Bonjour à tous,   la semaine dernière j'ai reçu en test de la part de Skyvision une caméra Altair-Astro Hypercam 183M, en vue d'un achat. C'est ce modèle-ci : https://skyvision.fr/boutique/imagerie/camera/altair-hypercam-183m-v2-20mp-mono-ventilateur-de-refroidissement/ Toutes les infos techniques sont sur le site d'Altair-Astro : https://www.altairastro.com/product.php?productid=17075&cat=337&page=1 Un premier test rapide de Thierry Ruiz ici : https://skyvision.fr/nouvelle-camera-hypercam-183-mono/     Présentation et déballage de la caméra ici :     Cette caméra possède le même capteur IMX183 monochrome que la Zwo ASI183MM à savoir : 5440 x 3648 pixels de 2.4µm soient 20 millions de pixels un capteur de 13x9mm (diagonale de 16mm) 17.5 images/seconde en mode full avec possibilité de faire du ROI à vitesse bien plus élevée images RAW 12 bits et vidéo SER 12 bits
  Voir le test de Christian Buil au sujet de ce capteur : http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/   Ses particularités : elle possède un ventilateur de refroidissement à vitesse variable (attention il n'y a pas de Peltier sur ce modèle) une sonde donne la température du capteur elle possède un dispositif de réduction de l'amp-glow (luminescence due à un composant électronique qui "rayonne" sur le bord du capteur) le hublot avant est traité anti-IR/UV elle est rose !!   Elle est livrée avec : un nez 2 pouces avec filetage femelle M48 (filetage M42 femelle de base) un cable USB 3.0 de 1m50, le logiciel Altair-Capture qui permet de gérer les prises de vue, vidéo et même de faire du visuel assisté grâce à des fonctions d'empilement, suppression de dark et flat à la volée, une licence d'un an du logiciel Sharpcap pro.   Son prix : 699 euros chez Skyvision.   Dernière info de Skyvision : 2 nouveaux modèles sont dispo chez Skyvision :
  Le modèle PRO : https://skyvision.fr/boutique/imagerie/camera/hypercam-183m-pro-camera-dimagerie-astronomie-mono-20mp-4-go-ddr3-ram-refroidie-ventilateur/
Par rapport à la 183Mv2 que j'ai testée, elle possède un buffer de 4Go utile en planétaire. 779 euros Le modèle PRO TEC COOLED : https://skyvision.fr/boutique/imagerie/camera/hypercam-183m-pro-tec-cooled-camera-dimagerie-astronomique-mono-20mp-4-go-de-ram-ddr3/
c'est le modèle refroidi par Peltier, là aussi avec 4Go de buffer. 1260 euros   J'ai donc profité d'un week-end prolongé dans la Drôme du 4 au 7 octobre pour tester cette caméra sur ma FSQ106. En planétaire, notamment en lunaire, l'IMX183 a déjà fait ses preuves, voir les belles images de Gérard Thérin par exemple.   Ici je me suis concentré sur le ciel profond, en poses longues mais aussi en poses courtes pour faire plaisir à Albéric     Je vous joins les FITs des images réalisées ici, comme ça vous vous ferez une idée vous-mêmes : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/   Matériel utilisé : FSQ106, diamètre 106mm, focale 530mm, au foyer (F/5) mais également avec le réducteur 0.73x (F/3.6) Monture EM200 sans autoguidage pour toutes les images visibles ici. un petit Tablet-PC HP avec un port USB3.0 sous W10 pour piloter la caméra la caméra Altair Hypercam 183M non refroidie le logiciel Altair-Capture SiriL pour l'empilement des images   Avec la FSQ106, à F/5 l'échantillonnage sur cette caméra est de 0.93" d'arc par pixel et de 1.3" d'arc par pixel avec le réducteur 0.73x. La turbulence atmosphérique limite la résolution de nos images en pose longue au mieux à 1,5" d'arc dans nos contrées, ce qui correspond à la résolution théorique d'une lunette 80ED ! l'échantillonnage est donc presque parfait pour les focales que j'utilise.   Place aux tests...   