Jump to content

lyl

Membre
  • Posts

    1,591
  • Joined

  • Days Won

    2

A propos

  • Matériel
    Intes MN68 special
    80/900 & 80/1200
    Leica Trinovid 10x40BA tropicalisée

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

lyl's Achievements

  1. Je vois que les habitués du bricolage des chiffres sont toujours là. Allez rechercher une page obsolète d'Astroshop indexée par Google quand TAL a indiqué qu'il fermait boutique... Prix neuf en 2005 https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/telescopes/eq-mounted-newtonians/the-tal-1-a-classic-entry-level-newtonian-r434 Ce qui ramène à neuf aujourd'hui à 345,34€. https://fxtop.com/fr/conversion-devises-date-passee.php Ca m'étonnerait qu'on trouve mieux en réfracteur neuf aux capacités équivalentes avec la monture et l'équipement. Fin de l'histoire.
  2. Voici la représentation graphique des calculs, calage F - Helium 668 comme la Telementor. Spot et dispersion. A f/14 la marge de mise au point diffraction limited est d'environ +/-0.450mm. Voilà, le sujet va dormir pendant quelques temps car je dois finir d'autres projets avant destiné à le financer.
  3. Le verre d'origine : coulé et recuit au Japon. Un petit échantillon pour le fun, premier contact avec Peter Melcher, Ohara Gmbh. Verre S-TIM5 équivalent Schott F5 Ce choix est issu de recherches historiques, la combinaison BAK2 - F5 est connue et ancienne. La commande date de 2019. La commande auprès de Peter M. chez Ohara Gmbh, découpé au Japon, directement à l'usine. Bon ben, j'aurais pu en commander 5 ... Le service expédition fournit les Melt Data (données de coulée) pour les commandes spéciales.
  4. Elle a son charme c'est sûr, le manque sur cet instrument, compte-tenu de ses possibilités c'est l'équatorial et le jeu d'oculaires modernisés (ça tu l'avais trouvé). Ca dépend du niveau de bricolage/mécanique à investir pour ça. Il suffit de trouver quelqu'un qui ait ce genre d'envie et tu as raison : la place pour.
  5. Sans prétention car je ne sais si cela mérite ça place ici. Je verrai suivant les réactions. Voici une des trois paires de disques optiques ébauchés pour une 90mm à f14 avec des verres différents de BK7-F2. Une combinaison un petit peu meilleure qui permet de raccourcir un peu. Destination : lunaire/planétaire/double/objets jusqu'à la taille des Pléïades. Encore un long chemin à parcourir. Le crown et le flint ont une apparence très différente. Je suis assez fière de voir mes calculs déjà gravé dans le matériau. Merci à Ediver pour le boulot d'ébauchage et dégrossissage (c'était pas attendu pour cette étape, on se sent aidé).
  6. A cette occasion oui. Pour les raisons que j'ai expliquée dans un autre sujet, je souhaitais des oculaires à faible aberration sphérique. Comme Astro proposait cette lunette pour faire également de la photographie, le calage ressemble au Nikon/Pentax, la sur-correction de compensation est faible et le CVD compatible avec celui des orthos. (ou les Clavé plössl mais j'ai pas envie de voir s'envoler la facture). L'idéal serait que les orthos Mizar soit des Abbe-Mittenzwey comme les Nikon, très pur au niveau coloration pour pouvoir exploiter au mieux le ratio f/15 et la moindre dispersion de cette lunette à verres d'avant la réforme. C'est actuellement un réfracteur orienté planétaire/lunaire/double et objets peu étendus. Je verrai avec mon voisin mécano pour une bague M48 ou coulant 2" dans les jours qui viennent pour y coller mon Clavé 56 et le renvoi coudé géant russe que j'ai, il me l'a proposé.
  7. L'équipement suit. Colliers, RC Nikon pour Astro s'il vous plait... Mizar original Or-7 Abbe Or-9 et HM-20 (Le hm est neuf, le Or-5 sera pour ma Vixen 90/1000) La barlow sera pour une autre lunette je pense mais je la testerai : Dai-Ichi Kogaku partie avant démontable en 24.5mm pour être visée devant le RC. Filtres et adaptateur M36.4 coulant 24.5 un peu mieux que l'original. APUKA...
  8. Et revenue : c'est un peu dur par endroit, on va graisser et changer la rondelle de place : sous la plaque pour un peu de jeu. Là ça tient plusieurs kilos, ce qui ne sera pas le cas. Je vais faire deux lames élastiques ~10mm x 0.15mm épais./largeur sur 40mm de long pour faire pression/contre-pression sur l'axe. En alliage Cuivre Berylium comme fait Tal pour leur crayford. Ca sera plus souple que la plaque percée qui appuie sur l'axe si on la visse à fond. Pas besoin d'une pression énorme sur un engrenage diagonal comme ça. Note : c'est une petite roue. Z=20T,m=0.5, laiton, largeur 10 T : effort tangentiel sur la dent, k : coefficient de largeur de denture, Rpe : résistance pratique à l’extension Rpe laiton ~80 N/mm2, m vaut 0.5, k entre 8 et 10. Rdm -> effort tangentiel T~(m*m/2.342).k.Rpe. L'engrenage supporte un couple d'environ 36N ~3.5kg. On peut espérer ça sans problème, les coefficients de sécurité sont larges en mécanique et les hélicoïdaux ont un module m apparent un peu plus élevé. De plus, il n'y a pas beaucoup de choc en astro du à la main de l'opérateur. Par contre maintenir en position, il va falloir mettre un patin de blocage. ------------------------- Dernier achat et découverte des vis de réglage contre-plaque bronze. Et donc uniquement de la graisse à mettre sur la crémaillère et le pignon pour donner un toucher feutré.
