Pyrene

Membre
  • Compteur de contenus

    58
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Pyrene

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

205 visualisations du profil
  1. Dans les uchronies sur Hitler, j'ai bien aimé aussi celle de Norman Spinrad "Rêve de fer" : Hitler est devenu écrivain de SF, et décrit son monde "idéal"...
  2. Combien ça vaut ?

    ...c'est souvent la question qu'on se pose quand on trouve du matériel sur Le Bon Coin. On peut maintenant s'en faire une idée avec ce site gratuit : On tape un nom, ça renvoie la moyenne des prix observés pour la chose. J'ai essayé avec "Dobson", le Dob moyen s'établit à 457 €. Evidemment, ça ne veut pas dire grand chose sans le diamètre (au moins), mais on peut aussi savoir qu'il y en a 21 en vente actuellement, allant de 50 à 980 €, dont trois à 300 €. Et on peut toujours poser la question plus intelligemment....
  3. La dernière livraison de Guillaume Cannat : une nuit entière au lac des Pises, comme si vous y étiez ! Adieu la PL et les nuages, bienvenue à Mars, Jupiter, Saturne, le Scorpion, la Voie Lactée.... La nuit entière en trois minutes seulement !!
  4. Courez-y avant la fermeture !!!

    Pas de soucis, je suis tj vivant. Et tout n'était pas adroit dans mon posting.
  5. Courez-y avant la fermeture !!!

    Jamais je n'ai osé approcher la SAF. A l'époque, je cherchais -heureusement en vain- le Texereau, bible de l'amateur nécessiteux, et j'ignorais qu'on pouvait déjà se faire plaisir avec de simples jumelles. Par contre j'ai maintenant parcouru une bonne partie de ce site, vu les verts reproches encourus il y a qq temps, et tes contributions ne m'ont évidemment pas échappé, ni celles des autres ténors qui enrichissent mes soirées. Merci !
  6. Courez-y avant la fermeture !!!

    Dans ce cas, mon cher Roger, on s'y est probablement croisés. Fier titulaire de la carte de la Société des Amis du Palais de la Découverte, j'y entrais gratos toutes les semaines, et je pouvais déclamer (en silence...) certains exposés avant le présentateur. Je bénéficiais aussi de l'abonnement à la revue, qui est devenue Science, Progrès, Découverte puis finalement La Recherche, abonnement dont je dispose encore aujourd'hui. Souvenirs, souvenirs.
  7. Courez-y avant la fermeture !!!

    Arf ! Ma plume a fourché... Il y avait une lettre de bonne....
  8. Courez-y avant la fermeture !!!

    C'est officiel : le Palais de la Découverte va fermer pour quatre ans. Vous qui y avez découvert les lentilles de Fresnel, le bonhomme d'Arago, ou les fabuleux éclairs des exposés de l'électricité statique, avec sa cage de Faraday et la plate-forme aux minettes aux cheveux dressés, et le caoutchouc gelé cassé au marteau, et l'air liquide jeté à terre devant les spectateurs, il ne vous reste que quelques mois avant que les portes ne ferment en 2020. Et évidemment le PLANETARIUM, magique, somptueux, les constellations comme vous les rêvez, la course des planètes, et la culmination avec sa pluie d'étoiles filantes au son du grand orchestre... P..tain, quatre ans !
  9. Sous les cailloux, la lune....

    Pour voir la lune, on a plutôt tendance à lever le nez. Mais les géologues sont par nature inclinés vers le sol. Curieusement, cela présente quelques avantages, notamment quand il s'agit remonter le temps. Il y a 1,4 milliards d'années, aucun astronome n'observait la lune, et aucun chronomètre ne donnait l'heure. Mais les sédiments enregistraient le résultat des cycles climatiques, eux-mêmes gouvernés par les mouvements de notre planète : on sait ainsi depuis le siècle dernier que les glaciations quaternaires ont pour origine les variations des mouvements de la Terre. Ce qui est nouveau dans le travail de Meyers et Malinverno , c'est l'extension qu'ils en font au passé : à partir des rythmes sédimentaires anciens, et d'un contrôle par des cycles plus récents, ils ont pu calculer la durée du jour terrestre d'il y a 1,4 milliards d'années, ainsi que la distance terre-lune : un peu plus de 18 heures pour une journée, et un peu plus de 340 000 km, en moyenne, pour la distance de notre satellite. La lune s'éloignerait de nous à environ 3,82 centimètres par an (mais la vitesse n'est pas linéaire). Ca nous laisse encore un peu de temps pour l'observer tranquillement, si toutefois la météo y consent.
  10. Météorite ou pas ?

    déjà du vinaigre, tout le monde à ça sous la main. Sinon de l'acide chlorhydrique se trouve en grande surface. Dès que ça bulle, c'est calcaire.
  11. C'est ce week-end !!!

