etoilesdesecrins

Membre
  • Compteur de contenus

    4 500
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de etoilesdesecrins

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Monts du Lyonnais
  • Intérêts
    Course à pied (trails, courses sur routes) - Nature - Rando - Montagne - Astronomie - Culture
  • Matériel
    Lunette Courte SkyWatcher 80 ED F/D 7.5

    Lunette doublet apochromatique fluorite Takahashi FC-100 DF

    Oculaires :
    28 mm SkyWatcher
    24 mm Televue Panoptic
    14 mm Televue Delos
    12.5 mm Sky Optic
    8.5 mm
  1. Keskifovoir ce soir... ciel profond

    Hello, of course la chaîne de globuleux M5 - M10 - M12 - M14, avec un petit crochet en bas vers M107, c'est les stars du moment en début de nuit ! J'en reviens hier soir au 300 (enfin, M107 la veille) et c'est juste ...fabuleux, impressionnant !! Même si là-dessus une bonne lunette montre déjà pas mal d'étoiles en périph les bons soirs à 100 ou 150 X, là dès 50 X ça fourmille bien ! Entre 150 et 300 X on entre dans le coeur de l'amas, bien granuleux ou résolu, et les abords sont fortement détaillés. Seul M14 reste un gros pépère flou avec quelques piqûres de mag 14 à 15 en VI. Pour qui aime la difficulté, mais rien d'impossible, les globulaires NGC 6366 et 6426 sont là pas loin. Et pour du hard de chez hard, y a l'ultime Palomar 5 près de M5 : non vu hier soir au 300. Mais, ouf, B. Laville dit que cet amas est au-delà du T635 (bien que visible en ce tromblon), et les Américains parlent de 13'' à 18'' mini (16'' si la MVLON est de 7.0 !!). L'honneur est sauf ... On peut se consoler sinon sur la jolie NP de la Boîte, NGC 6309, déjà pas mal détaillée au 300 en 2 lobes irréguliers et 2 condensations quasi stellaires. Par contre l'Emeraude reste décevante niveau détails, si ce n'est sa superbe couleur à petit grossissement.
  2. Optimisation Dobson Factory 500

