Jump to content

cpeg

Membre
  • Posts

    4,438
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About cpeg

  • Birthday 03/07/1949

A propos

  • Résidence
    Banlieue nord de Lyon
  • Occupation
    Retraité
  • Matériel
    Dobson 350
    Dob 300/1200
    L150/750
    L150/1200
    Atlas EQG non Goto

Recent Profile Visitors

1,688 profile views

cpeg's Achievements

  1. Merci. Mais comment expliquer l'énorme différence de magnitude et la luminosité du 1er? Il ne s'agissait a priori pas de flares, la magnitude a peut-être diminué mais de façon très progressive et ce sont les nuages qui ont interrompu l'observation. Cordialement, Claude
  2. Bonsoir, Je viens de voir un satellite très brillant accompagné d'un autre plus faible que je n'arrive pas à trouver avec Heavens Above. Données: Position observateur: Caluire au nord de Lyon. Passage près de Alpha Persée à 23h20 temps civil (21h20TU) à 1 mn près. Magnitude de l'ordre de 2mv au-dessus de Alpha Persée soit mv 0 environ au maximum. Suivi sur la même trajectoire à très peu près par un autre satellite qui serait vers mv 3. Distance d'environ 1,2° entre les 2 satellites (1 champ de mon 20mm SWAN à X60°). Au T300 X 60, pas de forme perceptible comme pour l'ISS. Montait à peu près perpendiculairement à l'horizon. Vitesse apparente qui m'a parue un peu plus faible que celle de l'ISS. A disparu dans des nuages peu après. Vu sur un parcours apparent de 10° à 20°. Un spécialiste peut-il m'aider? Merci d'avance. Cordialement, Claude
  3. Avec un oculaire, en afocal, il suffit de pouvoir faire la mise au point en visuel, pas de problème de backfocus, mais ça ne convient bien qu'au planétaire. En ciel profond, avec la plus courte focale sur le zoom de l'APN, on peut éventuellement faire une image mais celle-ci sera limitée à une surface ronde au centre du capteur, pas très pratique mais utilisable si on n'a rien d'autre pour immortaliser une comète par exemple. Quand je vois ton bricolage pour adapter le téléphone, ça me fait penser qu'en supprimant le PO et en réalisant une platine fixée directement sur le tube tu pourrais peut-être positionner ton reflex assez près du tube pour que le capteur soit au foyer. Ca ne résoudra pas le fait que le secondaire trop petit va vignetter l'image mais ça devrait réduire ce problème. Mais il faut déterminer d'abord la position du foyer avec précision pour voir si c'est réaliste. Ensuite dessiner une platine (en bois par exemple) qui permettrait de bien positionner le boitier. Le tube serait consacré à la photo mais ça pourrait être réversible en démontant tout le bazar et en remontant le PO. Je l'avais fait sur un tube fabrication maison, en bois, carré. J'avais une platine avec PO et une platine avec bague d'adaptation pour mon reflex, argentique à l'époque.
  4. Bonjour, Les 115/900 classiques sont parfaits pour du visuel mais incompatibles avec la photo (au foyer). Il y a le problème de la distance au tube (back-focus), mais tu l'as déjà constaté. S'il n'y avait pas ça le changement du PO en 31, 75 serait une partie de la solution pour éviter de trop diaphragmer l'image, mais le miroir secondaire est beaucoup trop petit. Il est limite pour avoir la pleine lumière au centre du champ (je dis ça de mémoire, j'ai dû mesurer ça il y a des années). En visuel ce n'est pas gênant, la décroissance de la luminosité à partir du centre est très progressive. A mon avis, la solution pour faire de la photo au foyer est de tout rebâtir autour du miroir principal, mais cela n'engage que moi... Cordialement, Claude
  5. Bonjour, J'ai eu l'occasion de participer à des observations publiques vers le Grand Large. C'est mieux qu'à Caluire mais pas terrible pour le ciel profond. Cependant ça ne doit pas te décourager, l'observation depuis chez toi constitue un bon entrainement et si tu ne vois pas grand chose sur un objet tu le trouvera sans perdre de temps la nuit où tu te sera déplacé sous un bon ciel. Je me permet de te suggérer d'aller voir sur mon site: https://blog-city.info/fr/astroville.php Ca peut te donner une idée de ce qui est perceptible en ville. Cordialement, Claude
  6. Bonsoir, Sans donner ton adresse pourrais-tu préciser un peu. Ca permettrait d'évaluer la qualité de ton ciel et d'avoir une idée de ce que tu devrais voir. Je suis à Caluire, j'ai une idée assez claire de le pollution de Lyon 🙂. Cordialement, Claude
  7. Merci de l'info Passage au méridien vers 18h00 (UT) par chez moi... https://ssd.jpl.nasa.gov/horizons/app.html#/
  8. Bonsoir, Nouvelle observation de Vénus, mais cette fois c'est une photo. Malheureusement impossible pour moi de rendre la finesse du croissant. Méthode sommaire: Canon 350D avec un doubleur derrière la L120/1000 sur monture azimutale. Images jpeg en rafales au 1/2000 à 800iso. Assemblage de 17 images canal rouge avec Iris, chaque image est très déformée, probablement par la turbulence et le bougé de la lunette. Vénus à 17° de haut vers 16h00.
