Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'tech'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Software de Linux et astronomie
  • Raspberry, Tinkerboard, etc... de Linux et astronomie
  • APN et autres matériels de Linux et astronomie
  • Généralités de Le visuel assisté
  • Le matériel de Le visuel assisté
  • Photos de vos config de Le visuel assisté
  • CROVA (Compte Rendu d'Observation en Visuel Assisté) de Le visuel assisté
  • Les logiciels de Paysages de nuit
  • Technique de Paysages de nuit
  • Traitement d'images de Paysages de nuit
  • Les photos de Paysages de nuit

Catégories

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS

Catégories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Les fiches techniques
  • Fiches pratiques

1 663 résultats trouvés

  1. Quelques logiciels seront très utiles pour travailler les images de paysages de nuit. Sequator (gratuit, anglais, windows) - RAW et TIF (16 bits non compressés), - darks et flats, - traitement séparé du paysage et du ciel, - correction (un peu) des distorsions de coma sur les bords, - réduction de la pollution lumineuse, - filés avec aspect "comète" (motion effect) - alignement des images (pas de filé) ou réalisation de filés, - traitement individuel possible pour les animations, - toujours en développement (en mai 2018) et auteur très réactif StarStax (gratuit, anglais, allemand, windows, linux, Mac) - BMP, JPG, TIF, PNG - dark - traitement de l'ensemble de l'image - réalisation de filés d'étoiles - bouchage des trous dans les filés - filés avec aspect "comète" ou "étoile qui tombe" - traitement individuel ou par accumulation pour les animations, - pas de développement depuis 2016 StarMax (gratuit, français, anglais, Windows) - BMP, JPEG, PNG et TIF, - darks - traitement de l'ensemble de l'image - réalisation de filés d'étoiles - possibilité de traiter séparément ou cumulativement les images pour faire des animations - pas de développement depuis 2016 StarTrails (gratuit, français, anglais, allemand et d'autres langues, windows) - BMP, JPG - darks - bouchage des trous dans les filés - filés avec aspect "comète" ou "étoile qui tombe" - génération de films en AVI directement - pas de développement depuis 2014
  2. Salut a tous . Je vous présente ma nouvelle configuration light. (Poids et prix) Monture Orion starseeker présenté ici avec le 150 750 camera altair gpcam 2 imx 290. Bon nous sommes clairement dans les limites de la monture mais ça va le faire je pense. sinon j'ai d'autre truc a mettre dessus. Pas encore testé en pleine nuit mais tout fonctionne interface skysafari compris en plus elle peux faire push to cool. Bientot peux être du visuel assisté nomade . arghhh le pied Il faut bien parler de tarif pour donner un ordre d'idée aux néophytes. Le 150/750 150€ occasion La monture avec mobule Bluetooth 250 € Occasion La caméra 200€ occasion Mais il faut chercher /pleurer /attendre l'occasion. Voila A pluche Ouki
  3. Astroart

    Suite a un petit surf sur cloudynights je viens de découvrir un logiciel inconnu dans mon bataillon http://www.msb-astroart.com/default.htm Bon j'ai pas tout compris comme d'hab sauf le prix gloupsssss . Mais c'est une solution complète enfin je crois a plusieurs niveaux. Mais il y as des versions d'essai upgradables. A suivre Ouki
  4. A chaque fois je me tâte, et je me finis à la bière, que je vais soulager plus tard au fond du jardin : Des fois en levant le nez je me dis meeeeeeeeede, t'aurais dû. Ces trucs blancs là: Ils vont se barrer ou pas ?????
