Alien

Membre
  • Content Count

    2,405
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Alien

  • Rank
    Membre
  • Birthday July 4

A propos

  • Résidence
    Europe
  • Matériel
    Consultable sur Astrobin

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Hello, j’espère que vous allez bien. Hier j'ai pu sortir le matos ! Suite à la récente réception de ma bague, il s’agissait principalement de vérifier que le montage était viable et que les différents calculs de BF étaient justes. Bon, évidemment ça n’a pas été simple du tout ! J’ai littéralement passé 4h dans le froid afin de trouver la bonne combinaison de bagues pour obtenir le point sur la camera principale et la caméra de guidage. Tout a été très compliqué d’autant plus qu’il y avait du vent et il faisait froid. Bref, j’ai finalement trouvé où était mon problème. Il s’agissait d’un petit contre-écrou qui me salopait tous les calculs ! Une fois retiré, tout a très bien été. J’ai donc pu faire les premiers tests de guidage avec l’ONAG. La mise au point est délicate et il est intéressant de constater que la forme de l’étoile n’est pas la même en in-focus qu’en out-focus. C’est d’ailleurs ce principe qui est utilisé pour faire la map automatique durant toute la nuit. Autrement, le guidage va bien à 1650mm de focale (merci l’AP). A cause de mes ennuis de BF, je n’ai pas eu le temps de soigner la collimation. J’ai juste pu aligner le secondaire grâce au microscope taka. Cependant, sur les images ci-dessous, je trouve que les étoiles ont une bonne tête. L’étoile à 400% ne montre pas de défaut majeur. Les étapes suivantes seront de faire une collimation correcte, installer et apprendre à utiliser le logiciel SkyGuard (pour faire la map auto et le guidage full-frame). Voilà, je vous laisse avec deux petites brutes. La première est NGC 6058 en 600 secondes avec le filtre h-alpha. On distingue déjà quelques structures internes dans cette mignonne nébuleuse planétaire. La seconde image est M51, en 300 secondes en L. Vous noterez que je suis à un échantillonnage monstrueux de 0.46”/pixel. Visiblement ça passe pas mal sur mon ciel 😀 Je suis très content de renouer avec les photos en longue focale. Voilà, c’est tout pour moi, merci de m’avoir lu en entier ! NGC 6058 (1x600 sec) M51 1x300 Une étoile cropée à 400% Finalement une vue d'ensemble:
  2. Alien

    Oh une tâche !!

    Ça donne envie de se procurer un HaT ! Superbe image bravo !
  3. Alien

    Notifications par mail absentes

    Pareil ici
  4. Alien

    M63 en presque 20h avec la fsq-85

    Bonjour, Merci à toi ! Où as-tu vu que je venais du Puy-de-Dôme ? J'ai pris cette photo en Suisse Merci beaucoup ! Merci infiniment Merci Sauveur, c'est très gentil Oui c'est possible mais disons que les 450 mm de focale aide, je ne tenterai pas l'expérience avec un C11 ! Merci pour ton message !! Je profite de vous montrer la couche L qui est sympa
  5. Bonjour à tous, J’espère que vous passez un bon weekend ! De mon côté j’ai eu le temps de finaliser le traitement du deuxième objet dont je vous avais parlé. Il s’agit de M63, qui est une belle petite galaxie. Ma lunette n’est pas du tout adaptée à ce genre d’objet mais comme je n’avais plus de nébuleuse à ma portée, j’ai voulu pousser ma petite taka dans ses retranchements. Au final, le résultat n’est pas si mauvais, du moins bien meilleur que ce que j’avais imaginé. Cette image clos la période de tests de ma nouvelle monture. Je pense la maîtriser correctement en sachant que cette image a été faite sans autoguidage. Je suis plutôt content du résultat. J’ai passablement bataillé pour obtenir ces couleurs. En effet, les variations sont très importantes au sein même de la galaxie. J’ai pris une image de référence pour éviter de tomber dans le farfelu. Ici, il me semble que l’équilibre est assez bon, même si c’est toujours perfectible. Vous noterez que la galaxie semble être entourée d’un halo brillant, étrange et sublime ! Le matériel utilisé est comme toujours disponible sur astrobin. La couche de luminance totalise 16h de poses et la couche RGB fait au total 3h. J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi lien full et matos: http://www.astrobin.com/394811/
  6. Alien