    Bonjour, suite à diverses interventions, je souhaiterais recadrer certaines choses. stefastro et d'autres nous disent n'avoir rencontré aucun souci majeur avec l'artisan et ont obtenu un scope très satisfaisant. Tant mieux et pas de souci, je les crois tout-à-fait. Ces réalisations datent d'avant 2015-2016. Les témoignages de problèmes concernent des scopes dont la réalisation a surtout été postérieure à cette date. Que s'est-il passé entre temps ? Je suis tout de même surpris de lire que lors d'une réalisation l'artisan a été suivi de près. J'ai l'impression que l'on ne parle pas du même artisan là. Pour revenir au sujet : on parle beaucoup ici de modifications effectuées sur des gros diamètres, 500, 600 mm, donc avec de fortes contraintes mécaniques, etc ... D'autre part, on a évoqué plus haut des anomalies apparentes de conception sur de petits diamètres, comme des 300. Si l'anomalie est inhérente à la construction, comme des tourillons trop grands pour la boîte, un poids trop élevé, ou un design de barillet anormal, honnêtement je ne vois pas trop ce que l'on peut faire pour réparer, d'autant plus si l'on n'a ni les compétences de bricoleur ni l'outillage qu'ont certains ici. Par contre s'il s'agit de petites retouches, OK mais sur un 300 au concept plus simple et contraintes moins fortes, elles seront moins nombreuses ou critiques que sur un 500/600. faut pas pousser, on ne joue pas dans la même cour en poids et dimensions. De plus, l'ajout par ex de visserie dans une structure légère de 300 semble un peu osée vue l'épaisseur des pièces. Bref, encore une fois, faut distinguer l'artisan et le produit. Autant comme cela s'est passé de façon curieuse et décevante avec le premier, autant je suis satisfait pour le moment de mon 300 une fois retouché par DF. Certes plusieurs points ne correspondent pas aux photos du blog, mais qu'y faire une fois cela découvert à la livraison, et n'ayant pas pu communiquer avec DF lors de la conception, comme certains l'ont fait par le passé ? J'ai sûrement fait l'erreur de faire confiance à l'artisan quand je voyais qu'il ne répondait pas à mes propositions de collaboration pour l'élaboration du design, j'aurais dû être plus "méchant" et le tanner, certes. Je pense qu'il a profité de ma gentillesse, et de mon manque d'expérience en bricolage. Pour autant, pour le moment, je dis bien pour le moment, force est de constater que le scope sans aucune retouche de ma part, fait le boulot et me donne pas mal de plaisir même. Je le stocke depuis des mois la base toute montée, et non, le barillet ne s'est pas décollé, il n'a pas bougé d'un mm. Même si le poids est plus que celui annoncé, pas de souci pour le porter sur le lieu d'observation tout proche, ni le ranger le soir fatigué après la séance. Le montage / démontage est un jeu d'enfant, tout comme la collim. J'apprends à mieux fixer la cage secondaire, nickel les deux dernières séances, tout s'emboîtait parfaitement. Après, la crainte c'est de voir comment cela réagit dans le temps, avec les montages / démontages successifs. Comme déjà dit, un habitué ou expert en bricolage verrait sûrement des retouches à faire, mais le scope me satisfait ainsi pour le moment. Ne croyez pas que cela soit une louange à la gloire de DF ou que j'ai besoin de revendre le 300, mais je viens de passer quand même deux soirées d'observation assez géniales avec la série des M5, M10, M12 résolus très finement quasi à coeur, sans souci technique du scope. Une grande éclate dans l'espace même, et j'ai été très content de réutiliser mon 300 laissé au repos durant les nuits courtes et la lune depuis un mois environ. Alors, certes, il n'a pas l'excellence des finitions d'un SV ou d'un Stellarzac peut-être, mais je ne compte pas aller parader dans les star parties avec. Uniquement observer du profond et du détail. Et pour cela, il va, jusqu'à présent, malgré les curiosités de conception. D'ailleurs j'ai pu poster quelques CROAs fait avec, mais sauf erreur je n'en ai pas vu beaucoup venant d'instruments sensés être bien plus luxueux et réputés. Cela ne change en rien mon avis sur DF, je ne retourne pas ma veste, mais c'était juste pour dire que les ajustements nécessaires sur un 500/600 n'ont peut-être pas lieu sur un petit 300 pour pouvoir s'éclater. Au fait, j'adore les avis de certaines personnes qui n'ont visiblement jamais traité avec DF mais vous expliquent que c'est le client qui est chiant ... Je suis prêt à tout entendre de factuel, et bien sûr des avis totalement opposés aux miens, mais les persuadés bloqués sur une réputation, là c'en est trop ... Ca me rappelle un intervenant que l'on n'a plus revu, qui m'avait littéralement agressé lors d'une de mes insinuations sur DF ...nous avions eu une explication musclée par MP et finalement j'ai appris qu'il était très pote avec Mr Desvaux mais qu'au vu des rumeurs croissantes il allait plutôt s'orienter en douce vers SV ...Joli, très joli !!!
  3. Un second instrument avec mon 300

    Salut, une 80ED sur monture AZ4, que du bonheur niveau légèreté, transport facile, rapidité de mise en oeuvre et faible inertie. Idéal pour les sorties courtes que tu évoques. La mienne était stockée derrière une porte vitrée sur sa monture, hop je la déplace d'un mètre et en 2 min elle est prête à l'emploi. Après si t'as plus de moyens la monture supporte certains modèles légers de 100 mm avec lesquels y a quand même un certain gain par rapport à la 80, aussi bien en luminosité qu'en résolution. Après, ceci n'est que mon avis et pas partagé par d'autres : si tu as un 300 inutile (d'après moi) de passer à plus de 100 mm en réfracteur : trop proche du 300 au niveau poids, encombrement mais aussi perfs.
  4. Temps de m....

    Ah oui, ce fut nicke l ! Un peu moins transparent que la veille mais moins turbulent aussi ! Joli brochette de globulaires ! Je ne sais depuis quand je n'avais pas vu un tel beau temps stable, presque de quoi nous faire un peu oublier la cata depuis cet automne ... Mais bon hier soir c'était peut-être la soirée à ne pas manquer car là ça devrait se détériorer et retour de la lune bientôt. Chose curieuse et déjà vue : hier j'étais crevé à cause de la sortie de la veille, et malgré cela hors de question de ne pas en profiter. J'ai donc réobservé hier soir sur une base de fatigue tout en me couchant encore plus tard (peut-être 00h30 - 01h) et lever à 06h, et hop ! la fatigue a disparu ! Faudrait-il donc un soir d'adaptation ?
  5. Un double amas globulaire au T280mm

