etoilesdesecrins

Membre
  • Compteur de contenus

    4 759
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de etoilesdesecrins

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Monts du Lyonnais
  • Intérêts
    Course à pied (trails, courses sur routes) - Nature - Rando - Montagne - Astronomie - Culture
  • Matériel
    Lunette Courte SkyWatcher 80 ED F/D 7.5

    Lunette doublet apochromatique fluorite Takahashi FC-100 DF

    Oculaires :
    28 mm SkyWatcher
    24 mm Televue Panoptic
    14 mm Televue Delos
    12.5 mm Sky Optic
    8.5 mm

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Salut Bertrand, intéressant et instructif travail, je confirme l'ayant vue des 10X50 au 300, en passant par la 80ED et la FC-100. A la 80 c'est surtout le bulbe qui ressort, les extensions ne sont visibles faiblement qu'en VI. Cette caractéristique se retrouve avec un peu plus de diamètre, mais les extensions sont alors plus franches. Curieusement à la 100 comme au 300 j'ai noté l'extension S plus marquée. La bande sombre non vue à la 100 devient assez facile en VI au 300, et dès les petits grossissements d'une cinquantaine de fois (mais attendre que la galaxie soit assez haute, sinon la bande reste difficile même en VI). Mais c'est surtout son étirement extrême et sa finesse qui m'ont frappé, avec un éclat modéré. Tu montres la petite NGC proche (mv 13.7), je n'y avais pas pensé et non vue. Intéressant pour la prochaine fois. J'ai l'impression que cette grande galaxie n'en montre pas beaucoup plus passé un certain seuil de diamètre (250-300 mm) ? Après, c'est certainement plus franc à l'oculaire.
  2. etoilesdesecrins

    Partons en voyage du côté des Voiles

    Superbe Gildas ! Avec un peu de recul pour l'amas, on se croirait à l'oculaire !
  3. etoilesdesecrins

    Messier 36 du Cocher

    Salut Gildas, magnifique dessin d'un des 3 joyaux du Cocher. Chacun a son aspect particulier ... Voilà le type d'objet qui est magnifique à la FC entre 30 et 50 X admettons, avec ces profusions d'étoiles bien piquées (au fait j'étais sur des doubles d'Orion et sur la lune, toujours aussi hallucinant ce piqué ...) Eh bien pour le Canasson ? Avec le HBeta tu aurais perçu quelque chose ?? 😯😎
  4. etoilesdesecrins

    Découvrez le catalogue Messier au fil des semaines

    Hello, bravo pour cette observation rondement menée, dans des 10X50 je n'ai plus en tête son aspect à travers les jumelles, mais cela avait été l'un de mes premiers objets vus à la petite 80ED avec un nouvel oculaire Pentax XF 8.5 : malgré la faible hauteur j'avais été surpris par son contraste et sa facilité, sa relative bonne définition. Les objets diffus noyés dans l'horizon ressortent mieux dans des instruments offrant un faible grossissement je trouve. Cela dépend aussi de la pupille de sortie, si elle est trop grande ce n'est pas bon non plus, faut obscurcir le ciel alentour. Je ne me souviens plus de l'avoir vu au 300 et je n'ai pas mes notes près de moi
  5. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Salut, sans dire que les affaires reprennent, y a quand même eu une sérieuse amélioration cette semaine vers Lyon : déjà 2 sorties !! Mardi soir au 300 en ciel profond brillant (amas, NP), 5 h d'affilée - ça faisait 1 mois et 4 jours sans CP, record battu !! (hormis 1 sortie rapide de 1 h entre les nuages vers le 20/12) Hier soir à la lulu, lune et doubles, 2 h Ca fait bizarre de s'y remettre quand on croit presque arrêter à cause de la météo ! Ca fait des notes à remettre au propre maintenant, avant la prochaine ...dans 1 mois ?? 😁 Ayant mis en place des stratagèmes pour contrer la météo (équipement en jumelles pour ornitho et sorties rapides lors de déplacement dans le sud, genre remplacer mes 10X50 par des 15X70) , je commençais presque à m'habituer à une vie sans astro !
  6. etoilesdesecrins

    LaTête de Cheval est un objet vedette, mais son environnement ausi !

