oncle_dom

Membre
  • Content Count

    162
  • Joined

  • Last visited

About oncle_dom

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. oncle_dom

    Vivrons nous à l'heure de Moscou?

    Pour ceux qui n'y ont pas réfléchi, nous vivons l'hiver à l'heure du méridien de Prague, et l'été à l'heure du méridien de Kiev. En 2021, nous devrions abandonner le changement saisonnier, mais quelle sera l'heure standard? Si l'on s'aligne sur M. Junker, nous resterons à l'heure de Kiev. Et si on restaure une nouvelle fois l'heure d'été, cette fois nous serons à l'heure de Moscou. C'est expliqué ici http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/idees/moscou/moscou.htm
  2. oncle_dom

    Séquence nostalgie, la lunette Pif Gadget

    J'aimerais bien la retrouver, cette lunette de Pif Gadget! corps en carton, objectif en plastique, grossissement 30 fois, mais résolution d'environ 2', c'est à dire la même que l'oeil nu! Pif Gadget avait réussi a faire une lunette pire que celle de Francesco Fontana...
  3. oncle_dom

    Sirius, et la science dans le rouge

    Pour les Dogons, j'avais préparé de quoi faire un dossier, mais finalement Thierry Lombry a faut une page très complète (avec encore quelques petites erreurs), à laquelle j'ai d'ailleurs collaboré: http://www.astrosurf.com/luxorion/dogons-astronomie.htm Quant à Schlosser et Bergmann , ils n'ont pas rougi de honte quand MCCLUSKEY et VAN GENT leur ont démontré leur erreur, non. Ils ont persisté dans leur erreur, et fait un article en allemand, encore plus affirmatif Mais comme n'importe quel astronome amateur, peut bien voir que c'était une connerie, il reste deux possibilités: soit, c'était du mensonge, soit de la folie.
  4. La science dans le rouge, c'est la science débitrice, la science qui a besoin de l'apport d'un savoir positif, rien que pour revenir à zéro. Et la théorie de la rougeur antique de Sirius est bien dans ce cas de figure, surtout qu'on y croyait encore assez récemment. J'avais donc fait une page web sur ce sujet, mais une page interminable, car il fallait dérouler 76 pages d'écran en full HD. J'ai donc réduit la longueur en transférant nombre de paragraphes dans des sous dossiers appelés par des icônes. http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/sirius/sirius.htm Vous pouvez compter le nombre de bonnets d'âne que j'y distribue à des savants qui auraient mieux fait d'analyser au lieu de pontifier Ma dernière découverte, c'est que Galle, le découvreur de Neptune, s'était planté dans son identification des constellations figurant dans le "de cursu stellarum ratio" de Grégoire de Tours http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/sirius/gregoire.htm Mais je ne lui décerne pas de bonnet d'âne: ce n'était vraiment pas facile de s'y retrouver, et je ne sais pas si quelqu'un a tout retrouvé.
  5. oncle_dom

    Les fausses nébuleuses de Tycho Brahé

    Piètre théoricien, excellent observateur et bon courtisan. Exactement comme Cassini au siècle suivant. On lui aurait pardonné son modèle à terre immobile, s'il avait écrit que si la terre est en mouvement, le fait est que nous ne le sentons pas, sans chercher à prouver son immobilité. Inversement de bons théoriciens furent de piètres observateurs. En attendant, quelqu'un sait il qui a lancé la légende de Messier créant son catalogue parce qu'il était dépité d'avoir confondu la nébuleuse du crabe avec la comète de 1758? J'ai même lu une source dont j'ai oublié la référence, qui parlait des ces nébuleuses "dont la vue lui faisait horreur" ! Je comprend qu'on puisse s'y tromper: un jour j'ai cru trouver un objet céleste dans la même zone et... c'était encore la nébuleuse du crabe. Mais Messier à découvert la nébuleuse du crabe à proximité de la comète qu'il suivait. Il n'a pas dit que s'étant trompé, il avait immédiatement recensé les objets qui pouvaient être confondus avec une comète. De fait il n'a commencé son catalogue que six ans après, en 1764. Il y a donc légende sous roche
  6. oncle_dom

    Les fausses nébuleuses de Tycho Brahé

    Ben non! je dis bien géocentrisme, puisque pour Tycho, le Soleil tourne autour de la Terre, qui ne tourne même pas sur elle même. Tycho, pour réfuter la rotation terrestre, va même jusqu'à utiliser l'argument de la force centrifuge, dont il ne se rend pas compte qu'il démontre précisément le contraire, puisque la voute céleste éclaterait. Pour Tycho, le terre est immobile, et au centre de l'univers. Si ce n'est pas du géocentrisme, c'est bien imité
  7. On s'accorde à dire que Tycho Brahé fut le plus grand observateur de son temps. Il fut donc considéré comme une autorité, pendant au moins un siècle et demi. Mais pouvait-on toujours lui faire confiance? L'exemple des trois nébuleuses qu'il a mentionné dans le Capricorne montre que non. Ses trois nébuleuses ont trompé plusieurs générations d'astronomes, dont l'un en rajouta même une quatrième, et c'est ainsi qu'il y a beaucoup de fausses nébuleuses dans le petit catalogue de 16 nébuleuses, que Maupertuis donna en 1742, et qu'il avait recopié chez Derham, en prétendant le tenir d'Hévélius. Il a fallu attendre Messier, en 1764, pour que quelqu'un se décide à vérifier si ces trois nébuleuses existaient bien. Ne les ayant pas retrouvé, il ne les inscrivit évidemment pas dans son catalogue, et c'est ainsi qu'elles disparurent dans les oubliettes de l'astronomie. http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/fausses nebuleuses/fausses nebuleuses.htm
  8. oncle_dom

