Gildas974

Membre
  • Compteur de contenus

    4 275
  • Inscription

  • Dernière visite

6 abonnés

À propos de Gildas974

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Ile de la Réunion
  • Intérêts
    Astronomie, guitare
  • Matériel
    lunette fluorite de 100mm et Celestron 11

    Oculaires : Nagler 31mm, 17mm et 13mm
    Or 9mm et 6mm
    LV40mm, 20mm et 5mm
    Barlow X2 et Barlow X3
  1. D'étoiles et de lavande

    Merci pour ce CROA aux accents géographiques que j'ai bien aimés ! L'impression de se promener entres Provence et Alpes du nord. L'ambiance aussi respire la convivialité avec tous ces fermiers venus t'accompagner pour observer. Le Mistral semble avoir joué un peu les trouble-fête mais sans trop de conséquence toutefois ! Pour le reste une belle tournée d'objets célestes !
  2. BILAN DE DEUX PAISIBLES VEILLEES SUR LE LITTORAL REUNIONNAIS. Bonjour à tous, Les nuits sont fraiches, très fraiches même à la Réunion plongée en plein hiver austral. On a relevé -3° au Maïdo, soit tout de même à plus de 2500 mètres. Voici donc le bilan de deux soirées d'observation. Messier 16 et ses fameux piliers de la Création. Il m'aura fallu deux soirées pour parfaire ce dessin qui mérite encore d'être bien complété. La nébuleuse dite de l'Aigle est fort célèbre mais pas si évidente en vérité à mettre en valeur. Les nuées se voient directement sans filtre, en revanche le recours à ce dernier pour apercevoir une vague tâche sombre au coeur de la nébuleuse est indispensable. Mais c'est alors remarquable : on distingue par intermittence, et plus en vision indirecte, un long pilier. Un vrai coup de coeur. Il faudra y revenir mais sous des cieux plus sombres encore que sur le littoral. Une petite photo trouvée sur le net en guise de comparaison. IC 1340. On l'aura compris, le Cygne, surtout dans les bas de l'île, n'est pas la constellation la mieux observable depuis l'hémisphère sud ! J'ai tout de même pris soin hier soir de dessiner non pas toutes les dentelles, mais cette partie que l'on nomme IC 1340. L'observation nécessite un filtre OIII. Toutefois, la vue obtenue est loin de valoir ce que j'ai pu observer voici presque deux ans, au volcan. Une petite Mars. Enfin, une petite photo martienne. Les structures se voient assez bien même si, à l'oculaire, c'est une impression d'atmosphère brumeuse qui l'emporte. La photo a été faite hier soir, malgré une turbulence encore forte. Les alizés ont été forts voire très forts cette semaine. Bon ciel d'été à vous tous ! Gildas
  3. Un deuxième télescope pour compléter mon Dobson 254 ?

    Salut, Je pense aussi qu'une lunette pourrait être un excellent complément à ton 250mm. Le tout avec une monture azimutale. Il y en a de très très bonnes désormais, pouvant fort bien même se substituer à une équatoriale. concernant le lien que tu propose en début de post, j'émettais aussi un avis très très mitigé....
  4. Un double amas globulaire au T280mm

    Merci josé ! Autant les petites nébuleuses visitées récemment ne sont que d'un intérêt tout relatif, autant ce "double" amas est vraiment beau à travers un grand champ. Au C11, à l'aide du Nagler, les deux étaient parfaitement observables en même temps. La différence d'éclat est remarquable.
  5. Merci josé pour ton passage. C'est un ensemble de petites nébuleuses intéressant à observer même si la vue n'est pas spectaculaire. C'est, disons, une curiosité de plus à visiter !
  6. Un double amas globulaire au T280mm

