Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'tech'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 796 results

  1. TUTORIAL pour le traitement complet d'une image APN avec les scripts SIRIL et PHOTOSHOP Mise à jour du 6 juin 2019 : refonte complète du tuto prenant en compte les améliorations de SiriL 0.9.11. Ce tuto est utile à tout possesseur d'Appareil Photo Numérique (avec un focus sur le Sony A7S). Je ne prétends pas que ce tuto est le meilleur, je ne prétends pas être un cador en traitement, c'est ma petite cuisine, qui me permet d'être satisfait du résultat après moult tâtonnements Cette cuisine c'est pas de la gastronomie 3 étoiles, mais c'est pas non plus le Kebab ou le Big Mac du coin. On va dire que c'est ma cuisine au beurre de Normandie à moi ! Bien évidemment ya mieux, bien évidemment certains vont y trouver à redire, n'hésitez pas, si ya plus simple et plus efficace, je suis preneur. Ce tutoriel vous permettra : de pré-traiter vos images APN avec retrait des darks, flats et offsets sous SiriL de façon automatique à l'aide des scripts de réaliser un premier traitement sous SiriL (étalonnage des couleurs, ajustement de l'histogramme, retrait du gradient, etc..) de réaliser un second traitement un peu plus poussé sous Photoshop afin de faire sortir les tripes à votre image finale, ceci grâce aux scripts Astronomy Tools et Troy's Astro Logiciels nécessaires : SiriL 0.9.11-64 bits pour Windows à télécharger ici : https://free-astro.org/download/Install_SiriL_0_9_11_64bits_EN-FR.exe Un Photoshop quelconque, valable depuis CS2 (qu'on peut trouver gratuitement et légalement sur le web) jusqu'aux dernières versions CC en date. Ici j'utilise CS5 qui n'est plus tout récent mais qui fait bien le boulot. les scripts Astr0n0my T00ls pour Photoshop : https://www.prodigitalsoftware.com/Astronomy_Tools_For_Full_Version.html (oui je sais c'est payant, donc soit vous payez 20$ pour l'avoir légalement, soit vous êtes débrouillards et au-dessus des lois et vous saurez le trouver ) les scripts Troy's Astro Actions pour Photoshop : http://troypiggo.blogspot.com/2010/11/troys-astro-actions.html Adresses et tutos utiles : Siril : https://www.siril.org/fr/ Les cours et tutos sur Siril : https://siril.linux-astro.fr/ Liste des commandes utilisables dans les scripts SiriL : https://free-astro.org/siril_doc-fr/#Available_commands Très bon tutos vidéo sur Siril : https://www.youtube.com/channel/UCL6_FyoBsia3FlnfdSDA0CA IMPORTANT AVANT DE COMMENCER : Si vous aviez une ancienne version de SiriL, il vous faut impérativement la désinstaller avant d'installer la 0.9.11, puis suivre à la lettre les recommandations du message d'avertissement qui s'affiche à la fin de l'installation de SiriL 0.9.11. Si vous ne voyez pas de menu Scripts dans SiriL, la réponse se trouve au point 1. Pour installer les 2 scripts Photoshop ci-dessus, téléchargez les fichiers .ATN correspondants et double-cliquez dessus. Si vous avez changé le dossier de travail de SiriL (par défaut après installation dans \IMAGES ou \MES IMAGES selon votre version de Windows, ce qui correspond en réalité au dossier C:\USERS\VOTRE_NOM_D_UTILISATEUR\PICTURES), vérifiez bien que les 4 sous-dossiers BRUTES, DARKS, FLATS et OFFSETS se trouvent dedans. Si vous êtes sous Linux... ben vous êtes sous Linux et vous savez déjà vous débrouiller non ? Donc logiquement ce tuto ne va pas vous apprendre grand-chose Allez, vous êtes prêts ? Attendez, tout d'abord, parlons de notre séance de prise de vue. Avant de continuer à lire ce tuto, vous devriez avoir obtenu : un certain nombre d'images BRUTES, et donc ce qu'on appelle des RAW (fichiers .ARW sur Sony, .CR2 sur Canon, etc...), un nombre certain (entre 20 et 100) d'images de DARK (toujours des RAW, toujours prises dans le noir absolu mais cette fois au même temps de pose que les brutes, par exemple 30s, et au même ISO que les brutes), quelques (une vingtaine me suffit amplement) images de FLAT (toujours des RAW, cette fois prises sous une lumière uniforme, par exemple à l'aide d'un écran à flat, ou de jour sur le fond de ciel tamisé par un T-shirt blanc, etc..., à l'ISO le plus faible possible idéalement), L'histogramme de ces images doit se situer environ aux 2/3 du maximum, à vérifier directement en visualisant l'histogramme de l'image après la prise de vue, un certain nombre (entre 30 et 100) d'images d'OFFSET (toujours des RAW, cette fois prises dans le noir absolu et d'un temps de pose le plus court possible, par exemple 1/8000s au même ISO que les FLATS), Attention, si vous lancez le script sans flat ni dark, assurez-vous alors de faire vos Offsets au même ISO que les brutes. Dans mon exemple ci-dessous j'ai utilisé : une lunette de 106mm de diamètre et 530mm de focale (F/5) une monture équatoriale motorisée sur les 2 axes une lunette-guide de 60mm munie d'un autoguideur autonome un APN Sony A7S, réglé sur 3200 ISO et 30 secondes de pose unitaire et obtenu : 62 images brutes des nébuleuses M8 et M20 (avec Saturne à gauche, le tout sous une assez forte pollution lumineuse) 21 darks de 30s à 3200 ISO 25 flats à 3200 ISO (je les ai faites au même ISO que les brutes mais c'est pas forcément le mieux) 28 offsets à 3200 ISO (au même ISO que les FLATS) Voici pour information une image brute de 30s à 3200 ISO, comme