Jump to content

norma

Membre
  • Content Count

    1,515
  • Joined

  • Last visited

About norma

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Le Soleil aime les longues focales ... C'est un point de vue personnel issu de ma petite expérience : avec de longues focales (et le rapport f/D conséquent) la plage de réglage de la MAP est plus importante que sur un instrument plus ouvert. Cela compense en partie le coté "bouillant" de notre étoile. D'autre part, l'observation des spicules demande des grossissements importants aisément atteignables si la focale est longue. Pourquoi y aurait-il une différence entre une lunette de 60 spécialisée et une lunette de 80 classique réduite à 60 ? A qualité égale bien sûr, aucune ... Je ne sais où en sont les instruments d'aujourd'hui mais il fut un temps, l'optique solaire était moins onéreuse par construction qu'une optique classique et de facto le bénéfice plus grand pour le fabricant. Enfin comparer un filtre d'entrée de gamme comme un Quark avec un filtre plus sérieux (un Quantum par exemple pour rester dans la même marque) n'a pas de sens : le premier correspond à un objectif de marché, le second à une exigence de résultat (atteinte ou non, la question n'est pas là). Le Solar Spectrum correspond au second. Vous avez des retours sur la qualité ... ? Les retours n'ont pas grande valeur : un filtre est unique ; il faut l'essayer. Statistiquement, on a plus de chance de tomber sur un mauvais chez X que chez Y, ça je veux bien. Mais que faire si on tombe sur un mauvais de chez Y ? On pleure ? Cordialement. Norma PS pas facile tout ça Bon encore une année (peut-être) et rendez vous aux ROS
  2. Il fut un temps je trouvais le meilleur rapport qualité/prix chez Solar Spectrum. On en parle peu en France, c'était pourtant de très bons filtres
  3. Ayant laissé le Soleil depuis un bon moment, je lis que Lunt a maintenant un bon SAV. Les choses évoluent donc dans le bon sens.
  4. Bonsoir, Comment je choisis (et chacun fait comme il veut), les critères sont donnés dans l'ordre : - le diamêtre avant tout (80 c'est quand même mieux à qualité égale que 60, rarement utile de dépasser 100). - la bande passante (plus elle est étroite mieux c'est mais les prix montent très vite. 0,7 me semble un bon début mais pour bien voir le disque il faudrait mieux surtout si la qualité du ciel l'exige. Petite remarque, l'affaire peut se régler en deux temps afin de rendre le coté financier plus acceptable) - le champ : c'est pour moi la variable d'ajustement (plus c'est important mieux c'est). Par exemple la modif PST, de prime abord intéressante offre à bas prix (enfin, bas ... ) 5 mm de champ alors que le Quark combo avoisine les 20 mm. Si on cherche à aligner les champ, le PST revient alors bien plus cher. Commentaires perso (d'autres pensent différemment, question de perception) : - pressure tuner : fonctionne très bien mais parfois quelques rares défauts très difficilement réparables et là c'est poubelle. - "du coup très bonne qualité" : pas plus qu'avec une bonne lunette. -"durée de vie limité" : c'est souvent (toujours ?) le cas. - "moins bonnes images en Ha" : Ah bon ? - "qualité aléatoire" : exacte et pour toutes les marques. Un filtre s'essaie impérativement sur le Soleil : content on le garde ; déçu on le retourne ! Encore faut-il savoir ce qu'est un beau Soleil ... - "mais certains vendeurs" : ben voyons, ils n'ont que ça à faire - enfin je suis persuadé que le Soleil aime bien les longues focales ... Bon, c'est un peu brutal mais je manque de vocabulaire Voilà, bonne chance. Cordialement. Norma PS le meilleur filtre n'est pas le même que celui du voisin. Un Fabry Pero est une oeuvre d'art ; elle est unique.
  5. Le mak 127. Léger, compact, monture AZ goto ... Pas cher ! Perso c'est Celestron SLT + petite batterie made in China à deux balles.
  6. Voilà donc Le sommaire (un peu long : je résume) : - nomenclatures disparues et chronologie lunaire. - formations lunaires (mers, marais, montagnes, vallées, rainures, escarpements, dorsales, catenae ...) - formations à albédo particulier (swirls, points brillants, cratères à halo sombres ...) - autres formations (cratères d'origine volcanique, polygonaux, concentriques, zones pyroclastiques ...) - ... Une dose de contenu : Le prix : 25 euros, les frais de port : 10 sauf si livraison aux NAT ou au RAAGSO (il faut quand même me prévenir une quinzaine à l'avance). Règlement par chèque (adresse via un MP). Si la direction juge le texte trop commercial, elle supprime Publier n'est pas facile mais rien d'insurmontable. Faire des sous, c'est autre chose : là il faut commencer par en avoir J'engage les amateurs à tenter l'expérience ! Voilà, en espérant avoir répondu à la question. Cordialement. Norma
  7. Mon club, l'Allier du ciel, s'est lancé dans une activité de publication. Je vous propose notre 3ème ouvrage signé Gérard COUTE membre de la 4A (Clermont-Ferrand). Cette étude concrétise une approche originale de l'observation lunaire. Malheureusement, nos moyens ne nous permettent pas un grand tirage. Lune, 452 formations hors cratères ... 150 pages sur papier couché 135 g Couverture couleur pelliculée brillant 300 g dos carré collé" Voilà, voilà ...
  8. Sans recollimater : ben là faut pas rêver. Qu'appelles-tu calibration ? Perso, j'ai nettoyé le mien et après moult difficultés et échecs, je l'ai confié à un ami professionnel : je n'ai pas réussi à le collimater correctement. Le miroir n'est plus sous garantie : je vous laisse deviner son âge
  9. Pas une tôle roulée (c'est du même siècle ) mais un tube G. Neuman : C'est pro, c'est beau, c'est vraiment rond, c'est ... Coté prix, le bois gagne ; coté délais aussi.
  10. Le plus simple oui certes ! Coté perf, il y a cinquante ans, j'aurai déjà opté pour une autre technologie. On peut aussi creuser un menhir (c'est plus long) . C'est dur d'accepter le 21ème siècle . Je plaisante bien sûr : pas taper. Plus sérieusement / plus simple certainement pas mais moins cher assurément.
  11. Compte tenu du jeu entre la jupe du laser et l'alésage du PO, il n'y a rien d'étonnant. La solution quand elle est possible : le Clic-Clock. Un détail important : je ne change jamais la position angulaire du laser. Pour affiner le réglage du laser, le poser sur un vé de mécanicien ainsi lors de la rotation, l'axe sera tenu.
  12. La perf ? Un tube Gert Newman ...
  13. +1. A 66 ans, je ne le connais toujours pas et pourtant cela fait 50 ans que j'en profite sans modération !
  14. Je partage l'idée du Celestron sur monture AZ goto (d'expérience ). C'est super simple. Connaître le ciel n'est pas une obligation (comme pour n'importe quel goto : quelques étoiles suffisent). Bon, le Dob, c'est un miroir plus gros et ce n'est pas rien ...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.