    C'est superbe Bertrand ! Mention spéciale pour la vue d'ensemble au 635, particulièrement fine et esthétique ! Tu nous fais envie avec tes nuits de Haute-Provence, alors que nous entamons le 3ème mois presque entièrement nuageux seulement 200 km plus au nord ! J'ai l'impression de mon côté que les nébuleuses diffuses sont le point faible de mon 300, je ne sais pas bien pourquoi. Le gain par rapport à la lunette (sauf sur M42) n'est pas très flagrant, voire même quasi nul sur 2024. J'ai même vérifié si je ne m'étais pas trompé de cible ! Pour la Tête de Cheval, j'ai tout de même réussi à percevoir à la limite le bandeau nébuleux dans lequel elle est inscrite, mais point d'encoche.
  7. etoilesdesecrins

    Des retours sur les dobsons Deep Astro?

    bonjour Virgo26, ce n'est pas moi qui ai commandé chez Deep Astro. J'imagine que les clients ont dû faire le maximum pour avoir des news. Je ne sais plus s'ils ont versé un acompte, je l'avais fait pour ma commande chez d'autres artisans. S'ils l'ont fait ça me parait chaud pour récupérer l'acompte. Si j'étais dans ce cas effectivement j'essaierais d'appeler la mairie ou autre service (la société Deep Astro doit bien être déclarée quelque part) Moche en tous cas pour notre artisanat ...
  8. etoilesdesecrins

    Des retours sur les dobsons Deep Astro?