ça vous voyez de quoi on part... et à quoi on arrivera Alors on commence... par déposer ses images au bon endroit... Déposez vos images dans les dossiers correspondants : Copiez vos images brutes dans le sous-dossier brutes du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\BRUTES) Copiez vos darks dans le sous-dossier darks du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\DARKS) Copiez vos offsets dans le sous-dossier offsets du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\OFFSETS) Copiez vos flats dans le sous-dossier flats du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\FLATS) Puis on va lancer le script de pré-traitement des images avec SiriL (calibration, alignement, empilement)... Démarrez SiriL (normalement une icône SiriL s'est installée sur le bureau Windows) : Pour le A7S : Cliquez sur le menu Scripts puis choisissez le script Pre-traitement_APN_AvecDrizzle_AvecCorrectionCosmetique. Nota : pour le A7S j'utilise systématiquement l'option Drizzle qui va artificiellement augmenter la taille de l'image d'un facteur 4 (l'image sera 2x plus grande en largeur et 2x en hauteur). Cette option est bien utile pour les petites focales car les pixels du A7S sont très gros (presque 9µ) et on obtiendra alors une meilleure résolution. Cette option est néanmoins très gourmande en ressources et bien plus lente que le pré-traitement classique. Pour les autres APN : vous pouvez tester avec et sans Drizzle pour vous faire une idée de son apport. Nota : La correction cosmétique permet de supprimer les pixels défectueux dans l'image. Commentaire de Cyril à ce sujet : "Cette correction cosmétique là, celle rajoutée dans certains scripts, n'utilise pas le master dark pour trouver les pixels déviants. Elle fait une détection automatique à partir des statistiques de l'image." Le script est lancé... On peut alors au choix : moins de 100 brutes : rester devant l'écran, ouvrir son navigateur préféré, et mater quelques vidéos de Jackie & Michel avec un rouleau de Sopalin à portée de main de 100 à 300 brutes : aller manger un morceau et boire un coup, regarder un épisode de Battlestar Galactica, ou honorer Madame (si pas de migraine) plus de 300 brutes : aller se coucher, et attendre le lendemain matin pour la suite Nan je déconne !!! En réalité, tout va dépendre de : la puissance de votre ordi, de la taille de sa RAM, du type de disque dur (SSD fortement recommandé), etc.., mais aussi de la taille des fichiers de vos images brutes (traiter des images de 12Mpixels c'est bien plus rapide que de 42Mpixels !), bien évidemment du nombre d'images à empiler, et encore de l'option drizzle ou pas (compter 2x plus de temps avec drizzle). Pour mon exemple précis : sur un PC portable Gamer Asus ROG de 2015, i7 2.5Ghz, 32Go de RAM, CG GTX980 et SSD Samsung 1To, pour un script de pré-traitement APN Sony A7S de 12Mpixels avec Drizzle et correction cosmétique, pour pré-traiter, aligner et empiler les 62 images avec 21 darks, 25 flats et 28 offsets, il aura fallu très exactement 11 minutes et 46 secondes au total pour que le script se termine. On va maintenant récupérer l'image résultante de l'empilement... Cliquez sur le menu Fichier puis Ouvrir : Double-cliquez sur le fichier Resultat.fit : L'image devrait s'afficher dans les 2 fenêtres de visualisation (N&B à gauche et couleur RVB à droite). Bah quoi ???? Je vois rien, c'est quoi c'te binz ???? Calme, calme, pas taper... C'est normal car le mode d'affichage est en linéaire Dans la fenêtre de visualisation N&B, en bas de l'écran, sélectionnez Auto-ajustement : C'est mieux là non ? Si l'image est toute verte comme ci-dessus, ne vous inquiétez pas, c'est normal ! je vous laisse ingurgiter cette première partie, la suite arrive avec le traitement proprement dit Ah j'oubliais, pour toi là, le petit au fond à droite, oui toi là qui a lâché le tuto au niveau de Jackie & Michel... Bah tu peux arrêter hein, ya plus de Sopalin
  2. Impressionné par la présentation qui a été faite l'année dernière lors des RAP 2018 par la Nafabox et la TinkerBoard, je souhaite me lancer dans un premier temps dans le pilotage de mon setup astrophoto (monture losmandy + 2 caméras ZWO) directement relié à un PC portable en Ubuntu Mate 18.04. Comme je suis relativement novice dans le domaine linuxien, j'aurai besoin d'aide même si mon métier est de faire du forensique sur supports numériques des Linux on en a pas tous les 4 matins. J'ai installé la version full de indi pour faire bonne mesure et Kstars. J'utilise pour la liaison de ma monture un hub USB-RS232 à 4 ports Keyspan USA-49WG (pas de soucis de pilotes ils sont déjà intégrés à Ubuntu et le boîtier s'allume et est reconnu de suite) et un câble RS232 - RJ22 Losmandy Gemini 1 pierro astro. Mon Gemini est en Level 4 version 1.04. Il me semble qu'il y a une version 1.05 mais flasher l'Eprom me fait y réfléchir à deux fois. Depuis hier soir, j'essaie de faire reconnaître ma monture dans Kstars la monture avec le pilote indi_lx200gemini, il scanne les ports de mon convertisseur et là c'est le drame impossible d'établir une connexion comme si la monture n'était pas vu (je précise elle est allumée). Je voudrai donc avoir quelques pistes sur ce problème de connexion même généralistes que j'explore plus en avant le problème. Merci par avance.