  5. Bonjour Je vois de temps en temps des personnes se preter des couches couches couleurs pour les mixer avec des couches lumin ou inverses ou mélanger des couches d'instruments de focale différentes Pouvez vous me conseiller des tutos ? merci beaucoup
  6. Pour éventuellement vous aider dans le choix de votre camera ci joint un lien vers le post de notre ami @xs_man avec donc le comparatif détaillé des derniers capteurs du moment. Ouki
  7. Bonjour a vous. Je viens partager avec vous un petit projet qui me trotte dans la tete, une nouvelle "amuserie" instrumentale dediée astro en VA mode quasi video et vision nocturne terrestre longue distance (ma marotte habituelle, quoi...) je suis en train de finaliser l achat d un miroir parabolique d'occasion de 200 mm a f/D=4 (f=800 mm). L'idee, assez simple sur le papier, sera de bricoler un tube pour ce miroir et d'installer au foyer de celui-ci, une camera WATEC 910 HX equipée dun reducteur X0.5. un peu "façon hyperstar"... pour se retrouver avec en fait une optique ouverte a f/D=2, de 400 mm de focale. Le cable de contrôle de la camera, son cable de sortie video, et son cable d alimentation seront ''noyés' dans les branches de l araignée, et parcoureront de façon propre et discrète le tube pour aboutir a l arriere de celui-ci, derriere donc le miroir primaire, a un ''panneau de contrôle" amovible, où seront centralisés: - un ecran LCD de visualisation: sans doute le même que celui utilisé avec ma ICCD - le raquette de contrôle - la batterie. La caméra elle même sera logée dans une "cage" cylindrique qui permettra de présenter au miroir une obstruction classique sous forme de disque afin d éviter de bousiller l'image de diffraction delivrée par le scope en pointant une étoile. Ici un lien de chez en face: regardez plus précisément le par. "facteur de forme". http://www.astrosurf.com/luxorion/howto-ccd-fr4.htm L'ensemble sera a installé le plus simplement du monde sur un trepied photo et tte video fluide pour drifter tant sur la voute celeste qu' en terrestre, en toute facilit^é.... L'image fournie a l écran sera redressée, et la façon de viser "coaxiale", comme une lunette ou une longue vue, donc quelque chose d'assez ergonomique avec le panneau de contrôle à côté de l'écran. Ici le principe général du projet... La, est représentée la caméra logée dans sa cage cylindrique au milieu de l araignée... les fils de contrôle/vidéo/alim de la caméra sont représentés ici logés dans une seule branche de l' araignee, rien ne m'empêchera de les dispatcher dans 2 ou 3 des 4 araignées... à voir à la réalisation... Je referais le cable de commande et d'alim en utilisant de la nappe informatique bien fine et plate. Et pour le cable vidéo coaxial en 75 Ohms, il faudra que je trouve une alternative moins volumineuse aussi... Niveau optique/échantillonnage, ca sera sous echantillonné: Pour un miroir de 200 mm, je considère une résolution angulaire limite réaliste de l ordre de 1''. le miroir sera ouvert (apres reduction) a f/D=2, donc f=400 mm. on se retrouve avec une résolution lineaire Rl= 400 mm x tan (1/3600)= 1.9 um.... soit environ 2 um. Hors, la WATEC 910 HX a des pixels ayant en gros 9 um de côté.... donc en effet cela sera clairement sous-echantillonné. - je ne pourrais pas exploiter la pleine résolution de mon miroir, MAIS - je bénéficierais d'un bon pouvoir collecteur de celui-ci, et un éclairement important du capteur grace a son f/D de 2, et bien sur de la sensibilité intrinsèque élevée de la caméra.... Beaucoup de sensibilité au detriment de la résolution: cela conviendra en fait pour faire du CP a faible résolution, et visualiser des cibles terrestres ayant une dimension angulaire de quelques secondes d'arc a quelques dizaines de secondes. Niveau optique/aberration, ca va comater énormement, j'en suis conscient. Mais comme le capteur est petit, c'est un 1/2 '' (4.8 mm X 6.4mm), je ne vais imager que la parte centrale du cercle image delivré par le miroir, proche de l'axe optique de ce dernier, et donc eviter la zone de champ proche du bord du cercle image, bref garder la partie la plus "propore" de l'image. Niveau champ couvert par cette configuration: cela devrait être de l ordre de 45'... pas énorme, c'est clair.... pour de l amas globulaire, nebuleuse planetaire, galaxies... ca sera sympa je pense.... Niveau obstruction, le disque d'obstruction équivalent de la caméra (carré d^'environ 36mm de cote inscrit dans la cage cylindrique) dans sa cage donnera une obstrution de l ordre de 25 %, on va dire entre 25% et 30% en tenant compte de la façon dont cela sera construit, epaisseur des matériaux, organisation des câbles, etc.... Voilà ici, jeté un peu en vrac quelques prémices de ce projet. l'idée étant de faire quelque chose de A a Z avec un budget tiré vers le bas: - "petit" miroir d'occasion venant d'une grande série chinoise, - tubes pvc/chaudronnerie, lattes en bois/plastique/fer blanc/alu pour les araignees - époxy/tape/ petite quincaillerie. - écran LCD 800X600 petit prix en 3'5-5' de diagonale ... Le gros du budget sera investi dans