Jump to content

Devin_plombier

Membre
  • Content Count

    13
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Haut-Languedoc (Hérault)
  • Intérêts
    Divers et variés
  • Matériel
    Jumelles KOWA SV 10x50 (et Omegon 8x42)
    Maksutov 127/1500 (Sky-Watcher Skymax) sur Vixen PORTA II
    Dobson 254/1270 (Explore Scientific serrurier)

Recent Profile Visitors

61 profile views
  1. Pas d'inquiétude de mon côté, l'avantage de venir en famille c'est qu'on n'est jamais vraiment seul En fait, avant toute chose, j'ai contacté Jean-Marie en MP pour lui soumettre l'idée et avoir son accord de principe. Je lui ai proposé, au besoin, de caler cette rencontre pendant les NCN. Il m'a répondu ok pour la rencontre mais rien d'explicite sur la proposition de le faire pendant (et non avant). A ce jour, d'après le site internet, la conf du vendredi n'est pas déterminée mais je vois pas mon truc au format conférence. Et d'un autre côté, je comprends que, par les
  2. Nous sommes bien d'accord, un apéro ça commence, au plus tard, à 18h30 sinon c'est que ce n'est pas bien organisé. Plus sérieusement, c'est bien d'une discussion en après- midi / fin de journée dont il s'agit ici et pas d'une "veillée". Je pense qu'on peut éviter de mobiliser la bergerie d'autant que rien ne vaut le plein air, semble-t-il, pour diminuer les risques. Et, en effet, vu la taille du domaine des Pradines, on peut trouver un coin suffisamment éloigné pour ne déranger personne même si certains veulent finir par un tournoi de frisbee. A plus.
  3. Et voila, ça devait arriver, comme tous les grands festivals, les Nuits du Causse Noir ont maintenant leur « off ». En accord avec l’équipe organisatrice, je vous propose une rencontre en amont des NCN autour du thème des observations en public. Plus d’infos sur ce fil : A bientôt.
  4. Bonjour, Comme j’ai pu m’en rendre compte en lisant le fil qui y est consacré, vous serez nombreux à vous rendre aux Pradines toute la semaine qui précède les Nuits du Causse Noirs. Rien d’étonnant quand on connaît la qualité du ciel là-bas. Pour celles et ceux qui seraient intéressés, je propose d’organiser la veille ou l’avant-veille de l’ouverture des NCN (le 2 ou le 3 août donc) un « apéro-discussion » autour du thème des soirées d’observation en public durant cette période de crise sanitaire. L’idée est d’échanger sur nos expériences et nos idées pour faire vivre malgré tout not
  5. Merci encore à tout le monde, @Ygogo, on peut même ajouter que dans certains rassemblements, il n’est pas exceptionnel que, comme le Marin Shadok, des astrams soient, à certains moments, « sous l’influence ». Quoi qu’il en soit, je m’estime chanceux que de si nombreux « praticiens » de l’échange et de la diffusion, auteurs de billets que j’ai particulièrement apprécié en tant que simple visiteur du forum, soient déjà passés sur ce fil de présentation. Je ne citerai personne pour ne pas « en faire trop » mais ça fait plaisir. Bref… Avant de conclure, j’
  6. Hélas non, ma remarque de "haute volée" sur les enfants était plus du domaine de l'intuitif et pas du tout issue de mon modeste cursus 😉 La question du coût du matériel est effectivement à prendre en compte. Entre la relative maladresse et le côté parfois un peu "vif" de certains enfants, il est bon de se demander quel matériel on est prêt à "risquer" auprès d'eux, surtout en observation publique ! Je suis donc curieux de savoir si certains ont tenté l'option zoom avec des petits et si ceux-ci s'en "dépatouillent". Après, on peut aussi imaginer la solution visuel assisté mais là
  7. Et bien ici c’est en référence à une autre de nos grandes passions familiales : les Shadoks ! Le devin plombier (le « sorcier » dans les premiers épisodes) lit l’avenir dans son robinet magique. Voici sa présentation dans la série (imaginez cette merveille dite par Claude Piéplu…) : « il s’occupait plus spécialement d’astrologie et c’était lui qui, par exemple, était chargé tous les matins de faire le Soleil se lever. Ça lui prenait le temps qu’il fallait mais, tous les jours, il y arrivait et à cause de cela les Shadoks le respectaient et l’adoraient. Comme tout ça lui laissait
  8. De mieux en mieux, après "Plombier" comme prénom, voilà les "tuyaux"... Parfait, on ne va pas s'ennuyer.
  9. Désolé de remonter ce sujet mais je le trouve particulièrement intéressant notamment parce qu’il oblige à considérer les choses d’une façon totalement différente. Les points soulevés par @popov@adamckiewicz et @Manu45 sont à méditer : le confort des uns n’est pas celui des autres et les enfants ne sont pas des adultes miniatures. Je confirme qu’avec de jeunes enfants, il est très difficile de savoir s’ils ont effectivement vu ce que vous voulez leur faire voir ; surtout en observations publiques quand ce ne sont pas « vos » petits, que vous ne les connaissez pas vraiment.
  10. Dans le même esprit que le panneau impasse, il y a cet exemple de "récup" qui est en place depuis au moins quinze ans et qui est parfaitement lisible en vrai : "trash", c'est le cas de la dire. (et c'est pas un petit village qui manque de moyens : deux lycées et un multiplex pour donner une idée de l'importance démographique)
  11. Salut et merci pour cet accueil, (j'y avais pas pensé mais "Plombier", ça sonne pas mal du tout) A fond pour les NCN, nous sommes inscrits et j'ai déjà annoncé notre venu sur le sujet correspondant. J'ai sans doute une vision un peu caricaturale des Ardennes mais je pense que tu vas effectivement trouver un ciel bien meilleur dans ton nouveau coin. En plus, si j'ai bien compris, le club d'Alès, l’Étoile Cévenole, est une véritable institution. Bref, à bientôt, au moins à Lanuejols. Arnaud
  12. Nous ne manquerions ça pour rien au monde donc, pour la deuxième année (troisième aux Pradines), nous serons en famille aux "NCN". Nous revenons pour la semaine avec notre petit Mak 127 et allons faire découvrir le beau ciel cévenol à notre dob, il en frétille d'impatience. Hâte de re-goûter aussi aux productions des brasseries locales... Bref, à bientôt.
  13. Bonjour, Je m’appelle Arnaud, j’ai quarante-cinq ans au moment où j’écris cette présentation en 2021 et je pratique l’astronomie en famille avec ma compagne et mes deux enfants de quatorze et dix ans. Si j’utilise donc surtout le « nous » à partir de maintenant, ce n’est pas par mégalomanie mais bien pour rendre compte d’une activité pensée et vécue comme collective. Après avoir observé très très occasionnellement pendant quelques années, nous avons commencé à pratiquer plus régulièrement depuis environ sept ans, exclusivement en visuel non-motorisé. Ce fonctionnem
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.