  3. NAFABox 3.3 Bonjour tous le monde. Après pas mal de travail (bénévole), voici venir la version 3.3 de la NAFABox. On remet pas mal de chose à plat afin de satisfaire le plus grand nombre. Tout d’abord, quel sont les ordinateur compatible nafabox : Bien supporté et testé : - Tinkerboard via la distribution Armbian - Nanopi-M4 via la distribution Armbian - Raspberry Pi4b via Ubuntu Server 18.04LTS - Raspberry Pi3b+ via Ubuntu Mate 18.04LTS/Ubuntu Server 18.04LTS Supporté mais à tester : - Toute les cartes supportées par Armbian possédant une version Bionic. - Tout les ordinateurs tournant avec Ubuntu/Xubuntu/Lubuntu/Ubuntu Mate 18.04LTS Problème connue : - Raspberry Pi4b via Ubuntu Server 19.10 - Tout les ordinateur tournant avec Ubuntu/Xubuntu/Lubuntu/Ubuntu Mate 19.10 La DOC : Une grosse amélioration de la NAFABox concerne la documentation. En effet un effort a était fait sur la documentation en ligne. Je rappelle qu'entre le site et le Github, c'est le Github qui a raison donc il fut le regarder en priorité. Malheureusement cela prend beaucoup de temps donc elle ne ressemble pas à ce qu'on voudrait. Si des personnes sont pres a nous aider qu'il n’hésite pas à nous contacter @patdut et @dragonlost. La contribution peut être sous forme d'un texte simple ou d'un document avec des images. Nous pouvons nous chercher de la mise en forme et l'intégration au projet. Pour les plus habituer à Git on accepte aussi les contribution via pullrequest. Cette Doc est en modification permanente afin qu'elle soit la plus complète et accessible possible. Si quelqu’un est motivé pour transformer tout ces doc en contenue pour le site qu'il n’hésite pas à nous contacter ainsi qu' @Argonothe On recherche aussi de l'aide pour traduire les doc pour nos amis anglophone. Les modes d'installation : Pas mal de nouveauté sur ce point. On a introduit 3 mode d'installation qui devrai couvrir toutes vos envies. Les 2 premier mode ne nécessite pas d'interface graphique (bureau) pour être installé et peuvent doc être installer en SSH. Le mode default : Ce mode correspond à l'installation qu'on faisait avant si on ne touchai à rien. Il installe la NAFABox avec les logiciels suivant : - KStars/Ekos/Indi (version stable)+ gps + driver inova/atik/altair - Phd2 - les applications NAFABox - VNC + NoVNC - NoMachine - MobIndi - Server qDslrDashboard - Browsepy Ce mode est destiné a ceux qui veule une installation standard utilisable en serveur et en local/remote Il y a quand même une inraction lors de l'installation (demande d'heure, de mot de passe,...). Le mode Server : Ce mode installe la NAFABox afin qu'elle soit utilisable en mode serveur ( sans passer par une interface graphique). Pour l'instant ce mode n'est pas documenté. C'est un très bon mode pour les utilisateur de RPI3b+ qui nous pas assez de RAM pour une interface graphique fluide. Par contre ce mode nécessite un autre ordinateur avec Kstars ( windows/linux/mac) installer pour piloter. Il installe les logiciel suivant : - Indi (version stable)+ gps + driver inova/atik/altair - MobIndi - Server qDslrDashboard - Browsepy Le mode custom : C'est le mode d'avant où vous pouvez choisir ce que vous installez. Par contre il faut obligatoirement une interface graphique (bureau) pour l'utiliser. Procédure d'installation : Voici un résumé de la procédure : - installation du système voulu jusqu'à arriver au bureau - Si vous êtes sur Armbian il faut redémarrer pour être complètement sur l'utilisateur que vous venez de créer. - Vous pouvez ensuite récupérer les script NAFABox via GIT ou via téléchargement. - Lancer le script Pre_install.sh via la commande "./Pre_install.sh" c'est un script au format bash (pas shell) qui est déjà exécutable. - lors de ce script vous pouvez choisir de passer ou non votre système en francais (clavier compris). - Il faut redémarrer encore une fois après l'installation (sauf si vous n'avez pas changer la langue du système). Attention : Si après le redémarrage en français un dossier "desktop" est toujours présent il faut le supprimer, c'est important. - Vous