Gildas974

Membre
  • Compteur de contenus

    4 438
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Gildas974

  1. QUELQUES DESSINS DE CRATERES. Bonjour à tous, Voici quelques essais de dessins lunaires sur du papier canson noir : un premier dessin de cratère lors du premier quartier de lune. Ne m'en voulez pas, j'ai pris un cratère au hasard et je ne parviens même pas à retrouver le nom ! Puis un autre fait hier soir sous l'écrasante luminosité de la pleine lune : Kepler et Copernic. Plus d'ombre, plus de sensation de relief, mais le plaisir de rester seul à observer sous la lumière cendrée de notre satellite ! Bon ciel à vous !
  2. Gildas974

    Futur achat

    Je possède un C11 depuis (déjà !) 3 ans. Je ne m'en lasse pas. Un sacré gain en résolution par rapport à un instrument de 100mm. Les deux instruments (C11 et FC100) sont absolument complémentaires. Le C11 monte dans les tours disons pour résoudre les amas globulaires. Les planètes sont aussi de toute beauté au travers un C11. Les nébuleuses planétaires sont à leur tour des objets de prédilection pour un T280mm. Les galaxies commencent à parler ! Et que dire de la Lune à 800X (avec une optique bien réglé !) ! Une splendeur. Dans les trous de turbulence, Saturne à 450x, eh bien ça reste gravé dans l'esprit un moment ! La FC100 reste mon instrument préféré entre autres pour les amas ouverts, surtout le grand champ (ex la Rosette) que le C11 ne permet pas d'atteindre, le piqué évidemment imbattable de cet instrument de surcroit vite installé et bien plus léger cela va de soi que le C11.
  3. Gildas974

    Question

    MISE EN GARDE : comme tu m'as l'air débutant, je préfère le signaler : N'OBSERVE JAMAIS JAMAIS JAMAIS LE SOLEIL AVEC TON INSTRUMENT.
  4. Gildas974

    Question

    Ah oui, attention : tu dis voir une lumière blanche. Sois sûr d'avoir bien centré la lune car cette lumière blanche est peut-être juste le rayonnement lunaire aux alentours, auquel cas tu ne peux faire de mise au point !
  5. Gildas974

    Question

    Alors théoriquement c'est tout bon. Tu devrais, en tournant la molette indiquée au départ, voir le tube du porte oculaire coulisser en avant ou en arrière selon le sens d'actionnement de la molette. Et peu à peu l'image va devenir nette.
  6. Gildas974

    Question

    Pour le moment laisse tomber la barlow X2. L'oculaire 20mm pour ta lunette suffit amplement : mieux vaut avoir une image petite et fine, bien nette qu'une image trop grossie et mal définie. As-tu bien mis le renvoi coudé ? Si on l'oublie, parfois il est impossible d'obtenir la mise au point. Si c'est le cas, eh bien tout devrait bien fonctionner.
  7. Gildas974

    Question

    Faut que tu fasses la mise au point. Tu as une molette sous le porte oculaire que tu dois tourner jusqu'à avoir une image nette. Qu'as-tu plus précisément comme instrument ? Quel diamètre ? Quels oculaires ? PS : La lune en ce moment est pleine, ce n'est pas le meilleur moment pour l'observer car pas d'ombre pas de sensation de relief.
  8. Gildas974

    Question

    974...Ca sent la Réunion tout ça ! Peux-tu en dire un peu plus sur le problème que tu rencontres ?
  9. Gildas974

    Changement de pratique, vos avis

    Vendre une Tec 140mm...Honnêtement, comme les autres, je te conseillerais vivement de te rincer l'oeil à l'oculaire d'une pareille lunette ! Ca doit être bigrement intéressant !!!! Après c'est sûr, 140mm ne rivalisera que difficilement avec un 300mm ou encore plus évident avec un 400mm. Disons que leur usage peuvent être très complémentaire. Mais je réitère le conseil donné : vois déjà à quel point la TEC140 peut te satisfaire en visuel...
  10. Gildas974

    Une virée périlleuse au volcan....

