Jump to content

Devin_plombier

Membre
  • Posts

    50
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Haut-Languedoc (Hérault)
  • Intérêts
    Divers et variés
  • Matériel
    Jumelles KOWA SV 10x50 (et Omegon 8x42)
    Maksutov 127/1500 (Sky-Watcher Skymax) sur Vixen PORTA II
    Newton 150/750 sur EQ3-2 motorisée deux axes
    Dobson 254/1270 (Explore Scientific serrurier)

Recent Profile Visitors

178 profile views

Devin_plombier's Achievements

  1. Bonjour @KaAsKeTt, Tu peux aussi te rapprocher de l'association l’Étoile Cévenole à Alès. https://etoile-cevenole.fr/ Je ne les connais pas personnellement mais ils sont affiliés à l'Association Française d'Astronomie et sont "labellisés" comme "école d'astronomie". Ils font des formations "Petite Ourse" (pour les 8-13 ans) mais aussi des stages 1-2-3 étoiles pour les ados et adultes qui souhaitent débuter et s'initier à différentes techniques. Bien sûr, on entre là dans le domaine de l'animation professionnelle et tout cela est donc payant. Par contre, ils organisent à la fin décembre un évènement très "bon esprit" à mon avis : un stage gratuit de découverte de son instrument qui s'appelle "Déballe ton instrument". Ça concerne celles et ceux qui ont trouvé un télescope sous le sapin et sont bien embêtés (la poule avec un couteau, tout ça, tout ça) ou qui ont fait une découverte au grenier mais sans mode d'emploi. Bref, un "désamorçage de frustrations". http://etoile-cevenole.fr/events/stage-decouverte-de-son-instrument-astronomique/ Tu n'es pas directement concerné puisque tu sembles choisir la voie "Comprendre avant de s'équiper" (et que tu as à 100% raison) par contre, à mon avis, des gens qui ont ce genre d'idée et partagent ta passion gagnent à être connus. A bientôt. PS : et @astrocg est une très bonne personne qui connaît bien son affaire, autrement dit un excellent "astro-voisin". PS bis : et tous les étés à Lanuejols (30750), au camping des Pradines, à 120 bornes de chez toi, il y a les Nuits du Causse Noir !
  2. Bonjour, Comme prévu notre soirée a été reportée en raison du mauvais temps et ça a l'air bien parti par chez moi pour un mois de septembre pas folichon. Tant pis, dès que possible, nous ferrons des captures d'écrans des objets cités plus haut en mode "vidéo" et nous les publierons avec les paramètres de prise de vue. Idéalement j'aimerais proposer un comparatif du même objet avec différents gains et temps d'exposition sous SharpCap et RisingSky, en mode "vidéo" et en empilement d'images. Nous pourrons comparer le rendu final mais aussi, en prenant en compte le temps de capture et de traitement pour les empilements, donner aux personnes intéressées par ce genre de démonstrations publiques des critères de choix entre les différentes méthodes. A suivre (mais quand ? 🤔).
  3. Bonjour, Merci @clouzotet @SBRCoach pour cette idée très intéressante qui permet effectivement de s'affranchir de la principale cause de "temps perdu" dans notre démarche. Nous avons fait les mêmes constatations en ce qui concerne les objets. M13 rend très bien avec pas mal d'étoiles résolues ce qui va nous permettre de bien faire comprendre la notion d'amas globulaire. M27 et M57 dévoilent quelques couleurs quand on pousse le gain et le temps d'exposition ; là encore tout bénef pour expliquer la notion de nébuleuse planétaire. Nous sommes bien d'accord pour M31 ; on a un noyau brillant entouré d'un vague halo peu étendu et sans réel contraste. Mais ça permet aussi de causer un peu technique et des limites de la méthode (donc d'introduire l'empilement). Enfin, je reconnais une certaine déception pour Saturne et Jupiter du fait des difficultés de mise au point liées à notre focuser "rustique" et de la turbulence atmosphérique. Le gain doit rester minimal et le temps d'exposition raccourci autant que possible pour retrouver les détails atmosphériques que nous percevons à l'oculaire dans notre MAK127. De toute façon, nous risquons d'avoir un peu de temps pour nous entraîner davantage : la météo de la fin de semaine s'annonce pas terrible par chez nous. Ça sent la soirée Stellarium au vidéo-projecteur en petit comité dans l'auditorium de l'association (très bien aménagé au demeurant...). Tant pis mais au moins on va voir celles et ceux qui sont les plus motivé(e)s 😉 A bientôt.