la caméra elle même, qu'on trouve difficilement d'occasion, me semble t'il, encore a l'heure actuelle.... Le projet en lui même a pas mal de defaut, du fait que ma liberté de design et choix de camera sont limités (volontairement): pas de caméraa numerique sur PC/laptop/tabelette, tout en embarqué vidéo pour du "grab and go" avec 0 fil a la patte, 0 post traitement) et le budget volontairement restreint.... Mais, il n^'est pas dit qu'il evolue, surtout au niveau du choix de la caméra (principalement, trouver un capteur un peu plus gros (mais pas trop, pour cette histoire de coma, ou alors inteégrer un correcteur dans le train optique, mais du coup, le budget risque de flamber...). Voili, voila... Actuellement, je collecte le materiel... Le miroir est en phase d achat, pour le reste tout est plus ou moins dans mes boites a monstres, sauf la caméra qui restera a budgetiser.... Merci pour votre patience de lecture... Ce post me sert aussi d 'archive/log-book, pour garder une trace du projet et m'y réferrer, ainsi qu'a la discussion qui pourrait suivre.. Si je me suis plante niveau calculs, n hésitez pas a me corriger! Par avance merci aussi pour cela. a+, Lambda
  8. Bonjour Deux nouveautés à venir dans la prochaine version de SharpCap 3.2. " Un petit aperçu de quelques choses à venir dans SharpCap 3.2. Ici, vous pouvez voir l'option du nouveau mode nuit - testé pour donner environ 7 fois moins de lumière de l'écran de l'ordinateur que le mode normal. Examinez attentivement les commandes d'empilement en direct et vous verrez également le contrôle d'ajustement de la saturation des couleurs à droite des curseurs d'équilibrage RVB. "
  9. Suite au post de Ouki Lorsque l'on veut imager une cible (mode photo ou video), on a besoin: Pour faire minimalistique et simple, et en supposant un monde parfait (on négligera l effet de l'atmosphere, l'imperfection optique, le plan image toujours un peu courbe...): - d'une optique permettant de collecter la lumière provenant de cette cible et de la focaliser afin d'en faire une image. - d'un capteur capable de détecter cette image et d'en faire un signal électrique à trâiter our obtenir une image sur un écran L'image est characterisée par une taille de details accessible minimale, une resolution limite, qui va être commandée par le diametre de l'optique utilise. Si l'on souhaite extraire, par le biais du capteur, toute l'information spatiale fournissable par l'image, il va falloir tenir compte de : - cette resolution limite liée à l'optique ET de sa focale et des caractéristiques dimensionelles des pixels du capteur. ex: Supposons que l'on ait un telescope offrant une resolution angulaire minimale α de 1" (1°/3600), et que la focale f de celui-ci soit de 1000 mm. Cela veut dire que la resolution linéaire minimale (Rl) de l'image focalisée sera de : Rl = f X tan (α) Rl= 1000 X tan (1/3600) = 0.0048 mm, soit à peu près Rl = 5 um. donc on ne pourra pas discerner 2 points sur l'image dont l'écart sera inférieur à 5 um. Bon, une fois ça compris et defini, il va bien falloir pouvoir récupérer ce niveau de detail/resolution par le biais du capteur et pouvoir continuer à être capable de discerner ces 2 points à l'écran/photo... Là intervient un theoreme de Mrs Shannon et Nyquist... https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorème_d'échantillonnage https://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/fr_FR/dossiers-pratiques/informatique-pratique/echantillonnage et je cite un passage de ce dernier lien: "Le bon échantillonnage est celui qui permet de restituer toute l'information contenue dans le signal analogique d'origine. C’est là qu’intervient le théorème de l’échantillonnage de Nyquist-Shannon. Il nous dit que le pas d’échantillonnage doit être entre 2 et 3 fois plus petit que le plus petit détail enregistrable." Dans notre exemple, cela veut dire que le pas d'échantillonage doit être 2 à 3 fois plus petit que Rl de 5 um.... donc en clair, cela veut dire que l'on devra être capable de "glisser" entre les deux points à échantillonner au moins 2 ou 3 pixels de notre capteur... donc, Rl = 5um, ce qui nous dit que la taille max des pixels (on les suppose carrés pour faire simple) permettant de faire le bon échantillonage devra être comprise entre 5/3 et 5/2 um de côté.... grosso modo: entre 1.7 et 2.5 um de coté.... Bref, pour un système optique offrant une resolution de 1" sous 1000 mm de focale, le cateur devrait avoir à la louche une taille max de pixel de l'ordre de 2 um. Voilà l'idée générale et une façon de calculer ce fameux échantillonage. On trouve par ailleurs des formules empiriques ou mnemotechniques sur le net... En espérant que cela puisse aider. à+, Lambda
  10. On on parle de cameras ,de télescope , de monture mais il vas bien falloir parler un de ces 4 de nos configuration informatique et interfaçages divers Le visuel assisté est relativement énergivore et ça c'est un gros problème pour qui voudra le faire en nomade light. Impossible pour moi (enfin pour l'instant) d'envisager une session campagnarde j'ai pas de rallonge électrique assez longue . Je sais qu'il bosse dur à coté sur une config astrophoto nomade mais c'est quand même compliqué mais a l'heure du Raspery pi et autre thynder machin il y as plein de possibilités qui peuvent facilité la vie. On pourrait aussi développer un peu les interfaçages monture/ordi ou monture/ tablette.......... Voil@ ouki