    OBSERVATION DU LUNDI 11 MARS 2019 AU VOLCAN : DU COTE DES GEMEAUX... Bonjour à tous, Voici un petit compte rendu de ma virée au volcan faite hier soir non sans difficultés... Il est 16H00, et le ciel s'annonce très clément y compris au volcan. C'est le bon jour. Je me précipite (de trop? ) pour préparer tout le matos, et sans trop attendre je m'élance vers les hauteurs de l'île. J'y retrouve un compagnon de route avec qui j'inaugure la soirée par quelques clichés du soleil couchant... Puis vient le moment de monter tout le matériel. Et là.... catastrophe : Je constate avec dépit que j'ai oublié la raquette de commande sans laquelle la monture CEM60 est inutilisable même manuellement du fait de la trop grande fluidité de ses axes...Déjà en chemin je m'étais rendu compte d'un autre oubli moins fâcheux toutefois (quoique...) : la chaise et mon petit tabouret ! Bref, vous l'aurez compris, ça sentait bon la précipitation tout ça. Que voulez-vous ? Cela faisait plusieurs mois que je n'étais pas monté au volcan observer. Que faire ? Mon collègue me dit qu'il n 'est pas raisonnable de redescendre pour remonter ensuite ! Ai-je obéi ? Eh bien non, j'ai laissé le matériel sous son regard bienveillant, suis remonté dans ma voiture pour redescendre jusqu'à Saint Leu ! Bref, après avoir, je l'avoue un peu appuyé sur le champignon (mais pas trop tout de même les radars sont partout de nos jours !) . En chemin j'appelle mon collègue qui me dit ne pas en mener bien large du fait de la présence juste à côté de sa voiture d'une grosse vache en train de brouter l'herbe ! Fort heureusement, elle n'aura pas poussé la curiosité à approcher le télescope ! Me voici alors de retour sur le site après quasi 2 heures et demi de perdu, et après avoir en effet croisé en chemin un bovidé noir redescendant paisiblement la route... Ravi d'être enfin sur le terrain d'observation, un autre problème allait nous guetter : le tube est en effet recouvert de condensation et la lame de Schmidt est elle aussi quelque peu dans le brouillard....Précautionneusement, j'essuie le tout (hors de question, nom de ce que vous voulez, de me laisser abattre par Dame nature !) et enfin les observations peuvent commencer. Mais autant dire que ce ne sera pas la soirée du siècle. J'ai pu cependant faire un rapide mais très imprécis dessin de NGC 2158 magnifiquement résolu au C11 mais qui aurait pu l'être encore mieux sans le retour pugnace de la buée...De plus, ma collimation était un peu dans les choux....Voici quand même le résultat... Puis j'aborderai ma troisième cible juste à côté de Messier 35 : il s'agit du résidu d'une supernova : IC 443. Là aussi, la buée va mettre un frein terrible à ma motivation, à mon enthousiasme. Le téléscope est de plus en plus trempé. Mais je réussi tout de même à deviner comme un panache vaporeux à l'aide du filtre UHC. Mais je suis persuadé qu'on peut largement mieux faire... Propus fut aussi une autre cible prévue : mais la buée a eu alors raison de tout. L'heure tardive nous a alors invité à tout ranger. Mais cela m'a tout de même fait un grand bien de revoir ces paysages somptueux, ce soleil couchant et puis cette Voie Lactée si absorbante qu'on la considère alors comme notre chez soi.... Bon ciel à tous, gildas.
  11. Gildas974

    Sirius ok, mais Sirius B...

