dorches

Membre
  • Content Count

    1,574
  • Joined

  • Last visited

About dorches

  • Rank
    Membre
  • Birthday 11/17/1986

A propos

  • Résidence
    71
  • Intérêts
    Astro, Photographie, Internet
  • Occupation
    travail dans le soudage :)
  • Matériel
    GSO 250/1200 dobson ( => futur STROCK)
    Starblast (114/450)
    Bresser 10x50

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. dorches

    Starblast 114/450 serrurier

    Merci pour ton message. Le total (sans oculaire) fait 3.100kg La boîte mesure 290x200 (comme une feuille A4) hauteur 160mm. Je n'ai pas vraiment cherché l'optimisation du poids & taille, je voulais faire un instrument ludique à monter (petite nièce) et pas trop moche 😋 Et prendre du plaisir à bricoler. D'ailleurs le travail du bois massif (bambou 8mm) était super plaisant à travailler, ça me change du contreplaqué qui se défonce mal ou du lamellé collé trop fragile et trop épais (18mm)..
  2. dorches

    Starblast 114/450 serrurier

    Bonsoir, Initialement (en 2015), j'avais commencé par transformer mon Starblast 114/450 en dobson type serrurier grâce à l'impression 3D, voir ici. Il n'a jamais été terminé, et les miroirs prenaient la poussière depuis... J'ai décidé il y a quelques mois de refaire une version en bois, en récupérant les miroirs et quelques pièces déjà imprimées en 3D (porte oculaire, araignée). La finalité recherchée est un instrument sympa à monter et facile à utiliser (notamment pour ma petite nièce). Je profite de ma récente reconnexion sur le forum (mires pour atlas) pour partager avec vous ce dernier bricolage 😉 Boite primaire+rocker (bambou 8mm et contreplaqué 5mm pour le fond). Boite primaire (bambou 8mm). Futur boîte. Serrurier réalisé avec des parties de mètres de menuisier en bois (ça prendra moins de place une fois pliés, et je trouvais l'idée marrante !). Pour visser les mètres sur la boite primaire, j'ai inséré et collé dans le bois des Rivkle (ça va super bien). Premier montage à blanc 😍 Les haches ne sont pas les versions définitives. Essai de rotation/basculement et recherche du centre de gravité. L'oculaire Hypérion 17mm est un peu trop lourd 😥 Version finale. Boite fermée, tout est dedans sauf les haches (qui seront fixées sur les côtés de la boite). On distingue les 4 patins en téflon pour la rotation. Le truc vert, c'est des tapis de découpe (ce qu'on utilise pour couper au cuter) que j'ai collé sur les deux fonds. C'est costaud et ça glisse bien sur le téflon ! Boite ouverte (les mètres pliés sont sous la boite primaire, et il me reste de la place pour mettre le chercheur et au moins deux oculaires). Montage. Les haches sont imprégnées de durcisseur et ponçage très fin (résultat très lisse et dur). Le guidage se fait sur deux patins en téflon. Porte oculaire avec TMB Planetary 5mm. Partie haute. Partie basse. 1er essai concluant. Je suis fan des haches énormes. C'est super bien équilibré, ça me change de mon Strock (miroir plus épais que l'original et donc équilibrage pas top). Le Quickfinder. Support du Quickfinder réalisé en collant 2 pièces imprimées en 3D. Voilà, si ça peut donner des idées 😉
  3. dorches

    Mires pour Atlas

    Normalement c'est dans les propriétés de ton lecteur PDF. Par exemple moi quand j'ouvre le PDF avec mon navigateur Chrome, je peux choisir l'échelle d'impression (100%) au lieu d'utiliser la fonction "Ajuster à la page" qui m'imprimerait à 96%... Après ta différence de 2.5% ne devrait pas gêner... C'est relativement minime comme écart : à 97.5%, au lieu d'avoir 4mm pour un degré tu auras 3.9mm.
  4. dorches

    Mires pour Atlas

    Tes mesures sont niquel ! J'ai modifié les calques, tu auras : 4mm pour 1° (zoom 1, pour la grande majorité des constellations) 3.4mm pour 1° (zoom 1, pour les 4 constellations que tu as listées) 6.8mm pour 1° (zoom 2) Bien imprimer sur feuilles A4 à 100% Calques.pdf
  5. dorches

