Pipo

Membre
  • Content Count

    1,295
  • Joined

  • Last visited

About Pipo

  • Rank
    Lémurien cosmique
  • Birthday 12/21/1992

A propos

  • Résidence
    Seine-et-Marne
  • Matériel
    Doson LightBridge Standard 200mm
  1. Pipo

    Comment observer la Lune ??????

    Si tu as déjà un instrument de 250mm, je ne pense pas que tu puisses trouver mieux pour moins de 500€ : la caractéristique la plus importante d'un téléscope reste le diamètre, et même l'absence d'obstruction d'une lunette ne compensera pas la perte de diamètre. Le meilleur investissement serait simplement de prendre le temps de perfectionner ta collimation, car c'est le meilleur moyen d'améliorer les performances d'un téléscope en planétaire.
  2. Pipo

    Pilotage informatique Dobson

    Non, puisque seul un GoTo se connecte à l'ordinateur. Ensuite, si tu prends un GoTo, je te déconseille de vouloir le brancher à l'ordinateur... Ca ne t'apportera que des contraintes, et en plus, çà va bousiller ta vision nocturne. Si tu veux savoir o Si tu connais parfaitement le ciel, tu n'as qu'à lever les yeux pour savoir où tu te situe, non? Si tu demandes au GoTo de te montrer la nébuleuse d'Orion, regarder l'ordinateur ne fera que te donner la position de cette nébuleuse sur une carte, alors que tu dois certainement déjà la connaitre et qu'il te suffit, de totue façon, de regarder dans le chercheur pour voir où est-ce que ton téléscope pointe ! Pourquoi? Si tu me disais que tu préférais un GoTo pour avoir le suivi automatique des planètes, je pourrais comprendre... Mais à part çà, l'intelliscope est bien plus avantageux que le GoTo ! Tu n'as pas à te soucier de la mise en station, de l'alimentation, ta vision nocturne est préservée, tu l'utilises quand tu veux et comment tu veux... Peut-être que tu n'as pas bien compris le fonctionnement de l'intelliscope : tu choisis ce que tu veux observer, et il te dit dans quelle direction et sur quelle distance tu dois déplacer le téléscope. C'est même plus rapide qu'un GoTo, dont le moteur est plus lent que tes bras.
  3. Pipo

    Besoin d’explication sur les mouvements relatifs

    Je ne suis pas absolument sûr, mais je crois bien qu'un tel système est équivalent à un système immobile auquel on ajoute une "force centrifuge" s'exerçant du centre de gravité vers l'extérieur. Ceci dit, je crois que la relativité galiléenne est réservée aux référentiels galiléens (c'est à dire en mouvement uniforme par rapport à un autre référentiel galiléen).
  4. Oui, mais en comprimant l'énergie de l'univers dans un rayon de plus en plus petit, on devrait pouvoir augmenter indéfiniment la température... Mais au-delà d'une certaine pression, je ne pense pas que la notion classique de "température" aie encore un sens...
  5. Pour commencer, je te conseillerais de lire ceci : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=4387 En résumé, pour observer avec un téléscope, tu ne peux pas te contenter de pointer les points lumineux dans les ciels. A moins que tu n'aies la chance de tomber ainsi sur Saturne par hasard, tu ne verras que des étoiles, qui restent des points lumineux, quelque soit le grossissement. A part les planètes, les objets à observer (amas d'étoiles, nébuleuses, galaxies) sont presques tous invisibles à l'oeil nu. Pour pouvoir les observer (et çà vaut aussi pour les planètes), tu dois d'abord savoir reconnaitre les constellations, puis ensuite te servir de ces constellations comme repères pour les retrouver. Je pense que tu sais déjà reconnaitre la Grande Ourse, donc tu peux te servir de celle-là pour repérer les autres constellations, éventuellement à l'aide de Stellarium si tu n'as pas de carte sous la main (tu dois juste ativer les deux boutons les plus à gauche, pour voir les lignes et les noms des constellations). Une fois que tu sauras les reconnaitre, pour trouver Saturne, tu n'as qu'à viser le point lumineux en dessous de la constellation du Lion.
  6. Pipo