  4. Bonjour @fcouma, Aucun rejet de l'empilement d'images de notre part (ma compagne, mes enfants et moi-même), c'est au contraire ce vers quoi nous voulons amener les futurs adhérents et adhérentes de notre club. En fait, pour cette soirée de lancement, nous ne savons pas encore quelle sera l'affluence ni le profil des participants (débutants ou confirmés, "curieux sans plus" ou "déjà affamés"). De plus, si nous sommes tous dans un contexte sanitaire difficile, l'Hérault fait partie des départements les plus problématiques. Donc, nous privilégions ici un procédé aboutissant rapidement et en continu à des "résultats", avec le moins de temps morts possibles. Cela gardera notre public attentif et évitera un excès de déplacements de sa part. Quand nous serons plus tard en plus petit comité (et que nous-mêmes seront plus aguerris), bien sûr que ça va "empiler sec", faites nous confiance ! J'attrape de quoi noter et : GO ! GO ! GO ! [Edit : d'autant que rejeter l'empilement d'images au prétexte que l'on utilise un instrument de petit diamètre me semble un peu "idiot" puisque cela permet justement d'accumuler du signal. De plus, toutes choses égales par ailleurs, petit diamètre > poids et prise au vent réduites > suivi facilité]
  5. Bonjour @22Ney44, Comme je ne connaissais pas encore SharpCap, je me suis empressé de l'installer dès que je suis rentré chez moi (Version 4.0, 32bits, gratuite). Une fois les drivers DirectShow installés, ma RisingCam est reconnue comme une ToupCam (normal, c'est un clone assumé, jusque sur le cd fourni avec). Je retrouve les réglages du temps d'exposition et du gain sans difficulté. La fluidité en mode vidéo "live" est cohérente avec le temps d'exposition choisi. Bref, RAS. Et donc, je suis bien embêté de ne pouvoir reproduire ce 0,0055 image/seconde que vous obtenez. En vrac : - Ma G3M385 est en USB3, votre T7C me semble être en USB2 (je ne suis pas du tout convaincu que ce soit l'explication) - Le site de SharpCap recommande la version 32bits dans la plupart des cas et signale des incompatibilités en 64bits (à voir...) https://www.sharpcap.co.uk/sharpcap/downloads - Votre T7C semble un clone quasi parfait de la ZWO ASI120MC et est donc peut-être "éligible" à une utilisation avec le logiciel propriétaire ASILive dont @clouzot vante la simplicité sur ce fil (à tester ?) Voilà pour l'instant, il ne me vient rien d'autre à l'esprit et, étant grand débutant dans ce domaine, il me semble que le salut viendra plutôt d'un ou une astram bien plus expérimenté(e). A bientôt.
  6. @astrocg Salut Christophe, Merci de tes encouragements et, surtout, fais signe quand tu repasses par ici avec @PEV77. Ce sera l'occasion idéale pour que nos jeunes recrues encore un peu "tendres" rencontrent des "vrais" astrams, des "durs", des tatoués 😀 A bientôt. Arnaud
  7. Bonjour @22Ney44, Pas surpris et ravi de vous voir sur ce fil... En effet, nous avons déjà échangé sur ce thème, y compris en MP, en nous appuyant sur votre solide expérience en la matière et je vous en remercie grandement à nouveau. L'idée de ce fil m'est venu d'un constat simple : la difficulté de se faire une idée, au tout début, des "bons réglages" pour les caméras utilisées pour du VA "en live" et, partant de là, de la "façon de faire" globale pour ce type d'utilisation. Les manuels fournis avec le matériel sont de la bouillie pas vraiment didactique même pour quelqu'un de motivé par la technique. Alors, avec ma chère et tendre, après quelques lectures sur le fofo, nous avons expérimenté et, surtout, noté nos "résultats" pour les publier. J'espère que ce fil "pratico-pratique" pour débutants sera utile. A bientôt. Amicalement. Arnaud
