Alien

Membre
  • Compteur de contenus

    2 394
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Alien

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 4 juillet

A propos

  • Résidence
    Europe
  • Matériel
    Consultable sur Astrobin

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Alien

    38P/Stephan-Oterma

    Hello ! Merci beaucoup pour ton passage ! Je suis justement sur Iwamoto 😉 Merci heureux qu'elle te plaise
  2. Alien

    38P/Stephan-Oterma

    Hello , Hier soir, j’ai eu l’occasion de faire quelques tests. Toutes les connexions se font sans problèmes et le pilotage de la monture est optimal. En revanche, PRISM a décidé de me faire chi**. Impossible de faire un pointage correct alors qu’avec SGP ça marchait parfaitement. Je me réjouis de virer ce programme qui est plein de bonnes volontés mais qui pose trop de problèmes. Comme je vous en ai parlé hier, je n’ai pas la bague nécéssaire pour utiliser l’autoguidage donc j’ai testé la monture sans aucun guidage. Je suis monté jusqu’à 300 secondes en ayant une élongation de 16%. C’est honorable mais il est clair que pour poser plus, l’autoguidage est indispensable ! Après avoir testé différentes cibles pour vérifier la qualité du pointage (qui est excellent), j’ai décidé d’imager une petite comète. J’ai choisi la comète 38P/Stephan-Oterma. J’ai lancé une séquence de 120 poses de 120 secondes en Bin 2. La comète est idéalement située au zenith vers minuit. A la base, je voulais faire un timelapse pour mettre en évidence son déplacement mais en fait, elle bouge très très peu. De plus, un obstacle a gâché 80 % des photos. Donc au final, je n’ai que 15 poses de 120 secondes exploitables. Insuffisant pour en faire un petit film, j’ai décidé de les stacker pour obtenir plus de signal sur la coma. Grâce au fait que la comète soit quasiment immobile, l’alignement et la compilation se sont déroulés sans problèmes. Il y a donc 30 minutes sur cette image somme toute très modeste. Le bin 2 (assemblage de 4 pixels pour n’en former qu’un), permet une sacré sensibilité. J’obtiens des pixels résultants de 7.4 microns ! En revanche certaines petites étoiles sont carrées du coup… Peu importe, c’est une image « bonus ». Par contre, je dois avouer que je commence à aimer énormément imager les comètes. Il me faudrait une focale plus importante par contre … Enfin bref, on verra ! J’espère que l’image vous plaira, les détails techniques sont sur Astrobin http://www.astrobin.com/390607/
  3. Alien

    NGC 3726 une très jolie spirale à découvrir

    Oui superbe photo ! Cette TSA est faite pour les galaxies !
  4. Alien

    IC 434 en Ha - 5h07 de poses sur Star Adventurer

    Les deux systèmes marcheront très bien ! Ça va sensiblement améliorer la qualité du suivi. Tiens nous au courant 🙂
  5. Alien

    IC 434 en Ha - 5h07 de poses sur Star Adventurer

    Super photo ! Franchement la SA est impressionnante. Peut-être pourrais-tu passer à l'autoguidage pour augmenter les temps de poses ? En Ha, ça serait bien. Sinon niveau critique, je ne suis pas fan du contour que tu as ajouté à la photo. Mais bon, les goûts et les couleurs .. Bravo encore, c'est une belle photo !
  6. Alien

    Punaise c'est en ligne OU OU OU !!!!