pouvez maintenant lancer le script Install.sh comme le script précédent. - C'est a ce moment là qu'il faudra choisir le mode d'installation - Puis vous devrai choisir d’installer oui ou non Ubuntu Mate (sauf si vous êtes déjà sur Ubuntu Mate ou en mode server) - Puis selon le mode l'installation il faudra répondre au différentes question Une fois l'installation faite il faut redémarrer. En cas de problème, merci de fournir le fichier nafabox.log ( dans le dossier ConfigTinker) avec votre demande Changements de la nouvelle version : Passage à Xubuntu en système prioritaire pour plus de fluidité mais vous avez la possibilité de passer à Ubuntu Mate. Je suis en train de réaliser pas mal de teste, mais pour l'instant le RPI4b 4go est prometteur pour remplacer la Tinkerboard. Pour Kstars-EKOS-Indi : - Ajout d'avoir la possibilité de passer de la version stable à la version Nightly (Beta) et à la version de développement et inversement. Pour l'interaction a distance : - Ajout de Cockpit afin de pouvoir avoir un log et contrôle plus fin de l'ordinateur distant (accessible via la page d’accueil HTML). - Ajout de MobIndi Pour le support : - Disparition du Support de Ubuntu 16.04LTS - Réflexion sur le support de Debian Buster mais rien de concluant pour l'instant ( recherche de l'aide la dessus). Pour le traitement - Ajout d'une catégorie traitement qui contient : - Le traitement ciel profond : Siril, Sirilic, gimp et darktable - Le traitement planétaire : Ser Player, Stackistry, Imppg L'ajout de la partie traitement, concerne surtout les personnes qui utilise les scripts NAFABox pour installer un ordinateur classique. Images pré-Installé : - NAFABox_Desktop_RPI_3.3.1.zip --> https://share.obspm.fr/index.php/s/WowXMAZkHPd3K9j/download?path=%2F&files=NAFABox_Desktop_RPI_3.3.1.zip - NAFABox_Server_RPI_3.3.1.zip - NAFABox_Desktop_Tinkerboard_3.3.1.zip --> https://share.obspm.fr/index.php/s/WowXMAZkHPd3K9j/download?path=%2F&files=NAFABox_Desktop_Tinkerboard_3.3.1.zip - NAFABox_Server_Tinkerboard_3.3.1.zip - NAFABox_Desktop_Nanopi-m4_3.3.1.zip --> https://share.obspm.fr/index.php/s/WowXMAZkHPd3K9j/download?path=%2F&files=NAFABox_Desktop_Nanopi-m4_3.3.1.zip - NAFABox_Server_Nanopi-m4_3.3.1.zip ou : https://share.obspm.fr/index.php/s/WowXMAZkHPd3K9j Je mettrait les liens quand j'aurai finit de construite les images et que je les aurais uploadé. La 3.3.1 est en cours de réalisation pour régler les dernier petit bug dans la documentation et dans l'installation de MobIndi. ATTENTION : On recherche quelqu'un pour nous aider à dessiner un Logo. Les pistes/mot clés sont : Un chameau + un pingouin + un télescope + une framboise + une étoile + ordinateur portable + open source (nomage, open source, astronomie, new technologie, linux). à vos clavier.
  4. Bonsoir , Depuis le défiltrage Astrodon de mon APN EOS 500d par Richard Galli, j'ai un artefact violet dans un coin sur mes photos à 800 iso. J'ai contacté par mail RG et voici sa réponse : "Vu ce que vous me décrivez, je pense que c'est de l'effet pré-ampli en mode liveview. Pour s'en affranchir, il faut impérativement sortir du mode liveview avant de declencher votre série de poses et tout devrait redevenir dans l'ordre." Curieusement, à partir de 1600 iso, il disparait. merci (un membre de mon club possédant un eos 450d (défiltré astrodon) à exactement le même artefact ,au même endroit)
  5. Du côté des catadioptiques, voici un petit 114/1000 Tanzutsu qui a eu beaucoup de succès dans les années 80. Il a été commercialisé sous de nombreuses marque (Perl, Konus, SBS...). Il avait un petit frère moins connu mais qui était toujours présent dans les pubs Ciel&Espace de l'époque, le petit 76/600 sur pied de table en version Az ou Eq. Il etait équipé d'un adaptateur photo et d'un moteur à quartz qui fonctionnait sur secteur. La collimation était par contre une horreur (c'était là le point fort de Medas qui garantissait une collimation parfaite à l'achat) !!! Avec l'engin il y avait aussi un OR 12,5 Tany de très bonne qualité, je l'ai adapté en 31,7, c'est une tuerie !
