Jump to content

Pyrene

Membres association
  • Content Count

    806
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Pyrene

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Vieux Pays entre Béarn et Bigorre
  • Intérêts
    Cadavres anciens ; Plantes incongrues ; savoirs inutiles
  • Occupation
    Essentiellement portier du Chat. Pense le Chat.
  • Matériel
    Dobson Explore Scientific 406/1826 Génération II
    Jumelles TS-Optics 100 mm 90° Titanium
    Lunette Sky-Watcher 120/600

Recent Profile Visitors

1,711 profile views
  1. Vous avez peut-être entendu parler de la découverte en Allemagne en 1999 d'un disque interprété comme une représentation cosmologique. Les premières études en faisaient un objet de plus de 4000 ans, soit l'âge dit du bronze. Les circonstances de la découverte (un pillage clandestin) ont alimenté des doutes sur la provenance réelle, plus tard attribuée au bien plus récent âge du fer par des préhistoriens de Francfort. Une équipe autrichienne vient de lui restituer un âge respectable -du bronze, donc- et confirmé la même provenance des objets associés, poignards, ciseaux et bracelets. Plus de détails ici. Crédits: J. Liptak / Munich
  2. Ha ben oui, si c'est vendredi dernier, c'est pas Charles Darwin... Charles Dalin ?
  3. ...tu ne considérerais quand même pas Beaufort comme un astronome ?....
  4. Pyrene

    Hominisation

    On a enfin trouvé des Dénisoviens ailleurs qu'à Denisova ! Bien que la présence de gène dénisoviens dans les populations humaines actuelles, notamment en Asie, suggérait déjà une vaste répartition de cet ancêtre humain, leurs os demeurent rares. Un morceau de mâchoire découvert dans une grotte tibétaine, à plus de 3200 m, est maintenant authentifié, et de l'ADN dénisovien identifié dans les sédiments de cette grotte. Une grotte sacrée, protégée par des moines bouddhistes, qu'il a fallu fouiller de nuit en plein hiver par -18°C, en recouvrant chaque matin les traces de la fouille... Il semble même que le gène EPAS1, qui adapte les cellules sanguines aux exigences de la vie en altitude, soit d'origine dénisovienne, et ait été transmis par la suite aux Tibétains actuels.
  5. Sur ce même fil un peu en dessous....
  6. Vu les effets inconsidérés d'une telle intervention, il me semble peu probable qu'un pays s'y risque -sauf à être dirigé par un Trump, il est vrai qu'il y en a eu un, il peut y en avoir d'autres. Mais c'est certainement à la portée de quelques riches individus. Ils pourraient même trouver des appuis scientifiques, voire sociétaux. Il y a déjà des publications sur le sujet, et même un mot : ingénierie climatique. Comme dit l'autre, si ça ne marche pas, on changera de planète...
  7. MOURIR DE CHALEUR : mode d'emploi. Pour ceux qui croient que les pompiers américains meurent à cause des feux qu'ils combattent, Science démontre qu'en fait, ils meurent de chaleur du fait des efforts qu'ils font, et non de la chaleur extérieure. Et le fait de boire en abondance ne suffit pas à s'en sortir. La première réaction pysiologique est un accroissement de la circulation sanguine périphérique. Puis la transpiration intervient, surtout au niveau des mains et du torse. On peut alors perdre jusqu'à deux litres par heure. Puis la fonction rénale est alors altérée, l'essentiel étant de maintenir le volume sanguin et donc la pression artérielle. Si l'exposition perdure, la transpiration ne suffisant plus, viennent rapidement les atteintes neurologiques, confusion, agitation, troubles sensoriels, voire coma. Le coup de chaleur est une des principales causes de décès chez les sportifs, les militaires, et les agriculteurs. La déshydratation intervient bien avant la sensation de soif. Le meilleur remède serait l'immersion dans de l'eau fraiche. Sur plus de 8000 morts de chaleur entre 1999 et 2010 aux USA, un tiers seulement avaient plus de 65 ans. Les salariés du bâtiment et les agriculteurs sont particulièrement menacés. Un tiers de la population mondiale est actuellement à risque, soit plus de deux milliards de personnes. Quatre milliards d'humains seront exposés à un stress thermique intense en 2100.
  8. Pas trop de mérite, je finis en ce moment le tome 5 d'une série qui y fait allusion.... on a peut-être les mêmes lectures ?.... 🤓
  9. J'ai moi aussi visité Douaumont, les bayonettes, etc.. avec mon grand père qui recherchait la sape de sa jeunesse (rien trouvé, évidemment). J'ai toujours le vif souvenir de m'être assis près du fort (j'avais une douzaine d'années) et en grattouillant machinalement le sol (géologue, on ne se refait pas) d'avoir constaté avec stupeur que tout ce que je croyais être des cailloux étaient des éclats de ferraille : des éclats d'obus et de shrapnels, c'était le sol autour de Douaumont ! Les restes des "Orages d'acier" de Jünger, qui bien qu'ayant fait la guerre en face, vaut bien notre Genevoix par la puissance extraordinaire de ses évocations.
  10. Pyrene

    Hominisation

    En Afrique du Sud, une nouvelle découverte d'un crâne complet de Paranthropus robustus éclaire l'évolution de notre cousin : il s'agit d'un mâle de près de deux millions d'années, très étonnamment proche d'un autre, femelle, qui était lui-même bien différent d'autres crânes plus tardifs. Cette différence était jusqu'à présent attribuée à un dimorphisme sexuel. La nouvelle découverte prouve qu'il n'en est rien, il s'agit d'une évolution au sein de l'espèce, probablement liée à une modification du régime alimentaire. Le crâne DNH 155 découvert dans la grotte de Drimolen. Credit: La Trobe University
  11. C'est peu probable. Le lieu de découverte, la densité, et une idée de la dureté et du magnétisme éventuel aident beaucoup sur ce sujet. Les principaux critères sont résumés sur ce lien.
  12. Les effets désastreux de la pollution lumineuse ne se limitent pas, on le sait, à notre loisir. Un article de Nature détaille ses effets sur le vivant. Tous les groupes sont impactés, microorganismes, invertébrés, vertébrés ou plantes, y compris les espèces diurnes. Un quart de la surface terrestre est concernée, le problème s'accroit de 2% par an. Les effets sont ressentis dès une faible luminosité, et perturbent en particulier le cycle hormonal, y compris chez l'homme, évidemment. Les effets seraient comparables à ceux du réchauffement climatique, avec cette différence, soulignée par le Guardian, que la solution se traduit ici par une économie immédiate. Pour les non anglicistes, le HuffPost donne un écho en français.
  13. Selon Nature, la contamination se fait essentiellement via des "supercontaminateurs", dix pour cent seulement des infectés seraient responsables de 80% des infections autour d'eux (UN type aurait infecté à lui tout seul toute la région de Boston....). Il serait donc essentiel d'éviter les rassemblements, lieu privilégié pour en rencontrer un, et bannir les chants, les cris, et toutes circonstances d'essoufflement. Donc l'astro peinard en montagne, d'accord, mais il faut monter le matos calmement....
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.