    Merci beaucoup Etoilesdesécrins pour ton passage sur ce post ! Bonnes observations à toi !
  7. NGC6726 et NGC 6727 Bonjour à tous, Les nuitées s'enchaînent avec bonheur ! Hier soir, petite virée du côté de la couronne australe. Une constellation située à proximité du Sagittaire. Elle abrite quelques nébuleuses par réflexion : il s'agit de NGC 6726, NGC 6727, IC4812 et NGC 6729. Ca fait beaucoup tout ça. Le tout est en fait visible sur le dessin. Une photographie pour accompagner le tout sera plus parlante ! Sans être spectaculaire, l'ensemble mérite un petit détour. Le filtre Deep Sky n'a pas apporté grand chose de plus. Un amas globulaire se situe juste à côté mais, chose que je ne m'explique pas, je n'ai en fait pas pointé le bon amas ! J'ai tapé la référence NGC, mais j'ai dû me tromper. Car en tapant ensuite NGC 6727, le télescope est bien descendu ! Dès lors le dessin suivant sera nommé l'invité mystère. Seule indice fiable : il est assurément dans la constellation du Sagittaire. Il est très esthétique et bien granuleux à même pas 100X. Le dessin a été effectué à 125X. Voilà, à bientôt pour d'autres ballades ! gildas.
  8. NGC6960 Petite Dentelle. 11 JUILLET 2018

    Elle est superbe cette photo !
  9. Un double amas globulaire au T280mm

    NGC 6522 et NGC 6528 DU SAGITTAIRE. Bonjour à tous, Après une escapade loupée au Maido (Vakoran pourra témoigner même s'il a pu admirer en début de soirée le géant Oméga du Centaure. J'espère qu'il gardera quand même un bon souvenir de cette contemplation trop embrumée.), après cette escapade donc, je mets en ligne un dessin réalisé la veille "au chaud" dans ma résidence, tout au moins sous une température plus clémente qu'à plus de 2000 mètres ! Il s'agit de deux amas globulaires difficiles à résoudre même à diamètre généreux. Pour tout dire, seul un des deux a laissé voir quelques étoiles ici et là. Mais la vue est tout de même fort esthétique. Enfin une petite photo de Mars toujours aussi contrariante à cause de cette fichue tempête... Bon ciel à vous tous. Ce soir nouvelle contemplation en ligne de mire ! gildas.
  10. Retour d'impressions sur le PENTAX XW 20 mm

    Assurément un très bon oculaire ! J'ai le 3,5mm. Je confirme le bémol : il est encombrant, ou plutôt il est trop en longueur si j'ose dire.
  11. Messier 24 à la FC100 et au C11

    Imagine au zénith... Une réelle satisfaction de réutiliser hier soir la lunette. C'est quand même le plaisir à l'état pur et en toute simplicité à chaque fois une telle lunette. Et quel champ...Au Nagler 31mm, la zone était tout simplement sublime. Autre gros avantage : malgré le vent fort, la lunette ne laisse entrevoir aucune turbulence gênante.
  12. Messier 24 à la FC100 et au C11

    MESSIER 24 et NGC 6603 Bonjour ou bonsoir à tous, Voici deux soirées successives que j'observe de près cette région fantastique de la constellation du Sagittaire. Hier, c'est au C11 que j'ai observé en vérité une petite zone de l'amas : NGC6603. La zone fourmille d'étoiles de partout. C'est tout simplement splendide. Aussi ai-je préféré représenter aussi précisément que possible les étoiles brillantes et restituer pour le reste une impression globale, à savoir ce fourmillement que chacun d'entre vous sait de quoi il ressort. Puis ce soir, j'ai contemplé la même portion du ciel à la FC100, muni d'un oculaire de grande focale : 40mm. C'est tout aussi splendide, peut-être plus beau même tant on embrasse une vaste partie de cet essaim d'étoiles. Voici donc ce que ça donne tout d'abord à la FC100, à un grossissement faible de 18X. Et voici NGC6603 présent comme une petite tâche floue au sein de Messier 24, en bas sur le dessin précédent, et observé à l'aide du C11 à près de 90X. J'ai pris plaisir ensuite à contempler Saturne à tout petit grossissement, celui permettant juste de deviner l'anneau : l'effet de perdition de cette géante gazeuse est alors surprenant : elle flotte, minuscule au beau milieu du cosmos riche en étoiles... Bon ciel à tous. gildas
  13. Mars du 7 Juillet au Mak127

    Belle photo ! Il me semble que la tempête masque un peu moins les détails...Espérons espérons !
  14. AZ-eq6 ou ioptron Cem60 ?

    Tu verras il faut un petit temps pour se familiariser, apprendre à la connaître. Reviens nous voir pour en parler. Les deux axes ne se serrent jamais à fond. Sinon ta monture va faire un drôle de bruit (déjà arrivé mais pas grave) et rester bloquée. Il faut visser complètement sans forcer et revenir d'un quart de tour même pas. A vérifier de temps en temps.