Jump to content

Alien

Membre
  • Content Count

    2,418
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Alien

  • Rank
    Membre
  • Birthday July 4

A propos

  • Résidence
    Europe
  • Matériel
    Consultable sur Astrobin

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Il me semble qu’Astrophysics recommande de mettre plus de contrepoids plus haut sur la barre. Donc je pense que ça s’applique à n’importe quelle monture
  2. VD ! D’où le fait que tu précises que tu n’es pas parfait hahaha
  3. Salut compatriote !
  4. Très intéressant comme résultat, j’hésite à me prendre une 183 mono également. Mais bon, j’ai peur d’abandonner ma ccd qui me donne de chouettes images bravo en tout cas !
  5. Merci à vous deux d'êtres passés ! Heureux qu'elle vous plaise.
  6. Bonjour à tous, Je suis très content de pouvoir écrire ces quelques mots après une longue période de disette astronomique. La météo nous martyrise, décidemment … J’ai eu l’occasion de profiter de trois nuits de beau temps. Ces nuits étaient parfaites pour fignoler les réglages de mon nouveau setup longue focale. Il s’agissait principalement de valider l’utilisation de SkySurveyor, le logiciel de guidage full frame et de focus automatique développé par David Lindemann. Ce logiciel est couplé avec le focuser Optec et l’ONAG. La combinaison de ces éléments permet au logiciel de surveiller et corriger la mise au point durant toute la nuit y compris si les conditions du ciel changent. De plus, le guidage extrêmement efficace, en full frame, permet d’obtenir des étoiles parfaitement rondes sur des poses de 600 secondes à 1600mm de focale. Il faut dire que ce logiciel est d’une rare simplicité d’utilisation. On le lance et c’est terminé. C’est un immense bond en avant dans l’utilisation de mon matériel. Je ne peux que vous conseiller de vous renseigner, de plus David est très sympa et disponible pour les questions ! J’ai donc décidé de pointer mon tube sur la très connue M57. Probablement l’une des nébuleuses les plus célèbres du ciel d’été, elle a pour moi une importance toute particulière. En effet, lorsque j’ai acquis mon tout premier télescope il y a de ça bientôt 10 ans, c’est la première nébuleuse que j’ai pu observer de mes propres yeux. Un moment gravé à tout jamais ! J’étais donc très motivé à imager cet objet qui, mine de rien, est assez minuscule. Bon, il s’agit d’une nébuleuse planétaire donc c’est sûr que ce n’est pas très gros. Le premier souci que j’ai rencontré, car il y en a toujours, c’est que comme je l’ai dit en haut, c’est une nébuleuse d’été. Comme nous ne sommes pas en été, elle est assez basse en début de nuit. Je pense que ça a passablement impacté la qualité de mes images qui auraient pu être meilleures. Enfin, peu importe, j’étais content de pouvoir ajouter M57 à mon tableau de chasse. Cette nébuleuse est assez particulière. On la connait comme un petit anneau coloré mais si l’on s’y attarde un peu plus, notamment en h-alpha, on découvre qu’elle est entourée de corolles de gaz. Je trouve que ça lui donne un style très particulier. Elle est assurément magnifique, vous en conviendrez. Dans le champ l’on retrouve aussi IC1269, discrète galaxie qui se révèle très esthétique. Cette galaxie, de type SBc selon la classification de Hubble, n’a pu être révélée dans l’image qu’avec l’ajout d’une couche de luminance. C’est une couche que je n’avais pas prévu de faire à la base. En effet, mon objectif initial était de faire une composition HaRGB. Cependant, lorsque j’ai fait quelques tests de traitement j’ai trouvé mon fond de ciel très pauvre … C’était une image fade. Alors j’ai rajouté une couche de luminance. Elle a eu pour effet d’allumer le fond de ciel et de révéler IC1269. Le traitement de cette photo s’est plutôt bien passé à l’exception de la calibration des brutes. J’ai eu un souci sur les offsets car, et maintenant je ne ferai plus l’erreur, j’ai fait les offsets à 20 degrés à la place de les faire à -20 degrés. Erreur. J’ai sinon pu sans autre effectuer le prétraitement en utilisant les excellentes fiches de Jean-Baptise Auroux. Si tu passes par-là, bravo pour ton site, vraiment ! Tu m’as réconcilié avec le prétraitement. Le traitement à proprement parler s’est décomposé de la façon suivante : 1) Assemblage des couches RGB pour créer la couleur 2) Assemblage HaRVB avec le script de l’AIP 3) Incorporation de la couche L sur Photoshop en deux itérations 30/70 (Technique de Valentin Cohas) 4) Accentuation des détails avec la technique APF-R (d’une rare efficacité) 5) Courbes et niveaux sur PS Et vous avez le résultat sous les yeux. Je pense avoir à peu près tout dit. Je ne sais pas pourquoi je termine toujours par écrire autant. Si vous m’avez lu en entier, je ne peux que vous féliciter et vous remercier. Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! A bientôt full: http://www.astrobin.com/408880/