  8. Bonjour, Ça y est, chose promise, chose due, un nouveau club se lance dans le nord-ouest de l’Hérault, à Olargues pour être précis. Il s’appuie sur l’association Cebenna et s’adresse à toutes et à tous, petits et grands, débutants et confirmés. On commence le vendredi 3 septembre par une soirée publique avec, au menu, du VA au vidéo-projecteur : Jupiter et Saturne, M13, M27, M57 et M31. Le détail du dispositif ici : Qu’on se le dise. A bientôt.
  9. Bonjour, Après plusieurs tests sur le terrain, je pose ici un descriptif de la méthode que nous allons employer pour une soirée grand public d’initiation à l’astronomie. A toutes fins utiles, pour celles et ceux qui auraient le même projet, sont plutôt débutants dans le VA mais ont un minimum d’expérience en visuel (mise en station, repérage et pointage d’objets). Il s’agit de diffuser sur un écran, à l’aide d’un vidéo-projecteur, le flux vidéo d’une caméra reliée à un ordinateur portable. C’est la soirée de lancement d’un nouveau club local d’astro qui se veut grand public (adultes et enfants) et qui s’adresse donc majoritairement à des débutants voire à de complets néophytes. La méthode décrite a pour but d’obtenir « vite et bien » des images « acceptables » des objets ciblés. Ça manque de subtilité mais ce n’est pas une approche pour obtenir un résultat optimal (même s’il est hors de question de « bâcler » sous prétexte que la majorité sera non-spécialiste). [Je précise aussi que j’ai la chance d’habiter sous un beau ciel rural.] Le matériel astro : Newton 150/750. Monture EQ3-2 motorisée deux axes (pas de Go-to) avec viseur polaire. Caméra RisingCam G3M385C (clone de la ToupTek du même nom). Oculaire Plössl de 20mm (ou tout autre équivalent : pas trop courte focale, pas trop « précieux »). Réducteur de focale x0,5 (Altaïr dans notre cas, utilisé avec la bague allonge de 20mm fournie avec la caméra). Les cibles : Jupiter et Saturne Grand amas d’Hercule M13 Nébuleuse de l’Haltère M27 Nébuleuse de la Lyre M57 Galaxie d’Andromède M31 La caméra est utilisé en mode vidéo exclusivement, il n’est pas question ici d’empilements de clichés successifs. C’est bien un flux vidéo « continu »qui est acquis par le logiciel (ici RisingSky) puis redirigé vers le vidéo-projecteur via la sortie VGA ou HDMI de l’ordinateur. Après une préparation classique (collimation si besoin, mise en station soignée, etc) : - visée au chercheur point rouge, mise en route du suivi - centrage de l’objet dans l’oculaire de 20mm avec la raquette - remplacement de l’oculaire par la caméra (équipée, le cas échéant, du réducteur de focale pour les objets du CP) - réglage sur le logiciel du temps d’exposition à 1 ou 2s (1000 ou 2000ms) et du gain au max (ici 50,00 pour une plage possible de 1,00 à 50,00) pour bien faire apparaître l’objet - correction de la mise au point en se basant sur les étoiles proches de la cible (ici en « rentrant » le porte-oculaire) [au départ, on ne voit rien et c’est bien normal tant nous sommes loin du plan focal de la caméra] - diminution du gain et ajustement du temps d’exposition jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant - ultime retouche de la mise au point si besoin et recentrage de l’objet à l’aide de la raquette - passage en plein écran, affichage d’une sourire béat tout en commentant ce que l’on voit (notamment les couleurs des nébuleuses ou la proximité des étoiles résolues dans l’amas globulaire d’Hercule) Bien sûr, il est possible, si l’on reste en CP toute la soirée et que l’on est plutôt d’un naturel « confiant », de faire une mise au point au masque de Bahtinov une fois pour toute. On se dispense ainsi des allers-retours « oculaire > mise au point > caméra > re-mise au point » entre chaque objet. Voilà, ça vaut ce que ça vaut ; sans prétention, si ça peut être utile à certaines ou à certains, c’est déjà bien. (Si c’est totalement déconnant, faut le dire que je corrige le tir). A bientôt.