    Sirius A et B font partie désormais de ces objets que j'aime revisiter à chaque observation. Elle est fascinante cette étoile double surtout quand on imagine que Sirius B n'est pas plus grosse que la Terre ! Et la distance est grosso modo celle de Soleil-Uranus. C'est cela en fait qui captive !
  12. UN AMAS GLOBULAIRE DU CENTAURE ET UNE CELEBRE ETOILE DOUBLE DE LA VIERGE. Bonjour à tous, La Lune va se faire de moins en moins discrète à présent. Hier soir fut la dernière opportunité sans doute pour observer à des heures encore raisonnables le ciel profond. Ce fut cependant sans compter l'apparition de nuages venant du sud...Bigre, qu'il faut être patient parfois pour faire de l'astro. J'ai cependant pu dessiner une nouvelle fois un bel amas globulaire du Centaure : NGC 5286. Au T280mm il est très bien résolu, piqué de partout même sous un ciel de transparence moyenne. Une belle étoile à son bord le met en valeur ainsi qu'une belle géante rouge un peu plus loin. Puis j'ai eu juste le temps d'observer une célèbre étoile double de la Vierge, pour la énième fois me concernant : Porrima de la Vierge. La résolution est bien plus aisée qu'en 2008, année où je l'ai observée pour la première fois. Je me souviens du grossissement très fort que j'avais dû employer pour la séparer. A 200X, les deux composantes étaient quasiment collées... Voilà, à présent, place à la Lune.... Bon ciel à vous ! Gildas
  13. MESSIER 104 ET LES ANTENNES AU T280MM Bonjour à tous, En attendant, je l'espère, tout à l'heure, une veillée au volcan, voici deux dessins effectués vendredi au C11. Le premier, on ne la présente plus, mais c'est toujours un plaisir de la contempler, la célèbrissime galaxie du Sombrero. Le ciel était franchement bien transparent car je ne m'attendais pas à une telle résolution depuis le littoral. Je verrai là haut si le rendu est aussi bon ! Ce qui fascine c'est ce noyau central si bien marqué et qui témoigne de la présence ténébreuse d'un énorme trou noir...La bande sombre quant à elle est tout bonnement sublime... Autre dessin, moins spectaculaire certes, celui des deux galaxies surnommées les antennes...Les deux structures centrales sont bien visibles avec même des zones plus contrastées que d'autres, mais rien de rien pour ce qui est des antennes.... Voilà, une petite veillée bien loin de notre système solaire. Je crois les doigts pour ce soir ! J'ignore encore ce que j'observerai. Pour l'instant, c'est la météo qu'il faut surveiller ! gildas
  14. Gildas974

    Que vaut les montures "ioptron" vs "skywatcher"

    Bonjour, J'ai la CEM60 mais je ne l'utilise qu'en visuel avec le C11 et de la photographie planétaire. Pas eu donc l'occasion de la tester pour du ciel profond en photographie. Ce que je peux dire : c'est une monture qui jusqu'à présent fonctionne très très bien, se fait oublier à l'usage d'une soirée. Aucun backlash ce qui est fort appréciable pour celui qui veut faire de la photo. On allume, on aligne trois étoiles et hop, roulez jeunesse. Bref, rien à dire de négatif quant à mon usage personnel. Elle supporte très bien le C11 mais j'aurais quelques réserves sur l'emploi du même téléscope sur cette monture pour de la photo ciel profond. En revanche pour une lunette comme la FC100mm, c'est sans hésitation, si un jour je m'y mets. Autre atout de cette monture : son silence de fonctionnement. Plus silencieux que ça, je doute qu'il y ait. Et ce n'est pour moi pas négligeable du tout; J'avoue que lors d'une séance, j'aime le calme, le silence profond du monde nocturne et faut admettre qu'une monture qui à chaque pointage vous réveille tout le voisinage, c'est pas spécialement bien agréable. Elle est relativement légère par ailleurs. Pour ce qui est des 27Kg de charge possible : franchement, j'y crois difficilement. Je m'imagine mal y mettre un C14 par exemple. Après, je me trompe peut-être. Pour moi 18/20kg serait le grand grand maximum. Bilan très très positif donc pour cette monture. Je la recommanderai sans hésitation et un signe qui ne trompe pas : je n'y pense plus lorsque j'observe.
  15. Nagler reste pour moi la marque prestige des oculaires. Si je ne devais qu'en garder un parmi toute ma gamme, ce serait le 13mm. Il convient tout autant à la lunette qu'au C11.
  16. Gildas974

    Sirius ok, mais Sirius B...

    Voici donc le dessin effectué hier soir avec pourtant une Lune déjà bien lumineuse...
  17. Gildas974

    Sirius ok, mais Sirius B...