    Dob XT 12 ou SW T38P

    Hormis l'Intelliscope, la qualité optique des Orion et des SW est rigoureusement équivalente, leurs miroirs provenant de la même usine. U'est-ce que tu entends par "solidité"? Si tu as peur que le SW se brise en pleine observation, il ne devrait pas y avoir de problème. Si c'est la collimation qui te préoccupe, sur ce genre d'instruments elle est généralement à refaire après chaque démontage.
  7. Tu confonds deux choses très différentes : 1) plus une galaxie est éloignée, plus elle "fuit" rapidement. C'est l'effet observé par Hubble, qui est effectivement expliqué, comme tu le proposes, par une dilatation uniforme de l'univers. 2) l'accélération de l'expansion de l'univers, mise en évidence récemment. Les observations de supernovae semblent montrer que le taux d'expansion accélère, phénomène complètement distinct de la proportionnalité entre la distance d'un objet et son redshift.
  8. Ce n'est effectivement pas très utile avec une équatoriale (à part pour placer la planète dans un paysage étoilé), mais sur un Dobson, je me vois mal observer une planète à 200X ou plus avec un oculaire à champ étroit, elle en sortirait en une dizaine de secondes.
  9. Pipo

    Ouverture du Grenelle des Ondes

    Avec des puissances bien supérieures, peut-être, mais l'énergie reçue est inversement proportionnelle au carré de la distance. Un téléphone portable placé à quelques centimètres du cerveau envoie certainement beaucoup plus d'énergie au cerveau qu'une antenne relai située à plusieurs centaines de mètres. Je ne sais aps si elles sont véridiques ou non, mais de toute façon, elles ne montrent qu'un effet nocébo connu depuis longtemps. Dans le cas d'une antenne-relais située sur le toit d'une école, le cas est différent, et il peut effectivement y avoir des risques.
  10. Pipo

    L'univérs fini ou infini

    Le problème dans ton raisonnement, c'est que tu as oublié que l'on à viré deux dimensions spatiales, et pas une seule. En rajoutant une dimension spatiale, tu obtiens donc une sphère (surface à deux dimensions spatiales). Si tu as l'impression qu'il y a des points n'appartenant pas à cette sphère (à l'intérieur et à l'extérieur), c'est que tu es toujours dans une représentation de l'univers avec deux dimensions spatiales et une temporelle ! L'univers actuel correspond à la sphère, et chaque point à l'intérieur ou l'extérieur correspond à un point de l'univers passé ou futur : il ne s'agit toujours pas d'une représentation de l'apparence de l'univers mais encore d'un diagramme espace-temps, donc l'idée de "décoller de la sphère" n'a aucun sens. L'axe radial (pas sur du nom...) correspondant à la dimension de la sphère, décoller de la sphère signifierait aller dans le futur. Si tu veut avoir un schéma de l'univers actuel, il faudrait rajouter encore une autre dimension spatiale (n'oublie pas qu'on en a viré deux pour obtenir le cercle)... Mais l'esprit humain est malheureusement incapable de visualiser un espace-temps à quatre dimensions (ni même un espace à trois dimensions spatiales, pour peu qu'il soit courbé). De la même manière que l'on rattache la sphère (2 dimensions) à la surface d'une boule (3 dimensions), pour s'imaginer un espace courbé à 3 dimensions, il faudrait connaitre des objets à 4 dimensions...
  11. Pipo