    Ils n’ont pas bonne presse ces Véloces...
  7. C'est très impressionnant ! Bravo pour cette merveilleuse réalisation. Une question, je vois que tes temps de poses sont plus courts en OIII et SII. Est-ce parce que tu fais du Bin 2 dans ces filtres-là ?
  8. Alien

    Prism 10

    Je l'utilise depuis 2 ans et c'est un excellent soft. Tu pourras demander assistance à Cyril en cas de besoin. Le seul problème que j'ai eu est que PRISM ne détecte pas ma roue à filtre. Je n'ai toujours pas réussi à résoudre le problème. Il vient peut-être du fait que je possède un vieille ordi (5-6 ans) sous windows 7. Je le recommande chaudement et principalement pour la partie autoguidage qui est super bien faite et très efficace ! Bonnes fêtes !
  9. Alien

    Enfin du ciel

    Quel plaisir que de lire ton CROA. Je m'y suis cru ! Bonnes fêtes
  10. Alien

    IC410 - Première tentative en SHO

    En "chouinant " je cherchais simplement à ce que les gens qui pourraient avoir des conseils voient mon post afin d'en recevoir. Grâce à ça je sais maintenant: - Qu'il faut faire le OIII et le SII en bin 2 - Qu'on peut traiter le HA comme une L et faire ensuite un assemblage L-SHO - Qu'il faut faire attention aux teintes de vert et de rouge Des gens compétents sont donc venus m'apprendre des choses. Voilà l'unique but de mon petit "coup de gueule". Je n'ai en aucun cas besoin de félicitations ni de louanges pour m'épanouir en photo. Par contre toi, on voit que ta jalousie t'aveugle et t'empêche de lire correctement quelques lignes en Français. Maintenant, je te prie de bien vouloir ne plus répondre à ce post que tu as suffisamment pollué avec tes interventions complètement vides. Bon dimanche.
  11. Alien

    IC410 - Première tentative en SHO

    Très interessant ! Ton image est remarquable ! Je vais tenter une nouvelle version en appliquant tes conseils et ceux de Litobrit. Merci pour ces remarques constructives
  12. Alien

    IC410 - Première tentative en SHO

    C’est exactement ça. Comme tu dis, il y a un certain plaisir à partager son expérience. Et je ne dois pas être le seul puisqu’autrement, il n’y aurait pas de logique à écrire des CROA. Personnellement, ce que je recherche beaucoup également ce sont les conseils. Il n’y a rien qui m’ait plus aidé en astro que les conseils des personnes qui ont de la bouteille ! Bonne soirée à toi ! Encore un qui vient relever le niveau. Merci pour ta belle intervention.
  13. Alien

    IC410 - Première tentative en SHO

    Merci pour ton commentaire. Valentin Cohas te cites d'ailleurs dans la méthode qu'il décrit du mode Lab de photoshop. Quand tu dis " traiter la luminance Ha séparément", ça reviendrait à faire un L-SHO, c'est ça ? Oui, c'est une explication. Merci pour ton passage sur les deux forums. Ne t'excuses pas de poser une question, bien au contraire un forum est pensé pour l'échange et la discussion. Pour sélectionner les différentes raies d'émissions, on utilises effectivement des filtres. En l'occurence 3 dans le cas du SHO. Regarde ici, tu auras pas mal d'infos intéressantes. N'hésites pas à venir en mp si tu as d'autres questions ! https://www.bastienfoucher.com/Tutoriels/Palette-Hubble-12 Non et encore moins pour toi. Il va falloir apprendre à lire. Si tu penses (et visiblement c'est tout le problème) que ma pratique de l'astro se limite a poster, tu es bien loin de la réalité. Et tu es d'ailleurs ridicule. En revanche, le principe d'un forum c'est le partage. Je me donne de la peine à écrire un texte complet relatant une soirée d'astrophoto et d'observation (contrairement à beaucoup qui se contentent de balancer une image sans un seul commentaire) pour finalement constater qu'ici ça ne suscite aucun intérêt, ni réaction. Si c'est pas pour être complètement snobé, j'arrêterais juste de poster ICI (Je sais pas si tu vas comprendre cette fois). Dis moi, tu serais pas un peu aigri ? Tes lieux-communs tu te les gardes merci. Quel courage de faire le malin et de s'excuser droit derrière. C'est remarquable.
  14. Alien