  9. Bonjour, Je n'ai pas pu chercher Vénus au méridien, mais un peu plus tard, à 15h18 TU, le Soleil étant à 5° au-dessus de l'horizon mais Vénus nettement plus haute, à +17°. Observation et dessin réalisés avec la L120/1000 diaphragmée à 50mm (le petit trou dans le bouchon d'objectif fait pour). Le chromatisme de la lunette est censé disparaitre à f/20 et pourtant j'avais encore l'impression que le croissant était un peu jaunâtre... En tout cas la luminosité était encore bien suffisante à X143 et l'image relativement stable. Le croissant s'est encore considérablement aminci. Un peu après j'ai remis la pleine ouverture pour retrouver une luminosité plus spectaculaire en visuel. Comme ça se passait dans un ciel bleu j'ai tenté de retrouver la couleur gris bleuté du fond de ciel à l'oculaire mais le succès est relatif... Vénus - Jeudi 30 décembre 2021 Diamètre 60,7'' - Fraction illuminée 0,032 (d'après Carte du Ciel). L120/1000 + RC + 7mm Cordialement, Claude
  10. Bonsoir, Et ça va aller de plus en plus vite. Ca va être le moment de jouer avec les masques divers pour voir Vénus en plein jour sans risquer de pointer le Soleil. J'ai un poteau en béton à l'angle de mon balcon qui m'avait bien servi à ça il y a quelques temps mais Vénus était plus haute à l'époque et j'ai peur que des arbres ne gênent. Sinon le 8 janvier vers 12h ou 13h, Vénus sera 5 ° au-dessus du Soleil proche du méridien. Un bâtiment situé à la bonne distance devrait faire un écran parfait. Si la météo s'y prête...
  11. Bonjour, Un autre croquis du 26 décembre, à peu près dans les mêmes conditions de hauteur. Le croissant s'est beaucoup affiné mais la forte turbulence empêche de l'apprécier précisément. A l'oculaire Vénus ressemble à un "croissant enflammé", comme un cerceau enflammé de cirque, ce qui est un joli spectacle, mais difficilement dessinable . Cordialement, Claude
  12. Bonjour, Malgré sa faible hauteur sur l'horizon et donc une turbulence notable, Vénus offre un joli spectacle avec un croissant qui s'affine à l'approche du Soleil. Cordialement, Claude
  13. Bonsoir, J'avais tenté C/2021 A1 (Léonard) samedi matin aux jumelles 10X50 mais je m'y étais pris trop tard, le ciel était trop lumineux et, de plus, je ne suis pas sûr d'avoir bien exploré le bon endroit J'avais donc abandonné l'idée d'accrocher une comète de plus à mon tableau de chasse mais une ultime chance, improbable, restait pour dimanche 12 décembre au matin. Et le ciel était clair hier au soir. J'ai donc fait une tentative désespérée ce matin. Lever vers 4h00. Le ciel est toujours clair. Il me faut un horizon Est parfaitement dégagé, tout va se passer au ras des pâquerettes. J'embarque donc dans la voiture (après avoir gratté les vitres bien glacées...), la Lunette 150/750 et sa monture azimutale et les J10X50. Je n'oublie pas la carte imprimée précise. Je vais dans les Monts d'Or, à 12 km de chez moi, pour avoir un bel horizon en direction des Alpes. Arrivé sur place, malgré un ciel clair, l'absorption sur l'horizon est assez importante, rien de cristallin, l'exploration aux jumelles n'est pas rassurante. J'hésite entre monter le matériel ou rentrer direct me mettre au chaud dans mon lit... Mais bon, on ne sait jamais. J'installe la lunette. Je suis en avance, la comète se lève à 6h10 et ne sera pas visible avant un moment. Je reste un quart d'heure dans la voiture afin de ne pas être congelé au moment fatidique. Un peu après le lever théorique je pointe les étoiles visibles situées au-dessus de la comète au fur et à mesure qu'elles émergent de la brouillasse. Petit à petit les étoiles vraiment proches deviennent perceptibles dans la L150 x38. J'en tiens une située à un champ d'oculaire de la lunette. Je dépointe dans le bon sens et perçoit immédiatement un objet diffus. C'est Léonard, bien perceptible, mais vraiment pas spectaculaire, émergeant de la "soupe". La seule étoile perceptible à la limite à proximité est de mv 8.3. La comète est amorphe, juste un centre flou assez condensé avec une coma disparaissant très très vite dans le fond de ciel. C'est moche comme tout mais je peux quand même dire que je l'ai vue . Je suis passé de X38 à X50 sans gain évident. Je crois qu'il était vers 6h38 quand je l'ai vue. Elle était à un peu plus de 4° de hauteur. Je l'ai suivie jusqu'à 6h55 mais l'image ne s'est pas amélioré, le début d'éclaircissement du ciel et le gain en hauteur devait se compenser à peu près. Pas de dessin, il n'y avait rien à dessiner sauf une tache informe sans étoiles autour. Mais content quand même... Cordialement, Claude
  14. Et la construction personnelle, mais si on veut acheter les optiques va falloir faire vite, je suis allé voir le site d'un magasin connu et beaucoup de modèles de miroirs sont sur commande...
  15. Sans doute, mais, et là c'est une certitude, c'était mieux avant... Petit souvenir qui remonte: à l'époque, l'éclairage urbain dans ma banlieue lyonnaise était constitué de lampadaires, munis de grosses ampoules incandescentes, sous lesquels je ne pouvais pas, ou très difficilement, lire un journal. Alors à la campagne le ciel pouvait être bon!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.