PierreDesvaux

Membre
  • Content Count

    3,629
  • Joined

  • Last visited

About PierreDesvaux

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Blanzy, Bourgogne
  • Intérêts
    Astronomie, dessin astro, construction de dobsons, antiquités japonaises, opéra
  • Occupation
    THE DOBSON FACTORY
  • Matériel
    Dobson 400

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. PierreDesvaux

    Optimisation Dobson Factory 500

    Bonjour, Je n'ai pas lu toutes ces pages, je crois que j'ai bien fait et que j'ai mieux à faire. Je ne vais pas répondre aux questions techniques, les personnes ayant des questions peuvent me contacter directement, ce sera plus simple. ll semblerait qu'un tout petit groupe de personnes, agissant de leur propre chef, ou manipulé directement ou indirectement par des gens ayant intérêt à me voir disparaître, ait décidé de tout faire pour me lyncher. Je sais très bien ce qui motive certains. Je les connais bien. A ceux-ci s'ajoutent les habituels suiveurs, qui n'ont aucun intérêt dans l'affaire, qui ne possèdent pas un Dobson Factory et n'en posséderont jamais, mais qui adorent l'odeur du sang, et s'amusent à en rajouter. Sans parler de ceux qui à un moment ou un autre, sur les forums, se sont vexés sur une discussion, et en ont conservé une haine sans nom à mon égard... Ils en profitent et en rajoutent. On va se payer Dobson Factory, quel plaisir! On se croirait dans une cours de récréation de l'école primaire, ou sur un réseau social bien connu où les gamins trouvent amusant de lyncher un enfant à la face du monde. Il est tellement facile de salir quelqu'un sur un réseau social ou un forum. C'est gratuit et cela peut rapporter gros. Personne n'est à l'abri. Certains ont d'ailleurs perdu toute mesure... C'est tellement gros que cela en est ridicule. Je rappelle que j'ai réalisé à ce jour près de 150 instruments, et que la très grande majorité des utilisateurs en est très content. C'est en tout cas ce que je comprends, du fait des messages de soutien, de sympathie et d'amitié que je reçois. Heureusement! Et je les en remercie! J'avais fait il y a plus d'un an un mailing à tous les possesseurs d'un Dobson Factory, leur demandant leur ressenti envers l'instrument. Je n'ai reçu AUCUN retour négatif... Je rappelle, je l'ai déjà dit, que si un quelconque problème survenait sur un télescope, cela peut arriver, il FAUT me contacter et m'en parler! C'est une démarche rationnelle, et raisonnable. Je ferai bien évidemment tout pour que le problème soit résolu. Mes instruments sont garantis A VIE, c'est à dire tant que je serai capable de travailler et tenir un tourne-vis. Et si je ne le pouvais pas personnellement, je m'arrangerai pour que cela puisse être résolu par une personne de confiance. Et cela, même si l'instrument est revendu. Mes instruments sont réalisés à la demande et selon les spécifications des utilisateurs. Donc, si vous souhaitez une structure spécifique, une modification, un élément qui n'est pas proposé habituellement, il suffit de m'en parler. Ce que je constate, et c'est quand même très étonnant, c'est que les personnes qui sont intervenues sur cette discussion ne m'ont jamais contacté pour se plaindre. Certains m'ont peut-être demandé des modifications. Je les ai faites. Je croyais que c'était bon. S'ils ne sont toujours pas contents, il suffit de me le dire. On arrivera bien à trouver un terrain d'entente. Il n'y a rien de pire que de se faire des aigreurs à l'estomac, et même plus, en ressassant un mécontentement. C'est tellement facile de se parler. Pour tout dire, je trouve tout à fait étonnante l'attitude de ce monsieur Olivier, qui a acheté un Dobson Factory d'occasion à bas prix, et qui le démonte à la face du monde en disant que c'est de la merde, sans m'avoir contacté, sans m'avoir demandé quoique ce soit. C'est extrêmement étrange. En fait, c'est "cousu de fil blanc", comme aurait dit ma Grand Mère... J'avoue qu'en ce moment, je suis un peu beaucoup occupé. Je ne prendrai pas de vacances encore cette année. Je continue de travailler. Le retard pris va peu à peu se résorber. Je ne mets plus beaucoup de photos des réalisations sur mon blogs, certains ont peut-être cru que je ne "foutais" plus rien. Ce n'est pas du tout le cas. Ce blog était destiné à partager mon savoir-faire et ma petit expérience en matière de construction de télescopes. Avec les milliers de photos qui sont désormais disponibles, je pense que c'est mission accomplie. Je continuerai de mettre des photos, mais sans doute à un rythme moins soutenu. Cela ne veut pas dire que je ne fais plus rien... Tout cela ne me donne plus beaucoup de temps pour des projets spécifiques ou du R and D, mais parmi les projets en cours, il y a la conception d'un dobson de voyage en kit, entièrement prédécoupé par cnc, que l'on peut monter soi-même dans son salon, sans expérience préalable du travail du bois, comme une maquette. On pourra alors mettre les finitions que l'on voudra et le customiser. Chacun pourra dire qu'il s'est fait son propre télescope! Progressivement, l'offre s'étendra aux télescopes de plus grand diamètre que l'utilisateur pourra customiser selon ses souhaits. J'invite tous les curieux, les gens qui souhaitent me rencontrer, ceux qui se posent des questions, à venir me voir à mon vieil atelier, en Bourgogne du Sud. C'est le temps des vacances, le pays est agréable, et ce sera un grand plaisir de vous accueillir et discuter astronomie avec vous. Bons cieux Pierre Desvaux The Dobson Factory Site internet: http://the-dobson-factory.fr PS: Je me permets de mettre ici un retour récent d'un de mes clients, qui m'avait demandé de le publier: " Je suis possesseur depuis quelques semaines d'un dobson , monture dobson factory et des optiques mirosphère. Je peux dire que tout est à la hauteur, les optiques au dessus du superlatif (jupiter,lune , ciel profond ) comme je n'avais encore jamais observé auparavant dans un plus petit diamètre.Le bâti du télescope, quasiment de l'art,la monture en bois bien étudiée (pour le diamètre de 400mm , encore gérable par un observateur seul),les mouvements impressionnants de fluidité de précision. Pierre est un génial inventeur artisan, des petits plus en option qui donnent l'envie d'observer et de partager la passion.Encore bravo , avec mes amitiés.--
  2. PierreDesvaux