    Dédoublé ce soir à 164X au C11. Je ferai un dessin pour aider au repérage précis de ce compagnon. A 115X ce fut très très difficile... Cette étoile double est fascinante...Je suis resté rivé à l'oculaire de longues minutes...
  18. Gildas974

    Une virée près du Lion au T280mm

    QUELQUES JOYAUX DU LION ET OMEGA DU CENTAURE Bonjour à tous, Faute d'une météo stable, j'ai décliné mon souhait d'aller au volcan. Des nuages d'altitude visibles depuis les webcam...Inutile donc de faire la route pour rien. C'est donc tout près de chez moi que j'ai sorti le T280mm pour faire une belle virée tout d'abord dans la constellation du Lion et finir en apothéose vers le grandiose, le sublime Oméga du Centaure. Promenons-nous dans la constellation du Lion. J'ai commencé en douceur si j'ose dire : une célèbre double du Lion, Algiéba et sa magnifique couleur dorée...Beaucoup de turbulence en vérité, mais le dédoublement est aisé. Son compagnon est légèrement plus clair, entre le blanc et le jaune. Vraiment splendide...A voir et à revoir sans modération ! Puis je me suis aventuré vers de lointaines galaxies : tout d'abord Messier 105 accompagné de NGC 3384 et NGC 3389. Messier 105 affiche une magnitude 9,3. Les deux autres sont plus faibles : 10,4 et 11 points de magnitude. Voici un autre couple de galaxies du Lion : NGC 3226 et NGC 3227. Cette dernière serait de magnitude 11 tandis que l'autre n'afficherait que 12,3. C'est un couple très serré de galaxies. Je me suis attardé ensuite auprès de Messier 65 : On notera une toute petite étoile située en vérité en surimpression de M65. Plongeons vers le ciel austral... Les minutes défilent et ce malgré les conditions de transparence moyenne des bas...Je termine ma contemplation par du lourd : Oméga du Centaure. J'ai tenté de le dessiner à 70X. Petit grossissement afin de ne pas trop plonger dans cette ruche. La tâche fut déjà assez complexe. Inutile de retranscrire une par une les étoiles ! C'est une impression globale qu'il s'agit de rendre. Imaginez juste le monstre à plus de 200X.... Bon ciel à tous et bon week end avec un peu d'avance.... gildas
  19. Gildas974

    Une virée près du Lion au T280mm

    Merci Pev77 pour ce commentaire ! Je me souviens de cette conversation effectivement. M66 est encore plus belle et révèle bien en effet un semblant de bras au C11. L'observation fut faite au volcan...
  20. Gildas974

    Une virée périlleuse au volcan....

    Ah oui, désolé, j'ai oublié de préciser pour ceux qui me suivent peu ou prou : c'est celui de la Réunion. Mon lieu de vie figure d'ailleurs sous mon nom....il y a peut-être un puy de Sancy à l'ile de la Réunion cela dit ? 😊
  21. Gildas974

    L'objet du mois de Mai 2010 : M 104 (la galaxie du Sombrero)

    Je fais remonter ce post en ajoutant un nouveau dessin de M104, histoire d'alimenter le sujet lancé par Kiwi il y a 9 ans
  22. Gildas974

    Ciel d'hiver, tu me remplis!

    J'aime beaucoup ces photos ! Bravo ! Le paysage savoyard est vraiment splendide.
  23. Gildas974

    Sirius ok, mais Sirius B...

    Ce qui est passionnant aussi au sujet de ce couple, c'est d'imaginer que sirius B est de la taille de la Terre, et que la distance entre A et B est en moyenne de 3 milliards de km, soit une représentation à l'oculaire d'une distance Soleil-Uranus à près de 8 années lumière...
  24. Gildas974

    Sirius ok, mais Sirius B...

    Superbe dessin avec tous les reflets qui vont avec ! Difficile ce compagnon, mais c'est bien plus aisé qu'il y a quelques années. Au T280mm, depuis l'ile de la Réunion, par ciel stable très stable, et une Sirius au zénith, voici ce que ça donnait l'an dernier. Le dédoublement est devenu chose simple mais il faut que toutes les conditions soient réunies... Peut-être Sirius B est-il masqué par l'un des reflets dûs à l'araignée du secondaire ?
  25. Gildas974

    Une virée près du Lion au T280mm

    Merci beaucoup pour vos messages ! Bon, j'espère une veillée au volcan mercredi !