Jump to content

Newton

Membre
  • Content Count

    21,214
  • Joined

  • Last visited

About Newton

  • Rank
    ENArque du forum
  • Birthday 10/03/1972

A propos

  • Résidence
    Français exilé à Leuze (Belgique)
  • Intérêts
    Tennis, Karaté, Informatique, Guitare
  • Occupation
    Manager en Télécom
  • Matériel
    Monture orion svp, tube 200/900 Orion optics L/8 et, Dobson 300/1500, lunette achro 80/400 sur EQ1 de table et ETX70 pour le fun, oculaires Antares W70 19mm, Plössl GSO 4mm, Plössl Orion 12.5
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à toutes et à tous Le choix du premier instrument d’astronomie est souvent une étape difficile : quel type d’instrument, quelle formule optique, photo ou visuel, quel budget, etc… A cette étape vient ensuite s’ajouter une question récurrente : quels accessoires prendre en plus pour observer ? Cet article apporte des éléments de réponses à cette question. https://1drv.ms/u/s!AqwChwwyH2y1nxJYvgmKsfe-nFOh Il part de l'hypothèse ": la taille et qualité de l’instrument ne peuvent pas changer (ou à prix fort en ce qui concerne la qualité...), autant mettre le maximum tout de suite." Commentaires bienvenus pour l'amélioration du document
  2. Bonjour à toutes et à tous La magnitude, la magnitude surfacique, les formules de grossissement, de champ, de pouvoir séparateur, la résolution... combien de termes utilisés par nous, les astrams, qui déboussolent le débutant. Afin de les aider dans leur quête du savoir, voici un article intitulé: Les formules importantes pour l'observation avec un instrument d'astronomie On y trouve les formules, bien sur, mais surtout des explications permettant de les comprendre et de bien les utiliser. Dans le fichier fourni sur le lien ci dessous se trouve aussi un outil excel permettant d'utiliser les formules de l'article à son propre instrument. Bonne lecture et bon amusement Tout commentaire pour améliorer l'article est le bienvenu. Le lien: <<<<< cliquez ici: https://1drv.ms/u/s!AqwChwwyH2y1nxBcaDKTGZrOIMAV >>>>> Pour info, le sommaire: 1 Notions de dimensions angulaires en observation 1.1 La théorie 1.2 La pratique 1.3 Une planète, c’est grand comment dans un télescope ? 2 Caractéristiques des instruments astronomiques 2.1 Le "tube" 2.1.1 Le diamètre de l’instrument 2.1.2 La focale de l’instrument 2.1.3 Le rapport Focale/Diamètre : F/D 2.1.4 Le diamètre du porte oculaire 2.1.5 L’obstruction 2.2 L’oculaire 2.2.1 Qu’est-ce qu’un oculaire 2.2.2 N’oubliez pas la mise au point ! 2.2.3 La focale de l’oculaire et le grossissement obtenu 2.2.4 Le champ apparent de l’oculaire et le champ réel 2.2.5 La pupille de sortie 2.2.6 La lentille de sortie d’un oculaire 2.2.7 Le tirage d’anneau ou eye relief d’un oculaire 2.3 La lentille de barlow 3 Les magnitudes 3.1 Magnitude apparente (ou magnitude) 3.2 Magnitude absolue 3.3 Magnitude surfacique 4 Les limites d’un instrument 4.1 Grossissement maximal 4.2 Grossissement résolvant 4.3 Grossissement équipupillaire 4.4 Les limites en magnitude 4.5 Clarté de l’instrument 4.6 Le pouvoir séparateur 4.7 Résolution de l’instrument 4.8 Résumé sur les limites 5 Résumé des formules utilisées
  3. Attention ! L'observation du soleil est TRES DANGEUREUSE et ne peut se faire qu'avec un équipement spécialisé et suivant une méthode bien définie. N'utilisez surtout pas les soit disant filtres solaires fournis avec les télescopes, vous courriez un très gros risque. Ne faites ce genre d'observation qu'en présence de personnes expérimentées dans l'observation solaire et connaissant ce matériel et ces méthodes. Le site "Soho" permet de voir à quoi ressemble le soleil en ce moment. Vous pouvez le consultez là, l'heure affichée étant en TU: http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/realtime/realtime-update.html Pour connaître l'heure sur votre montre, si vous êtes en France, ajoutez 1 heure en hiver et 2 heures en été à la valeur TU. Les mises à jour sont régulières mais pas en temps réel. Les phénomènes visibles sont dépendants de l'activité du soleil et suivent des cycles de 11 ans. 2008 fut une année très pauvre ! En lumière blanche, ça donne A 304 Angstrom
  4. Saluto ! J'ai remarqué que les NEwton de skywalker avaient des types de miroir différents: - 114/900 sphérique F/D: 7.9 - 130/900 sphérique F/D: 6.9 - 130/650 parabolique F/D: 5 - 150/1200 parabolique F/D: 8 J'ai aussi vu que plus le F/D était petit, plus le miroir parabolique était nécessaire. Mais pourquoi ? Quelqu'un a un site sur ça ? (J'ai vaguement entendu parler de landa/4, et que le but était de ramener tous les rayons vers un point unique, mais justement, je comprends pas pourquoi c'est pas une sphère qui fait ça...) En fait, je me pose la question parce que j'hésite entre un skywatcher 130/900 et un 150/1200. Il y a quand même une différence de prix peu négligeable (même en allemagne...) entre le 130 et le 150 et je me demande si les 100€ vont vraiment m'apporter une réelle qualité en plus. Donc, voici mes 3 questions: 1) Voir plus haut (à propos de l'explication mathématique sphérique/parabolique 2) Le 130/900 n'est il pas à la limite ? Ne devrait il pas avoir un parabolique ? 3) passer en 150/1200 parabolique, quels réels avantages y a t il ? (luminosité, détails, influence du parabolique...). parce que sur papier, le pouvoir séparateur du 130 et du 150 sont très proches (0.9'' et 0.8''). Et puis à la limite, si quelqu'un à 100€ à me filer... il n'a même pas besoin de répondre à mon post Bonne nuit
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.