    Optimisation Dobson Factory 500

    Bonjour, Ce post est intéressant. Tout est toujours perfectible, et je suis toujours en quête de retours de la part d'utilisateurs ou de propositions d'améliorations. Avant de commencer ses modifications, Olivier, qui a racheté d'occasion ce télescope, , aurait dû ou pu me contacter. Nous aurions pu discuter de tout cela, et de l' opportunité des modifications, et sans aucun doute, je lui aurais même proposé de faire moi-même les améliorations demandées, cela, gratuitement bien sûr. J'ai horreur de penser qu'un client ou un utilisateur puisse être mécontent d'un de mes instruments, et je ferai tout ce qui est possible pour que l'instrument corresponde aux attentes (qui peuvent être différentes entre les personnes). Olivier, la proposition tient toujours, d'ailleurs. D'ailleurs, si je suis au courant d'une vente de télescope DF, je propose toujours au vendeur ou à l'acheteur une mise à niveau de l'instrument. Plus généralement, s'il y a un problème sur un de mes télescopes, le mieux est de m'appeler, de me contacter pour qu'on en parle, avant d'essayer de bricoler soi-même quelque chose ou de se dire: "c'est de la merde"... Ce que je vois, c'est que les gens qui interviennent ici et se plaignent ne m'ont pas appelé, ne m'ont pas faire part de leur problème. C'est dommage, il restent avec leur ressentiment, et cela ne résout pas les choses. Donc, appelez moi et voyons ce que l'on peut faire! Il est à noter également que je suis le seul fabricant qui montre tous les détails de ses fabrications sur son blog. Vous pouvez donc aller voir si vous avez des questions (le corollaire, c'est que cela ouvre la porte à toutes les critiques...mais tant pis... ) Je vais me permettre de donner quelques précisions au sujet des différents points qui ont été évoqués. Cela va être un peu long, et il est possible que j'oublie des choses, je vous prie de bien vouloir m'en excuser. J'espère être clair dans mes explications. Je suis à votre disposition pour répondre à toutes les questions. - Le 500 en question est un instrument ANCIEN, que j'ai réalisé en 2012 ou 13, il faudrait que je consulte mes archives. Depuis, j'ai apporté un certain nombre de modifications dans ma production et dans la conception. Et des améliorations! * Roulements rocker: - Je n'ai jamais mis de feutre sur les roulements entre la base et le rocker. Si c'est le cas, il a été mis par le propriétaire précédent. - Je laisse toujours un peu de jeu entre les roulements et la face intérieure du rocker annulaire. Cela permet d'avoir un mouvement beaucoup plus fluide, à mon sens, et facilite un suivi plus précis. C'est un choix et le résultat de mon expérience d'observation. - D'autre part, dans les premières productions, un des roulements était fixé dans un trou oblong, ce qui permettait de régler sa position en serrant les écrous sur la tige verticale. Il est possible que cette fixation se desserre avec le temps (le bois peut bouger), et il faut donc de temps en temps vérifier sa position. C'était quelque chose que je disais toujours au propriétaire à la livraison. C'est sans doute ce qui s'est passé sur ce télescope, puisque le jeu est apparu ensuite. -Je ne suis pas certain que le système avec un axe décalé (came) soit meilleur, car un jour ou l'autre il va se desserrer et le positionnement bougera. - Sur les prochains instruments, je vais réaliser un système où l'un des roulements sera sur une pièce pivotante, avec un système de vis latérale pour régler la position comme on le souhaite. - Pour assurer une très bonne fluidité des mouvements entre le rocker et la base, il est possible de mettre sur la bande grumeleuse blanche (FRP), du polish pour carrosserie. Il faut bien sur très bien essuyer, pour qu'il ne reste plus qu'un pellicule invisible. Je le suggère pas pour les tourillons, car dans ce cas, cela devient bien trop fluide. * Entretoise avant, entre les tourillons: Dans mes premiers instruments, la plaque horizontale n'était pas supportée. Depuis pas mal de temps, je mets en dessous de cette plaque, deux blocs de chaque coté, avant et arrière, le long des tourillons. De ce fait, la plaque est bien supportée à l'avant et à l'arrière, et ne plus plus bouger. * Mâchoire pour les boules sur les fixations avant: En effet, le bloc de bois est libre, et repose sur la cornière. Si les tubes tiraient vers le haut, ce bloc pourrait être soulevé. Mais en fait, les tubes avant agissent en compression. Ils pressent le bloc de bois vers le bas, contre la cornière, et cela ne peut donc pas bouger. Il faut quand même bien faire attention que les boules sont bien logées dans leur logement, et que le bloc de bois fait bien office de mâchoire. Si tout est bien placé, cela ne bouge pas. - Habituellement, mes structures sont bien rigides, pas élastiques, c'est quelque chose que les gens reconnaissent tout de suite, et c'est un point que je vérifie toujours avant la livraison. Si c'était élastique, c'est qu'il y avait peut être un problème au montage. * Mâchoires hautes: - Il faut trouver le bon serrage des mâchoires pour que les boules ne soient pas trop pressées entre la cornière et le bloc de bois, pour que le compas puisse facilement s'ouvrir, sans que cela parte dans tous les sens. Il faut donc une certaine rigidité de l'ensemble. Il y a un écrou