Kouru

Membre
  • Compteur de contenus

    94
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Kouru

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Bordeaux / Dordogne / Pays Basque
  • Matériel
    Dobson ES Ultra-light 12"
    Mak 127/1500 - Trépied Manfrotto 290 - Monture AZ Gti / tête Manfrotto MVH500AH / EQ3-2
    Oculaires 1,25'': 40 - 25 - 17 - 16 - 13 - 10
  1. Problème avec un skywatcher 130/900...

    Salut, En planétaire, il ne faut hésiter à mettre du champ, c'est important quand on zoome. Surtout avec une EQ2 car il faudra attendre que les vibrations s'estompent pour apprécier l'image. A 4,3 mm, ça fait presque du 210 x... J'aurai dit plutôt un 5 mm... mais avec un grand champ et pas trop cher, l'Antares W70 semble cohérent. Tu as quoi comme budget?
  2. Problème avec un skywatcher 130/900...

    C'est parti pour des années de découvertes!
  3. Problème avec un skywatcher 130/900...

    bonjour, déjà avec le 10 mm sans barlow, tu devrais voir apparaître les anneaux sans grosse difficulté, au moins la forme, et sur Jupiter, tu pourrais voir les bandes je pense, mais pas sûr pour les détails de Jupiter, ça va dépendre de la qualité de l'oculaire. Mais pas besoin de changer d'oculaire pour l'instant. Je voterai comme Guillaume: si tu vois un tout petit point blanc, quelque soit l'oculaire, c'est ton chercheur qui n'est pas bien réglé. Oublie la collimation pour l'instant. Du coup, essaye de jour comme Ouille21 te suggère pour bien régler ton viseur pile poile nickel et faire le point au loin. Attention, les planètes sont toutes petites, il faut que le centre de ce que tu voies dans l'oculaire soit pile poil au centre de la croix du viseur. Pour la Lune, c'est pas trop grave, car la lune est grosse, mais les planètes, faut que ce soit réglé pile poil (je me répète non? Aaah c'est l'âge). T'as pas un club à proximité pour t'aider?
  4. Ma première Jupiter

    Merci à vous. Effectivement, la EQ3-2, qui est bien plus stable, n'est pas motorisée. Mais je tenterai quand même de le faire avec un suivi manuel, pour le fun. Elle est dans la cave de ma mère, et je ne la sors que très rarement.
  5. Ma première Jupiter

    Vis à vis de jpg et bmp, est ce qu'il vaut travailler sur bmp entièrement (pour passer de As!2 à R6 à Iris puis passer en jpg pour poster ou on peut tout faire en jpg?
  6. Ma première Jupiter

    Merci. Je vais essayer le coup de Iris sur celles que j'ai abandonné. Le RGB balance de R6 me donne très souvent des résultats complètement dans les choux, genre tout jaune. Mais je ne sais peut-être pas l'utiliser correctement. Notamment, je ne sélectionne pas de zone comme tu as montré sur Iris.
  7. Ma première Jupiter

    Salut à tous, après m'être acheté une AZ GTi il y a peu pour mon mak 127, j'ai emprunté la Toucam Pro et la barlow Célestron x2 du club pour m'essayer au planétaire. Voilà donc la première photo que j'ai fait. Et bien évidemment, il s'agit de Jupiter. Un premier bilan avant de partager la photo: Vis à vis de la prise d'image, je me rends bien compte que le moindre vent fait tout trembler, et dès que le bus passe dans la rue du fond, c'est une catastrophe. Je précise que je suis sur un balcon au 3ème étage, dans le quartier nord de Bordeaux. Je ne sais pas si la PL change vraiment quelque chose. Bien sûr, je suis en configuration nomade (Trépied photo + AZ GTi qui est quand même très légère + un MAK 127 et un viseur 9x50 - on est en limite de poids) mais je tiens au maximum à garder cette configuration qui rentre dans le sac à dos. Le but est surtout de voir jusqu'où on peut exploiter ça plutôt que de changer mon équipement pour obtenir de plus belles photos. Deuxième chose: j'ai fait des essais sans la barlow, car l'image me semblait meilleure. Mais en fait, le résultat reste plus petit et les détails ne ressortent pas du tout. Par contre, les satellites sont dans le cadre et donc ressortent. Je mets une photo sans barlow pour comparer. Le traitement de l'image (avec Registax 6): pffff, c'est pas simple, faut vraiment y consacrer beaucoup de temps. J'ai dû jeter une bonne dizaine de photos avant de décider de partager celle-là, qui - soyons honnête - est loin d'être superbe. (Cela dit je suis plutôt content du résultat pour une première session). Les couleurs ne sont pas tout évidentes à gérer pour obtenir des bandes brunes tout en obtenant des blancs blancs. C'est la principale raison pour laquelle j'ai jeté les autres photos. Prochaine étape: rejouer l'expérience à la campagne, avec moins de vents et avec une temps de capture plus important (doublé? - les précédentes faisaient une quarantaine de secondes). Et bien sûr, prendre en compte vos commentaires. Avec barlow: Jupiter_20180518_2120_09-vf3.bmp Sans barlow: Jupiter_20180520_2338_32-f.bmp
  8. Monture Sky Watcher AZ Gti ?

