Jump to content

ursus

Membres association
  • Posts

    5,096
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

1 Follower

A propos

  • Résidence
    Toulouse, enfin, juste à coté dans les coteaux

Recent Profile Visitors

1,663 profile views

ursus's Achievements

  1. Pas trop gênant pour les observations ?
  2. Rendement du cycle thermodynamique associé et pas simplement la turbine. il me semble que la fusion va produire de la chaleur qu'il faudra récupérer et convertir en elec. Les cycles tournent, en fonction des températures hautes et basses, autours de 50 % de rendement. Mais effectivement, il faut prendre en compte de rendement pour avoir le seuil de rentabilité énergétique.
  3. Deni! (jolie entrée sur le Forum) Pourquoi se limiter aux voitures alors qu'il y a de nombreuses autres sources d'émissions anthropologiques ? Quid des cycles du carbone ? Entre autre celui très très long du carbone fossile comparativement à celui biologique (ie les humaines ne se nourrissent pas d'essence pour avancer contrairement aux voitures) Quid de la dynamique de l'atmosphère et de l'océan? Quid de la combinaison des cycles du carbone et de l'atmosphère? La dynamique de la population mondiale croit avec sa consommation d'énergie (donc de ses émissions de CO2) qui lui a permis d'être beaucoup plus nourri, de se protéger (maison, chauffage, ...), de se soigner, ... bref de croire (ie ce comportement se retrouve chez toutes les espèces qui ont beaucoup de ressources). Bref, inverser les causes et les conséquences: l'augmentation de la consommation d'énergie fossile entraîne une augmentation des émissions de CO2 et une croissance de la population. Les deux sont bien corrélés à la consommation d'énergie. A ceci, il est impératif d'ajouter que la consommation massive d'énergie, et donc des émissions, a été faite et est faite par les pays industrialisés (USA / Canada, Europe, Russie/URSS et maintenant Chine): 10% des plus riches (ceux qui ont des voitures pour simplifier) émettent 50% des émissions. En quoi mesurer 480 ppm de CO2 dans ton village est extraordinaire alors que le CO2 est un gaz circulant dans l’atmosphère au grès des vents ? La concentration en CO2 augmente partout autours de la terre; dans l’atmosphère comme dans les océans. PS : comment as tu fait la mesure? Pour mémo, la mesure de référence ne se fait pas au sol mais loin des activités humaines. Mesurer la teneur en CO2 dans une pièce fermée avec des personnes montrera rapidement de 800 ppm tout comme mesurer la teneur proche d'une ville, d'une route ou de toutes autres sources de CO2. La courbe de Keeling a été mesurée à l'observatoire de Mauna Loa à Hawaï en plein océan Pacifique... loin des gros centres d'émission pour ne pas être affectée directement par les sources. Pour info, quels spécialistes du climat? alors que " Elle peut se mesurer en fonction du temps de rémanence d’un gaz dans l’atmosphère, définie comme le temps nécessaire à une perturbation pour diminuer jusqu’à ne compter plus que pour 37% de son volume initial. Si la durée de vie du CH4, du N2O et d’autres gaz traces, comme l’hydrochlorofluorocarbure-22 (HCFC-22), un fluide de réfrigération, peut être déterminée avec assez de précision (environ 12 ans pour le CH4, 110 ans pour le N2O et 12 ans pour le HCFC-22), celle du CO2 ne peut être définie. " Le chiffre de 100 ans est souvent retenu pour le CO2. Ce chiffre correspondant à l'élimination de la moitié du CO2 émis en excés. En parlant de Keeling’s curves, il y a plein d'informations intéressantes sur le site de Keeling https://keelingcurve.ucsd.edu/measurement-notes/ dont le lien entre l'activité humaine et l'accroissement de la teneur en CO2 et des températures terrestres.
  4. oui, C'est un constat assez froid et terrible. Des films de science fiction, où en 2xxx la société est coupée en deux avec une caste majoritaire de très pauvres vivant dans les bas fonds et une caste d'ultraprivilégiés, me semblent possible. A traduire en caste souffrant des effets du RC et caste technologiquement protégée.