pour régler ce serrage, on peut l'ajuster de temps en temps, si le bloc de bois se rétracte (en fonction de l'humidité de l'air, c'est normal). - J'avais utilisé un bloc en alu plutôt qu'en métal pendant un certain temps, mais je m'étais aperçu que c'était trop dur. Les boules-rotules coulissent bien mieux sur le bois. Je suis donc revenu aux blocs de bois. - Précision des entraxes pour les trous des boules-rotules: Je réalise ces cornières à la main. Il est donc possible que des trous ne soient pas exactement symétriques, à 1 mm près. Cela ne flatte peut-être pas l'esthétique d'un mécanicien, mais en fait, cela n'a aucun espèce d'importance... Cela n'a pas d'impact sur la structure, ou très très très marginalement. - Sur les modèles actuels, les trous dans la cornière sont usinées en V. Au début, ils ne l'étaient pas. Mais en fait, cela n'a également pas vraiment d'importance, puisque, comme dit plus haut, les boules n'ont pas à pivoter trop librement, il faut régler la pression de la mâchoire par l'écrou sur la tige transversale. Il y a un certain nombre de chose auxquelles je m'attache pendant la réalisation, de manière à ce que la structure soit bien stable, rigide, etc. Mais j'avoue que je ne vérifie pas si les trous des fixations sont pile poil au bon endroit. Ce sont la des choses secondaires, qui n'ont aucun impact sur la structure. * Les portes oculaires Feathertouch: Ce sont de très très bons portes oculaires, mais je l'avais déjà dit, le porte oculaire se fixe sur la plaque par une simple rainure, avec deux toutes petites vis de 2 ou 3 mm UNIQUE. Si cette vis n'entre pas bien dans la rainure, il est possible que le porte oculaire se détache. Bien évidemment, il ne s'agit pas là des 3 ou 4 vis de fixation de la plaque sur la boite du PO... Sur les premiers télescopes, le mur de la boite du Po pouvait cacher l'accès à ces petites vis. Ce n'est plus le cas désormais, car les murs sont plus courts. Dans le cas d'Olivier, si l'accés à ces vis est caché, il suffit de limer un peu les murs. Si c'est trop compliqué, qu'il me contacte, je lui referai la boite. * Remarques de Dob Bleu: - En ce qui concerne décalage d' 1 cm sur le positionnement de l'entretoise , j'avoue ne pas trop comprendre comment il l'a mesuré... IL n'y a pas vraiment de base de référence, et s'il a mesuré à partir de l'extrémité du tourillons, il est fort possible que ce soit le tourillons qui soit 1cm plus long ou plus court que l'autre. Les trous assurant le positionnement des entretoises et du barillet sont contre percés sur les deux tourillons en même temps . Ces trous sont extrêmement importants, car ils assurent la symétrie du montage. Il est donc impossible qu'ils soient décalés. Par contre, il est possible que les tourillons ne soient pas exactement de la même longueur. Cela n'a aucune espèce d'importance. Mais si on mesure à partir de l'extrémité, on risque de se tromper... C'est un exemple qui montre que parfois, on se dit: ah mais pourquoi donc a t'il fait comme cela, c'est merdique! En fait, il est fort possible qu'il y ait une raison et que cela ne soit pas si merdique... - Supports latéraux du miroir: ce sont en effet des roulements qui sont réglables en hauteur, de manière à pouvoir être positionnés à la moitié de l'épaisseur du miroir (un peu moins). Avec le temps, les transports, et le mouvement du bois, la fixation de ces roulements peut bouger. Il faut donc régulièrement vérifier la position de ces roulements. Cela fait partie des quelques petites choses qu'il faut vérifier et maintenir. - plaque alu sur PO: En effet, c'est une plaque réalisée par moi, car mon fournisseur n'avait plus de plaques en stock. Comme le télescope devait être absolument prêt pour aller aux RAP, j'ai réalisé moi-même cette plaque. Si Dob Bleu avait voulu que je lui change cette plaque pour une plaque du fabricant, il suffisait de me le dire. .. - Longueur des tubes: Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, mais si je me souviens bien, Dob Bleu voulait pouvoir observer avec une bino sans adaptateur. Il a voulu un second jeu de tubes, et il a coupé lui-même les premiers tubes, plus courts. Donc, s'il a bricolé dessus, je ne sais pas trop quoi dire... D'ailleurs, je n'ai jamais eu aucune remarque de sa part, ni plainte ni rien. Nous avions eu de bonnes relations, je croyais qu'il était content de son télescope, nous avons beaucoup communiqué, d'ailleurs, avant et après réception de son instrument, et puis soudain, plus rien, plus de nouvelles, rien. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Depuis, tout est soudain devenu mauvais, mais il ne m'a jamais rien dit... Cela arrive. Voila, j'ai dû oublier certains points soulevés ici. Désolé, il faudrait tout relire la discussion pour vérifier. En tout cas, comme je l'ai déjà dit, avant de se lancer dans des modifications, avant de crier haut et fort que rien ne va, passez moi un petit coup de fil. On peut facilement résoudre les incompréhensions. Et surtout, tout est adaptable, améliorable et je suis à l'entière disposition de tous. Alors, n'hésitez pas. J'ai demandé plusieurs fois à tous mes clients par mailings de me faire part de leurs problèmes s'ils en avaient, je n'ai jamais eu de réponses... Bien à vous. Pierre Desvaux The Dobson Factory http://the-dobson-factory.fr
  3. PierreDesvaux

