Jump to content

lyl

Membre
  • Content Count

    1,460
  • Joined

  • Days Won

    1

About lyl

  • Rank
    conception optique

A propos

  • Matériel
    Intes MN68 special
    80/900 & 80/1200
    Leica Trinovid 10x40BA tropicalisée

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Le renvoi Takahashi utilise les même prismes (probablement le même fournisseur en plus) mais il est un peu mieux que le Scopetech du point de vue mécanique : la bague de serrage est un bon supplément J'ai un Scopetech importé mais je crois bien que je dois être la seule : prends un Takahashi si tu trouves, tu ne regretteras pas. Si tu cherches un Baader T2, il fait doublon chez moi. J'ai deux 1"1/4 (prisme et miroir) et un 2" géant actuellement en plus du T2.
  2. Les oculaires associés (Orthos si <=14mm & Kellner 20, 25 Scopetech) et le renvoi coudé à prisme Scopetech sont à considérer avant tout autre. Comme le dit pancho61, c'est la chaîne optique complète qui est ajustée. Petite sur-correction du réfracteur, pour aller avec la sous-correction native des oculaires + prisme.
  3. Environ 0.2mm de Ptv près du H-alpha : Ld=4.13λF2 => la limite c'est +/- ~0.171mm pour 680nm. Diffraction limited, ça le sera. C'est pas mal mais je ne peux pas dire plus à vue de nez. ------------------- J'ai retrouvé la formule optique. il est bon en solaire.
  4. Yep comme dit @staffy, mais le public est plus intéressé ici : remise en état des anciens instruments ça nécessite parfois des achats de pièces à l'étranger, mais surtout échanges (pas sérieux s'abstenir, il y a de la demande). Je pense en particulier au Japon avec qui c'est difficile de faire affaire en direct ou alors les prix en Europe ont de la marge élevée°. Il faut remercier tous les contributeurs de ce fil et d'autres fils qui alimentent ainsi une liste de contacts. Pour dire un mot du projet 80mm de qualité : c'est basé initialement sur des pièces Scopetech (@panc
  5. Istar n'est pas chinois. Les instruments du projet 80 sont/seront en priorité pour les membres du club vintage.
  6. 80-1200 ça fonctionne très bien, surtout quand le tube est équilibré sur l'arrière, que l'optique est à la hauteur et le trépied aussi. Pas plus compliqué qu'une 700mm de focale, à part le fait qu'il faut savoir pointer dans son ciel et donc se fatiguer un peu. Ca existait il y a plus de 100ans. Plus de 2° de champ en coulant 2", on en voit des choses : les bases.
  7. alors, il y a ceci qui convient : https://www.firstlightoptics.com/scopetech-telescopes/scopetech-stl80a-l-80mm-f125-classical-refractor.html
  8. Il y a dédoublement de l'image quand l'arête n'est pas dans l'axe optique. Au point de jonction, c'est du à un reflet spéculaire ou une interférence : pas facile de faire une arête super-aigue pour enlever ce reflet ou un alignement parfait.
  9. Vu la qualité de fabrication chez Istar, c'est sans soucis côté h-alpha, Il faut la diaphragmer à 120mm pour faire du Cak. C'est le meilleur fabriqué chez Istar testé interférométrie à côté du spot H-alpha mais ça laisse réveur. Note : j'ai appliqué ce que je sais de mes discussions avec Ales Krivanek pour le retro-engineering.
  10. Limite théorique : f/5.25 pour BAK4 et f/7.61 pour BK7. Si le cône est plus obtu, une partie de la lumière (côté supérieur) n'est pas réfléchie et passe à travers. Dans l'autre angle, il se produit un autre phénomène : la polarisation, il y a plus de marge mais l'effet pose problème. De plus un prisme provoque des aberrations chromatiques et de l'aberration sphérique (piqué), on peut les contre-carrer ou s'en servir. Bak4 provoque un peu moins de perte de piqué : Zeiss s'en servait pour ses Kometen Sucher (80-500 soit f/6.25) et réglait l'objectif de la lunette en fonction.
  11. Après traduction, je pense également qu'il s'agit d'une fausse information., surtout si il s'agit d'un C14 ou d'un C11 ; les deux modèles encore finalisés et assemblés à Torrance. (Los Angeles) Quand au baratin sur les renvois à prisme et à miroir, j'en ai écris beaucoup sur le forum d'en face. A f/10 la modification provoquée par un renvoi à prisme est faible, tant pour l'aberration sphérique que le chromatisme. Par contre les diélectriques ne peuvent pas rivaliser actuellement avec les renvois prismes de bonne qualité même si tu gratouilles les 1% de lumière en plus, ça reste
  12. Prisme d'amici : deux reflets inversants Faiblesse : l'alignement de l'arête du toit (roof edge) peut provoquer un dédoublement d'image. Prisme à 90° standard à une réflexion : 1 seule inversion (souvent haut-bas, suivant le sens ou on le place)
  13. Et hier soir dans la rue, on fête la fin du couvre-feu.
  14. biconvexe, on va penser équiconvexe ? Je regarde ça. --------------------- Avec un filtre Baader continuum 535-545nm, fwhm 10nm : diaphragmer à 53mm de diamètre maximum. 43mm pour de la bonne qualité, strehl >=0.92 typique d'achromat bon marché. En H-alpha (650-662nm, largeur 12nm) : diaphragmer à 63mm maximum. 53mm bq En H-alpha (653-659nm, filtre Astronomik 6nm) : diaphragmer à 68nm, 60mm bq En bande large genre ne garder que les photosites vert : c'est de la soupe, même pas la peine d'essayer.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.