Jump to content

cpeg

Membre
  • Posts

    4,425
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by cpeg

  1. Et la construction personnelle, mais si on veut acheter les optiques va falloir faire vite, je suis allé voir le site d'un magasin connu et beaucoup de modèles de miroirs sont sur commande...
  2. Sans doute, mais, et là c'est une certitude, c'était mieux avant... Petit souvenir qui remonte: à l'époque, l'éclairage urbain dans ma banlieue lyonnaise était constitué de lampadaires, munis de grosses ampoules incandescentes, sous lesquels je ne pouvais pas, ou très difficilement, lire un journal. Alors à la campagne le ciel pouvait être bon!
  3. Bonsoir, J'ai bien hésité avant de répondre car j'ai commencé avec des moyens très limité qui se sont amélioré très progressivement et je ne me souvenais pas d'un choc majeur. Et puis là ça vient de me revenir: un soir à la campagne, allongé sur un talus herbeux devant la maison que nous avions loué pour l'été, nous regardions le ciel à l'oeil nu. Et puis le voisin a sorti... des jumelles de théâtre. Et d'un coup le ciel s'est garni d'étoiles innombrables! Et je m'en souviens encore. Pas la peine de rééditer l'expérience, à 40 kms de Lyon le résultat serait lamentable. Mais c'était vers 1960, alors les conditions étaient différentes.
  4. Bonsoir, Le problème se pose quand on observe en comparant réellement le champ avec une carte. C'est le cas pour la la Lune, les étoiles variables (mon cas) par exemple. Passer d'une carte à un champ "miroir" ça fait vite des nœuds dans le cerveau. Je n'exclue pas que certains puissent s'y accoutumer et être à l'aise mais pour moi c'est très laborieux. Souvent on n'est pas gêné parce que, même si on pointe manuellement, on le fait au chercheur droit ou totalement redressé, et, une fois à l'oculaire de l'instrument principal on ne se préoccupe plus du retournement, soit on dessine tel que, soit on profite de la vue sans se référer à une carte de détail. Mais si on fait du repérage de détails dans M33 pour identifier les régions HII avec une photo sous les yeux, c'est un peu plus compliqué. En ce qui me concerne, pour les variables, avec un newton pas de problème, avec une lunette j'ai un redresseur terrestre. Cordialement, Claude
  5. Ah oui effectivement, je n'avais pas cherché dans astrophoto.
  6. Bonjour, Je n'ai pas trouvé de sujet ouvert à ce propos: https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/astronomie-jupiter-ete-frappee-objet-non-identifie-14-septembre-5132/#xtor%3DRSS-8 Cordialement, Claude
  7. Bonjour, Le halo gazeux bleuté entourant l'"objet" ne correspondrait-il pas plutôt à un lancement avec les gaz de combustion? (probablement russe dans ce cas). Ca me fait penser à une vidéo d'il y a pas mal de temps qui montrait une spirale bleue. Ca ressemblait à un fake mais a priori ça a été confirmé il me semble. https://www.maxisciences.com/lumiere/un-mysterieux-phenomene-lumineux-apparait-dans-le-ciel-nocturne-norvegien_art4860.html Je ne connais pas le sérieux du site ci-dessus... Cordialement, Claude
  8. Si la barlow est en 24,5 (mais il ne semble pas qu'il y en ait une avec le télescope) elle pourra être positionnée correctement mais si elle est en 31,75 c'est impossible. Avec mon club nous avions construit (il y a longtemps) quelques 115/900 sur la base des éléments optiques standard acheté chez Médas: miroir principal et secondaire sur son support. Nous n'avons pas ressenti de problème avec nos oculaires 31,75 mais il y avait certainement une légère perte de lumière. La construction avait été optimisée en rapprochant le plus possible le PO du secondaire et avec des PO ultra-courts, simple tube coulissant sur une embase minimum (fourni par ASTAM à l'époque. mais facile à réaliser avec des tubes PVC, un peu d'araldite et de carton...) C'est d'ailleurs une solution possible dans le cas qui nous occupe, si 2Fik aime bricoler et ne recule pas devant le rustique...
