaugural du premier modèle de vol, il est annoncé au mieux pour 2023 ..... certains commentateurs parlent même d'une possibilité de glissement sur 2024. 🤔 🤔🤪 Assemblage du core central avec les 4 boosters P120C (réalisé à la verticale)
  8. Finalement c'est le P120C utilisé comme premier étage de la version VEGA C qui a volé en premier voir le Fil consacré au vol inaugural (13 juillet 2022)
  9. Le lancement a finalement eu lieu le 13 juillet dans la fenêtre de lancement à 15h 13 (heure européenne). Les différents satellites ont été placés sur leur orbite. Cette version du lanceur soit VEGA C est donc qualifiée pour de nouveaux lancements avec les derniers modèles disponibles équipés du premier étage P 120 C. Les prochains objectifs d'AVIO sont de mettre au point un nouvel étage supérieur ré-allumable, pour remplacer l'AVUM, celui qui était fourni jusqu'à présent par l'Ukraine. Le modèle devrait prendre le nom de VEGA E.
  10. Une vue du pas de tir de la zone de (futur) lancement (Starbase orbital launch site) montrant les dégâts apparents sur le support. Cela semble avoir plutôt bien résisté. On ne sait pas si Space X communiquera avec des détails. Une explication possible : lors de la séquence de démarrage une quantité de méthane aurait pu s'échapper et constituer avec l'oxygène de l'air environnant un mélange hautement inflammable. Le test ne devait pas (selon certaines déclarations) aller jusqu'à l'allumage des moteurs. https://spacenews.com/starship-booster-test-ends-in-fiery-anomaly/ Visiblement ces émanation de méthane, et un allumage contrôlé de ces vapeurs , ou leur élimination (par autre technique ?) n'a pas été suffisamment anticipée.
  11. Le booster B7, premier étage du SuperHeavy, a été soumis à un test sur le pas de tir de Boca Chica. L'allumage des moteurs *.... a déclenché un incendie et une explosion assez impressionnante. * le booster en compte 33 Il reste à évaluer son impact destructeur , aussi bien pour le booster que pour les installations. https://www.teslarati.com/spacex-starship-booster-unexpected-explosion/ https://www.youtube.com/watch?v=05Yiw7_JTXY On s'interrogeait si le booster B7 volerait .... c'est toujours d'actualité. Révision/réparation ou démantèlement ? Affaire à suivre.
  12. Le retour en vol du lanceur VEGA se précise. (VV 21 ) la charge utile est composée du satellite inerte LARES 2 et de 6 cubesats qui sont tous à présent sous coiffe. Date prévue pour le lancement : 13 juillet https://www.rocketlaunchschedule.com/arianespace-vega-c-lares-2-maiden-flight/ Le press kit https://www.esa.int/Enabling_Support/Space_Transportation/Vega/Vega-C_inaugural_flight_VV21_media_kit
  13. Lancement de la mission CAPSTONE de la NASA. Un cubesat doit rejoindre l'orbite NRHO dans le voisinage de la Lune (voir post ci-dessus) pour l'étudier et affiner les préparatifs des missions Artemis. https://www.nasa.gov/press-release/capstone-launches-to-test-new-orbit-for-nasa-s-artemis-moon-missions Le lanceur utilisé étant de puissance modeste (Electron de Rocket Lab) il faudra utiliser l'assistance gravitationnelle de la Terre pour acquérir la vitesse nécessaire pour rejoindre la balieue lunaire. Il faudra environ 4 mois pour que CAPSTONE puisse être placé en orbite NRHO et commencer à communiquer les données recherchées.
  14. J'ai trouvé un article concernant les activités de prise de vue sur le pas de tir. A noter que cet article n'est pas daté .... donc des infos peuvent-être obsolètes. http://www.capcomespace.net/dossiers/photographier_le_spatial/optique_video_CSG/index.htm Le service chargé de ces activités est le Service Optique (CNES - CSG) qui doit dépendre du Centre Technique (?) Cela laisse donc songeur sur le pourquoi du comment le live du décollage de VA 257 a été nullissime.
  15. Placer un appareil de prise de vues en plein dans la zone des fumées des EAP (et probablement de projection de poussières) ..... c'était inédit. 👎 Et pas d'autre appareil de prise de vues sur lequel basculer rapidement ???? @Mahou : ont-ils daigné répondre aux remarques (car tu ne dois pas avoir été le seul à fulminer) ?
  16. Les images de suivi du décollage ..... étaient ..... nullissimes.
  17. Le calendrier indiquant les "possibilités de lancement" sur la période courant du 23 août au 6 septembre. (nuances de vert) Avec les codes couleur utilisés : On attend l'annonce prévisionnelle de la date retenue.