    Délai structure artisan

    Bonjour, Je ne viens plus depuis longtemps sur ce forum, mais on m'a fait part de certaines discussions "animées" . Je me permettrai donc de donner mon point de vue. Cela fait maintenant 8 ans que je conçois et réalise des télescopes pour les astronomes amateurs. En tout, près de 150 instruments ont été construits, il y en a un peu partout, en France, Allemagne, Suisse, Espagne, Grande Bretagne, USA, Japon, Chili, Pakistan, etc... Je ne suis pas un industriel, ni un marchand. Je construis mes instruments seul, dans mon atelier équipé d'anciennes machines bien vintage. En fait, je suis un amateur qui a mis a disposition un peu de son savoir-faire pour permettre à des passionnés de réaliser leurs rêves. Je n'ai pas une approche "marchande". Je n'essaie pas de faire fortune. Mes prix sont restés au minimum, je n'ai pas augmenté mes tarifs depuis 2011, et d'ailleurs, en 8 ans, mes revenus sont restés proches des minimas... Je souhaite que mes clients soient mes amis et comprennent comment je travaille et pourquoi. Je n'ai pas une approche "client/fournisseurs". C'est ainsi que je vois les choses, et je veux travailler avant tout pour des gens qui partagent cette approche. Dans la conception et la construction d'un télescope, je privilégie les points suivants (dans le désordre): - Rigidité et robustesse, absence d'élasticité de la structure, - Fluidité des mouvements, - Facilité de collimation et tenue des réglages, - Ergonomie, pendant les transports, au montage/ démontage, et pendant les observations (un télescopes doit s'oublier devant le ciel), - Capacité à rendre toute la qualité des optiques qui y sont installées. - Esthétique de l'ensemble. Au fil des années, j'ai apporté quelques améliorations. Mes derniers instruments ne sont pas les mêmes que les premiers. Pendant toutes ces années, j'ai eu l'occasion de croiser la production de quelques concurrents, et j'avoue que j'ai l'outrecuidance de penser que mes instruments ne sont pas parmi les mauvais... Dans la construction d'un grand télescope, il y a environ 600 pièces, si on compte les vis, rondelles, qu'il faut visser, installer, etc. Il est possible que parfois, sur ces 600 pièces, une vis soit mal vissée, un boulon soit trop long, qu'une rondelle manque. Cela peut arriver. Je teste chaque instrument sur le ciel avant toute livraison, mais il est possible que j'oublie quelque chose. Dans la très grande majorité des cas, ces éléments sont totalement secondaires, et cela n'a aucun impact sur la qualité de l'instrument ni sur la qualité des observations. Ces cas, sur les 150 instruments réalisés, ont été très rares, et je n'ai que très peu de retours négatifs. Quand il y a eu un problème, je n'ai jamais lésiné sur le service après-vente. Même en cas de casse ou de soucis où je n'étais pas en cause, j'ai la plupart du temps fait les réparations gratuitement ou à prix coûtant. Je suggère à tous les curieux de venir me voir à mon atelier. Ils verront comment je travaille. Ce sera un plaisir de les recevoir et de discuter avec eux. Il se trouve que le monde de l'astronomie amateur est un micro-monde. Quelques rares artisans proposent leurs services, et plusieurs sont arrivés récemment. Comme la demande n'est pas extensible, la concurrence est rude, et tous les coups sont permis. Les forums permettent d'amplifier les choses. Il suffit de deux ou trois exemples, toujours ressassés et de deux ou trois copains pour faire tourner les ragots. Il est intéressant de voir que les choses se sont amplifiées depuis 2 ou 3 ans, avec l'arrivées de nouveaux constructeurs qui essaient de se faire une place... Bien évidemment, l'un des premiers points sur lesquels ils vont jouer, ce sont les délais. Comme eux même n'ont pas beaucoup de commandes, ils ont des délais courts, et peuvent donc facilement dénigrer leurs concurrent qui ont un stock de commandes plus important et on appuie donc là où cela fait mal... Qu'en est-il pour moi ? J'ai actuellement 18 commandes en cours. Comme je mets environ 1 mois pour réaliser un instrument, cela signifie que mes délais de livraison pour une nouvelle commande à ce jour sont environ de 18 mois. C'est long, je sais, mais il m'est difficile de faire plus court. Un artisan ne compte pas son temps. Je travaille 7 jours sur 7, et quasiment 365 jours par an. Je n'ai pas pris de vraies vacances depuis 8 ans, à part quelques jours pour les RAP, ou autres star parties. En disant cela, je n'essaie pas de "manipuler" qui que ce soit, c'est la simple réalité. Mes machines sont dangereuses et travailler le bois et le métal, c'est fatiguant. Physiquement. Il m'est donc difficile de travailler 10 ou 12 heures par jours... Un artisan, seul, peut tomber malade, ou avoir des proches qui le sont et dont il faut s'occuper. Dans un atelier, il peut y avoir des incidents, des machines indispensables qui tombent en panne. Il y a donc des aléas et les meilleurs plans de production peuvent déraper... Il est possible également que certains se soient scandalisés que j'ose bricoler des petites choses par ailleurs, en dehors de la production de télescopes. Comment ? il s'amuse à faire des boites et des couteaux en bois, et MON télescopes , il ne s'en occupe pas? Eh bien, ces couteaux en bois et ces boites, c'est la production du dimanche après-midi ou le soir, quand j'ai fini ma journée... Quelques heures de repos, où j'aime à bricoler, faire autre chose que le 151 ième télescope... Un loisir. Je ne demande pas aux gens ce qu'ils font le dimanche après-midi... En fait, ce stock de commande vient de loin. Au tout début, j'ai eu un un afflux de commandes, qui correspondait à une demande non satisfaite par les constructeurs existants. Puis, la demande a un peu baissé, mais je n'ai pas pu résorber ce stock qui est revolving. Je pourrais faire appel à la sous-traitance, de manière à ne faire que du montage, comme le font certains concurrents. Mais la sous-traitance coûte cher, très cher, quand on a pas les volumes. En tout cas, bien plus cher que mon coût personnel de fabrication. Et dans ce cas, il faudrait augmenter de manière significative mes prix. Quasiment les doubler. Ce serait la même chose si j'embauchais. Je conçois que pour certains, ces délais soient longs. Mais pour ceux qui ont besoin d'une satisfaction immédiate à leurs besoins, les supermarchés sont plein de belles productions de l'armée chinoise... Je conçois également que cette attente soit anxiogène. C'est le syndrome de l'artisan, l'histoire du maçon qui ne vient jamais, du couvreur qui a commencé à refaire le toit puis a disparu. C'est une grande crainte, cela, que l'artisan dont on a tant besoin disparaisse... Et l'artisan constructeur de télescope est considéré comme tous les autres... Et s'il me lâchait ? Eh bien non, je ne lâcherai pas mes clients. Car je ne suis pas l'artisan maçon ou couvreur... et toutes les commandes passées seront réalisées. Pour résumer, j' ai fait le choix de proposer des instruments à des prix que j'essaie d'être raisonnables, des coûts minimisés et une rémunération personnelle réduite. Mais cela suppose des délais longs car tout est réalisé à l'atelier et je suis seul. Il est possible qu'à l'avenir, je me tourne vers la solution de la sous-traitance, de manière à répondre à une demande pour des instruments livrés plus rapidement, mais dans ce cas, le prix ne sera plus le même. Toutes ces années dans le monde de l'astronomie amateur ont été fantastiques. Ce fut une bien belle aventure. Il y a eu quelques grincheux, c'est normal, mais j'ai surtout rencontré des gens absolument admirables, et c'est cela qui me fait continuer. Merci de m'avoir lu. Pierre Desvaux The Dobson Factory http://the-dobson-factory.fr
  4. PierreDesvaux