  11. Vous ne le savez peut être pas mais la technique ben c'est trop fait pour moi.......... Je branche je clic et c'est tout, ah non j'admire , j'observe les splendeurs du ciel profond alors ça je sais faire Mais mais mais il faut bien progresser un peu J'ai donc pas mal de lacunes comme certain et comme il n'y as pas de questions idiotes en ce bas monde ....... merci d’éclairer quelques lanternes cela pourra certainement servir a la communauté. -L'ÉCHANTILLONNAGE Ça sert a quoi, comment ça ce calcul, les limites et tout et tout -Les pixels ben on sais déjà que ça ne ce mange pas mais j'aimerais pouvoir comprendre l’intérêt entre petit / gros pixel -Le suivi azimutal j'ai pas bien (tout) compris il y aurais des zones plus faciles a suivre........ voila voila bon on as quand même pas mal de dossiers en cours si jamais quelqu'un dispose d'un peu de temps, de gentillesse pour développer ces quelques questions je suis preneur. quand j'ai poser ces questions au premier étage sur le forum "je ne suis fais un peu recevoir ". Merci a vous Ouki
  12. Bonjour Vu le temps extraordinaire que nous avons j'ai fouillé un peu dans les archives et je suis tombé sur un essais que j'ai fait avec mon Atik Infinity couleur et un Meade LX200 de 300mm et 3M de focal. C'était à mes tous débuts avec cette caméra et en visuel assister en stack direct en avril 2016. La monture offrait pas mal de possibilités de paramétrages de suivie pour compenser les erreurs mais je ne l'ai pas gardé assez longtemps pour voir ce que cela pouvait donner, donc pour cet essai j'ai utilisé la monture dans sa configuration la plus simple avec simplement un calibrage sur 2 étoiles. Comme j'avais sous la main mon réducteur de focal Celestron 6.3 et qu'il ce montait sur le Meade ben j'ai réduit un peu la focal car avec 3 mètres de focal je le sentait pas trop pour une première . Je ne vous détaillerais pas l'utilisation et le plaisir d'utiliser le logiciel Infinity et sa caméra, ceci ce fera dans un éventuel prochain post sur l'utilisation et les possibilités de l'Infinity d'Atik Pour commencer M13 avec 10x5s. M82 avec 10x10s. M82 avec 31x10s. M106 avec 10x10s. M106 avec 20x10s. Sur cette image on peut remarquer des bandes plus sombres sur le coté gauche et bas, un peu en haut aussi, c'est le décalage de suivi durant les 200s de prise occasionner par la monture à fourche AZ. Une petite M16 de 6x20s. et une de 11x15s. Chercher la différence Pour finir une M17 de 10x10s.
  13. sans suivi ?

    Concrètement c'est utopique de vouloir faire du visuel assisté sans suivi ? Dans mon cas Dobson 200/1200. La caméra Datyson T7 à l'air vraiment bien, mais sans suivi avec des poses de l'ordre de 1s (pour du mono) avec un réducteur de focale (0.5) et donc une focale de 600 mm, ça à l'air de passer ? La règle des 500 s'applique dans ce cas ? Pour 600 mm il faudrait un temps de poses de 833 ms ? Et du coup, la version couleur en boostant le gain, c'est jouable ? (mais plus bruité forcément). La couleur c'est quand même bien surtout si déjà on ne mets plus l’œil dans l’oculaire. Ca me parait tout à fait possible avec un suivi "basique" mais sans ? ......... Ici je parle de cam "à pas cher", parceque le but n'est pas de dépenser 3x le prix du dobson. En 2éme je dirais que la résolution de la caméra "1280x960" est faible mais les pixels font 3.75 um, ce qui n'est pas si mal que ça pour le prix.
  14. Bonjour à tous J'ai profité d'une micro éclaircie entre deux averses pour faire un petit essai avec un C5 127/1250 équipé d'un réducteur 6.3 sur la monture mono-bras Celestron et une asi 120MC. C'est l'ancien modèle de couleur gris, j'ai fait rapidement un alignement sur deux étoiles et j'ai pointé M66. En premier je suis partie sur des poses de 21s le gain au max et j'ai fait un master de 10 darks car le bruit de la 120MC est important. Voici deux images de 21s La première difficulté que j'ai rencontrer était le manque d'étoiles pour l'alignement, après modif de quelques paramétrages j'ai réussi à empilé quelques images et là la deuxième difficulté est apparue le suivi. Voici deux empilement de 3 images de 21s La monture n'est plus toute jeune début année 2000, de plus je n'est pas chercher à paramétrer la correction du suivi dans le goto. Il serait bien de descendre le temps de pose sous les 10s mais là l'asi 120 est limite, en mono éventuellement ou alors partir plus sur un modèle comme la 224. Voici un empilement de cinq images. Sur cette image on voit bien le problème de suivi à l'empilement. On peut dire que l'utilisation d'un petit capteur comme celui de la 120 n'est pas des mieux avec cette focale même avec le réducteur 6.3 et une monture AZ. A refaire avec un capteur et des pixels un peu plus gros.