    M42 en 19h

    Merci à vous deux ! Très heureux que vous aimiez
  7. Alien

    M42 en 19h

    Bonjour, Je suis heureux de vous présenter enfin une nouvelle photo du ciel profond. Il faut dire qu’entre le temps globalement catastrophique et les changements dans mon Setup, la productivité a chuté dramatiquement. Enfin bon, aujourd’hui je peux vous proposer une nouvelle photo et dans peu de temps il y en aura une autre. Il y a des objets célestes qui sont de grands classiques, connus de tous et finalement un peu rébarbatifs. Je tente toujours d’avoir une part d’originalité dans le choix de mes cibles. Cette fois j’étais embêté car il y allait avoir 3 semaines de beau temps et je n’avais pas d’autoguidage. En effet, la bague dont j’ai besoin n’arrivera pas avant fin mars. J’étais donc à la recherche d’une cible lumineuse qui ne demandait pas des temps de pose unitaire trop longs. L’évidence s’est présentée d’elle-même: M42 ! C’est un classique de chez classique chez les astrophotographes. Tout le monde y passe et je suis content d’avoir ma propre version de cette somptueuse nébuleuse quasiment visible à l’oeil nu sous un ciel d’exception. Le défi de cette nébuleuse est double. Premièrement, il faut gérer la luminosité très importante du coeur, et deuxièmement, il faut poser suffisamment pour être capable de sortir les poussières environnantes qui sont finalement assez discrètes. J’ai donc choisi des poses de 120 secondes et j’en ai fait… 460 ! Autrement dit, presque 16h en H-alpha. À cela, j’ai ajouté 3h en RVB afin de colorer cette beauté de la nature. Je pensais devoir faire deux types de poses afin de faire un assemblage HDR (High Dynamic Range) pour décramer le coeur. Finalement, grâce au capteur ccd qui possède une grande plage dynamique de base, je n’ai pas eu à faire ça. Grâce au process HDR de pixinsight j’ai pu très facilement récupérer le coeur de M42. C’est un gain de temps non négligeable. L’avantage d’avoir posé autant est que j’ai pu sacrément tirer sur les courbes mettant de fait en exergue beaucoup de poussières interstellaires environnantes. Bon l’image n’est pas parfaite, loin s’en faut. La couche bleue est moche. En effet, lors de l’acquisition j’ai eu des FWHM très moyennes. Il en résulte quelques halos disgracieux sur les grosses étoiles. Bon, c’est pas un drame mais c’est dommage. En termes de traitement, j’ai premièrement travaillé sur la couche Ha qui est à mon goût superbe. J’ai appliqué l’algorithme de débruitage TGVDenoise qui est très puissant. Après cela, j’ai assemblé ma couche RVB qui a aussi eu droit à un léger débruitage. Suite à cela, j’ai appliqué le script AIP d’assemblage HaRVB. Avec cette image, j’ai été faire des modifications colorimétriques sur photoshop. Finalement j’ai réincorporé la couche Ha avec le Script LRGB afin de refaire sortir les détails de la couche Ha. Et le résultat est ce que vous avez sous les yeux. Bon, je crois que j’ai suffisamment causé comme toujours. Si vous avez tout lu bravo et merci ! Les détails techniques et le matériel se trouvent sur Astrobin tout comme la full J’espère que cette image vous plaît. Si vous avez des questions n’hésitez pas ! Lien astrobin: http://www.astrobin.com/393814/
  8. Merci à tous pour vos messages très gentils. Je suis touché ! haha je note !
  9. Salut ! Le beau temps m’a laissé l’opportunité de capturer une sublime rencontre entre la comète du moment C/2018 Y1 et la petite galaxie NGC2903. La vidéo se compose de 300 images de 30 secondes chacune en bin2. La comète est assez lumineuse mais la queue d’ions se distingue assez peu. Il faudrait pouvoir poser plus longtemps mais le problème c’est qu’elle est très rapide ! Il fallait donc trouver un compromis afin de détecter le plus de détails possible et ne pas avoir un noyau cométaire allongé. Concernant le traitement, j’avoue en avoir bavé. Le principal souci ayant été la variation des niveaux du fond de ciel. En effet, la comète n’était pas bien loin de lune. Je me suis donc retrouvé avec un fond de ciel très clair en début de prise et très foncé en fin de prise. Autrement dit, j’ai du faire la montée d’histogramme image par image. Je vous raconte même pas la partie de plaisir… J’ai utilisé le matériel habituel (disponible dans la description de la vidéo). Je précise que je n’ai toujours pas de guidage. Vous noterez que le suivi est plutôt excellent sur 3 heures ! J’ai eu énormément de plaisir à suivre cette rencontre en live. Il faut dire que cette comète, découverte le 20 décembre 2018 par M.Iwamoto, est très esthétique. Petite détail intéressant, elle a un période de 1371 années. Autrement dit, rendez-vous en 3390 pour une autre vidéo ! Voilà, j’espère que ce petit timelapse vous plaira. Il y a passablement de bruit mais la lune a vraiment posé beaucoup de soucis. A bientôt !
  10. Alien