    Salut Gildas, bravo pour la photo et pour avoir résolu l'un des 2 globulaires ! J'adore ce duo sur lequel je suis souvent passé à la 80ED ou à la 100. Pas évident à ce diamètre à seulement voir (et je ne parle pas de résolution), car si le ciel n'est pas très clair ces amas sont vite embrumés dans l'horizon en France. L'un des deux est plus faible que l'autre et selon les soirs presque limite à la 80ED, plus facile à la FC. Les affaires reprennent de par le (léger) rallongement des nuits, hier soir je me suis fait quelques objets au 300 dont M107 : superbe malgré la forte turbulence, même si je l'ai trouvé assez coton à bien résoudre (le niveau de meilleure résolution était subtil en montant en grossissement, et presque même à 270 X) Ce soir j'ai prévu les autres "monstres" de la région, M5, M10, M12 et M14 ça devrait envoyer mes les yeux piquent un peu à cause du coucher tardif, et le météo tend à être plus instable
  6. Nouvel ED skywatcher 150/1200!!!

    Salut, j'ai testé hier soir côte à côte la FC-100 DF et le Dob 300 sur Jupiter, hélas par forte turbulence. A noter que j'ai sorti la FC pour vérifier la turbulence au vu de l'image floue et délavée au 300. En effet la veille j'avais eu une superbe image de Jupiter avec la FC, très détaillée. Là, rien à voir, la turbu ne donnait que 3 à 4 bandes à la FC avec assez peu de nodosités dans la NEB, et rien entre les 2 bandes principales. Eh bien, dans ces conditions, la FC immédiatement sortie a donné tout de suite une image plus flatteuse et fine que le 300 sorti depuis 2 h ! La MAP était sans arrêt nécessaire au 300 pour deviner le potentiel de détails, alors que la netteté était stable dans la FC (bien que déficiente on l'a vu). Par contre, plus de lumière dans le 300 à X170 avec une teinte plus claire et naturelle, et des couleurs plus variées, alors que l'image était déjà un peu plus sombre et jaunâtre dans la FC-100 à 150 X. Certes les pupilles de sortie n'étaient pas les mêmes. En revanche, une première observation de Jupiter au 300 il y a quelques semaines par temps stable a révélé une image bien plus nette et riche que hier, et plus détaillée qu'à la FC (même peut-être pas plus "fine" ou "contrastée").
  7. Temps de m....

    ...eh ben c'est exactement ce qu'il s'est passé ! Ca y est, les affaires reprennent ! Hier soir un des ciels les plus clairs possibles pour mon site, avec le critère de transparence de B. Laville fort élevé (bonne perception de montagnes au loin en fin de journée). La Ceinture de Vénus était aussi très irisée, signe d'une excellente transparence à venir. Bon OK le crépuscule est encore un peu long à arriver, et quand après la séance on s'endort pas tout de suite le réveil qui sonne à 05h45 est un peu rude !! Et sur Jupiter la turbulence trop forte pour envisager du sérieux. A l'oeil nu ça claquait de partout, même bas dans le Scorpion, et la Voie lactée était bien présente. Je me suis même fait quelques faibles galaxies ... Rebelotte peut-être ce soir
  8. Keskifovoir ce soir... planètes et lunes, système solaire.

    Sympa Jupiter hier soir à la FC-100 ! Ombre de Io annoncée à 22h06, je ne voyais rien et à ma montre à 22h07 elle est enfin apparue, très nette et noire ! Beaucoup de détails sur la NEB et notamment entre les 2 bandes principales, des festons déjà pas trop mal visibles se terminant en 3ème bande entre les deux, à moins que le cerveau ne fasse le reste, façon canaux martiens. Et une chouette faible turbu. Vraiment, cette année j'enchaîne les sorties sur cette Géante avec toujours le même plaisir et ces détails festonnés entre les bandes ... nouveau pour moi à ce diamètre. Certes c'est pâle et faut jouer des yeux, mais c'est bien là ! A voir peut-être ce soir, au 300 !
  9. Découvrez le catalogue Messier au fil des semaines

    Voilà un objet typiquement taillé pour se faire les rétines en attendant que ces crépuscules interminables virent au noir ! En effet, son contraste et son éclat font qu'il devient visible bien avant la pleine nuit, même dans un petit instrument. Par contre, faut grossir un peu pour ne pas le cantonner à son centre très compact et le différencier d'une étoile ! Bien sûr avec de petits instruments les bords très restreints restent tout-à-fait diffus et exempts de résolution (un peu comme M54 ou M75, ou encore il ressemble à M94 dans une petite lunette). Sympa mais heureusement qu'il y a M4 pas bien loin qui en montre beaucoup plus, même à 80-100 mm. En tous cas, facile à dessiner pour se faire la main !
  10. Nouvel ED skywatcher 150/1200!!!

