Nigel.Sheldon

Membre
  • Content Count

    17
  • Joined

  • Last visited

About Nigel.Sheldon

  • Rank
    Intersolar Dynasty Leader
  • Birthday 08/14/1983

A propos

  • Résidence
    Bordeaux
  • Intérêts
    Lecture (sciences, philo, dév. personnel, sf) & sport (musculation, muay thai)
  • Occupation
    Conception et développement de logiciels de gestion
  • Matériel
    Skywatcher 150/750mm EQ2-3
    Cherche-Etoiles Alpha 2000+
  1. Vivi je sais la différence, me suis planté de mot : je pensais "astronome" quand j'ai écrit "astrologue" lol C'est exactement ce que j'essaie de faire! Oui c'est clair. Pour l'instant ma priorité reste cependant d'arriver à reconnaître (et à situer les unes par rapport aux autres) les constellations et de les observer un peu toutes. J'essaie de trouver les constellations en me basant sur des alignements d'étoiles entre 2 constellations et en me servant des proportions. Ex : Sur le cherche-étoiles je note que l'étoile polaire est dans l'alignement de 2 étoiles de la Grande Ourse, ces 2 étoiles forment un segment de L longeur. L'étoile polaire est à environ 6xL du crochet de la grande Ourse. Je regarde le ciel et trouve l'étoile polaire à partir de ces repères. Bon ok, l'Etoile Polaire ne fait pas partie d'une constellation mais c'est le même principe que j'utilise. Une fois que je situerai bien les constellations du ciel d'hiver, j'essaierai plus particulièrement de situer les étoiles d'une même constellation les unes par rapport aux autres. Bé regardes pour M66 sur mon Cherche-étoiles je la trouve à 11h20 pour 12°30 à peu près et sur les fiches de Gégé il l'a situe à 11h20 pour 13°. J'ai donc une marge d'erreur de moins d'1 degré. Je ne pense pas que ce soit un drame, et il vaudrait mieux car ma monture ne me permet pas une telle précision : j'ai au mieux une précision de l'ordre de 1 degré. En fait, je suis très content de mon Cherche-étoiles Bé j'ai pris la graduation de l'hémisphère Nord donc ca aurait du être bon. De toute manière j'étais frigorifié et fatigué après 4 ou 5h d'observation donc j'ai du faire une bonne grosse bourde de base, genre me planter d'étoile d'étalon. Je verrai ca ce soir : ciel bleu limpide encore aujourd'hui, j'espère que la lune n'éclairera pas trop Pour l'instant je préfère conserver une totale indépendance vis à vis de l'astronomie. Je ne voudrais pas commencer à observer le ciel comme on pratique un sport en club car j'ai bien d'autres activités à côté qui me prennent du temps. Plus tard surement.
  2. Heuu... c'est quoi un "astram"? un astrologue amateur?
  3. Bonsoir Syncopatte, OK Ok merci pour l'info. Faut que je me renseigne sur le matos car je comprend pas très bien comment vous faîtes pour avoir certains plans (j'ai pour ma part 2 occulaires : 1 "Super 25", 1 "Super 10"). Ok mais j'ai pas encore la lampe qui va bien. C'est où qu'on achète ce genre de lampe?Sinon j'ai déjà pris beaucoup de plaisir à observer, c'est juste que je suis énormément déçu.
  4. 2 nouvelles questions svp : 1) je vois qu'il y a plusieurs techniques pour éviter d'avoir de la buée mais une fois qu'on en a sur nos occulaires, comment faites-vous? vous rentrez chez vous? je crois que ca va être un problème : hier soir j'avais le télescope qui était purement et simplement trempé tellement il y avait d'humidité dans l'air 2) est-il normal que mes occulaires offrent une image nette que sur un niveau de zoom précis? si je zoom trop (en avant ou en arrière) l'image devient de suite dégueulasse (l'étoile devient une sorte de cercle au trait épais).
  5. Merci pour le lien Gulliver, c'était instructif. J'habite en bordure dans une petite ville entourée de végétations à 40km de Bordeaux, donc je pense que niveau polution lumineuse j'ai pas de problèmes. Par contre je suis dé-gou-té d'avoir vu la différence entre Andromède en photo et Andromède à l'occulaire. Je viens de capter que je verrais toujours tout flou et en noir et blanc. Je suis extrêmement démotivé à cette nouvelle et en colère envers moi même de ne pas m'être suffisament renseigné avant de me lancer dans l'astronomie. Je n'ai cure de l'astrophotographie, ce qui m'intéressait en 1er lieu c'est observer le ciel profond en couleurs à travers un oculaire. Je m'attendais à quelque chose de 2fois moins net et coloré, mais pas à CA Je ne comprends pas pourquoi vous voulez me faire acheter un atlas. J'arrive à reconnaître les constellations depuis mon cherche-étoiles et je ne vois pas en quoi j'ai besoin d'un atlas : pour les coordonnées célestes, j'ai juste l'AD qui me pose un peu problème et si c'est pour chercher les étoiles avec le chercheur à l'oeil nu, le cherche-étoiles vaut bien un atlas. Vraiment je ne vois pas l'intérêt d'acheter un atlas.
  6. Bonjour Gégé, merci de m'avoir répondu En fait, j'ai observé un peu le ciel la 1ère fois mais je n'avais rien réglé (étoile polaire etc.) car il y avait trop de choses que je ne comprenais pas. Après avoir lu ton message - et relu des documents et les fiches - j'ai à peu près réussi la mise en station. Le télescope était bien réglé sur l'étoile polaire et j'ai compris comment fonctionnait la déclinaison (les DECS des étoiles de la Grande Ourse indiquées sur le télescope correspondait avec les DECs indiquées avec le cherche-étoiles). Par contre j'ai choisi Mizar de la Grande Ourse comme étoile d'étalon et j'ai essayé de tomber pile sur l'étoile en desous de la Grande Ourse à partir des coordonnées célestes mais ca n'a pas du tout fonctionné (la DEC était bonne mais pas l'AD). Je sais pas où j'ai merdé j'étais fatigué et congelé donc je suis rentré. J'aurais 2 questions suite à cette 2ème observation : dans quelle mesure doit-on se protéger de la pollution lumineuse? j'ai un lampadaire assez puissant à 200m de ma maison et bien que la lumière n'atteigne pas mon télescope (protégé par un bosquet), je me demandais s'il perturbait l'observaiton du ciel. Bref faut-il vraiment n'y avoir aucune source lumineuse à proximité? et surtout, je n'arrive pas encore à observer les galaxies et nébuleuses qui sont mon objectif principal. Faut-il des conditions particulières telles qu'un ciel limpide sans lune, une mise en station plus précise que par la méthode approchée ou autre? Amicalement, Nigel Sheldon P.S : ciel bleu limpide en ce momment, je vais ressortir le télescope ce soir
  7. Nigel.Sheldon