    38P/Stephan-Oterma

    Hello ! Merci beaucoup pour ton passage ! Je suis justement sur Iwamoto 😉 Merci heureux qu'elle te plaise
  11. Alien

    38P/Stephan-Oterma

    Hello , Hier soir, j’ai eu l’occasion de faire quelques tests. Toutes les connexions se font sans problèmes et le pilotage de la monture est optimal. En revanche, PRISM a décidé de me faire chi**. Impossible de faire un pointage correct alors qu’avec SGP ça marchait parfaitement. Je me réjouis de virer ce programme qui est plein de bonnes volontés mais qui pose trop de problèmes. Comme je vous en ai parlé hier, je n’ai pas la bague nécéssaire pour utiliser l’autoguidage donc j’ai testé la monture sans aucun guidage. Je suis monté jusqu’à 300 secondes en ayant une élongation de 16%. C’est honorable mais il est clair que pour poser plus, l’autoguidage est indispensable ! Après avoir testé différentes cibles pour vérifier la qualité du pointage (qui est excellent), j’ai décidé d’imager une petite comète. J’ai choisi la comète 38P/Stephan-Oterma. J’ai lancé une séquence de 120 poses de 120 secondes en Bin 2. La comète est idéalement située au zenith vers minuit. A la base, je voulais faire un timelapse pour mettre en évidence son déplacement mais en fait, elle bouge très très peu. De plus, un obstacle a gâché 80 % des photos. Donc au final, je n’ai que 15 poses de 120 secondes exploitables. Insuffisant pour en faire un petit film, j’ai décidé de les stacker pour obtenir plus de signal sur la coma. Grâce au fait que la comète soit quasiment immobile, l’alignement et la compilation se sont déroulés sans problèmes. Il y a donc 30 minutes sur cette image somme toute très modeste. Le bin 2 (assemblage de 4 pixels pour n’en former qu’un), permet une sacré sensibilité. J’obtiens des pixels résultants de 7.4 microns ! En revanche certaines petites étoiles sont carrées du coup… Peu importe, c’est une image « bonus ». Par contre, je dois avouer que je commence à aimer énormément imager les comètes. Il me faudrait une focale plus importante par contre … Enfin bref, on verra ! J’espère que l’image vous plaira, les détails techniques sont sur Astrobin http://www.astrobin.com/390607/
  12. Oui superbe photo ! Cette TSA est faite pour les galaxies !
  13. Les deux systèmes marcheront très bien ! Ça va sensiblement améliorer la qualité du suivi. Tiens nous au courant 🙂