    Mires pour Atlas

    Voir ci joint un PDF à imprimer sur feuille A4 100%. Il y a le triatlas (A et B en A4 et le C en A3), l'Atlas des constellations et le pocket Sky atlas. Pour chaques cas (sauf le triatlas C), il y a les deux ronds du quickfinder (0.5 et 2°). Le troisième rond bonus fait 6°. Hésitez pas si vous voulez des modifs, c'est très rapide à faire maintenant que j'ai tout retracer. A+ & bonnes observations 😉
  6. dorches

    Mires pour Atlas

    L'écart sur le zoom x1 est énorme, la mire risque de ne pas être très précise hélas... Il doit y avoir pas mal de distorsion, ou je ne sais pas d'où ça peut venir. Parcontre à zoom x2 c'est plutôt bon (c'est assez logique vu que tu mesures sur une plus petite portion du ciel). Donc je peux prendre 37mm pour 10° zoom x1 et 67mm pour 10° zoom x2 ?
  7. dorches

    Mires pour Atlas

    Pas de problème. Il faut juste me dire si tu l'a imprimé sur du A3 ou A4.
  8. dorches

    Mires pour Atlas

    Il faudrait que tu mesures la distance en millimètres que représente 10° (au centre de la page sur l'axe verticale, c'est ce qu'on appele la déclinaison en °) Il faut mesurer en faisant une sorte de moyenne, parceque cette distance ne sera pas tout à fait la même de partout (courbure, impression sur papier à plat, etc...)
  9. dorches

    Mires pour Atlas

    Bonjour Manulass, On doit pouvoir se tutoyer 😉 Je peux te faire des mires, pas de problèmes c'est très rapide à faire. Parcontre je vais avoir besoin de(s) l'échelle(s) (combien de millimètre correspond à combien de degrés). Tu dois pouvoir le mesurer directement sur ton atlas (que je n'ai pas). Si je comprend bien, toutes les pages n'ont pas la même échelle ?
  10. dorches

    Dobson 114 en plastique

    Salut, Solidworks J'avais appris à m'en servir à l'école y'a 7-8 ans mais ne l'avais pas ré-utilisé depuis.. Il est assez facile à utiliser et y'a plein de tutoriels sur internet. Sinon en gratuit & pour des pièces "simples", il y a Google Sketchup que j'ai beaucoup utilisé dans le passé.
  11. dorches

    Dobson 114 en plastique

    J'ai bricolé un support réglable pour mon laser vert chinois (en forme de stylo). - - - J'ai pris modèle sur ce support qui utilisait deux vis de réglage, et deux ressorts pour plaquer le tout. Moi j'ai remplacé les ressorts par des billes aimantées Ø6mm. Les 3 vis sont plaquées contre ces aimants. Deux vis sont necessaires pour faire le réglage du laser, la 3ème vis (pointeau) est là pour faire le 3ème appui. Pas testé en vrai sur un télescope, mais il n'y a pas de raisons que ça ne fonctionne pas.. Il me reste à bricoler un support pour les 2 piles AAA, ainsi qu'un interrupteur.
  12. dorches