  15. Bonjour à toutes et tous, Je suis le club et n'ai jamais eu d'a priorie négatif sur le VA dans ma très courte vie d'astram. Il est possible que cela soit une des solutions me permettant d'améliorer mes observations ou peut-être pas. Je lance donc le sujet pour y voir plus clair et pour prioriser les éventuels achats nécessaires par la suite. Il y a donc deux parties, 1- Le VA peut-il améliorées la qualité et/ou la quantité de mes observations ? 2- Mon matériel actuel n'est-il pas complètement hors sujet pour du VA ? 1 Je vis à Paris mais il faut reconnaître qu'en plus de ça ma vie professionnelle et personnelle ne me laisse pas le temps que je souhaiterais pour observer. A Paris donc, mes observations se limitent, pour l'instant, à la lune ou les étoiles doubles qui passent devant ma fenêtre (il y a eu une petite vénus un jour aussi !). Heureusement, j'ai quelques week-ends à la campagne chez mes beaux parents avec un ciel satisfaisant. Je fais donc la bas du visuel à la mano, j'apprends à galèrer pour trouver des tachouilles et j'avoue y prendre du plaisir ! Cela dit je me rends compte du caractère limité de mon matériel puisque je cherche quelque chose qui reste transportable, éventuellement en train (sans que ma femme ne gueule trop ). Que peut me permettre le VA ou non au vu de mes "exigences"? 2 Je suis actuellement l'heureux possesseur d'un Mak 127/1500 sur monture AZ4 (manuelle). Je possède également depuis peu une monture d'occaz SW Synscan AZ GoTo, dont je ne connais pas encore la fiabilité ne l'ayant que très peu utilisée. Je ne suis pas pressé, j'ai tout mon temps. Mais si je fini par me laisser tenter pas le VA, il y a t il quelque chose a faire avec mon matériel initial ? Ou faut-il mieux partir sur un nouvel instrument plus compatible? Merci de m'avoir lu, j'attends vos réponses avec impatience, en espérant que cela en éclairera d'autres par la même occasion.
  16. Flat avec AviStack

    Bonsoir Je vous demande de l'aide car je n'arrive pas à utiliser des flats avec Avistack et RegiStax aussi d'ailleurs. J'abtiens une image finale toute noire!
  17. Hello à tous, En testant ma nouvelle acquisition (la TinkerBoard) je m'apperçois d'un problème d'alimentation assez bizarre, je vous expose le cas et si vous avez des idées je serai très preneur ! -J'ai un pi3 avec une alimentation secteur transfo "officielle" raspberry. = > Alim du pi3 = OK ; alim de la TB = OK - Pour mon setup nomade, j'ai installé un abaisseur de tension (passage de 12V à 5.0V). Celui-ci est connecté derrière un boitier de distribution et ceci connecté à une batterie 12V. L'abaisseur de tension peut monter jusqu'à 3A. - Alimentation nomade 5V = >Alim pi3 = OK ; Alim de la TB KO, ça boot pas entièrement !!! => Phénomène : La TB s'allume, voyant rouge fixe, et petit clignotement LED orange... au bout de 2min environ, tout s'éteinds. J'ai tenté de faire le boot avec un écran, mais rien ne s'affiche... Tension en entrée de la TB = 5.0V (via la prise microUSB) La TB a t'elle besoin de plus de tension ? ou moins ? Je n'ai pas trop envie de tâter du potar de réglage de peur de la cramer en lui donnant un peu trop de jus, donc je voulais juste avoir vos retours sur les alim de TB. Merci par avance Pask
  18. Bonjour à tous, je suis depuis un moment déjà ce monde linuxien pour notre passion qu'est l'astro. j'utilise depuis déjà quelques années les logiciels sur Windows mais ayant fait récemment l'acquisition de notre 1ère maison j'ai convaincu ma compagne de la création de mon poste fixe tant désiré depuis des années. Celui ci sera un abris bois à toit roulant. Aussi, au suivi des sujets que j'ai pu lire je trouve ce monde linuxien bien venu. Voilà mon projet: Je souhaite automatiser à 100% les prises de vues. C'est à dire grosso merdo: - ouvrir le toit roulant en fonction de la météo, - pointer le scope avec astrometry, - mise au point, - prise de vue, - retournement automatique au méridien si nécessaire, - flats, - park monture, - fermeture toit roulant Bien entendu je souhaite que le toit s'ouvre ou se ferme seulement si la monture est parkée. Pour automatiser tout cela je pensais partir sur la base d'un IPX800 V3 car je comptais initialement utiliser le software Maxpilote. A priori EKOS est capable de faire tout cela. Mais je pense qu'il faille utiliser des scripts et là je sèche!! mon niveau programmation est simplement 0!! et j'ai beau chercher sur le net je ne trouve pas. Une vidéo montre bien cela mais d'une part je ne comprends pas le Shakespeare et la personne utilise des scripts... Pourriez vous me donner des pistes pour procéder à cette aventure? PS: J'ai acheté une Tinkerboard sur laquelle je vais installer l'image téléchargeable NAFA de la tinker. Pour le moment je reste un peu en nomade et ce projet est super!! j'encourage les personnes à continuer leurs efforts car c'est exceptionnel!! Bonne journée Olivier