    Salut, je louche sur cette monture depuis peu pour remplacer la tête photo MVH500AH qui supporte mon mak 127. J'ai envie de garder le pointage manuel pour la plupart du temps mais pouvoir assurer un suivi des planètes avec un fort grossissement, expérimenter la photo planétaire et enclencher le goto de temps en temps. J'ai deux questions pour les heureux (ou pas - mais apparemment tout le monde en est plutôt content) propriétaires: - peut-on faire du manuel sans avoir allumé la monture (ou plus de batterie)? je suppose que oui, mais bon, je préfère poser la question. - j'ai lu sur CloudNights (je crois... je n'arrive pas à retrouver le post...) quelqu'un qui se plaignait que en manuel, le déplacement se faisait par par à-coups (je ne me souviens plus de l'axe en question), même lors de la molette du frein était desserrée. Est-ce que c'est le cas pour tout le monde?
  9. Comment trouver les prévisions satellites (notamment ISS et Flash Iridium) ? ----------------------------------------------------------------------------- L’année dernière, j’avais rédigé un document fait pour ma famille, afin de les guider pas à pas pour qu’elle puisse regarder Thomas PESQUET passer au-dessus d’eux. J’y ai ajouté une façon d’observer les flashs Iridium. Je le partage ici, après une petite mise à jour, en espérant que cela puisse servir à d’autres, même si la façon de faire semble triviale. Cette méthode utilise le site www.heavens-above.com mais il ne s’agit pas du seul site internet, permettant de faire des prévisions ; il y a notamment l’excellent site www.calsky.com qui permet également de prévoir les transits de l’ISS avec la Lune et le Soleil. Cependant, j’ai préféré heavens-above car plus ergonomique et traduit en français. Résumé: 1 - Enregistrer le lieu d’observation 2 - Sélectionner le satellite souhaité 3 - Sélectionner le passage à observer En détail: Tout d'abord, aller sur le site http://www.heavens-above.com/ Il est très important de se positionner au bon point géographique correspondant au lieu d'observation. Par défaut, le site vous positionne dans l’Atlantique, au large de l’Afrique, car il s’agit du point de longitude et latitude (0,0000°N, 0,0000°E). Cliquer sur « Changez votre lieu d'observation »: Dans le champ "Saisissez la ville à rechercher", taper le nom de la commune puis taper sur "Entrée" ou cliquer sur "Recherche". A partir de maintenant, toutes les informations données sur le site seront calculées à partir de cette emplacement ainsi que l'heure. Le site prend en compte les heures d'été. Il est bien entendu tout à fait possible de changer le lieu d'observation, en déroulant de nouveau ces étapes. Attention cependant de ne pas avoir de multiples fenêtres ouvertes sur ce site avec des lieux différents, car cela risque de poser quelques problèmes de calcul. Une fois cliqué sur "Actualiser", vous êtes redirigé vers la page d'accueil. Les prévisions pour l'ISS: L’ISS (International Space Station) possède de très grands panneaux solaires, extrêmement réfléchissants, qui s’étendent sur 110 m, avec une superficie de 2 500 m². C’est grâce à eux que la station est aussi bien visible à l’œil nu. Une fois cliqué sur le lien "ISS (Station Spatiale Internationale)" présent sur la page d'accueil, vous arrivez sur la page indiquant les prochains passages visibles (donc de nuit): Sélectionner le meilleur compromis entre magnitude la plus basse et heures d'observation acceptables. Attention: les points