Jump to content

krotdebouk

Membre
  • Posts

    2,537
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

2 Followers

A propos

  • Résidence
    1,057e-12 année lumière ouest de Lyon, Bortle 6
  • Intérêts
    Astro & 3D
  • Occupation
    astro, 3D, bricolo
  • Matériel
    Esprit 80, RC8, C11XLT
    Lunt 60, Mod Lunt 50 sur 100/700
    2600MM-Pro + Astronomik CLS, RVB Deep Sky et SHO 6nm
    290MM, 174MM + Astronomik LRVB type 2c
    462MC - ADC
    HEQ5, AZ-EQ6
  • Site Web

Recent Profile Visitors

7,017 profile views

krotdebouk's Achievements

  1. J'en connais un autre Défiltré ou pas l'APN ? Elle est superbe !
  2. Deux pater et trois ave, ou équivalent évidemment..
  3. C'est exactement ça mais tu peux commencer par des cibles qui n'ont pas besoin de défiltrage, Iris par exemple. Mais en ce moment et vu tes 750 mm de focale, c'est plutôt les nébuleuses qui sont intéressantes et en nombre donc défiltrage.. En tous cas pour l'astrophoto CP, bon choix de setup, un très joli jouet !
  4. Il n'y a qu'en planétaire/lunaire/solaire que tu peux autoguider et imager avec la même caméra. Le logiciel qui sert au suivi utilise les images qui sont prises. En planétaire/lunaire/solaire on a des images a une cadence très élevée, plusieurs dizaines par seconde et donc de quoi alimenter la partie autoguidage de Firecapture par exemple. Par contre en ciel profond longues poses, l'image arrive au bout d'un temps beaucoup trop long pour pouvoir faire de l'autoguidage sur quelques secondes. On utilise donc une deuxième caméra sur une petite lunette en parallèle de l'instrument principal (par exemple) pour gérer cette partie. Ce genre de montage : Qu'est ce que tu comptes faire avec ton matériel ?
  5. Pour diminuer les imperfections du suivi de la monture qui causent une dérive. C'est utilisé le plus souvent en astrophoto du ciel profond car les poses sont longues. Quand ça dérive on le remarque sur les étoiles qui sont allongées dans le sens de la dérive. Si les étoiles sont allongés, l'objet photographié est forcément flou.. En planétaire, lunaire et solaire, ça permet de conserver la planète, le cratère, une tâche ou une protubérance au centre du capteur. Dans ce cas d'ailleurs, il n'y a pas besoin d'une deuxième caméra. Ce n'est pas une obligation dans ces domaines, une bonne mise en station suffit bien souvent. C'est utile pour moi quand je fais des animations sur plusieurs heures.
  6. Alors si tu fais des poses au même ISO, même température, même durée, pas besoin de refaire les darks ni les offsets. Par contre, comme tu modifies le train optique, il faudra refaire tes flats. Côté prétraitement, je stacke tout le paquet d'images prétraitées à condition qu'elles soient d'une qualité à peu près équivalente. Une belle série + une série merdique = une image merdique. J'utilise Pix mais je ne vois pas en quoi ça serait différent avec Siril.
  7. Qu'est ce qui se cache derrière ce que tu appelles dofs, Darks, Offsets et Flats ? Tu images avec quoi, APN/caméra couleur et filtres ou caméra mono + filtres ? Tu démontes le matériel entre les deux nuits, notamment l'APN/caméra de l'instrument ?
  8. Avec une caméra, on ne va pas parler de grossissement mais d'échantillonnage, l'angle que voit un pixel de ton capteur (ech = 206 x taille du pixel (µm) / focale de l'instrument) et de champ (fonction de la taille du capteur et de la focale donc de l'échantillonnage et du nombre de pixels). Le câble ST4 se connecte d'un côté à la caméra et de l'autre à la monture quand elle en est équipée, ce qui ne semble pas être le cas de l'AZ-GTI. De toutes façons, l'autoguidage se fait grâce à un logiciel (PHD2 le plus souvent) et les images qu'il utilise ne sont pas celles que tu captures pour l'astrophoto. L'autoguidage utilise des images prises toutes les 2 ou 3 secondes environ et celles qui vont te servir pour créer ton image "astrophoto" est généralement le résultat de poses plus longues, 1 minute ou beaucoup plus. Conséquence, ça se termine avec deux caméras, une pour guider et l'autre pour l'image principale..