  6. Salut les VAtistes Une question, quelqu'un a-t-il déjà utilisé ce genre d'adaptateurs pour coller son smartphone direct à l'oculaire ? Exemple https://www.ioptron.com/product-p/8432.htm (on en trouve sous plein d'autres marques). Je me demande si quelque chose en CP serait visible à l'écran en mettant la fonction photo du phone. Pas prendre de photo (enfin on peut, mais c'est pas le but), mais juste laisser affiché à l'écran en "live view". Ca ferait de la combinaison oculaire+smartphone un oculaire électronique en quelques sortes. Est ce que la sensibilité des smartphones permet de faire autre chose que la lune ? Je ne pense pas à des trucs extrêmes mais peut être un AG ou une petite NP bien brillante ? On peut éventuellement rester sur un grossissement faible et s'appuyer sur le zoom numérique (on ne recherche pas la résolution max) pour sur balader sur l'objet. Faisable ?
  7. Bonjour/Bonsoir En cherchant sur le net, j'ai vu qu'il existe un moyen de faire sa mise au point facilement grâce à un masque de Bahtinov. Je n'ai qu'un Canon eos 2000D et un 50mm f/1.8 pour l'instant car je viens tout juste de me mettre à l'astrophoto. Je voulais donc savoir si ce genre de masque est adaptable sur un 50mm de diamètre 49mm. Si oui, quel genre de masque faut-il prendre ? Quelles dimensions doit avoir le masque ? Y a-t-il d'autres choses à savoir ? Je vous remercie d'avance pour votre aide, bonne journée/bonne soirée à vous.
  8. Salut, je vous laisse mes scripts d'installation (sh ./sh) pour les raspberry sous raspbian astropi = update, Kstars, Indi, astrometry.net, PHD2, + 2Gb de swap + autoremove des packet astrometry = installation automatique des dalles astrometry-data-42xx-42xx_0.45_all de la 4203 à la 4219 (3 bons Gigas de téléchargement) pour rappel, dans le terminal on lance > sudo sh astrometry.sh pour lancer le script si celui-çi est placé dans la racine /home/"mon nom ou ce que j'ai mis comme nom etc...." Scripts à lancer le soir, avant d'aller au lit, ils auront fini au réveil... Astropi_raspbian.sh astrometry.sh
  9. Ayant des problèmes d'acquisition d'image avec une camera ZWO 533 (USB 3.0) et le pilote Indi sur une carte Tinker Board (USB 2.0), j'aimerai installer un autre logiciel d'acquisition qui ne passe pas par Indi. En connaissez vous, sachant que ma Tinker Board est actuellement installée avec l'image NafaBox i.e. Ubuntu Mate ?
  10. Bonjour, Avec ce mauvais temps et en cours de changement de matériel, j'ai depuis quelques jours repris du rangement sur des dossiers de photos pas encore tout à fait classés et de ce fait il me rester à revoir une série faite sur NGC7662. J'avais pris en poses rapide au C11 avec ma QHY5III224c 7 séries de 3600 poses de 500ms en fichier ser et j'avais aussi préparé un master-dark dans les mêmes conditions. Lors d'un premier traitement pour regrouper mes fichiers ser j'avais utilisé PIPP, mais là retraiter en restant uniquement sur SiriL. Le soucis est que lorsque je regroupe les 7 ser en 1 seul le fichier résultant est monochrome. Je ne vois pas trop pourquoi et quel paramètre il faut toucher pour avoir en sortie un fichier RVB.