  7. Sacré ambiance, bravo pour ces belles images !
  8. Merci à vous deux ! J'ai repris le pré-traitement grâce aux conseils du fofo d'en face et j'avais un problème au niveau de la calibration de mes flats. Mon MasterBias était foireux. En sautant cette calibration j'ai pu diviser correctement le flat ! Voici donc une V2 qui me semble bien meilleure ! Qu'en pensez-vous ?
  9. WOW ! Superbe, traité avec douceur et style. Bravo pour cette très belle réalisation
  10. Merci ! C'est un tube fermé en carbone C'était ma plus grosse crainte et il semble que ça ne soit pas si mal. Pourtant je n'ai touché qu'au secondaire. Un coup de chance probablement Merci Sauveur, toujours au taquet Merci beaucoup ! Ecoute on dirait qu'il y a du potentiel ! On verra ce que j'arrive à en tirer Merci !
  11. Salut tout le monde, Je vous présente aujourd’hui ma première image sortie du Ritchey-Chrétien 200 mm, récemment acquis. J’ai pointé le matos sur M101. Il s’agit d’une image totalisant 2h de poses par tranche de 5 minutes. Comte tenu des conditions assez moyennes de mon ciel, j’ai choisi de capturer l’image en bin 2, ramenant ma résolution à 0.93 arcsec/px. J’ai également pu commencer à tester le logiciel SkyGuard et ses fonctions de guidage full-frame et de focusing auto. Je n’en suis qu’au début de l’exploitation de ce logiciel, mais ça semble très prometteur. Concernant l’image, j’ignore pourquoi, mais il m’a été tout simplement impossible de soustraire le Master Flat. Je reprendrais à tête reposée le traitement. Pour l’instant l’’image n’est très propre, mais ça devrait s’améliorer. Voilà, je m’arrête là pour aujourd’hui. J’espère que l’image vous plaira, ci-dessous les détails techniques. Télescope: RC GSO 200 mm, focale: 1624 mm Imageur: Atik one 9.0 (icx 814) Monture: AP 1100 Guidage: ONAG + Lodestar X2 Mise au point: Optec TCF-S Logiciels: PRISM, SkyGuard, PixInsight A +
  12. Hello, j’espère que vous allez bien. Hier j'ai pu sortir le matos ! Suite à la récente réception de ma bague, il s’agissait principalement de vérifier que le montage était viable et que les différents calculs de BF étaient justes. Bon, évidemment ça n’a pas été simple du tout ! J’ai littéralement passé 4h dans le froid afin de trouver la bonne combinaison de bagues pour obtenir le point sur la camera principale et la caméra de guidage. Tout a été très compliqué d’autant plus qu’il y avait du vent et il faisait froid. Bref, j’ai finalement trouvé où était mon problème. Il s’agissait d’un petit contre-écrou qui me salopait tous les calculs ! Une fois retiré, tout a très bien été. J’ai donc pu faire les premiers tests de guidage avec l’ONAG. La mise au point est délicate et il est intéressant de constater que la forme de l’étoile n’est pas la même en in-focus qu’en out-focus. C’est d’ailleurs ce principe qui est utilisé pour faire la map automatique durant toute la nuit. Autrement, le guidage va bien à 1650mm de focale (merci l’AP). A cause de mes ennuis de BF, je n’ai pas eu le temps de soigner la collimation. J’ai juste pu aligner le secondaire grâce au microscope taka. Cependant, sur les images ci-dessous, je trouve que les étoiles ont une bonne tête. L’étoile à 400% ne montre pas de défaut majeur. Les étapes suivantes seront de faire une collimation correcte, installer et apprendre à utiliser le logiciel SkyGuard (pour faire la map auto et le guidage full-frame). Voilà, je vous laisse avec deux petites brutes. La première est NGC 6058 en 600 secondes avec le filtre h-alpha. On distingue déjà quelques structures internes dans cette mignonne nébuleuse planétaire. La seconde image est M51, en 300 secondes en L. Vous noterez que je suis à un échantillonnage monstrueux de 0.46”/pixel. Visiblement ça passe pas mal sur mon ciel 😀 Je suis très content de renouer avec les photos en longue focale. Voilà, c’est tout pour moi, merci de m’avoir lu en entier ! NGC 6058 (1x600 sec) M51 1x300 Une étoile cropée à 400% Finalement une vue d'ensemble:
  13. Ça donne envie de se procurer un HaT ! Superbe image bravo !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.