  18. Lancement réussi. Les deux satellites ont été largués sur l'orbite de transfert. Ils rejoindront ensuite chacun leur position sur l'orbite géostationnaire. https://centrespatialguyanais.cnes.fr/fr/mission-reussie-pour-le-premier-lancement-ariane-5-de-lannee https://news.satnews.com/2022/06/22/arianespaces-va257-is-just-hours-til-the-second-launch-of-the-year/
  19. Après les remédiations réalisées dans le VAB (voir ci-dessus la tentative de WDR* en avril), le SLS 1 a effectué son retour sur le pas de tir pour reprendre complétement cette opération de remplissage en ergols de l'étage central, et de l'étage supérieur ICPS. Pas de gros problème d'après la NASA. Et annonce d'une réussite. *Wet dress rehearsal Titre : NASA completes fourth Artemis 1 Wet Dress Rehearsal attempt https://www.nasaspaceflight.com/2022/06/artemis-1-wdr-4/ Et aussi : https://www.upi.com/Science_News/2022/06/20/nasa-artemis-1-rocket-wet-dress-rehearsal-fourth-attempt/6711655749311/ Après analyse complète des données le SLS devrait retourner au VAB pour les préparations finales. Compte tenu des opérations et vérifications, le lancement pourrait (conditionnel de rigueur) survenir sur la période fin août / début septembre.
  20. Le business de création de myriades de satellites doit s'avérer juteux. C'est la société belge AeroSpaceLab qui mise sur le jackpot. sur le même sujet : https://tinyurl.com/26733mzp https://tinyurl.com/ycywpety
  21. Contexte géopolitique (arrêt des vols Soyouz), retards concernant l'entrée en service d'Ariane 6, retour en vol de Vega (version 2C en juillet) ... l'année 2022 est plutôt poussive pour le spatial européen. Pour rappel le précédent lancement VA 256 (pour le JWST) avait eu lieu en décembre 2021. On devrait donc avoir le lancement Ariane 5 VA 257 le 22 juin 2022. Un lancement double : MEASAT 3d et GSAT 24 https://www.arianespace.com/wp-content/uploads/2022/04/VA257-annonce-FR.pdf https://centrespatialguyanais.cnes.fr/fr/save-date-lancement-va257 horaire annoncé fenêtre de tir : 21h03 à 22h43 UTC soit 23h03 à 00h43 heure Paris (nuit du 22 au 23)
  22. La partie positionnée sous la capsule proprement dite est son "module de service" Effectivement elle contient des motorisations, notamment les moteurs permettant une extraction rapide lors d'une anomalie au décollage (pad abort), et comme tu les cites les moteurs directionnels. test de qualification du système d'extraction du Starliner Les reliquats d'ergols (ou leurs résidus) sont toxiques. Et il faut s'assurer que la teneur résiduelle de ces composés est très faible (je ne connais pas cette valeur voisine de zéro) avant l'ouverture de l'écoutille. Tenue de protection de rigueur pendant cette phase.
  23. La désorbitation et l'atterrissage se sont bien passés. C'était la deuxième fois qu'une capsule Starliner effectuait une rentrée et un atterrissage, puisque cette phase avait été une des rares réussites de la mission test OFT 1. Dans l'ensemble cela parait donc réussi pour OFT 2, même s'il faut attendre le dépouillement des données pour avoir confirmation, et la prise en compte des corrections à apporter. On devrait donc s'orienter vers la préparation de la mission test suivante CFT (Crew Flight Test) où un équipage* sera du voyage. Tout cela sous réserve de "feu vert" de Boeing et de la NASA comme c'est la règle. * 2 ou 3 astronautes : Butch Wilmore, Mike Fincke and Suni Williams
  24. Le "séjour" de la capsule sur l'ISS est prévu pour une durée de quatre jours. L'atterrissage aura lieu sur la zone militaire de White Sands Missile Range, (avec plusieurs sites disponibles sur la zone) . Tout doit être prêt pour sa réception. Il s'agit d'une collaboration entre l'armée et la NASA : https://www.army.mil/article/256871/white_sands_missile_range_preps_for_the_landing_and_recovery_of_the_cst_100_starliner_spacecraft Le planning prévu sous réserve de problèmes (notamment liés à la météo)
  25. Approche, puis amarrage réussi. Puis ouverture du sas de la capsule Starliner . Un astronaute de l'ISS (Bob Hines) nous fait une petite visite de la capsule (avec les mannequins qui ont participé au voyage)
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.