    Jeu concours dessins

    Tite question... Pourquoi c'est pas anonyme ?
  5. Oui (avec toutes les conditions et assurances d'une vente en "beta test"). Le prochaine sera imprimé en "mixt carbone". Mais il faudra aller voir sur mon blog. Je ne viendrai plus ici... .
  6. PierreDesvaux

    Reports de bugs

    J'aimerais pouvoir contacter la "Direction" par mail ou par tout système disponible. Quand je clique sur le lien contact, je me retrouve avec un écran bleu et une enveloppe... et rien. Je ne suis pas informaticien et je ne vais pas installer telle ou telle appli pour cela et je n'ai pas le temps. J'ai simplement besoin de contacter le Directeur (ou le type qui est " Responsable", le vrai, de ce forum). Merci de me contacter à dobson POINT 2005 (machin) gmail POINT com .
  7. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Bonjour, Je n'ai lu aucune des interventions depuis hier après-midi. Je ne les lirai pas. J'avais demandé à ce que cette discussion soit fermée, car j'ai été patient, mais certaines limites ont été dépassées, et même beaucoup plus.... La discussion n'a pas été fermée. Ce n'est pas admissible. Des discussions ont été fermées pour beaucoup moins. Je vais donc insister auprès de la "Direction"... Sinon, il y a d'autres voies. Je voudrais simplement passer un message à M. Vakoran: Je vous ai demandé de me contacter car les interventions effectuées par vos amis ne sont peut-être pas suffisantes. Comme je l'ai dit, le bois qui a été utilisé pour certains blocs sont très sensibles à l'hygrométrie. Si les écrous ont été bloqués, le bois risque encore de se rétracter, donc les blocs vont branler dans leur fixation. Je vous ai donc proposé de les changer pour un bois moins sensible à l'hygrométrie. De même pour le PO. Vous n'avez pas répondu à mon mail, alors que vous avez répondu aux mails d'autres personnes à ce sujet. J'avoue que je suis étonné... Merci de faire en sorte que je puisse vous satisfaire et comprendre la rationalité de votre attitude. Laisser croire que vous ne me contactez pas parce que vous avez "peur" de moi ne me paraît pas très sérieux. Et encore une fois, je pense que la réparation effectuée par vos amis pourrait ne pas être suffisante. Merci de plus de me contacter par mail ou par téléphone. Le forum n'est pas le lieu de règlement de nos soucis. Bien à vous, Pierre Desvaux The Dobson Factory. ( ce n'est pas la peine de se déchainer à nouveau ou de me répondre ici, je ne reviendrai pas lire cette discussion). .
  8. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Je crois que je vais peut-être finir par perdre patience... La haine, c'est assez. Quoique je dise, il y en a tojours un qui retourne le truc... Ce qui se dit, jamais les personnes en question n'oseraient le dire en face... Enfin, et surtout, je n'ai pas de leçon à recevoir de personne quant à l'utilisation de mon emploi du temps. Sais tu combien d'heures je passe à mon atelier? Quand et comment je viens sur les forums ? C'est pendant mes pauses (oui, je fais des pauses. Les machines, c'est intensif, il faut être toujours en mesure de faire gaffe), après les repas, ou le soir, quand je réponds également aux mails des clients, les demandes de devis, les demandes d'info, etc. Mais je l'ai déjà dit, cette discussion est la dernière sur laquelle j'interviens. On ne m'y reprendra plus. J'avais déjà été absent quelque temps, j'étais revenu, mais c'est fini. Je demande la fermeture de cette discussion. Les limites ont été dépassées. .
  9. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Bon, j'ai un peu l'esprit d'escalier, mais je viens de m'apercevoir que le test sur le bois avait déjà été fait il y a quelques semaines... J'avais fait un petit truc avec ce bois exotique il y a quelque temps, avec des fixations écrous/boulons, et je l'avais mis dans mon salon. Au bout de quelque temps, je me suis aperçu qu'il fallait resserer tous les écrous, et manière importante inhabituelle. Donc, c'est bien cela! Si les écrous se sont dévissés si rapidement, ce n'est pas dans ce cas à cause du contreplaqué qui aurait travaillé, mais parce que les blocs de bois exotiques que j'ai utilisés pour ces pièces spécifiques sont très sensibles à l'hygrométrie. Je suppose que c'est parce que le bois n'était pas assez sec. Je sais donc qu'à l'avenir, je ne devrai plus utiliser ce type de bois qui est trop sensible. En ce qui concerne votre 600, Vakoran, je ne sais pas comment les écrous ont été maintenant bloqués, mais il est possible que le bois travaille encore. Je vous propose donc d'entrer directement en contact avec moi, de manière à ce que je vois s'il n'est pas préférable de changer ces deux ou trois pièces et de les faire dans un autre type de bois. Je vais également vérifier auprès des autres propriétaires de télescopes DF, s'ils ont ce problème, et bien sur, y remédier avec eux . Je vais plus généralement faire le point sur les éventuels problèmes qu'ils auraient pu avoir, faire en sorte d'y remédier sur leur instrument, et à l'avenir également sur les futurs télescopes. Encore une fois, cette discussion a été utile, puisque j'ai appris quelque chose, et que je vais pouvoir y remédier. En ce qui concerne le PO, s'il est endommagé, je suis bien sur prêt à le changer. Là encore, Vakoran, il faut me contacter pour cela. De même pour les éventuels autres problèmes qui pourraient survenir. Pour terminer cette discussion (je l'espère), mon objectif a toujours été de réaliser des instruments qui soient rigides, stables, fluides, collimation qui tient, ergonomiques, bref, tous les éléments qui font qu'on oublie l'instrument et que l'on peut se concentrer sur l'observation. La dessus, je pense avoir (un peu pas mal) réalisé l'objectif. La question des finitions, c'est un vaste problème, et cela dépend des gens. Il y en a qui focalisent sur le ponçage du bois, d'autres sur la taille des vis, d'autres sur la forme des pièces en métal (faut-il arrondir, faire un chanfrein partout...), d'autres qui voudraient que tout soit anodisé, d'autres sur le vernis, d'autres sur la forme générale de l'instrument, etc. Eh bien, sur, les conclusions sont variables sur ce qu'est l'excellence... Donc, pas facile de faire en sorte que tout soit parfait. En fait, c'est impossible. .