  9. 15mm et plus, je les ai eu (15) un court moment avant de les ré-expédier. J'ai été déçue par les focales en dessous et encore pire par les petites focales avec barlow qui sont explosées par les Vixen LV NLV et SLV. La formule est symétrique : son avantage est un très beau champ uniforme et plat (confort), peu de diffusion (beau polissage car tri sur la masse des lentilles identiques) mais le piqué central surtout pour les petites focale n'est pas du tout à la hauteur des Antarès Elite ou des Orion Ultrascopic qui sont des conceptions asymétriques optimisées dites "pseudo-masuyama" ou les Vixen xLV Mais, ils valent encore le coup en utilisation binoculaire si le f/D est long 10+ En dessous, pour le 10mm le seul qui vale la course à l'échalote c'est le vrai Masuyama 51° qui était dans les PA il y a quelques mois qui est un must pour les lunettes vintages.
  10. Je l'ai lu, l'article m'a été soumis pour avis à sa sortie vu que j'avais répondu à des questions sur cette optique classique à verres Hikari (Nikon). Au f/D donné : le défocus diffraction limited est de 4.13 * lambda * N2 soit en prenant la référence à 560nm : +/-0.55mm C'est d'excellente qualité mais il faudrait voir à afficher une courbe en fonction des longueurs d'onde à la mise au point visuelle et avec les longueurs d'onde courantes et pas afficher ça qui est trompeur. Il s'agit des strehls à la longueur d'onde de mise au point sur la longueur d'onde testée : ils ne peuvent être aux mêmes valeurs simultanément. Ce tableau a de l'intérêt pour utilisation en photo trichrome RVB. Voici la forme approximative des spots de la TS 65/1000 en visuel calé sur le jaune face à la Telementor C63/840 et l'AS 63/840 (en asphérisation Q1 parfaite) Elle est intermédiaire entre le Zeiss AS qui donne le "La" pour le terme semi-apo et l'objectif C (RC 2.4) déjà très équilibré par rapport au comportement de l’œil. La performance optique justifie son prix à la revente. Probablement que cela indique le point de départ de la démarcation de Takahashi vers le haut de gamme optique et l'astrophotographie. (et merci à @pancho61 pour la recherche historique )
  11. On est d'accord, mais c'est pas ce qui est demandé. C'est avec honnêteté que je me dois de répondre à la question et j'argumente d'après des sources officielles, le reste c'est du ressenti. Je suis pas là pour donner un prix qui m'intéresserait pour moi ou un ami. Après la personne qui vend fait ce que bon lui semble de cette estimation maximale qui a des chances d'être acceptée pour des raisons techniques, pas pour des raisons irrationnelle comme l'aspect historique ou de brocante pas cher. Id est : j'évalue l'aspect fonctionnel avec la décote pour la part de garantie et service après-vente inexistant ici d'après achat neuf à fonctionnalité équivalente. Cette décote qui est évaluée à 30% du prix du neuf par accord consensuel sur le matériel astro.
  12. Le trépied seul étant meilleur en charge qu'un EQ3, il a une valeur certaine et le pilier aussi. 300 complet c'est un prix vraiment bas pour l'ensemble avec les oculaires et l'ensemble des prestations. (boite etc...) Après bon, c'est vrai que c'est du 110mm, mais elle a plus de piqué en ratio que la 150 : l'optique a ses lois de la diffraction... Et collimation facile : c'est un miroir sphérique plus tolérant. Le résumé c'est "In summary, the TAL 1 is a good value, no frills telescope, providing excellent performance for relatively little cost." pour 250£ sans le transport Si tu as eu ça à 150€ tant mieux pour toi, certains ne connaissent pas la valeur des produits. Ici c'est un site d'amateur astro, pas de gogo du Bon Coin ni Ebay.
  13. oui 250€ pour la semi-apo c'est pas cher. Très bon triplet avec des mesures indiquant une fabrication parfaite. Equivalente sur une large plage à la FOA récente, meilleur en piqué mais moins corrigée dans le violet. Ca passe en photo, et à f/15 pas de soucis d'oculaires... Pour la Nikon, je crois que tu rêves, pas sûr qu'elle reste à 700€. De mon côté je restaure une Astro, optique en excellent état : un vrai instrument d'observatoire qui sera probablement à ce prix : tube + RC + finder + anneaux + qq oculaires. C'est sur l'autre fil. Je ne compte pas la garder...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.