    Les Nightscapades de Lourdes, les plus belles photos de nuit et d'astro : un festival international autour de l'iconographie, paysage nocturne et astrophoto, demandez le programme !!! Et pour le plaisir des yeux, un avant-goût ici.
  12. Cracher en l'air n'est pas prudent.

    C'est pourtant à peu près ce que suggèrent d'examiner une douzaine de scientifiques, essentiellement issus des pays du Sud, dans un récent numéro de Nature. Ou plus exactement, d'envoyer dans la stratosphère des aérosols, dans le but de stopper, ou du moins de freiner la montée des températures terrestres, qui semble à la fois irrésistible et catastrophique, en particulier pour les pays les plus pauvres du Sud. Le péril y est immédiat, ne serait-ce que pour la montée des eaux. L'idée n'est pas nouvelle. Le Monde rappelle ainsi les proposition d'Edward Teller , ou de Paul Crutzen pour envoyer de l'aluminium ou du soufre dans la stratosphère. Au reste les éruptions volcaniques -en particulier celle du Pinatubo en 1991 sont connues pour abaisser directement le rayonnement solaire. Et plusieurs refroidissements historiques sont maintenant attribués au volcanisme. Seulement le climat n'est pas une machine simple. Jouer sur la seule température est improbable, tant y sont liées les précipitations, le régime des vents et des courants marins. Au reste, envoyer de l'iodure d'argent pour faire pleuvoir, on connait. Les USA ont par exemple employé le procédé au Vietnam pour prolonger la mousson contre le Vietcong. L'arme climatique est d'ailleurs maintenant bannie par l'ONU. Ces procédés -on parle de géoingénierie- sont donc largement dénoncés comme dangereusement irrationnels . Aussi l'article de Nature ne fait-il pas de proposition directe. Il suggère -fortement- d'examiner la solution, et préconise la mise en place d'un projet de recherche international. Seulement, à une époque où un individu fortuné est en capacité d'envoyer ses propres engins dans l'espace, et où plusieurs d'entre eux sont des partisans connus de la géoingénierie, il n'est pas invraisemblable que la science soit prise de vitesse par un décideur. Et la seule chose dont on soit sûr, c'est que ça n'améliorerait pas nos conditions d'observation...
  13. J'ai jamais autant rigolé *Mike Hughes*

    Tout ça est très injuste. Comment peut-on ignorer ici la Conférence Internationale de Birmingham , qui vient de révolutionner toutes nos connaissances, il y a de cela à peine quelques jours ? Darren Nesbit , dont la barbe prouve suffisamment le sérieux, a montré que la Terre -évidemment plate- est supportée par sept piliers, car c'est le nombre qu'aime Dieu, qui le lui a (sans doute) confié directement. Quand on parvient au bord de la Terre, on ne tombe pas, parce que grâce à l'effet « pac-man », on est immédiatement téléporté de l'autre côté. Il suffisait d'y penser. Dave Marsh, pour sa part, a passé plusieurs mois de labeur opiniâtre et difficile avec son smartphone grâce auquel il a pu prouver que la lune n'existe pas, c'est une simple projection. La communauté scientifique se penche actuellement sur ses résultats les plus récents, selon lesquels la gravité n'existe pas (non plus). Une discussion a opposé Mike Marshall, qui argumente que si la Terre était ronde les avions voleraient en rond autour, alors qu'ils vont évidemment tout droit, à un contradicteur qui pense que l'altitude étant calculée par rapport à la surface terrestre, c'est bien normal qu'elle ne change pas. Mike réfléchit actuellement à l'objection. Nous attendons le résultat des réflexions. Espérons que l'obscurantisme n'écrasera pas le progrès. Selon la maxime de la Conférence, “There is no shame in not knowing. The problem arises when irrational thought and attendant behaviour fill the vacuum left by ignorance.” (c'est de Neil deGrasse Tyson -le malheureux ne doit pas être au courant de la citation)
  14. Satellite Gaia : carte de la voie lactée

    Egalement en ligne sur le site de Science et Avenir, un article sur le second catalogue de Gaia :
  15. notre cerveau ne percevrait pas des signaux E.T

    Ce n'est pas tout à fait ce que dit l'article. En gros, on chercherait une intelligence qui nous ressemble, mais il est possible qu'une intelligence qui ne nous ressemblerait pas du tout se manifeste d'une façon qui nous échappe. L'article cite par exemple une intelligence basée sur la matière noire, qui échapperait donc à notre observation directe, mais pourrait se manifester autrement. C'est très largement spéculatif (pour rester gentil), mais il faut toujours rester aussi prudent... André Geim est ainsi connu pour avoir obtenu successivement un IgNobel, puis un Nobel .