    Effectivement, la belle se trouve disponible chez au moins une grande enseigne, aux côté de la TS 125 ! La TS fait 7.7 kg tube seul, la 150 SW monte à 10 kg avec des dimensions assez ...imposantes : 200 mm de diamètre de tube et 1,30 m de long d'après les spécifs. Le prérequis est donc une monture assez solide et lourde. Franchement, quand on voit ce que donne déjà une bonne apo de 100, ça fait envie ! Mais là ça relève presque plus du poste fixe (ou de gros espace de stockage chez soi), et probablement qu'un dob 300 sera plus léger / facile et rapide à installer. On a déjà disserté sur le bien-fondé ou pas de ce diamètre en réfracteur par rapport à un dob de 250 ou 300. Pas ou peu de collimation à faire, fort contraste grâce au tube fermé et à l'absence d'obstruction, observation assis derrière, en poste fixe la solution pourrait presque se discuter. Je reste persuadé qu'un réfracteur de qualité de 150 est une tuerie en planétaire voire globulaires, et quand aux galaxies elliptiques ou à structure très diaphane, un 300 n'en montrera pas plus (constaté à de multiples reprises entre ma 100 et mon 300). Faut pousser au-delà de 400 ou 500 pour cela. Bref, malgré l'apparente supériorité d'un 250 ou 300 sur le papier, je serais curieux de comparer côte à côte le même soir les engins sur différents types d'objets. Le dob devrait prendre le large sur les groupes de galaxies, plus peuplés, et quand même bien sûr les globulaires et le planétaire pour peu que la turbu le permette.
  11. C’était pourtant mal parti !

    Salut ! heureusement que tu n'étais pas seule ou en tout petit comité quand les 2 gus ont débarqué ! On est parfois trop parano, mais n'empêche, ça peut vite être flippant à cette heure ... Sinon, je remarque que tu as eu des nuages en début d'observation ...vers Lyon c'est dégagé quasi tous les soirs en ce moment !
  12. Temps de m....

    Ah ah !! Ou alors commencer pépère avec Jupiter, enchaîner sur quelques doubles jusqu'à l'arrivée d'une obscurité suffisante pour envisager quelques premières cibles brillantes et peu exigeantes (vers 22h45 - 23 h en ce moment). Cela laisse ensuite une bonne heure de ciel profond déjà sérieux (globulaires, NP, amas ouverts) si l'on ne veut guère dépasser l'heure de coucher fatidique de minuit / minuit 15, le temps de démonter le dob. C'est sûrement ce que je vais essayer de faire ce soir. Bon, pour les galaxies et faibles nébuleuses diffuses faudra attendre un peu.
  13. Optimisation Dobson Factory 500

    Sans vouloir relancer la polémique, ceci est une très bonne chose mais uniquement dans le cas de l'artisan dont il est question ici. En effet, au vu des comportements et des promesses non tenues déjà décrits dans l'autre post, au vu des sommes engagées c'est la moindre des choses de savoir où l'on va avec des spécifs claires et fiables. Cela me fait mal d'écrire cela mais force est d'avouer que j'ai été bien mieux traité par des grandes enseignes ayant pignon sur rue et diffusant du Chinois, que par cet individu à qui j'ai par malheur fait confiance un jour.
  14. Messier 24 à la FC100 et au C11

    Ah oui, au zénith en plus ...!!!! Après, faut dire que la stabilité d'image va aussi avec le faible grossissement ..au Delos 14 (53 X) j'ai des champs très riches vers Cassiopée par ex dont les étoiles sont régulièrement absolument figées et ponctuelles
  15. Messier 24 à la FC100 et au C11

    Ah !! M24 !! dans les préalpes du sud sous un ciel d'enfer il m'était apparu très riche et complexe aux simples ...10X50 ! Quand à l'amas NGC6603, il reste un excellent souvenir dans ce champ fabuleux à la FC-100, même si c'était sous le ciel plus classique du lyonnais. De mémoire c'était une très douce lueur unie, peut-être granuleuse à plus fort grossissement, contrastant merveilleusement avec le piqué des autres astres. Il y a aussi 2 nébuleuses obscures dans la région, B92 et B93. Tu as bien du courage pour t'attaquer au dessin de tels champs !