  11. Bonne année 2020 Je cherche un utilisateur français de l epsilon 180 pour partage et entraide.
  12. Bonjour à tous ! Plus habitué à l'exercice photographique qu'astrophotographique, je me suis laissé tenter récemment. Je viens vers vous en tant que grand débutant et il me reste pas mal de questions, malgré mes lectures. Donc je vous présente ma toute première astrophoto (en version compressée), de la belle (et peu originale en ce moment) M42. J'ai préféré cibler quelque chose de facile pour commencer. Photo prise avec mon D850 (non défiltré) + 200-500 à 500mm et f5.6, montés sur Star Adventurer. Exercice pas évident car le couple boitier + objectif pèse plus de 3kg. Je n'ai pas le détail exact mais j'ai 280 brutes (f5.6, iso 3200 avec 10s, 15s ou 30s de pose). 70% de mes brutes doivent être à 15s, quelques-unes à 10s pour décramer le coeur, et à 30s j'ai rarement des photos exploitables malheureusement, 1 sur 4 je dirais... Puis 84 darks et 48 offsets, dont je ne sais pas s'ils ont eu une quelconque utilité (voir 3ème question). J'ai fait le post-traitement via siril, PS, et LR en suivant ce tuto : https://www.webastro.net/noctua/astrophotographie/tutorial-pour-le-traitement-complet-dune-image-apn-avec-les-scripts-siril-et-photoshop-r185/ D'ailleurs, je ne sais pas si tous les brutes et DOF ont été acceptés, car la première phase du post-traitement a duré 4h30, mon PC s'est éteint ensuite pendant la nuit, je n'ai donc pas checké le log. 1ère question : le piqué. Pour de la photo classique, même à PO, mon objectif fait de petites merveilles. Mais là, je trouve que ça manque de piqué. Peut-être un problème de MAP ? Ou alors, c'est logique lors de l'alignement/empilement de "perdre" en piqué ? Ou alors, c'est le résultat d'une MES imparfaite ? 2ème question : la mise en station. Est-ce que la méthode des cercles est plus précise que l'utilisation d'une app comme Polarfinder ? Je trouve que l'utilisation de Polarfinder reste très approximative, mais peut-être que le viseur de la SA ne permet pas quelque chose de plus précis. Mais si utiliser l'autre méthode me permet d'avoir moins de déchets à 30s, ce serait génial. Parce que si je suis condamné à des poses de 15s maxi, ça va faire des post-traitements bien longs à chaque fois. 3ème question : les DOF/SIRIL. Est-ce que Siril s'occupe d'uniformiser les orientations des prises de vue ? Car j'ai fait mes darks/offsets et fin de séance, après avoir démonté mon setup, et ceux-ci n'ont pas la même orientation que mes brutes... Merci d'avance pour le temps que vous m'accorderez, et bon ciel à tous !
  13. bonjour je trouve mes photos très bruitées,j'utilise une atik 414ex ,j'ai essayé photoshop mais je ne suis pas très satisfait du résultat, auriez vous une autre solution ? merci jean yves
  14. Salut tout le monde, J'aurais besoin d'avoir votre avis. Tout est dans le titre, je dois malheureusement faire un choix entre faire defiltré mon reflex et installer un système d'autoguidage. Je voudrais savoir qu'est ce qui apporte le plus. Je possède un canon 60D, une 80ED et une HEQ5 pro Goto. Pour l'autoguidage je pense utiliser le chercheur et un système autonome pour ne pas avoir à transporter l'ordinateur. Dans ce cas, quel système me conseillez vous ? Et qu'en pensez vous ? Et pour le defiltrage ça coûte 300 euros par Richard Galli Voilà Astrototho
  15. Bonsoir, J'ai récemment acquis un câble EQ-MOD pour connecter ma monture HEQ5 à la RPi qui tourne sous Ubuntu Mate 16.04 avec INDI, Ekos et Kstars. Par la même occasion, j'ai installé tous les fichiers nécessaires d'astrometry.net afin de pouvoir faire du platesolving en offline. En mode Simulator, tout fonctionne correctement, Ekos parvient à "Solve" l'image. Cependant, quand j'essaie de solve une image FITS issue de mon appareil photo (Nikon D3300), il mouline pendant un certain temps, puis "fail to solve" apparaît au bout du time-out (que j'ai poussé à 300 secondes). Sur les images à solve (poses de 30 à 60 secondes, voire même de 180 secondes quand j'ai réessayé au chaud) , on voit apparaître très nettement +20-30 étoiles. Est-ce que quelqu'un aurait déjà rencontré ce problème ? Cela provient-il de la taille conséquente de l'image à solve (6000x4000 pour 48Mo de fichier) que la RPi3 n'arrive pas à gérer ? 😕 Pour info, je suis sur la version 0.67 de Astrometry.net, et la dernière de version de Indi/Ekos/Kstars. Merci ! Bon ciel ! 😉
  16. Bonne année à tous les AstroLinuxiens et plus généralement à tous les Astrams.
  17. Salut à tous un petit retour d'expérience sur la PI4 4Gb j'utilise un setup HEQ5-EQMOD + ASi183MMPro + Asi120 guidage + Focuser Htecastro DC Une raspberry PI3B avec Indi-server sous Raspbian Un PC Ubuntu avec Kstars, liaison via la livebox avec 2 nanostation (Pont Wifi) Depuis deux semaines j'utilise une PI4 4Gb à la place de la PI3B, ASI sur les ports USB3.0 EQMOD et Focuser sur les USB2.0 Pont wifi sur l'ethernet Carte 64Gb, Rasbian Buster Horreur du moment: nouvelle prise micro-usb pour l'alim nouvelles prises micro-HDMI pour l'écran 2 jours à chercher tout ça Grande surprise: Raspbian Buster permet de faire tourner Kstars/Ekos et PHD2 Résolution 1920x1080 j'utilise habituiellement Indiserver avec les photos qui s'enregistrent sur mon PC via kstars au chaud à la maison PHD2 tourne sur la PI4 en local (contrôles avec VNC depuis le PC) Pour résolutions problèmes, ou calibration, alignement polaire: j'utilise kstars directement sur la PI4 (VNC -> tablette pour l'interface), la vitesse de transfert des images est fulgurante en local (Sortie n&b 16b -> 20Mb en 3s), affichage temps réel fullsize très rapide pour les réglages Température avec boitier compact aluminium < 40° avec Kstars et PHD2 Pour le remote: ayant des vieilles antennes nano2 d'ubiquiti je ne peux dépasser 1Mb/s (entre 960 et 780kb/s), donc pas d'amélioration sur le réseau mais moins de perte sur la caméra dans PHD2 (timeout) J'en suis très content, mais seul la qualité du réseau permet d’améliorer visiblement le pilotage complet, avec le vieux pont wifi je ne peux faire la différence entre PI3 et PI4 Si quelqu'un a eu le privilège de tester le port ethernet de la PI4 à plein régime .....