  19. Le C8

    Salut à tous. J'envisage dans l'avenir de passer au C8 pour remplacer mon 200/1000 lourd et encombrant et pour soulager mes Eq5 . Mais je ne maîtrise absolument pas le sujet. J'aimerais avoir vos retours d'expériences connaître les possibilités de réduction de focale envisageable hors hyperstar "trop cher malheureusement. " Peux on avoir un microfuser dessus ? La collimation ? Essentiellement pour du visuel assisté bien sur mais pas que. Peux on mettre des oculaires en 2"? Merci d'avance Ouki
  20. Bonjour à tous Voilà, samedi dernier, j'ai réalisé une acquisition de la bien connue M51. Les brutes étaient prometteuses, la turbulence était faible, et le résultat me surprend moi même. ( petit teasing ) mais le traitement n'est pas encore terminé Donc je suis super content, si ce n'est concernant un tout petit détail... UNE GROSSE TRAME ! C'est la deuxième fois que ça m'arrive... la première fois c'était aussi un jour de turbu faible ( comme par hasard... ) petit retour en arrière, c'était sur NGC4565 : Le point commun entre ces deux soirées a été la mise en station, un peu trop nickel, qui a laissé l'image quasiment statique dans le champ. Sauf que la différence entre les deux acquisitions, c'est qu'entre temps je suis passé de la caméra normale à la caméra refroidie... et je pensais naïvement que ce genre de problème n'arriverait plus. Donc voici d'abord la liste des trucs que j'ai essayé pour m'en débarrasser, et qui n'ont pas marché : - Refaire les darks - Refaire plus de darks - Faire les darks ailleurs que dans le frigo ( la température ambiante était trop élevée pour descendre à -20°C en journée... du coup j'ai essayé d'en faire la nuit hors du frigo, mais pas mieux ) - Faire une moyenne au lieu d'une médiane pour calculer le dark maitre... résultat identique avec 3000 darks de 2s - Supprimer la trame au traitement via IRIS ( transformée de fourier ) ; rien de concluant, la trame n'est pas homogène sur toute l'image ce qui explique que cette méthode ne donne rien. Par contre, j'ai une belle trame homogène sur la transformée de fourier en question... du coup il faudrait peut être faire une transformée de fourier de la transformée de fourier j'ai essayé mais cela ne donne rien. - Une méga-correction cosmétique... ça arrange un peu, mais de règle rien. Un évènement qui s'est produit lors de l'acquisition, c'est un arrêt de l'alimentation, qui était à cours de jus, ce qui a provoqué un réchauffement brusque du capteur. Malheureusement, les darks ont été effectués après cet évènement. Pensez-vous que cela puisse expliquer un changement de comportement du capteur ? Parce que honnêtement, je ne vois pas d'où ce problème peut venir. La température est restée stable durant toute l'acquisition ( j'ai viré les images de la fin qui ont "réchauffé" ) et si mon dark maître est nickel ( sachant que je ne fais pas d'offset, puisque celui-ci est "inclus" dans le dark ) a priori je ne devrais pas avoir de trame... non ? Au pire je pourrais avoir des zones plus ou moins bruitées, mais avec une valeur moyenne comparable. Là, j'ai clairement des lignes plus claires et des lignes plus sombres. Bref... si quelqu'un connaît un outil puissant de post-traitement pour virer ça, ou aurait une idée de génie... Dans le doute, je vais essayer un truc : les flats. On ne sait jamais, peut être que la quantité de lumière reçue change le comportement du capteur... Romain
  21. Bonjour à tous Le logiciel SharpCap est une logiciel d'acquisition pour le planétaire et le ciel profond. Existant depuis de nombreuses versions ils ont sur les dernières développés une option Live Stacking. La dernière version 3.1 est celle que je conseillerais,elle existe en version gratuite et en version pro avec achat d'une licence. Mise à par l'Infinity d'Atik à l'heure actuel seul sharpcap développe et améliore sont logiciel de Live Stacking, la version 3.1 est vraiment performante et gère la quasi totalité des caméras du marché, Altair, ZWO, QHY, I-Nova, Basler, il a même pris en charge ma caméra Infinity. Je ne développerais que la partie Live Stack de SharpCap, pour les autres possibilités de ce logiciel des tutos sont facilement disponible sur la toile. Pour commencer voici une capture d'écran avec la partie Live Stack enclenché. L'onglet Live Stack ce trouve en dessous de la barre des menus, quand on clique dessus SharpCap ouvre une fenêtre sous l'image et commence