cardinaux d’une carte céleste sont « inversés » par rapport à une carte géographique. Le Nord et le Sud sont respectivement en haut et en bas mais l’Ouest est placé à droite et l’Est à gauche. Il faut bien repérer depuis quel horizon le satellite va apparaître et où se trouve cet horizon in situ, afin de regarder dans cette direction à l’heure indiquer et dans les minutes qui suivent. Les prévisions pour les Iridiums: "Les Flash Iridium sont aujourd’hui parmi les phénomènes les plus intéressants à pouvoir être observé sans instrument depuis la terre. Ils peuvent également être facilement pris en photo. Actuellement, une soixantaine de satellites de télécommunication Iridium gravitent autour de la terre. Ces derniers sont ainsi équipés de trois antennes extrêmement réfléchissantes. Lors de la rotation du satellite, la puissante lumière du soleil est alors renvoyée vers la terre produisant ce que l’on appelle un Flash Iridium. L’observateur voit ainsi un point dans le ciel, s’illuminer de plus en plus fort jusqu’à devenir parfois 30x plus lumineux que la planète Venus, puis ne redevenir qu’un petit point. Ce phénomène ne dure que quelques secondes." Extrait de https://astroamneville.com/flash-iridium/ Malheureusement, ce petit spectacle va prendre fin bientôt car un nouveau programme Iridium est en train de remplacer petit à petit l’ensemble de la flotte des satellites par une nouvelle génération dont la forme et le positionnement des panneaux ne permettront plus d’obtenir de flashs. La fin du remplacement de l’ensemble des satellites est prévu initialement pour mi-2018. Une fois cliqué sur le lien "Flashs Iridium" présent sur la page d'accueil, vous arrivez sur la page indiquant les prochains passages visibles : Tout comme l'ISS, un compromis entre magnitude basse et heure acceptable doit être fait. N'hésitez pas à utiliser les boutons pour aller voir plus tard, si un flash atteindra les -8 de magnitude. Attention: Comme pour les cartes pour l'ISS, les points cardinaux de ces cartes sont « inversés » par rapport à une carte géographique. Le Nord et le Sud sont respectivement en haut et en bas mais l’Ouest est placé à droite et l’Est à gauche. Il faut bien repérer depuis quel horizon le satellite va apparaître (au Sud pour les iridiums) et où se trouve cet horizon in situ, afin de regarder dans cette direction à l’heure indiquer et dans les minutes qui suivent.
  10. Approche Soyouz - ISS à l'oeil nu?

    :-( Pfffff, c'est nuuuuuuuuuul
  11. Approche Soyouz - ISS à l'oeil nu?

    Salut, je déterre ce topic car avec la sortie du nouveau forum, les prévisions des lancements pour l'ISS sont apparues. Si je ne me trompe pas, le prochain Soyouz à partir sera le MS-08 - Expédition 55/56 avec 3 cosmonautes à son bord, et l'amarrage se fera dans la soirée (heure france) du 23, donc Vendredi. Puisque Heavens-Above annonce la visibilité de l'ISS en France entre 20h32 et 20h36, on devrait pouvoir voir le Soyouz à côté de l'ISS. A observer donc.
  12. roche

    John Pierpont Morgan, le banquier qui a inspiré le personnage du monopoly?
  13. roche

    La falaise du Pic du Midi?
  14. Report de bugs nouvelle version

    Yes, même problème. Un autre truc bizarre (bug ou pas, je ne sais pas): toujours sous Firefox, je suis obligé de cliquer deux fois sur un lien depuis la barre d'un haut pour y accéder.
  15. Report de bugs nouvelle version

    @benjamindenantes, yes, en haut à droite. "Plus" > "Toute l'activité"