    L'univérs fini ou infini

    Je réexplique. De la même manière que l'on est incapable de s'imaginer une nouvelle couleur, notre esprit ne peut se représenter que des objets à 3 dimensions ou moins et des espaces à 2 dimensions ou moins. La surface d'une feuille de papier est un espace à deux dimensions : si tu t'imagines comme un minuscule acarien dessus, incapable de lever ou de baisser la tête et avec un masque sur les yeux ne comportant qu'une fente horizontale, tu n'as absolument aucune notion de "haut" ou de "bas", tu peux juste regarder ou te déplacer devant/derrière ou à droite/à gauche. Maintenant, imagines-toi une feuille courbée (peu importe de quelle manière), il s'agit d'un objet dans un espace à trois dimensions. Mais la surface de cette feuille est toujours, elle, est un espace à deux dimensions : le petit acarien ne peut que se déplacer devant/derrière et à gauche/à droite, le long de cette espace courbe. Maintenant, le problème, c'est que notre modèle d'esapce-temps à 4 dimensions, trois spatiales, une temporelle. Pour n'avoir que deux dimensions, il faut donc virer deux dimensions spatiales. L'ensemble de notre univers est donc représenté dans le schéma de Bruno comme un espace à 1 dimension, soit une ligne, en l'occurence courbée, formant un cercle, le rayon de ce cercle formant l'axe temporel. Notre petit acarien n'a donc pas d'autre choix que d'avancer ou de reculer le long de l'univers-cercle à une dimension. Tu ne dois surtout pas oublier que l'on a viré deux dimensions, et que pour savoir à quoi correspond un élément du dessin, il faut les rajouter ! Un point (0 dimension) correspond donc à une surface à 2 dimensions, soit une sphère. Une ligne (1 dimension), correspond à un espace à trois dimensions, donc... notre univers à un instant donné! Dans ce diagramme, l'ensemble de l'Univers, à un moment donné, correspond donc à une ligne formant un cercle. Il ne s'agit PAS d'un dessin de l'apparence de l'univers. Je répète : chaque cercle (ligne) représente l'Univers entier à un moment donné, et pas son hypotétique bord. L'intérieur du cercle correspondant à notre univers actuel est un disque (deux dimensions), il correspond donc à quelque chose qui s'étend sur 4 dimensions... Soit l'univers actuel ET passé (l'univers actuel, plus l'univers ily a une fraction de seconde, puis l'univers il y a une autre fraction de seconde, etc...)
  12. Pipo

    L'univérs fini ou infini

    Plus ton message dans le sujet sur Himiko : Je pense que tu as aussi une mauvaise vision de la théorie du big bang. Selon cette théorie, l'univers n'a effectivement pas de centre, et il n'y a pas eu création de matière en un point, mais dans l'Univers entier.
  13. Pipo

    L'univérs fini ou infini

    Si j'ai bien compris le sens de ton message, je pense comme Bruno' que tu as une vision incorrecte du modèle actuel de l'Univvers. Pour commencer, lis attentivement, lentement et surtout entièrement ceci : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=20089 Mais attention, tu dois bien faire attention aux schémas, qui ne sont PAS des représentations de l'aspect de l'univers, mais des diagrammes comportant une dimension temporelle. Par exemple, ici : Chaque cercle ne représente PAS une hypotétique "limite" de l'univers à un instant donné. Le but est de représenter notre univers possédant 4 dimensions sur un écran à deux dimensions. Les trois dimensions spatiales sont donc réduites à une seule et unique dimension spatiale, formant une ligne circulaire. Ainsi. chaque cercle (je parle bien de la ligne, pas de l'intérieur du cercle qu'on appelle "disque") représente l'univers entier à un instant donné, alors que le schéma représente l'univers dans sa globalité, incluant passé, présent et futur. Tu comprends donc que ce point BB (qui disparait d'ailleurs dans les schémas suivants, plus élaborés, car on ne sait RIEN de la toute première fraction de seconde de l'univers) correspondrait donc à l'univers naissant. Il ne s'agit PAS d'un point de l'univers actuel, qui ne comporte à priori pas de centre (regarde le cercle correspondant à l'univers actuel, et cherche un point sur ce cercle correspondant au centre de l'univers ?
  14. Le problème, ce n'est pas que les méchants traders touchent des indemnités. Tu as raison, trader n'est qu'un métier et je n'ai rien contre eux. Le problème, c'est que certains traders étrangers ayant perdu leur emploi viennent en France puis demandent un contrat de travail d'un jour dans le seul but de profiter d'une faille d'une système d'indemnisation français et de récupérer 6366€ par mois, sans jamais avoir cotisé un centime aux Assédic !
  15. Sirius est si brillante que lorsqu'elle est basse sur l'horizon (ce qui était le cas), la turbulence atmosphérique la fait scintiller de toutes les couleurs. Si tu l'as revu au même endroit le lendemain, il n'y a plus aucun doute possible, çà ne peut être qu'une étoile.