  18. LE DESSIN ASTRO : METHODES. POUR, PEUT-ÊTRE ! , VOUS DONNER ENVIE DE DESSINER. Le titre est pompeux, pourtant il est tout l’inverse. Dessiner les objets du ciel requiert beaucoup d’interrogations quant aux techniques utilisées. Le dessin astro est à la portée de tout le monde, le matériel de base est une simple feuille blanche et un crayon de papier, une planchette éclairée d’une faible lumière (même une simple lampe frontale). Pour ma part, j’utilise ça, tout aussi pratique à mon sens, ... ... et qui protège le dessin de l'humidité une fois terminé Mais d’autres ont fabriqué des tablettes très au point avec petite lumière, crayons et gomme fixés. Au préalable, pour commencer, on peut s’entrainer, de jour, confortablement assis au chaud, à reproduire une image. Personnellement, je le l’ai jamais fait, mais ce peut être une bonne méthode pour débuter ! Les cibles sont nombreuses !! - celles de jour, avec le Soleil, certainement les plus faciles car dessinées sans les contraintes de la nuit et souvent du froid. En lumière blanche, pour les taches solaires : En H-alpha pour rajouter les protubérances et manifestations diverses sur la surface : - celles de nuit : ben tout le reste !! Les constellations pour le champ large, certains astérismes, les planètes, les galaxies, les étoiles doubles, les nébuleuses, les nébuleuses planétaires, les amas globulaires, les comètes, la Lune ! (plus compliquée à mon sens) … Exemples : Je ne prétends pas à travers ce post vous donner LA technique pour se mettre au dessin, mais l’idée générale est de « dédramatiser » cette discipline. Encore une fois, dessiner les objets du ciel est à la portée de tous, il suffit de s’y mettre ; que l’on soit doué ou pas, on affinera la qualité de ses dessins par l’expérience, les essais. On ne fera pas avancer le science à travers nos dessins, on se fera simplement plaisir. Plaisir de conserver en souvenir un objet qui vous a ému, plaisir d’observer dans le sens premier du terme, on ne dessine pas sans aller dénicher les petits détails qui nous auraient certainement échappés sur une simple observation visuelle. Cette discipline est porteuse pour apprendre à observer, à savoir regarder voire explorer. Tous les grossissements sont possibles, tous les télescopes sont utilisables, de la simple petite lunette de 60 mm, aux plus gros dobsons, en passant par de simples jumelles ! Pour revenir sur la technique pure, il est souhaitable de faire en amont sur une feuille blanche un cercle assez large qui marquera la limite du champ de votre oculaire. Ce n’est pas nécessaire pour dessiner un cratère de Lune. Sur le terrain, réaliser son dessin, au calme, dans son coin, sans être dérangé, concentré sur l’objet choisi, prendre son temps !, tout son temps, un dessin lors d’une soirée peut suffire. Plus on restera plongé l’œil à l’oculaire, plus des détails subtils apparaîtront, et le dessin s’étoffera. Pour un objet du ciel profond par exemple, commencer par positionner les étoiles de plus fortes grandeurs, avec le plus de précision possible, puis celles de moins fortes magnitudes. Pas facile à doser, mais en s’appliquant, le résultat est tout à fait réaliste ! Puis l’objet en lui-même. C’est là que tout se joue. La forme, les détails si accessibles, la ou les couleurs perçues. Variez les grossissements, certains détails apparaîtront, d’autres disparaitront (notamment les couleurs), mais c’est cet ensemble d’éléments ainsi glanés qui construiront votre dessin. Le dessin ainsi terminé, il vous suffira informatiquement d’inverser les couleurs « en négatif », et le tour est joué. Avant Après Pour aller un peu plus loin dans l’esthétisme, marquez vos crayons de couleur précisant l’inversion donnée des couleurs, cela aide beaucoup sur le terrain ! Certains, et même pas mal, utilisent un logiciel informatique pour placer les étoiles, ou les redessiner, même restituer des couleurs. C’est une question de goût, à chacun de tirer le meilleur parti pour le rendu final. Pour les détails, donner le nom de l’objet, essayez de marquer l’orientation de votre dessin, le matériel utilisé (type de télescope, le ou les oculaires), préciser le ou les grossissements utilisés, la qualité de votre ciel du moment, l’heure (en Heure Universelle – T.U., ou en heure locale). Concernant le dessin Lunaire, les techniques sont plus vastes, je pense par là aux crayons utilisés : différentes mines de crayons de papier (plus ou moins dures et grasses), encre de Chine, pastels, craie … Je cède volontiers la place à tous ceux qui pourront apporter leur expérience dans ce domaine. Il n’existe pas à ma connaissance de livre consacré au dessin d’astronomie, pourtant largement réclamé par beaucoup. Un tel document, réunissant des exemples de techniques sur chacun des types d’objets, des illustrations pas à pas de la réalisation de chacun des dessins, les méthodes d’observations, le matériel, … ferait assurément un grand succès. Avis aux amateurs ! Alors, vous vous y mettez quand ???