  10. Bonjour, Ces NCN n'étaient effectivement pas du tout catastrophiques, bien au contraire. Et en plus, nous avons eu droit à la présentation en avant-première d'une innovation révolutionnaire : VID_20210806_213112d.mp4
  11. Bonjour @proceau, Je ne suis pas certain d'avoir tout saisi... Que voulez-vous dire ?
  12. Bonjour, Je me suis permis de mettre à jour le fil concernant la table-ronde que je me propose d'organiser pendant les NCN sur le thème des observations publiques au temps du covid. L'accord des organisateurs a été reçu mais je ne peux encore donner de date précise (on trouvera bien une fin d'après-midi). Il me reste à souhaiter que les passions ne l'emporterons pas sur la raison et à vous dire à (très) bientôt.
  13. Bonjour, Même si je ne sais pas encore exactement quand nous pourrons nous réunir pour traiter de ce passionnant sujet, je propose dès à présent un simili-programme pour cette table-ronde: - cadrage du débat en insistant bien sur le fait que la discussion se rapporte à la pratique au-delà du niveau individuel c'est à dire concerne les activités clubs, démonstrations, animations, etc. - liste de toutes les contraintes connues ou prévisibles que la crise a engendré (et continue) et les conséquences sur la pratique astro publique. - échange autour des initiatives prises par les uns et les autres pour palier à cette situation (quoi, comment, avec quel moyens, quelles limites, évaluations du résultat, etc.). Bien entendu, j'espère sincèrement que cette discussion restera factuelle et pratique. Je ferai tout ce que je peux pour qu'elle ne dérive pas en tribune militante. A (très) bientôt.
  14. Bonjour, Je ne suis pas certain d'avoir bien compris la question de @SPARKY et il est donc fort possible que je réponde à côté. Oui, il me semble que nous parlons ici de "Visuel Assisté simple d'accès" : produire en un temps raisonnable des images d'objets indiscernables en observation directe "classique". La notion de "temps raisonnable" est aussi peu rigoureuse que celle de "temps réel" mais on est clairement loin de celui nécessaire à l'astrophotographie "pure et dure". (Je me permets de préciser également qu'en termes de simplicité d'accès, je boxe dans une catégorie qui se situe budgétairement à 1/5ème d'une solution à base d'Infinity Color couplée à un CPC1100 ; cela ne me pose aucun problème particulier). Pour en venir à mon expérience concrète, elle est pour l'instant limitée (doux euphémisme) surtout du fait des mauvaises conditions météo qui m'empêchent de profiter de mon tout nouveau matériel aussi souvent que je le voudrais. Sur les conseils d' @clouzotet @Ubuntu, j'ai fait le choix d'un caméra à base d'IMX385 qui me rempli d’allégresse. Elle est de la marque RisingCam (clone "à pas cher" de ToupTek) et le logiciel fourni (RisingSky) est doté d'une interface qui fleure un peu les années 90 ce qui peut en rebuter certains (pas moi, question d'habitude). Cela ne me semble en tout cas pas constituer une obstacle insurmontable à son utilisation même s'il me faudra tester et comparer avec SharpCap. Pour finir, j'ajoute que pour l'utilisation que j'envisage (club, et pas seulement démonstration publique), il me semble nécessaire de pouvoir, si nécessaire, "ouvrir le capot" pour voir un peu comment ça marche à l'intérieur. Je ne sais pas si les logiciels à l'interface épurée, si séduisants et performants qu'ils soient, le permettent. (Le problème est réglé pour moi, n'ayant ni caméra ZWO ni Atik, je ne peux utiliser leurs logiciels). A bientôt.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.