  9. @Manny1977 En vrac ce qui m'a plu : L'autofocus qui me sort une vraie V curve en un coup plutôt qu'une W curve ou une M curve ou une %µ§ curve... L'assistant de cadrage intégré avec la définition des panneaux de mosaïque (mon post juste au dessus). Un clic et ça devient une séquence d'acquisition. Tu peux la modifier même si elle est en cours, c'est à dire diminuer ou augmenter le nombre de poses. La possibilité d'organiser les "pavés" de fonctions comme tu as envie. La simulation de vue 3D du setup. J'ai eu un peu de mal au début avec l'ergonomie mais une fois compris c'est top ! Edit : la V curve a un petit saut en bas et l'explication est que ça a été fait sur le OIII à 5" de pose unitaire et en plein vent... Une séquence avec tout ce que tu veux y faire (MAP, flip, fin de séquence ...etc). Une fois tout renseigné, tu cliques en bas à droite, tu surveilles 2 ou 3 poses et dodo !
  10. @archange34 Merci pour ton passage, commentaire et suggestion de mosaïque ! Ca donne effectivement un champ fort sympathique et très proche de ce que tu as (bien) fait. Je viens tout juste de passer d'APT à NINA et faire une mosaïque était au programme, ça a l'air tellement simple à préparer. Coup de bol avec mon cadrage actuel, la petite nébuleuse sera de la partie sur le prochain panneau. Je redoute quand même un peu la suite avec Pix.. A bientôt
  11. @julienESP Merci pour ta super critique-conseils Mon dilemme est bien là, perdre sur les nébulosités qui font l'intérêt de ce champ (le mien du moins) au profit d'un ciel plus sombre et d'une image plus contrastée. Pigé pour le réglage avec "histogramm transformation". J'utilisais plutôt CurvesTransformation avec une courbe en S mais c'est moins précis. Damned, démasqué avec l'option 2, straless/starnet2. Les étoiles sont un assemblage des 3 starmask SHO + un petit flouttage pour leur donner un contour pas trop tranché puis réinjectées à 90% sur l'images starless couleur finale. A 100% je les trouvais trop grosses et j'avais la flemme de passer du temps sur une réduction avec le process MorphologicalTransformation... Il me reste une dominante verte à affiner avec SCNR, le rendu au tirage papier ne m'a pas plu sur la tulipe. La pluie étant de retour, je vais reprendre ça tranquillement à la bonne étape et en suivant tes conseils. Merci Julien
  12. Je suppose que la roulette au niveau d'un pied est unique et folle (elle peut tourner autour de son axe vertical) ? Quand tu va soulever un pied, les deux autres roulettes vont se mettre en dans une position qui sera tout sauf celle qui va dans le sens de la trajectoire. Et si ton chariot hachuré n'a pas de possibilité de réglage sur la distance entre roulettes, tu vas t'agacer pour que le trépied tombe pile poil aux 3 emplacements prévus. J'ai eu ce genre de chariot offert avec une monture achetée d'occase. Il avait été dimensionné avec les pieds sortis d'une certaine distance qui n'avait pas été repérée par le vendeur. Qu'est ce que j'ai pu me faire chi** pour poser le trépied dessus et de niveau... Quand à la manip pour passer au dessus du rail de baie vitrée, c'est mon explication du début. C'est pas mal sur du plat ou avec le double plan incliné. Il repose en paix à la déchetterie, benne métaux..
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.