    coordonnés constellations

    Apparemment il faudrait calibrer la graduation de ta monture sur une étoile dont tu as les coordonnées et non l'inverse. Tu pointes une étoile avec ton téléscope et tu règle l'axe de l'AD de façon à ce que ca corresponde et tu n'y touche plus. A confirmer par un expérimenté.
  8. Bonjour, hier voyant un ciel bleu limpide j'ai sorti mon télescope Skywatcher 150/750 (Newton) sur monture EQ3-2 et mon Cherche-Etoiles Alpha 2000+. Malheureusement je ne sais pour quelle raison mais on ne voyait rien (très peu d'étoiles). De plus, la lune m'éclairait tel un phare. Bref, les conditions n'étaient déjà pas idéales mais en plus j'ai passé des heures à relire des documents et je n'ai pas réussi la mise en station : autant dire que je suis plein de frustration à l'heure où j'écris ce post. Aussi ne prenez pas pour vous le ton de mon post Cherche-étoiles : Pour trouver les coordonnées célestes d'une étoile, je pointe l'heure du disque mobile sur la date du disque extérieur puis je n'ai qu'à lire le degré et l'heure pour avoir les coordonnées. Question : quelle heure dois-je mettre? apparemment il faut convertir l'heure locale en un autre format d'heure. J'ai entendu parler de temps universel (dont plusieurs versions), de temps solaire moyen et je n'y comprend rien. Comment calcule t-on l'heure que l'on doit pointer sur le cherche-étoile svp? Etoile polaire : Donc si j'ai bien compris je dois commencer par régler la latitude de mon point d'observation puis orienter mon télescope d'un seul bloc en face de l'étoile polaire. Si ma latitude est bien réglée, je dois voir l'étoile polaire c'est bien ca? La déclinaison : La déclinaison, exprimée en degrés, est donc de 90° quand je suis sur l'étoile polaire du Nord et j'ai 0° inscrits de part et d'autre de "l'échelle de déclinaison". La question est : si je veux voir une étoile à 60°; c'est 60° à droite si l'étoile est à ma droite ou 60° à gauche si l'étoile est à ma gauche : c'est bien ca? Ascenssion droite (pourquoi ce nom????!) : Apparamment je dois régler la date. Pourquoi? j'en sais rien. En plus y a rien qui bouge quand je change le mois et le jour de la monture. A quoi ca sert svp? J'ai une graduation en heures et minutes : je prend donc la graduation du haut pour l'hémisphère Nord. Je pointe mon télescope sur une étoile dont j'ai les coordonnées et je règle la graduation pour qu'elle corresponde avec mon angle d'observation : c'est bien ca? Svp : ne me redirigez pas sur des docs, j'en ai déjà lu plein (trop) et ca finit par m'embrouiller. Je pense que j'ai compris en gros comment ca marche, je voudrais juste des précisions pour réussir la mise en station. Amicalement et désespérément, Nigel Sheldon
  9. Nigel.Sheldon

    Bonne Année 2008

    Bonne année à tous! désolé pour le retard mais je ne suis rentré que depuis 2h
  10. Nigel.Sheldon

    Bonjour!

    Merci de ton accueil pierrejos
  11. Nigel.Sheldon

    bien le bonsoir

    Bienvenue!
  12. Nigel.Sheldon

    Bonsoir

    Merci pour la 2ème adresse, je ne connaissais pas!
  13. Nigel.Sheldon

    Bonsoir

    EDIT : oups, j'ai mal lu
  14. Nigel.Sheldon

    Bonsoir

    Bienvenue à toi astriculteur! Je suis tout nouveau sur ce forum également et un parfait débutant! cependant, je viens de passer un peu de temps sur le net et je pense pouvoir te donner quelques éléments interressants : - Choisir son téléscope - Conseils de Webastro - Listes les modèles qui t'interressent - Cherches des tests des modèles avec google (tu en as sur webastro d'ailleurs ici) mdr