    Bien vu Yoann même si ça fait rire ...jaune !!! 😂 J'ai forcément fait le lien depuis le début mais comme le sujet DF a maintenant l'air d'être tabou et banni (voir fermeture immédiate du dernier post de Arnaud) j'en ai pas parlé.
  9. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Salut, Paradise : t'inquiète, c'est plutôt mes origines provençales 25 ans sous le soleil qui m'influencent ! 😀😊 le plus étonnant en faisant des stats c'est que ça permet de relativiser : alors que j'ai l'impression qu'une soirée claire relève de l'exception, on s'aperçoit qu'il y en a quand même pas mal sur une année. En revanche le nombre de soirées réellement exploitées pour du ciel profond (pas de lune, au moins 03 h dégagé, pas de nuage, pas d'obligation autre que l'astro) chute ensuite vertigineusement : on passe de 9-10 par mois à 1 à 3 ! Et pourtant, cette fois en tenant des listes d'objets à jour, je m'aperçois quand même que beaucoup d'objets de mes listes ont tout de même pu être vus et décrits depuis que j'ai le 300 en octobre 2017. Je me dirais presque "tiens c'est moi qui ai eu le temps de voir tout cela !" C'est en raison de pics de beau temps survenant à certaines périodes, d'ailleurs ces objets sont concentrés sur certaines constellations, d'autres constellations n'ont pas du tout ou très peu été visitées. Par contre il est vrai que depuis début novembre c'est bel et bien la cata, stats et notes d'observation le montrent, d'autant plus marqué que la période précédente avait été bien favorable. En outre, cela fait suite à un hiver précédent déjà terrible avec de mémoire 9 nouvelles lunes couvertes. Clouzot, effectivement le ressenti serait donc de dire que depuis 2 ans on constate une dégradation, que l'ignare en météo comme moi pourrait être tenté d'expliquer par le réchauffement. Toutefois, mes relevés manquent bien trop de recul pour cela, je constate seulement une variation plus chaotique des périodes de beau temps et de nuages, ces 18 derniers mois. Peut-être est-on aussi dans des microcycles météo naturels ? D'autre part je m'interroge sur la façon de relever l'ensoleillement (bâtons jaunes) sur la courbe que tu présentes. Par ex pour juillet ils présentent 350 h d'ensoleillement. Si les relevés sont faits tous les jours cela fait plus de 11 h d'ensoleillement par jour ! Que considèrent-ils donc par ensoleillement ? Y a-t-il un certain seuil de lux détecté par un capteur ? J'ai l'impression qu'ils prennent en compte même les petites période de soleil avec alternance de nuages, car je n'ai jamais vu ici de mois de juillet dégagé entièrement tous les jours pendant plus de 10 h. En Provence ou Roussillon, peut-être, et encore, il y a plein de nuages de chaleur ou d'orage en cette saison. Ceci dit, faute de pouvoir observer je relis tout de même mes descriptions d'observations au 300 et cela fait quand même rudement envie ! 😛
  10. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Salut, je pensais pas trop les mettre car en fait je ne prends pas en compte les jours où je suis absent de mon domicile, donc c'est un peu faussé. En outre je ne relève que les soirs clairs, pas après minuit en général, ni les jours de soleil : il y a plein de cas où il fait soleil la journée et les nuages arrivent au crépuscule, ou l'inverse. Difficile donc de comparer avec tes courbes qui sont intéressantes. De plus je ne suis pas du côté de Bron mais entre Lyon et St Etienne dans les Monts. Pour toutes ces raisons ces relevés ne peuvent guère être généralisés, mais me servent juste personnellement à comparer d'une année et l'autre, et à vérifier de façon factuelle qu'il y a quand même quelques soirées claires. Voici mes relevés : Respectivement entre "/ " : Observations longues sans lune / total d'observations / Nuits favorables : 2013 (absent 58 j) 35/55/98 soit par mois : 2,9 / 4,6 / 8,2 2014 (abs 67 j) 20/46/94 soit par mois : 1,7 / 3,8 / 7,8 2015 (abs 49 j) 33/63/105 soit par mois : 2,7 / 5,2 / 8,8 2016 (abs 43 j) 41/76/115 soit par mois : 3,4 / 6,3 / 9,6 2017 (abs 72 j) 34/63/118 soit par mois : 2,8 / 5,2 / 9,8 2018 (abs 67 j) 22/53/103 soit par mois : 1,8 / 4,4 / 8,6 (baisse respectivement de 35% / 16 % / 13 % par rapport à 2017) Dans mon contexte, c'est la seconde pire année derrière 2014 (et 2013 pour nuits favorables) Peu de nuits exploitées pour un nb total de nuits claires assez correct (donc beaucoup de Pleines Lunes, d'indispos, etc ...) Beaucoup d'observation courtes ou avec lune, notamment cet été relativement sec et favorable (mais crépuscules alors trop tardif pour de vraies sorties de ciel profond). En novembre et décembre 2018 grosse baisse du nb de nuits claires (4.5) par rapport à juin - octobre (12 !), d'où l'impression de manque de ciel clair. Par contre en juin-octobre pas plus de Ciel Profond (1.6 en moyenne, 2.5 en nov-déc, et 1.8 en 2018) C'est la 1er année depuis 2013 avec plus d'un mois (2 mois) sans observation de Ciel Profond (février et mai) Sur courbe (non publiée ici) : grosses variations sur les 12-18 derniers mois : 3 pics historiquement bas / 4 pics historiquemen hauts (notamment cet été comme sur ta courbe)
  11. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Salut, tiens j'aurais pu écrire exactement ce qu'a écrit Paradise, je ressens les mêmes choses sans pour autant, je le répète, arrêter définitivement et tout revendre. Heureusement qu'en 2016 les conditions ont été bonnes pour profiter de ma nouvelle lunette (je m'étonne encore d'avoir balayé autant d'objets !), mais depuis que j'ai le Dob tout comme Paradise c'est un peut-être plus de frustration que de plaisir. Tout ceci car la passion est trop forte et que quand on a une nuit claire enfin, c'est tellement bien que je voudrais rapidement une autre pour confirmer / continuer ce qui vient d'être vu. Et ça ne vient pas. Sans parler de toutes les fois où c'était clair et qu'il y avait soit la pleine lune soit un empêchement d'observer. Et encore, j'ai sacrément attendu pour monter en diamètre, quasi sûr de ce qui allait se passer côté météo. Il faudrait être plus détaché et prendre les choses comme elles viennent. Et surtout se trouver d'autres activités / passions prenantes (de mon côté je dois encore patienter 1 mois et demi avant reprise du sport, c'est ce qui est dur aussi) Rigel une fois de plus j'apprécie ton optimiste et ta façon de voir les choses, même si ta météo est peut-être plus changeante que celle de Lyon, avec plus d'alternance de part la proximité avec l'océan (alternance aussi constatée souvent en Bretagne, ce qui donne au final des créneaux plus fréquents que pour la masse nuageuse immuable sur Lyon). Il est vrai que par le passé j'ai aussi connu de rares périodes où il me tardait de me reposer, les notes d'observation s'accumulant !! Surréaliste de repenser à cela aujourd'hui ! Mais c'était surtout l'été quand la nuit arrive tard. Pour revenir à du factuel, les prévisions ne sont toujours pas terribles jusqu'au 20/01 environ : bouché cette semaine avec peut-être un créneau vendredi, puis averses tous les jours. Mais les stats sur 5 ans montrent des hauts et des bas, donc espérons qu'après le gouffre actuel la tendance va s'inverser (de toute façon c'est cool car ça ne peut pas être pire !! 😁)
  12. etoilesdesecrins