  5. Tiens à ce propos, les commentaires de Dr Valérie Masson-Delmotte, co directrice du GIEC. Don't look up est tristement le reflet de notre société.
  6. y a de bonnes idées à piquer pour mon prochain strock!
  7. Energie (J)= puissance (J/s=W) * temps (s) (en supposant que la puissance donnée est l'énergie rayonnée et sans autre hypothèse(s) non dite(s)
  8. Conversion puissance mécanique en puissance humaine. Combien d'esclaves pour voler le dimanche (ou un autre jours)? 😉 Pour voyager en voiture ou tout simplement tondre sa pelouse? Griller un toast?
  9. Ce n'est pas cela le problème du photovoltaique. Les analyses de cycle de vie montrent qu'il faut plus ou moins 3 ans pour qu'un panneau photovoltaique produise autant d'énergie qu'il en a consommé. Le problème vient de l'intermittence et la variation du rayonnement solaire (jour/nuit, juille/janvier ) et de l'impact météo sur la production. Au final, en moyenne, un panneau fonctionne à 10 à 15% de sa puissance maximale qu'il faut compenser par (au choix) 10 fois plus de panneaux ou oar une énergie pilotable (qu'on peut produire quand on veux). Les allemands ou les belges font le choix du PV et eoliens compensés par du gaz naturel ( ie à ce jour fossile) fort émetteur de CO2 plutôt que part du nucléaire émettant peu de CO2. Jancovici va également plus loin (il n'est pas le seul (cf negawatt) que cela dans son analyse et c'est là le point le plus important. Il sera nécessaire de vivre avec moins d'énergie disponible (tout court voir plus chere comme en ce moment) alors que notre société est basée sur une consommation massive d'énergie (cf ses cours à l'ecole des mines). Sa consommation va décroître de manière voulue et anticipée ou de manière subie comme en ce moment où le coût du gaz et de l'électricité flambe (+200%). Vous avez des sociétés qui ont arrêté de travailler à cause de cette hausse. C'est pour moi, ce point qui est important associé à la nécessité d'émettre moins de CO2. En passant, la dépendance au gaz naturel pour l'europe, c'est dépendre en grande partie de Gazprom... c'est-à-dire de Poutine.
  10. Jancovici a un approche d'ingénieur qui quantifie et se documente sur les différents éléments impliqués dans le réchauffement climatique et la transition énergétique. Il va chercher les articles scientifiques ou exploite les données que fournissent les acteurs de l'énergie. Ses réflexions sont scientifiques et techniques. En outre, il le fait depuis 30 ans et, de ce fait, a acquis une connaissance profonde de l'ensemble des différentes objections. C'est sans doute une des personnes les mieux informée d'une manière globale. De cette approche ingenieur, il en ressort un discours parfois très "froid". Il a pour défaut (?) d'être provocateur dans ses propos. Je conseille à mes etudiants d'écouter ses cours fait à l'ecole des mines. Il explique tres bien ce que l'énergie et sa place (enormissime) dans nos sociétés. Vous pouvez aussi lire la BD "un monde sans. fin" qu'il a fait avec Blain (ou plutôt l'inverse). Elle est très bien faite pour comprendre l'ensemble. A écouter et comprendre.
  11. Je ne pense pas que le mode de guidage a une importance puisque tu dois désactiver le. guidage pour enregistrer une EP. La PEC est ensuite généré par le logiciel qui analysera ton EP.
  12. oui. il y a une étude montrant que des gains sur les émissions pouvaient être faite en ralentissant les avions à 400/ 500 km/h... mais alors le train fait mieux en terme de temps. ... on se prépare des migrations massives Sud vers le Nord... sur tout les continents.
  13. Pour l'aviation, de mémoire, les dernières études définissent l'impact sur le réchauffement climatique en deux parties: - l'émission direct du CO2 lié à la combustion des carburants fossiles. -l'émission de vapeur d'eau qui se condense ou gèle en restant à hautes altitudes dans un espace normalement sec. Les deux termes comptent autant l'un que l'autre pour leur impact sur le réchauffement climatique. On parle ici de l'aviation commerciale. Les vols à basse altitude n'ont que l'impact des émissions de CO2. L'eau émise se retombe sous forme de pluie.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.