Voici tout d'abord un dark de 90s à gain 25 (sur une échelle de 5 à 50 dans Altair-Capture, soit un gain à environ la moitié du max). Les seuils ont été poussés pour mettre en évidence l'amp-glow La fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/dark_90s_g25-0043.fit   On voit l'amp-glow à droite de l'image, mais on ne le voit pas sur les brutes des images ci-dessous. Seul un dark avec les seuils poussés le mettent en évidence. Cet amp-glow se retire donc parfaitement avec les darks comme vous allez le voir sur les images suivantes.   En poses courtes, j'ai réalisé une vidéo .SER de 5s de pose contenant 20 images identiques à celle-ci (toujours à gain 25). Le SER (757Mo) : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/M27_5sx20.ser Une brute en fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/m27_5s-0002.fit   FSQ106 au foyer F/5, aucun dark, flat ou offset.   L'empilement de 2 SER combinant 30x5s donne ceci (uniquement alignement + empilement sous SiriL, pas de dark). A noter qu'une inversion miroir se produit sur les brutes, je ne sais pas pourquoi. D'ailleurs c'était déjà le cas sur l'ASI1600. Il faut donc penser à cocher la case "inversion miroir horizontale" pour récupérer l'image dans le bon sens.   Une image de NGC7331 + le quintet de Stephan, à F/5, gain 25, 15x60s soient 15 minutes de pose Pas de darks ni offset ni flat.   En poses longues cette fois, voici quelques images de 90s à F/3.6, toujours à gain 25... Retrait de 15 darks de 90s. Aucun refroidissement si ce n'est le ventilateur en vitesse rapide, température extérieure : autour de 12°c une bonne partie de la nuit.   M31, 10 poses de 90s soient 15 minutes :   M33, 24 poses de 90s soient 36 minutes :   M52, 10 poses de 90s soient 15 minutes :   M42, 7 poses de 90s soient 10 minutes :   Voici maintenant un comparatif avec l'ASI1600.   NGC6946 prise à la FSQ106 à F/5, ASI1600 : 39x90s soient 59 minutes de pose, gain 200, filtre L, refroidissement par Peltier à -15°c, 40 darks Une brute en Fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/ngc6946-90s_ASI1600.fit   Et NGC6946 à l'Altair 183M à F/3.6 qui donne sensiblement le même rapport de grandissement. 20x90s soit la moitié par rapport à l'ASI1600 (mais à F/D=3.6 contre F/D=5 pour l'ASI), refroidissement par ventilo (temp. 12°c), gain 25, 15 darks, aucun filtre. Une brute en fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/ngc6946-90s_Altair183M.fit   Conclusion personnelles : Je suis enchanté par cette Altair Hypercam ! Pour une caméra non refroidie à 699 euros, on peut déjà bien s'amuser et entrer de plein pieds dans le monde de la CCD astro (en l'occurrence Cmos pour celle-ci !). Cette caméra possède des petits pixels qui sont tout indiqués pour la faible focale de ma lunette. Elle me permet d'aller tâter des galaxies inaccessibles avec mon A7S par exemple à cause de ses pixels de 9µ. Les résultats vont au-delà de mes espérances, l'amp-glow est invisible et le bruit de lecture comme le bruit thermique sont très contenus. Le logiciel Altair-Capture est très simple d'utilisation et permet l'empilement à la volée, ce qui ravira les fans de visuel assisté J'hésitais entre la version refroidie (à 1260 euros) et celle-ci, je pense que ce modèle répond parfaitement à mon besoin pour 560 euros de moins L'affichage de la température du capteur est très utile pour déterminer la température des darks à utiliser. On pourra alors se préparer une banque de darks à différentes températures. Le ventilateur intégré ne génère aucune vibration et doit être bien pratique surtout en solaire.   J'essaierai dans les semaines qui viennent de faire quelques images en planétaire et lunaire pour achever le test... A suivre...   Un grand merci à Sébastien de Skyvision pour le prêt de la caméra