    Des retours sur les dobsons Deep Astro?

    Salut, c'est pas pour faire l'oiseau de mauvaise augure, mais ça sent quand même pas bon à ce niveau de silence radio. C'est du jamais vu dans le domaine de l'artisanat astro je crois ... Je serais assez de l'avis de Yoann, un truc grave a dû arriver.
  13. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Salut, eh bien je vois que je ne suis pas le seul à me prendre la tête avec la météo ! 😂 Je reviens d'un petit séjour dans le Sud-ouest, je n'avais pas emmené le moindre instrument étant démotivé par la météo. Je veux bien croire la personne ci-dessus disant que même dans le sud ce n'est pas terrible depuis novembre. J'ai moi-même constaté cela lors de récents déplacements dans le sud et l'avais relaté ici. Toutefois, je voudrais ici apporter une réserve à ce constat. Tout d'abord, fin décembre, j'ai pris un coup de massue en consultant les sites météo de la région de Cavaillon ou Sisteron : alors que la grisaille est continue sur Lyon depuis début novembre en gros, là-bas les sites annonçaient environ 10 jours ou plus de soleil ! Ensuite, en descendant dans le sud-ouest le 29/12, c'était comme d'hab absolument bouché sur Lyon avec une lueur rose sur l'horizon sud. Comme par miracle (non, en fait comme d'hab !) cela s'est peu à peu dissipé pour donner un ciel totalement bleu de Montélimar à Carcassonne, sans le moindre nuage (2° dans le Lyonnais, 12° sur l'aire d'autoroute vers Narbonne, sans un souffle de vent). Les nuages ont été retrouvés vers Carcassonne donc. Inutile de vous dire qu'entre-temps diverses choses me sont passées par la tête : adoration de la météo du sud où j'ai vécu mes 25 premières années, détestation de celle de Lyon, mais surtout gros questionnements sur la continuation de l'astro dans ces conditions, et recherche de solutions pour aller observer ailleurs. Ensuite 3 jours de brouillard ou brume, et cela s'est dégagé le mercredi 02/01 au soir, pour 4 soirées claires à très claires. Dans l'état d'esprit actuel cela ne m'a même plus affecté et j'ai à peine jeté un oeil sur Orion, bien occupé à d'autres choses. De retour hier, même topo : tout clair de Carcassonne à Montélimar avec cette fois un fort vent donnant une transparence terrible, puis mur de nuages permanents en région lyonnaise. Et comme par hasard certains me disent qu'à Lyon aussi il a fait beau : 4 nuits claires d'affilée comme j'ai vu dans le Sud-ouest, ça n'est pas arrivé sur Lyon depuis des mois voire des années ! Donc, comme bien souvent en allant dans le sud, la limite Montélimar - Valence bascule du tout au tout entre le bleu absolu au sud et la grisaille absolue au nord. Je ne crois pas au fait que ce fut le hasard lors de mon aller et mon retour. Je vais bientôt fêter un mois sans mettre l'oeil à l'oculaire, ce qui ne m'est jamais arrivé en 5 ans ! Même si les stats que je relève depuis 5 ans ne montrent pas de tendance globale et continue à la dégradation, cet hiver est encore bien pire que le précédent durant lequel je m'interrogeais sur ma capacité à en supporter un second semblable. Nous sommes bien dans un minima extrême de soirs nuageux tel que jamais vu en 5 ans, et forte baisse aussi si l'on compare entre 2017 et 2018. Fatigué d'attendre le soir clair qui ne vient jamais, d'être déstabilisé par les nuages arrivant une fois le Dob monté, non intéressé par le fait d'observer 1 fois par mois sans suivi ni perspective, je prends donc la décision forcée (qui s'impose) d'arrêter l'astro pendant une période encore indéterminée. En période de nuit précoce favorable pour le ciel profond, il ne semble plus possible d'observer sur Lyon, et quand le temps s'améliore, les nuis arrivent trop tard pour du ciel profond. A moins d'organiser des vacances dédiées à l'astro une à deux fois par an dans des régions du sud-est où c'est encore clair, je ne sais plus quoi faire. Je jette l'éponge pour le moment. Je ne suis même plus sûr d'être intéressé pour aller me geler dehors si par hasard une nuit claire survenait lors d'un créneau de temps libre. Je ne souhaite pour autant pas revendre mon matos tout de suite sur un coup de tête. Bonne chance à vous dans vos régions.
  14. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Oui JMDSomme, j'en arrive à me dire que c'est ainsi qu'il faut voir les choses si on veut continuer l'astro dans nos conditions : se tenir prêt à bouger dans des zones claires et pures. Hélas en bossant c'est pas évident ... les vacances sont alors plutôt consacrées à la vie familiale et sociale. Vivement fin janvier / début février la reprise du sport (seconde passion), car là c'est en stand by aussi pour pause hivernale ! Je serai sûr de ne pas être bloqué par la météo au moins ! 😉😀
  15. etoilesdesecrins