  10. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Oui, mais c'est toujours le même système, avec 3 toute petites vis transversales qui vont butter dans une fine gorge. Il y a cinquante mille autre manières de fixer deux pièces ensemble. Pourquoi avoir choisi celui-ci ? En tout cas, mon fournisseur va m'entendre, sur le montage de cette platine...
  11. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Décidément, on ne s'est pas compris... Je pensais que vous vouliez le télescope pour Noel, mais peut-être avais-je mal compris. En ce qui concerne le porte filtre, je vous ai proposé les deux options. C'est vous qui avez choisi. Si vous vouliez absolument que je commande moi-même et que j'installe le porte filtre, il suffisait de me le dire. Vous êtes commerçant et chef d'entreprise. Vous savez d'habitude, parler à vos fournisseurs et prendre des décisions. De même pour le fait de ne pas m'avoir contacté . C'est un peu difficile de faire croire que vous avez eu peur de moi... En tout cas, je crois bien avoir trouvé pourquoi les écrous se sont dévissés! Je dis toujours qu'il faut de temps en temps resserrer toute la visserie, écrous, etc, mais c'est un ou deux fois par ans, et pas tout de suite. Or, dans le cas de ce 600, cela s'est passé tout de suite. Ce n'est pas normal. Je me demandais s'il s'agissait d'un problème de contreplaqué. Mais je ne le crois pas, c'est de la très bonne qualité. En fait, les écrous se sont dévissés sur des pièces qui ne sont pas en contreplaqué, mais en un bois exotique: bloc du bras de pilotage, bloc de l'entretoise portant le telrad, bloc de la boite porte oculaire, et vis de collimation. J'utilise ce bois pour des pièces qui ne sont pas vraiment soumises à des contraintes fortes. Mais il est tout a fait possible que ce bois soit très sensible à l'hygrométrie et se soit rétracté, créant donc un jeu qui a fait se dévisser les écrous. Je vais faire l'expérience ce matin, fixer avec un boulon/écrou traversant, un bloc de ce bois à du contreplaqué, et le mettre ensuite dans une pièce chauffée. On verra bien ce qui va se passer. Cette histoire aura peut-être permis de progresser... .
  12. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Merci, Vakoran, d'être intervenu à nouveau sur le forum. J'aurais apprécié que vous répondiez à mon mail. Encore une fois, si vous m'aviez contacté, j'aurais fait le maximum pour que tout se passe bien et je serais sans doute venu vous rendre visite, s'il apparaissait que vous ne pouviez pas résoudre le problème par vous-même. Je crois que notre contact lors de votre venue s'est bien passé, en tout cas, j'en ai eu l'impression, et vous avez pu juger de qui j'étais. D'ailleurs, je ne crois pas que nous ayons jamais eu des discussions par mail ou téléphone qui aient été désagréables. Le dernier mail que j'ai reçu de vous en Janvier, me disait que vous étiez fort content. Vous nous dédiez à moi et Franck, votre premier dessin pour ce beau télescope... - En ce qui concerne le revissage des écrous, je le dis systématiquement à la livraison. Je croyais vous l'avoir dit. Si j'ai oublié (nous avons pourtant pas mal discuté lors de votre venue, des détails, vous aviez pas mal de questions, et c'était normal), j'en suis profondément désolé. J'avoue que je n'avais pas vraiment pris la mesure de votre incapacité à tenir un outil, ne serait-ce qu'une clé, mais je peux tout à fait comprendre cela, en effet. J'avoue que c'est la première fois que cette question du revissage de temps en temps des écrous, me revient comme un étant un problème. J'ai toujours considéré que le fait que le bois travaille en fonction de l'hygrométrie était normal, c'est ce que disent tous les professionnels du bois et c'est donc pourquoi je rappelle à chacun qu'il faut faire un peu de maintenance de temps en temps. Quelle solution apporter à ce problème ? La colle dans l'écrou est une fausse solution. Je fais toujours en sorte que le télescope soit démontable en cas de besoin ou de modification à apporter ultérieurement. Donc, je ne colle pas. D'autre part, quand un boulon avec un écrou traverse une épaisseur de bois, si le bois travaille, et que l'épaisseur du bois se réduit, dans ce cas, on se retrouve avec un écrou quasi bloqué, et du jeu entre l'écrou et le bois. C'est beaucoup plus difficile ensuite d'y remédier. Il faut forcer l'écrou pour le revisser. Pour être clair, ce n'est pas un problème d'écrou qui se dévisse naturellement. C'est le bois qui se réduit en épaisseur, génère un jeu, qui fait que ensuite, l'écrou se dévisse. Si on bloque l'écrou, il ne se dévisse plus, certes, mais les pièces ne sont plus fixées puisqu'il y a du jeu. Pourquoi le bois travaille t'il ? Il va falloir que je discute avec mon fournisseur de contreplaqué. C'est un contreplaqué Delignit allemand, normalement, de la meilleure qualité. Mais peut-être le bois est-il trop vert ? Cela ne devrait pas être le cas, mais peut-être faut-il le faire sécher quand même. Ou travailler dans une atmosphère plus sèche. En tout cas, je vais essayer de comprendre le problème, et de le résoudre. A noter que l'écrou sur la platine du telrad est la de manière à pouvoir justement orienter la platine si nécessaire, de manière à pouvoir mieux régler le telrad. Il n'est donc pas complètement bloqué. Sans doute aurais-je du le bloquer. SI l'un des blocs soutenant la tranche du miroir est mal orienté, il est fort possible que ce soit simplement la vis centrale qui s'est de même dévissée et le bloc a pivoté. Il suffit de même de la repositionner et de revisser l'écrou. De même pour la vis qui tient le roulement de support de tranche. Elle n'est pas bloquée, de manière à pouvoir régler sa hauteur (à mi chemin de l'épaisseur), quand on a fait une première collimation. Ensuite, on n'y touche plus, de même qu'il n'est pas nécessaire de toucher à la vis de collimation avant. On peut collimater simplement avec les deux vis arrière. Si les blocs de maintient des boules sont en bois, c'est parce que j'ai essayé avec des blocs alu, et que cela marchait beaucoup moins bien. La boule était trop serrée, bloquée dans le métal. Avec un