  9. Ce n'est pas exactement les miroirs mais l'image de la pupille d'entrée du télescope qui est visible quand l'instrument est fortement défocalisé. C'est à dire l'ensemble des rayons lumineux captés par le miroir principal avec l'ombre de l'araignée et du miroir secondaire. D'ailleurs il me semblait que beaucoup de 115/900 avaient une araignée à 3 branches. Si tu vois une croix c'est que l'araignée du tien serait à 4 branches? PS: sur le site de vente de l'adaptateur il est écrit que celui-ci est muni d'un filetage pour filtre 31,75. Peux-tu me dire où est ce filetage? Ca me parait curieux.
  10. Faut essayer ça ne coûte rien, mais (si je ne me trompe pas) ça ne marchera que si le bloc optique de la barlow est situé avant le foyer, et avec un tirage supplémentaire de 30mm... Même pas une image d'angle réduit? Essaie sur des objets à différentes distances pour voir si c'est un problème de mise au point. Parfaitement exact une fois résolu les problèmes de mise au point. Mais je trouve dommage de se limiter aux forts grossissement. Sur le site les problèmes que peut provoquer l'adaptateur sont bien indiqués mais le simple fait de le vendre peut faire naitre des espoirs injustifiés... En même temps il ne coûte pas une fortune. Cordialement, Claude
  11. Probablement pour le centre du champ, et je dirais surtout perte de champ oculaire. Cet adaptateur me semble une très mauvaise solution. Entièrement d'accord.
  12. Merci pour l'info, je l'avais un peu oubliée celle-là.
  13. Pourquoi donner de la gite à un des rails? Ca va induire des efforts horizontaux nuisibles.
  14. Si les appuis sont verticaux il me semble que non (si j'ai bien compris le système: 2 rails horizontaux, parallèles et décalés en hauteur?). Pour un toit rectangulaire et des appuis verticaux la charge serait répartie également entre les rails haut et bas. Et il ne devrait pas y avoir d'efforts autres que verticaux sous l'effet du poids. D'autres avis seraient utiles. Et bien sûr un système de blocage pour les effets du vent reste indispensable. Cordialement, Claude
  15. On voit bien que la photo est bidon, ce ne sont ni des reptiliens, ni des petits gris...
  16. La magnitude, pour une éclipse, indique la proportion du Soleil recouvert par la Lune (en diamètre). https://fr.wikipedia.org/wiki/Magnitude_(éclipse) Pour 2026 il y a peut-être intérêt à aller voir du côté Espagnol? Cordialement, Claude
  17. Bonsoir, Bonnes conditions pour moi à côté de Lyon. Matériel: L120/1000 achro avec EOS 350D au foyer, le Flip Mirror permettant de passer du visuel à la photo. Instrument sur équatorial EQ4. J'ai même eu brièvement un petit passage nuageux que je souhaitais dans un message précédent pour agrémenter l'image 1er contact: Cordialement, Claude
  18. Bonjour, Manque désespérant de taches solaires bien visibles pour agrémenter l'image... Heureusement des nuages devraient venir folâtrer sur le disque solaire
  19. Bonjour, Méfions nous des conclusions hâtives, quand même . Deux remarques en forme de questions: Quelle est la validité à 2000 ans de distance des logiciels tels que Redshift? (rien que la complexité des mouvements de la Lune doit être difficile à intégrer dans un logiciel "de base"). Un "obscurcissement du ciel" de 3 heures me parait très long pour une éclipse. Ne faut-il pas envisager un autre phénomène, météorologique par exemple? Cordialement, Claude
  20. Bonjour, Ca dépend de ta situation géographique: une petite simulation dans Carte du Ciel montre que le soleil sera bien échancré dans le nord, éclipse facilement visible sans instrument avec juste les lunettes solaires. Vers Perpignan pas d'éclipse ou presque rien. A Lyon où je suis ce devrait être perceptible sans grossissement. Et merci pour ce rappel, j'avais oublié celle-là. 🙂 Cordialement, Claude
  21. Bonjour, La remontée de V1405Cas se fait rapide. Estimée à 5.7 hier soir, facile au chercheur de 70mm dans un ciel pollué et basse sur l'horizon. Courbe atypique pour une Nova? Je ne sais pas mais intéressante. Elle serait plus facile en fin de nuit pour les insomniaques Pour les cartes je me les fais moi-même à partir de Carte du Ciel et des magnitudes Tycho des catalogues intégrés. Ca colle bien avec les estimations publiées par l'AAVSO ( je n'aime pas leurs cartes, trop habitué aux cartes AFOEV). SS Aur assez agitée également en ce moment. Cordialement, Claude
  22. Je n'y connais rien en procédure de calibration, mais si ça marche à partir de la troisième étoile j'aurais tendance à penser que c'est du côté de la procédure informatique qu'il faut chercher, et c'est peut-être normal, ça illustre la progression de la précision de calibration. A la première étape l'engin n'a pas les éléments pour un pointage exact et ça s'affine par la suite. C'est une proposition...