  19. Bonsoir à tous Voici mon problème : j'ai kstars/ekos avec bibliotheque Indi installés sur un Raspberry 3B+ . Tout fonctionne à merveille en remote sur le hotspot du Raspberry . La seule chose qui me chagrine est que l'image de la camera sur la lunette guide (Touptek 2000kpa) est inversée par rapport à l'image de la camera sur mon téléscope Newton 200/1000 (Camera ZwoAsi 385) . Je n'ai pas trouvé d'options dans kstars pour corriger çà . Peut-on le faire ? Merci d'avance
  20. Bonjour J'ai tenté un étalonnage des couleurs par photometrie avec siril,le pb est qu'il me met un placard disant que la résolution astrométrique a échoué ,l'image n'a pu être alignée sur les étoiles de ref.j'ai imagé avec une ccd atik460ex montée sur un objectif canon à 70mm de focale .qu'ai je fais pour que cela ne fonctionne pas. Jean-Yves
  21. J'ai pas d'imprimante 3D mais j'ai vu dans ce club un message qui parle de Sculpteo, qui imprime et envoie des objets dont on a envoyé le fichier. C'est cool mais existe t-il des logiciels, sous macOS de préférence, ou en ligne, pour créer ces fichiers et qui ne demandent pas des heures ou des jours d'apprentissage ? Genre un logiciel facile à prendre en main sans avoir besoin de regarder les 10 saisons de Comment se servir de ce truc compliqué, ni lire les 5 tomes de l'Encyclopédie Universelle du mode d'emploi ? 😀
  22. Bonjour et bonne année!! Après quelques hésitations j'ai fait mes premiers dans l'astrophoto avec un canon 1100D. Lundi soir j'ai pris M31 et M45 au 18/135 et une fois dans la boite j'attaque le traitement. Pour commencer j'ai suivi le tuto sur SIRIL de Colmic (merci beaucoup). Après l'execution du script, un soucis apparait... une tâche noire apparait au même endroit que ce soit sur M31 ou M45. Je pensais au début à une tache sur le capteur ou l'objectif mais un collègue m'a conseillé de tester DSS. Au final sur DSS, la tâche n'apparait pas. J'utilise bien évidemment les mêmes brutes et DOF (même si je pense que mes flats sont ratés, mais sans flat aïe aïe... Est ce que j'aurai raté quelque chose sur SIRIL (que je préfère utiliser )? Merci !
  23. J'ai reçu pour Noël un petit cadeau intéressant J'ai failli croquer dedans, trouvant jolie cette petite galette de sucre ... ... Mais sous un autre éclairage, cela me rappelait des formes connues. Et en plaçant cette galette sous un éclairage approprié, soit un écran blanc de smartphone ... ... J'ai pu profiter d'une vue lunaire qui a été tirée d'une photo de mon site. Photo originale. lithophanie retranscrite en positif. Crop sur une zone centrale sans rétro éclairage : Cette technique pourrait permettre une bonne mise en valeur de photos lunaires ou même de ciel profond sur des nébuleuses lumineuses et contrastée genre M42. J'imagine en grand format une photo lunaire de notre regretté Gérard ou certains gros plans de cratères Pour ceux qui ont accès à une imprimante 3D, on trouve plein de chose en "googlant" lithophanie imprimante 3D .
  24. bonjour à tous Je suis tombé par hasard sur ce logiciel gratuit : NINA ou nighttime imaging 'in' astronomy lien : https://nighttime-imaging.eu/ est-ce que certains d'entre-vous ont des retours ou déjà testé (rien dans une recherche google : webastro + nina) ça semble un très bon logiciel de type APT, SGP, Ekos, avec une interface graphique bien soignée et simple à configurer - photo, roue à filtre, rotateur - map auto (focusing) - sequence - astrometry local ou internet avec API (compte gratuit) - alignement polaire (darv et/ou astrometry) - phd - méteo via openweathermap avec API ("plus besoin" de sonde) merci de vos retour
  25. Bonjour tout le monde, j'ai besoin d'aide pour de l'autoguidage. Voilà je guide avec PHD 2 et le logiciel, lorsque je calibre, m'indique qu'il y a peu de mouvement en Est. De quel axe s'agit-il, l'AD ou la DEC ? Jiv'
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.