bloc en bois, la boule peut mieux coulisser, sans jeu, à l'intérieur. Si vous souhaitez que j'aménage ces blocs, il suffit de me les envoyer, et je pense que l'on peut limer les parties qui risquent de s'abîmer à nouveau. A noter qu'il vous faudra de temps en temps, et j'en suis désolé, revisser légèrement la vis traversante des blocs de fixation des boules sur l'anneau secondaire. La encore, le bloc de bois peut se rétracter. IL y a deux écrous, dont un nylsen, pour les empêche de sortir, mais si le bois se rétracte (c'est du chêne), il y aura alors du jeu dans les boules, et il ne faut pas. En fait, si ce vous appelez un problème de finition concerne essentiellement ces écrous et la nécessité de les resserer de temps en temps, je suis plutôt serein. Ce n'est pas un problème de finition. C'est simplement un besoin de maintenance. Il est possible que d'autres fabricants aient d'autres techniques, et n'utilisent pas de vis traversantes avec écrous sur du bois et n'aient pas ce problème. En ce qui me concerne, pour l'instant, je ne vois pas trop comment faire autrement. Mais encore une fois, je vais me pencher en priorité sur la question. En ce qui concerne le PO, je les reçois avec la platine déjà montée. Ce n'est donc pas moi qui ait mal vissé la vis dans la gorge et je n'ai pas pu voir qu'il était mal monté. Si le PO est endommagé, dites le moi, je vais voir avec mon fournisseur. Oui, j'ai oublié le passe filtre, et quand vous me l'avez rappelé, nous étions à la veille de Noel et vous souhaitiez l'avoir pour cette date. Je vous ai donc suggéré de le commander vous même, et de l'installer. C'es très simple, puisqu'il se visse directement sur le tube du PO. C'est comme installer n'importe quel accessoire. Sinon, je vous ai dit que je pouvais l'avoir pour début janvier, mais cela repoussait alors la réception de l'instrument après Noel. Vous m'avez répondu ok comme cela, et je n'ai pas vu de mécontentement fondamental dans votre réponse. Je reviens sur la copie du mail que vous avez reçu d'un intervenant de ce forum se plaignant de son instrument. - Il m'avait parlé de cette partie de la boite du PO qui s'était décollé. Du bois qui se décolle, cela peut arriver. Je l'avais conseillé comment faire pour recoller l'ensemble. - les vis de collimation de longueur différente, je suppose que c'était pour éviter qu'elles ne frottent quelque part, et cela n'a pas d'incidence sur le fonctionnement du telescope. - je lui avais réalisé une brouette spéciale, de manière à pouvoir passer dans une porte fenetre étroite, avec une marche. Comme elle devait être très étroite, en effet, elle était moins stable, et il était plus compliqué de garder l'équiliibre en le déplaçant. Mais il s'agit d'un compromis en fonction des contraintes spécifiques... On ne peut pas tout avoir. - Il m'avait en effet très souvent appelé le soir, pour faire faire des modifications, sur la base, pour quelle puisse aller sur sa plateforme équatoriale, pour mettre 4 roues, etc, et j'avais été autant que possible à son écoute, sachant qu'il était parfois difficile de savoir ce qu'il voulait. J'ai toujours dit que je pouvais faire les modifications rapidement. Après chaque demande, je n'en ai plus entendu parler et il est revenu un peu plus tard avec une autre idée...sans suite, puis plus rien. - Comme il ne pouvait pas se déplacer, je lui avais spécialement livré le telescope à l'autre bout de la France, en ne lui demandant que le remboursement des frais d'essence. Pas le cout des deux jours de déplacement, ni les frais d'hotel. C'est un exemple de ce que je fais parfois... - Je l'ai également aidé à revendre le télescope en lui trouvant un acquéreur. Sans prendre de commission, bien sur. Ce sont les petites choses que je fais d'habitude pour mes clients. - Vous me dites que pas mal de personnes parlent des problèmes de finition de mes instruments. Encore une fois, si c'est pour tout le monde, une question d'écrous à revisser, franchement, je suis serein... A part cela, et quelques points parfois qui ont été résolus rapidement, je n'ai que très rarement connaissance de problèmes. Je prends de temps en temps des nouvelles de mes instruments, et je n'ai quasiment jamais de retours négatifs ou de remarques. S'il devait y en avoir, il faut m'en faire part, cela m'aidera à m'améliorer. Mais je vois que personne ne parle de problèmes concernant les fondamentaux de mes instruments, la stabilité, la rigidité, la tenue de la collimation, la souplesse des mouvements, tout ce qui fait que l'on oublie le telescope quand on observe. Voila un bon point, je trouve. Le petit monde de l'astro est pire que Dallas... La concurrence est très rude entre les quelques fabricants artisans... (ce qui est dommage, car je pense qu'il y a de la place pour tout le monde). Les rumeurs vont vite. Les manipulations aussi. Il y a eu sur cette discussion des gens que je connais fort bien, et je sais très bien pourquoi ils sont intervenus. Faire casser le concurrent, ce n'est pas compliqué. Il suffit de faire dire par un copain "j'ai entendu dire que les instruments de X, c'était pas bon...". Très franchement, ressortir cette très ancienne phrase au sujet d'une observation à Valdrome, quand même... Bon, je sais, mais puisqu'on se dit tout, c'est votre copain, il est grand copain d'un de mes concurrents et il me voue une haine farouche depuis longtemps, mais quand même... ;) Quant à l'autre citation, vous l'avez sorti du contexte. Cela fait partie d'un "jeu" entre Eric Maire et moi... Il n'est jamais d'accord avec moi. Mais nous avons fait la paix, tout récemment, et je l'aime bien, Eric... ! En ce qui concerne votre ressenti sur mon caractère du fait de mes interventions sur les forums, c'est votre opinion. Il est vrai que j'écris parfois de manière abrupte, et je m'en excuse. D'autre part, vous l'avez dit, c'est un style parfois gouailleur et trop flamboyant, mais je ne suis pas le seul à avoir ce style. Il faudrait mettre des smileys à chaque phrase pour que personne ne se sente attaqué. Il est vrai que j'aime aussi bien discuter et argumenter, que je suis passionné, surtout quand je crois à quelque chose. C'est mon caractère, mais "en vrai", je pense que