immédiatement l'empilage des images en affichant l'image empilée au lieu de l'image individuels. L'interface utilisateur pour contrôler le Stacking en direct apparaît dans la zone de travail sous l'image de la caméra et est divisé en un panneau gauche toujours visible et une série d'onglets à droite. Panneau de gauche Vue d' ensemble du panneau. · images Stacked - le nombre actuel d'images empilés. · images Ignoré - le nombre d'images ignorées (non empilées). Cela peut se produire en raison de problèmes d'alignement, SharpCap ne peut voir assez d' étoiles, image qui n'atteint pas un critère de score de mise au point ou d' autres raisons. · Exposition totale - la durée de l'empilement en cours d'exécution. Certaines caméras ne peuvent pas déclarer leur valeur d'exposition à SharpCap (pour Grabbers exemple DirectShow Frame). Dans ces cas, SharpCap estime l'exposition en fonction du temps entre les images suivantes. . Clear - remise à zéro. D'autres actions peuvent provoquer la remise à zéro, par exemple le changement de caméra, la résolution, l'espace colorimétrique. Les changements exposition, gain, luminosité ne causeront pas la remise à zéro. . Pause - met l'empilement en attente, à ce moment là les images sont comptabilisées dans images ignorées commandes du panneau. · Aligner Cadres - alignement et rotation on / off (défaut). Voir Alignement onglet sur le panneau droit pour plus de détails. · Activer le filtre FWHM - activer / désactiver le filtrage de chaque image par la valeur moyenne FWHM (qualité de mise au point).Les images de haute valeur FWHM sont mis au rebut comme indiquant une mauvaise mise au point / vision / transparence / nuage. Voir filtre onglet. . Brightness Filter - activer / désactiver - filtre les images quand la valeur de luminosité moyenne d'étoile descend en dessous d'un seuil d'arrêt . · AutoSave - activer / désactiver l' enregistrement automatique de l'image lorsque le bouton clear est pressé ou qu'une autre action provoque la remis à zéro de l'empilement. · Enregistrer Cadres individuels - lorsqu'il est activé il sauvegarde chaque image comme un fichier séparé (FITS / PNG). Notez toutes les images sont enregistrées, et pas seulement celles qui passent les critères de filtrage. Les cadres individuels se trouvent dans un dossier comme AAAA-MM-JJ \ capture \ HH_MM_SS \ rawframes . Dans l'onglet View il y a un choix pour afficher soit l'image empilée soit les images individuelles en cours d'acquisition . · Stack ( montre l'image empilée - la valeur par défaut ) · Cadres individuels (montrer les images individuelles capturées par l'appareil photo) Dans l'onglet Save la possibilité de sauvegarder l'image soit: Une image 16 bits avec l'étirement de l'histogramme appliqué - cela apparaît à peu près comme vu à l'écran Une image 16 bits sans ajustement appliqué pour un traitement ultérieur A 32 bits COMPATIBLE image contenant les valeurs de l'image première pour un traitement ultérieur L'onglet Status affiche des informations plus détaillées sur le processus d'empilement. Il est intéressant de voir Stacking Time qui est le temps nécessaire pour traiter l'alignement, l'empilage et les calculs nécessaires pour chaque trame. Si ce temps est plus long que la durée d'exposition, les images seront supprimées de l'empilement en raison de l'image précédente encore en empilement lorsque l'image suivante arrive. Le panneau d'information de droite affiche des messages d'avertissement ou d'erreur en cas d'erreur d'empilement . Voici l'histogramme de la version 3.1 qui offre la possibilité d'agir sur les 3 niveaux, la balance des couleurs est seulement en version pro. Les modifications apporter avec cette histogramme agissent directement sur l'image empilée, si vous sauvegarder " l'image afficher " les praramètres de l'histogramme sont sauvegardés sur l'image enregistrée. Si vous afficher les images individuelles utiliser plutôt le petit histogramme dans la colonne de droite, le grand n'ayant pas d'effet sur les images individuelles. L'onglet alignement contrôle le processus d'alignement qui, tout comme le filtre FWHM, dépendra de la détection d'étoiles dans chaque image. SharpCap ne peut aligner les images dans lesquelles il ne peut détecter étoiles. Un minimum de 3 étoiles est nécessaire pour l'empilement avec un travail d'alignement . Cependant, pour la fiabilité et un bon alignement un nombre d'étoiles de 10-15 ou plus est préférable. - Align Frames - activer ou désactiver l'alignement des images. La première image de toute la pile devient l'image de référence, toutes les autres images sont alignés avec cette image lorsque l' alignement est activé. SharpCap