    IC410 - Première tentative en SHO

    Dans le même laps de temps: 8 réponses sur Astrosurf, 0 ici. Je sens que je vais arrêter de poster ici. En fait, j’ai l’impression qu’il faut avoir un certain nom pour susciter l’intérêt. Dommage.
  15. Bonjour à tous, J’ai l’immense plaisir de vous présenter ma dernière nébuleuse en date. Les acquisitions datent du 11 décembre mais mon ordinateur ayant décidé de me lâcher à ce moment-là, je n’ai pu traiter mes photos qu’à l’heure où je vous parle. Il s’agit de ma toute première tentative en SHO (soyez indulgents). En quelques mots, cette technique, largement répandue, consiste à acquérir des données d’une nébuleuse dans 3 longueurs d’ondes différentes. En effet, on sélectionne les raies d’émissions de l’hydrogène alpha, du Soufre II et de l’Oxygène III. Cela permet de disséquer la composition chimique d’une nébuleuse. La technique est d’ailleurs utilisée par le télescope spatial Hubble ! Ici, nous avons donc une nébuleuse nommée IC410 ou pour les intimes « la nébuleuse du têtard ». D’aucuns diraient que l’on distingue moins un têtard qu’un spermatozoïde mais les astronomes ont ce côté prude qu’on leur connaît ! Cet amas de gaz se situe à 12'000 années-lumière (ça fait un bout) et contient en son sein l’amas (d’étoiles) ouvert NGC 1893. Les acquisitions se sont très bien passées. Tellement bien que j’ai pu observer toute la soirée avec mon ami José. Nous nous sommes notamment attardés sur énormément de petites nébuleuses dont je ne saurais reproduire ici le nom et quelques objets classiques très sympas (M31, M42, …). Nous avons également profité d’observer la comète visible à l’œil nu 46P/Wirtanen. Au 350mm, elle dévoilait une queue ténue mais bien présente. En somme une soirée plus qu’agréable ! Le traitement de cette photo s’est bien passé. Je glanais depuis plusieurs semaines des informations sur différents sites afin d’être prêt pour mon premier traitement en SHO. L’un des aspects critiques à gérer est celui de la différence de luminosité entre les données H-alpha (beaucoup de signal) et les données en Soufre (très peu de signal). Lors du traitement, il faut dès lors veiller à garder une homogénéité de luminosité, quitte à tirer un peu sur les courbes de la couche SII. Le problème lorsque l’on tire sur les courbes, c’est que le bruit a tendance à augmenter. Pour contrer ça, j’ai utilisé une technique de lissage de fond de ciel avec Photoshop. Cette technique je l’ai apprise grâce à Valentin Cohas. Il explique de manière pédagogique plusieurs techniques super utiles en astrophoto. Je ne saurais que vous conseiller d’aller vous abonner à sa chaîne ! Pour travailler la couleur, j’ai utilisé le mode Lab de Photoshop permettant une saturation des couleurs sans impacter le bruit des images. C’est une méthode simple et efficace, extrêmement bien décrite par Valentin Cohas (encore lui ^^). L’image souffre de plusieurs problèmes dont le principal étant que je n’ai pas pu poser assez longtemps. La conséquence immédiate étant qu’il y a quand même pas mal de bruit dans l’image… Il y a 8h40 de pose, et je pense qu’il faudrait au moins le double. Je pense que je vous ai à peu près tout dit. Ci-dessous les détails techniques de l’acquisition. Télescope : FSQ-85 (Quadruplet Petzval) Monture : AZEQ6 pilotée par PRISM v10 Caméra ccd : Atik one 9.0 (ICX814) Guidage : Lodestar X2 et diviseur optique Skymeca Logiciel d’acquisition : PRISM v10 Logiciels de traitement : PixInsight et Photoshop L’image se compose de : Ha: 12 x 600 = 2h SII: 26 x 600 = 4h20 OII: 14x 600 = 2h20 Total : 8h40 (pas mal en une seule nuit !) Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt ! La full ici: http://www.astrobin.com/full/382982/0/?nc=user