vous avez aussi compris que je n'étais pas si méchant que cela... Mais bon, cela n'a rien avoir avec votre télescope! Si j'interviens sur les forum brico, c'est parce que j'aime bien partager ma passion et que je suis totalement open source. J'ai beaucoup (tout ?) appris par internet en matière d'astro, et je me dis que ce n'est pas idiot de faire partager ce que j'ai appris. Je sais que cela en agace quelques uns, qui pensent que j'en profite pour faire ma pub. Mais très franchement, quel est vraiment l'intérêt de faire de la pub pour mes instrument, auprès des bricoleurs qui ne seront jamais acheteurs ? . La aussi, cela n'a rien à voir avec votre télescope. Et penser que parce que j'ai des opinions bien arrêtées en matière de construction, et un style un peu particulier, j'allais vous renvoyer comme un malpropre, si vous me contactiez pour vous plaindre, très franchement, c'est un peu court... Ceci étant dit, vous avez sans doute raison, je suis trop intervenu récemment sur les forum, j'ai voulu partager trop de chose, cela a dérangé des gens, et je vais désormais m'abstenir de venir sur les forums. Cela va me faire une belle cure de désintoxication. En conclusion, Vakoran, je suis extrêmement désolé de ce qui s'est passé, et que l'instrument que vous avez eu n'ait pas correspondu, dans un premier temps, à vos attentes. J'espère que vous pourrez en profiter pleinement à l'avenir. Mais je pense que toute cette vilaine histoire sur la place publique aurait pu être évitée si nous avions discuté directement. (désolé pour les fautes d'orthographe ou de frappe, j'ai écrit un peu rapidement).
  13. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    C'était de l'ironie, voyons... J'ai oublié les smileys...
  14. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    En effet, ils ont sans doute une structure de prix qui leur permettent de gagner leur vie. Un des fabricants de télescopes récemment arrivé sur le marché en France a des tarifs qui sont le double des miens. Le monsieur a bien compris. Des télescopes pour l'élite, il fallait y penser... Je suis un amateur qui est devenu professionnel pour vivre de sa passion, en essayant de garder des prix raisonnables pour que le maximum de gens puisse en profiter. Sur un télescope à 8000 €, je gagne en effet en moyenne 1500 € net. Le reste, ce sont les optiques, les tubes carbone, le PO, etc. La plupart du temps, quand il y a des accessoires à rajouter, je ne demande pas de supplément pour l'installation. Pour les tubes carbone, PO, etc, je ne fais pas de marge dessus. Les éléments complémentaires, jupes, brouette, etc, sont à prix quasi coûtant. Le service après vente est bien sur gratuit. En fait, j'assemble les marges des autres... Mais sans moi, le télescope n'existe pas. Les artisans, personnes seules, en France ou en Europe, qui proposent des tarifs inférieurs, je ne sais vraiment pas comment ils font. Au début, avec Franck Grière, on voulait sortir un 600 à moins de 10 000 €, de manière à ce que le plus de monde possible puisse en avoir un. On n'y est pas arrivé, mais on a essayé de rester sur des niveaux raisonnables. Alarmclock, tu me diras que je suis un grand idiot, qu'il faut que je double mes prix, et tu auras sans aucun doute raison. Ou alors, il vaudrait mieux que j'aille à la pêche... Pour les délais, c'est simple... En 2011/2012/2013, tant pour moi que pour Franck Grière, il y a eu un afflux de commandes, qui devaient correspondre à une demande insatisfaite du marché (il n'y avait pas encore beaucoup de fabricants qui proposaient de grands diamètres). Cela a augmenté considérablement le stock de commandes. Depuis, on résorbe, et à l'avenir, on devrait être sur des délais plus raisonnables, mais cela prend un peu de temps. D'autre part, comme je l'ai déjà dit, Les opticiens ne font pas des 600 tous les jours. Quand Franck Grière en a fait un, il a besoin de souffler un peu ensuite, en faisant de plus petits miroirs, moins stressants. Donc, dans une année, il fait 1 ou 2, maximum trois 600. Il ne peut pas faire plus. Et moi, je fais la structure ensuite, en fonction de sa production. Proposer un autre opticien? Difficile... Au niveau de qualité de Grière, il n'y a que lui en Europe. Et aux US, pour les opticiens de même niveau (Mike Lockwood par exemple), ils ont des tarifs doubles... Et pour faire du stock d'avance, encore faut-il commencer... De toute façon, si j'embauchais pour résorber le stock de commandes, compte tenu des charges à payer, de la nécessité de générer un fond de roulement pour absorber les variations de commandes et payer les salaires, aménager mes machines, etc, il me faudrait doubler mes tarifs... Ceci étant dit, chez le concurrent qui a des prix doubles des miens, il affiche les mêmes délais, 2 ans, simplement pour la structure... Mais bon, c'est pas une mauvaise idée de taper comme des fous sur un artisan... Il va finir par en avoir un peu beaucoup marre, fermer boutique, retourner chez ces anciens collègues payés 10 ou 20 fois plus que lui, et à la fin, il n'y aura plus qu'un seul fabricant. Ce dernier pourra mettre les prix qu'il veut et travailler pour une petite élite... Comme il y a 20 ou 30 ans. . .
  15. PierreDesvaux

    Compte-rendu du T600 Dobson Factory / Mirrosphère

    Jean Michel, c'est toi ??? Que s'est-il passé ? C'est pas possible, il y a un truc qui se passe, là... J'ai été avec toi d'une écoute maximale. J'ai fait tout ce que tu m'as demandé, les nouveaux tubes à longueur différente à prix coûtant, etc. Tu m'as appelé des dizaines de fois, à toutes heures de la journée, tu as fait tes petits bricolages, modifications, mais tu ne m'as jamais dit qu'il y avait un quelconque problème avec la structure de ton 560... Je n'ai pas eu de nouvelles de toi depuis l'année dernière, où tu es allé aux NAT. A priori, la dernière fois que l'on s'est parlé, l'année dernière, il n'y avait aucun problème... S'il y a un client que je considérais comme un ami, et quelqu'un de satisfait, c'est bien toi... Y a un truc, la... Je tiens à disposition tous les mails que nous avons échangés. Il n'y a pas à un seul moment l'ombre d'un indice de mécontentement ou de problèmes avec ton instrument. .