utilise les étoiles qu'il a détecté dans la première image pour aligner toutes les images ultérieures avec la pile. Les Étoiles dans la pile sont à nouveau détectés si l' un des paramètres de détection d'étoile sont modifiées. - Align using - pour sélectionner le nombre d'étoiles. Il peut être 10, 15, 20 ou 25 étoiles. L' utilisation d' un plus grand nombre d'étoiles peut ralentir le processus d'empilement, mais peut donner de meilleurs résultats d'alignement. Augmenter seulement cette valeur si on a de la difficulté à alignermalgrés la détection de beaucoup d'étoiles . - Réduction du bruit - applique un flou gaussien pour aider SharpCap à ignorer les bruits de fond et pixels. - Black Level - quoi que ce soit ce niveau est considéré comme votre ciel noir et peut aider à ignorer les bruits de fond. La valeur par défaut est 50, on peut le diminuer en fonction de la qualité de son ciel. - Digital Gain - peut être utilisé pour appliquer un gain au cours du processus de détection des étoiles si les étoiles sont faibles et ne sont pas détectées. Les valeurs peuvent être Désactivé, 2x, 4x, 8x. L' activation de cette peut être utile si SharpCap ne détecte pas assez d' étoiles. - Minimun star width - augmenter pour ne pas détecter les pixels chauds comme des étoiles. La valeur par défaut est 1, pour ma part je le met à 4 pixels. - Maximun star width - limite la détection des étoiles pléthorique très lumineux. La valeur par défaut est 16. - Highlight Detected Stars - cela va mettre des boîtes autour des étoiles détectées - étoiles jaunes sont utilisés pour l' alignement, rouge ne sont pas utilisés pour l' alignement. Cela peut être très utile pour déterminer et comprendre les causes des problèmes avec la détection des étoiles et de l' alignement. L'onglet Stacking, Par défaut ou Sigma Clipping (Sigma Clipping nécessite une licence Pro SharpCap). Sigma clipping aidera à exclut les artefacts indésirables comme des traînées de satellite ou d'un avion sur l'image empilés. L'onglet Filter FWHM, utilisez le curseur pour spécifier une valeur maximale à mi - hauteur pour les trames à utiliser. Il montre une histoire des images récentes.Les cadres utilisés sont verts, les cadres mis au rebut par filtrage sont rouges. Voila pour le premier épisode .
  22. En visuel assisté nous avons la possibilité d'augmenter (barlowter) voir surtout de diminuer la focale de nos instrument pour être + rapide (lumineux et diminuer les temps de pose) J'aimerais bien que ceux qui utilise cette technique nous parlent un peu de ce sujet car le dois bien avouer que je suis un peu perdu. De plus je suis en train de modifier mon dobson a cet effet pour pouvoir l'utiliser en visuel assisté j'ai 1500 de focale et j'aimerais bien me rapprocher de 1200 voir pourquoi pas 1000 mais comment faire quoi utiliser Perso j'ai comme beaucoup un simple reducteur x0.5 GSO en 1.25 testé rapidement sur mes autres télescopes avec plus ou moins de succès mais je ne sais pas trop ou je vais . Alors le débat est ouvert réducteur/formules optiques etc... sont bienvenue mais pas trop cher hein....... coma accepté Ouki
  23. LRVB ou RVB pour les amas?

    Bonjour à tous, L'été arrive avec de très beaux amas en vue, vous voyez de qui je veux parler ;-) Le temps de nuit disponible se réduisant drastiquement, je me demandais en même temps quel serait l'intérêt de faire de la luminance sur des amas au lieu de seulement les couches RVB? Vu que ce genre de cible est très lumineux, ne serait-ce pas un gain de temps de faire uniquement de la couleur? Merci de partager votre expérience et si vous avez déjà fait des comparaisons pour ce genre de cible.
  24. LRVB ou RVB pour les amas?

    Bonjour à tous, L'été arrive avec de très beaux amas en vue, vous voyez de qui je veux parler ;-) Le temps de nuit disponible se réduisant drastiquement, je me demandais en même temps quel serait l'intérêt de faire de la luminance sur des amas au lieu de seulement les couches RVB? Vu que ce genre de cible est très lumineux, ne serait-ce pas un gain de temps de faire uniquement de la couleur? Merci de partager votre expérience et si vous avez déjà fait des comparaisons pour ce genre de cible.
  25. Ça fait un moment que cela me chatouillait.......... Adaptateur objectif canon eos Kepler copie conforme du Geoptik Ah les joies de l’adaptateur a adapter, de la baque qui manque du calcul de backfocus et j'en passe...... Mais c'est fait, deuxième vie pour ces objectifs de réforme de année 80 . Avec pas mal de champs possibles de 35mm a 300 mm en passant par un 135 f 2.8 ça fait pas mal de possibilités. -Chercheurs -Mise au point micrométrique impression 3D Yapluka ouki