    M31 entre rêve et réalité

    Oui, j'ai bien envie d'ajouter un sous dossier sur l'art d'observer M 31. En rappelant d'abord qu'aux faibles luminances le pouvoir séparateur de l'oeil est de plus de 5 ' Messier avait plus ou moins compris que les détails visibles dépendaient du grossissement et de la luminosité, l'un diminuant l'autre Exemple: la condensation centrale se voit au télescope, mais pas aux jumelles. Ceci dit, je regrette toujours l'absence d'un forum sur l'histoire de l'astronomie
  9. oncle_dom

    M31 entre rêve et réalité

    C'est fait. Je redonne le lien http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/curiosites/andromede/andromede.htm Outre la dernière partie, sur la vision à l'oeil nu, il y a maintenant six sous-dossiers appelés par des icones
  10. oncle_dom

    Les splendides dessins lunaires de Lucien Ridaux

    Ah, zut! Le problème des droits est toujours assez compliqué. Quand j'ai mis en ligne L'Astrologie, de Paul Couderc, je me suis renseigné auprès d'une juriste de l'Union Rationaliste, qui m'a expliqué que théoriquement, ce n'était pas légal, mais qu'en pratique, je ne risquais pas grand chose. De fait, il n'y avait plus d'ayants droits, mais il restait l'éditeur, qui avait renoncé à le réimprimer, et les 70 ans n'étaient pas écoulés. Ici, les 70 ans de Sur les autres mondes, sont largement écoulés, mais je ne sais pas très bien si une réimpression donne de nouveaux droits à l'éditeur.
  11. Lucien Rudaux nous a concocté des dessins des autres mondes qui valent bien ceux de Chesley Bonestell Voici ses dessins lunaires tirés de Sur les autres mondes, Larousse, 1937 (Ce livre figurait dans la bibliothèque de mon oncle, ancien professeur de physique, et j'ai du attendre son décès pour en hériter) http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/biblio/1937-Rudaux-paysages lunaires.pdf Je mettrais bien en ligne le premier chapitre de Astronomie, les astres l'univers, qui a maintenant 70 ans, mais j'ignore s'il est vraiment libre de droits. J'ai envoyé un mail aux éditions Larousse pour le savoir, mais je n'ai pas eu de réponse.
  12. Historiae éclipsium, cometarum et pareliorum, de Heinrich Eckstorm a été plusieurs fois utilisé par des cométographes, mais il était difficile à trouver. Il en existe aujourd'hui une version en ligne, désespérément sombre, et on se demande bien pourquoi. Voici maintenant une version lisible (70 Mo). http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/biblio/1621-Eckstorm-Historiae_eclipsium.pdf
  13. oncle_dom

    Antares qui clignote

    Oui, ces temps ci, il y a beaucoup de turbulence. Ce qui ne m'arrange pas pour observer Mars et Saturne qui sont trop basses. Avec beaucoup de turbulence, les étoiles clignotent à une plus grande élévation, et on peut voir Capella scintiller en couleurs, comme Sirius. Même une étoile seulement orange, comme Arcturus peut lancer un éclat rouge. Je ne l'ai vu qu'une fois, mais je m'en souviens. Inversement, il y a exceptionnellement des nuits pures, sans turbulence. C'est alors féérique: le ciel ressemble à un décor de théâtre. C'est peut être cela qui faisait penser aux anciens que la voûte céleste était une sphère close qui nous entourait.
  14. oncle_dom

    Mundus Jovialis, en pdf

    Mundus Jovialis, publié en 1614 Par Simon Marius (qui y parle aussi de sa découverte de la nébuleuse d'Andromède), n'était pas téléchargeable en ligne. C'est maintenant chose faite, avec un document pdf de 10 Mo http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/biblio/1614-Simon Marius-Mundus jovialis.pdf
  15. oncle_dom

    M31 entre rêve et réalité

    Entendu. Mais je ne voyais pas ça initialement pour le section débutants, mais plus généralement pour le tout venant. Je suis d'ailleurs en train d'enrichir la partie historique. Il est remarquable que M31 ait été ignorée dans l'antiquité, mentionnée pour la première fois par un poète au IVe siècle, puis par un savant au Xe siècle, oubliée au XVIe siècle, redécouverte au XVIIe siècle, au point que Bouillaud la croyait épisodiquement visible.