  23. J'ai retrouvé le réallumage de la fusée Centaur, sujet dans AS (18 octobre 2009): http://www.astrosurf.com/topic/85850-larguage-fusée-centaur/?page=2
  24. Bonsoir, J'ai déjà vu quelques objets difficiles à identifier, certains évoqués ici : http://www.astrosurf.com/topic/5193-encore-un-truc-bizarre-dans-le-champ-de-ma-lunette/ http://www.astrosurf.com/topic/4576-autre-objet-%C3%A0-identifier/ Rebelote le 18 mars 2021 : Comme presque toujours, en observant des variables. Je cite mon cahier d'observation : « 21h08 TU Alors que je pointe KK Per je vois passer dans le champ du T300 X 60 une petite boule floue faiblement lumineuse et rapide. J'arrive à suivre quelques secondes (< 10s). Diamètre 1/30 à 1/40 de champ. Traversée de l'oculaire en environ 3s. Surface soupçonnée « marbrée », pas totalement lisse. Rapidement perdu dans champ d'étoiles. Télescope arrêté en fin de trajectoire vers H=+30° et Azimut=332°. » A partir de là ça donnerait une trajectoire de Az 322° H=+30° à Az 332° H=+30° Diamètre environ 2' vitesse 0,4°/s. Position de départ : fiable Position d'arrivée : imprécis, j'avais déjà perdu l'objet et le télescope a pu un peu bouger avant que je ne vérifie le pointage. Diamètre : fiable à +/- 50% je pense, soit 1' à 3' au grand maximum. Vitesse angulaire : approximatif, d'ailleurs ça ne colle pas avec le temps d'observation évalué à 10s. Trajectoire perçue rectiligne, comme un satellite. Très comparable à l'observation du 20 novembre 2014, sans doute un peu plus gros et moins lumineux. Sauf dans un cas, les 4 ou 5 observations comparables que j'ai faites évoquent un satellite, sauf pour ce qui concerne le diamètre apparent. Pour l'observation du 20 novembre 2014 j'avais fait un rapport au GEIPAN, lequel avait purement et simplement repris l'explication très incertaine discutée sur WA, principalement avec Den, en la présentant comme très probable. Ils n'ont pas osé le parfaitement identifié... En ce qui me concerne, l'explication par un satellite entouré d'un nuage de gaz suite à une fuite sur un réservoir m'irait parfaitement si on trouvait ailleurs ce genre de description. Ca devrait être un phénomène classique mais je n'ai jamais vu évoquer cela. Si quelqu'un connait des renseignements à ce sujet : rapidité d'expansion de gaz ou d'ergols dans le vide, possibilité de créer un nuage stable pendant au moins quelques minutes, etc...? Le seul événement qui serait comparable et identifié est le réallumage d'une fusée Centaur que j'avais observé par hasard il y a quelques années. Je n'ai pas retrouvé de lien mais certains ici s'en souviennent certainement, un sujet au moins avait été ouvert. C'était beaucoup plus spectaculaire, évident à l'œil nu, mais très différent. Il me semble qu'il y avait au moins deux éléments distincts. Cordialement, Claude
  25. Merci pour l'info J'ai pu l'observer samedi et dimanche. Cordialement, Claude
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.