    Dobson 114 en plastique

    Content de voir que ce post t'inspire. N'hésites pas à me contacter si tu veux que je t’envoie les fichiers 3D. Je compte mettre en ligne la totalité des plans de mon futur dobson, mais pour le moment il n'est pas terminé... Parcontre tu comptes remplacer l'araignée existante par une Strock ? A part bricoler (ce qui pour moi peut-être une raison), quel est l’intérêt ? Je connaissait le modèle précédent (la Smartrap), mais je n'avais pas vu leur nouveau modèle. Ça m'a l'air pas mal du tout. JMDSomme : Le site qui référence énormément d'imprimantes 3d type Reprap (qui se réplique) : Reprap.org J'ai commencé à construire ma première imprimante 3d il y a environ 4ans. Le modèle que j'avais choisi de construire était une imprimante type cartésienne (X-Y-Z), la Reprap Prusa. J'ai par la suite construit une nouvelle imprimante, cette fois de type delta, la Kossel. A l'époque, il n'existait que très peu de kit d'imprimante à monter soit même, ou alors ils étaient relativement cher. J'avais donc acheté des pièces à l'étranger, mais surtout en Europe et notamment aux Pays-Bas où ils ont de très bonnes boutiques en ligne. A toi de voir ce qui t’intéresse : une imprimante toute faite, "industrielle", de type Makerbot ; ou une imprimante plus DIY, moins cher, à bricoler/bidouiller, etc... Des conseils : - ne pas hésiter à acheter du filament de très bonne qualité (colorfabb/faberdashery). J'ai été emmerd** un paquet de fois à cause de filament chinois bas de gamme qui bouchait la tête d'impression. - la tête d'impression (hot-end) : si il y a des économies à faire, ce n'est surtout pas sur cette partie de l'imprimante. Sans un hotend de qualité, tu vas enchainer les problèmes d'impression, de bourrage de filament, etc... Bien se renseigner avant. - PLA ou ABS ? Pour ma part j'ai choisi PLA, car l'ABS nécessite un plateau chauffant (pour que les premières couches accrochent au plateau) et il dégage des fumées pas très saines. - électronique : opter pour une électronique de qualité et qui est de préférence pré-programmée. Si je n'avais pas d'imprimante 3d aujourd'hui, j'opterai pour un kit à monter soit même, quitte à améliorer l'imprimante après coup (en imprimant de nouvelles pièces, etc...). A l'époque on pouvait économiser en achetant soit même les pièces à droite à gauche, mais aujourd'hui les prix des kits ont vraiment baissé ! L'imprimante de Pascal est pas mal du tout et est française. Tu peux aussi trouver des imprimantes type delta pour 400-500€ Sinon il faut chercher sur google, et lire les forums. Autre chose, tu as le site Thingiverse où il y a une énorme banque de fichiers 3d (dont des design d'imprimantes).
  13. dorches

    Dobson 114 en plastique

    Je comprend bien ce que tu me dis (enfin je pense). Faire monter ou descendre le secondaire n'annulera pas l'offset horizontale. Sur le schéma 2 de mon post #62, on voit que le PO est trop haut (le secondaire n'est pas centré dans le tube du PO avec le cheshire), donc je vais descendre le PO. Le résultat c'est que le secondaire sera bel et bien centré dans le tube du PO (super !), MAIS l'axe optique ne coïncidera plus avec l'axe du PO et donc l'axe de oculaire. Je dois certainement voir un problème là où n'y en a pas, moi et l'optique ça fait 2 (ajoutez à cela des cônes coupés à 45° )... J'ai reçu mon nouveau filament, je vais pouvoir reprendre mes impressions (j'ai aussi acheté des échantillons de filaments plus expérimentaux, à base de carbone, de fibre de bois, ou encore fluorescent dans la nuit !)
  14. dorches

    Dobson 114 en plastique

    Et pourtant sur mon schéma ce n'est pas ce que je constate : On voit bien que l'axe optique horizontal n'est plus sur l'axe du PO. Pas de problèmes, je m'occupe de te faire un petit résumé sur les imprimantes 3D amateurs, dès que j'aurais enfin compris mon problème d'offset/collimation cheshire.
  15. dorches

    Dobson 114 en plastique

    Je suis allé un peu vite, je n'ai pas collé mon secondaire avec l'offset, j'ai positionné le support/araignée en prenant en compte cet offset. Mais ça revient au même. Il est possible de régler la hauteur avec ce support du secondaire. C'est le "rond". Ce que je ne comprend pas c'est qu'en remontant le secondaire pour qu'il soit centré dans mon cheshire, l'axe optique ne sera plus au centre du PO. Position avec l'offset en éloignant le secondaire du PO (1.9mm) et en le rapprochant du primaire (1.9mm) : On voit que l'axe optique coïncide avec l'axe du PO. Je remonte le secondaire pour qu'il soit centré dans le PO : L'axe optique n'est plus centré dans le PO.