    Temps de m....

    Ah salut Paradise ! je salue encore une fois ta décision car je ne parviens pas à suivre la même piste ! De mon côté c'est surtout la météo qui est en cause, pas tellement l'emploi du temps ne le besoin de bouger pour observer, j'ai de la chance de ce côté. Comme toi je suis trop passionné, mais contrairement à toi je ne peux me résoudre à arrêter ! Même dans les moments d'abstinence folle comme maintenant je trouve toujours le moyen d'aller relire mes observations, ou telle revue, ou bouquin d'astro ... Pas moyen de décrocher et c'est d'autant plus dur ... Avant-hier j'ai encore tenté de monter le Dob suite à la mer de nuage qui redescendait, et bien sûr juste quand j'ai commencé à observer tout s'est recouvert. Cela a quand même été un coup de massue de plus qui me pousse à m'éloigner de l'astro pour quelque temps je pense. Surtout que je te rejoins totalement sur le point 1 : je viens de regarder les prévisions astro pour PACA et c'est hallucinant la différence avec Lyon, que du soleil pour des jours et des jours alors qu'ici ce n'est que grisaille quotidienne. On dirait que ce n'est pas le même pays, à 200 bornes à vol d'oiseau ! Je pense aussi que hors PACA il n'est pas possible de faire de l'astro suivie, sauf à pouvoir faire des nuits blanches l'été. Mes stats indiquent en moyenne 2 observations longues de ciel profond par mois chaque année ... 60 objets vus durant tout l'hiver 2017-18, ce qui fait 5 sorties à raison de 12 objets par sortie, 5 pauvres sorties dans tout l'hiver ... Et c'est reparti pour cette année ! Heureusement il semblerait qu'il n'y ait pas de dégradation très marquée sur 5 ans (mais c'est peu pour juger ...), en 2014 cela avait encore été pire. Par contre il y a une grosse diminution de soirées claires et surtout de sorties entre 2017 et 2018, d'autant que 2016 avait aussi été exceptionnellement favorable. Sur les 12-18 derniers mois je note surtout de grosses variations, plus qu'avant, du très bon et du très mauvais (minima ciels claires plus fréquents que sur les 4 années d'avant). Nous sommes actuellement dans l'un de ces minima. Franchement hormis migrer en PACA je ne sais plus trop si cette passion est légitime. J'envisagerais peut-être de faire 1 sem de vacances spécial astro en avril sur mon site des Alpes du sud en restant le plus tard possible chaque nuit, mais je ne sais même pas si cela vaut la peine d'espérer. Sur Lyon certainement pas, peut-être que là-bas oui ...