Jump to content

gglagreg

Membre
  • Content Count

    7,712
  • Joined

  • Last visited

About gglagreg

  • Rank
    .
  • Birthday 05/13/1970

A propos

  • Résidence
    tourrettes sur loup (06)
  • Intérêts
    Famille , montagne , voile
  • Matériel
    Celestron 9.25 ,Newton 200/800 et dobson 400
  • Site Web

Recent Profile Visitors

1,167 profile views
  1. oui ici dans le sud pluie pluie pluie ...pas violente hein , mais pas vu de soleil ... Belle prise ! bravo
  2. c'est vraiment magnifique !!! grand bravo ! admiratif ++ Gg
  3. bonjour je ne vois pas trop l'intéret de rajouter une telle bague . Le correcteur de champ étant de géométrie cylindrique ; il va s’insérer dans un porte oculaire ( comme un oculaire ) et il sera bloqué par une petite vis perpendiculaire ( vis de serrage : celle qui bloque les oculaires ) . Si tu dois modifier le cadrage , ben tu dévisseras cette petite vis de serrage et tu tourneras l'appareil photo sur lui même .... puis tu resserreras la vis de serrage du porte oculaire . En général le cadrage s'effectue tout au début sur des poses assez courtes , on se repère donc avec les formes obtenues avec les étoiles les plus brillantes du champ photographié .( pour des objets très faibles c'est possible de ne pas les voir lors des poses courtes de cadrages et de mise au point ) et on n'y touche plus du tout pendant la session sur l'objet visé . Pour la mise au point c'est en jouant sur la molette de tirage du porte oculaire ( comme quand on fait une mise au point en visuel ) que l'on obtient , in fine , une image nette sur le capteur CCD .... C'est très important de respecter le tirage d'un correcteur de coma si on veut un bon résultat . (disons au mm près par rapport aux recommandations du constructeur ) Une roue à filtre et un APN .... en général les roues à filtres sont pour les capteurs noir et blanc , tu as une matrice de Bayer dans ton APN. Si tu veux ajouter des filtres , il en existe dit "eos clip" qui se fixent à l'intérieur de l'APN ... Honnètement , il ya déjà tellement à faire au début , entre la mise en station correcte de la monture , le pointage , le cadrage , la mise au point , le guidage (l'autoguidage ? ) les poses longues , les darks , les flats , les offsets , le traitement .......que tu peux complètement laisser cette histoire de filtre pour ta deuxième année de pratique de l'astrophoto.... à part peut être un filtre anti pollution lumineuse, mais vaudra toujours mieux un bon ciel qu'un bon filtre hein ! Enfin d'une manière générale , la chaine optique la plus simple et la plus rigide pour éviter les flexions aux cours des longues heures de pose est le but à atteindre donc exit cette histoire de bague rotative . La vraie utilité d'une telle bague est , me semble t il , pour un guidage par diviseur optique , pour pourvoir orienter le petit prisme du diviseur optique pour trouver une étoile guide , une fois que le cadrage de l'imageur principal est fait ... Ne te complique pas la vie , va au plus simple et au plus rigide. attendre d'autres avis et faire la synthèse ++ Gg
  4. Bah il y a bien quelqu'un qui va nous pondre un logiciel , à base de convolution , de TF inverse et autre algorithme big data et surtout intelligence artificielle , qui va comparer nos pauses et ne retenir pour l'empillage que ce qui n'aura pas bougé d'une pause à l'autre ... pfutt effacé les myriades de satellites ...on fait bien de la dérotation sur les planètes alors .... Et faut bien avouer que si on dispose de capteurs CCD par millions et d'ordi toujours plus puissants pour toujours moins cher nous permettant de réaliser nos photos c'est aussi grâce et à cause de ce sacré progrès .... On ne peut pas se plaindre et profiter .... Alors je sais bien que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme " mais qui accepterait simplement de revenir 15 ans en arrière avec win XP et une spc 900 et pas d'éclairage à LED ... vous préférerez rendre vos ZWO et sony alpha ? et comment empêcher interdire à ceux qui n' ont pas accès à la 5 G / internet alors que nous ici on a tout ... c'est un vrai dilemme ... On ne pourra certainement pas mettre la fibre optique en Amazonie ou en Afrique équatoriale alors que ces satellites vont leur apporter des informations extraordinaires pour l'éducation , la culture ... et sans doute de nouveaux membres sur WA ! Allez la vie (moderne ) est belle ! ++ Gg
  5. très belle réalisation , couleur , détails un sans faute !
  6. il n' y jamais d'interdit , on peut toujours tout tenter , mais les APN sont en couleurs c'est à dire qu'il y a une entrelacement de filtre rouge vert et bleu devant les pixels d'un capteur noir et blanc ( regarde sur wikipaedia "matrice de Bayer " pour ne pas à tout avoir à dévelloper ici ) Si tu rajoutes un filtre OIII qui est très selectif mais globalement de couleur bleu seul très peu de photons vont parvenir du ciel à traverser ce filtre , pour rencontrer qui un pixel vert ou qui un pixel rouge et donc ne donner aucun signal .... il faut que ce photon tombe sur un pixel bleu de la matrice de Bayer pour enfin donner un signal effectif ....bon donc c'est pas l'idéal d'associer des filtres très sélectifs comme OIII ou Halpha avec un capteur couleur .... à mon sens les filtres OIII et Halpha font partie de la technique de CCD noir et blanc ou l'on dispose d'un capteur N&B sans matrice de Bayer .... c'est autre chose . Encore une fois tu trouveras peut être sur le forum des exceptions qui te dirons qu'ils ont pu moyennant 40 heures de pose obtenir un résultat avec OIII + APN avec sa matrice de bayer en place ... encore une fois , en science il n'y a pas d'interdit ,et on peut expérimenter tout ce que l'on veut .... Pour être efficace , si on veut revenir sur "la base" c'est effectivement une EQ6 , un 200/1000 , un correcteur de coma , une lunette guide , une ccd de guidage et une interface usb => ST4 et phd guiding avec ce genre de matériel il y a déjà de quoi faire pendant plusieurs années et bien s'amuser .... crois moi c'est déjà un vrai challenge de tout faire fonctionner et d'en avoir compris un maximum sur le fonctionnement de chaque partie de ce bel équipement scientifique ainsi constitué ! Pour les iso , on ne les modifie pas , ce doit être le même réglage pour les brutes , les offset ; les darks et les flats , on ne joue que sur les temps de poses , avec ou sans bouchons comme tu l'as bien écrit de manière correcte. En général sur les APN canon on reste autour de 800 iso voir 1600 iso , mais en plus comme on travaille impérativement en RAW ( surtout pas de Jpeg ) c'est pas un réglage si drastique que ça .... Pour "lutter" contre le bruit , une seule méthode : empiller un grand nombre de poses unitaires . Pour les flats , on peut les faire sur le ciel bleu , au crépuscule avant la séance de shoot , ou au petit matin , à l'aube juste avant de remballer ... l'important c'est que l'histogramme du flat soit au 2/3 de la dynamique , surtout qu'il ne soit pas cramé ... n'hésite pas en cas de question si je ne suis pas clair ++ Gg
  7. Je ne sais pas si vous en avez déjà parlé sur ce fil ou ailleurs , mais bon aller jeter un coup d'oeil sur la bande annonce du film "IO" , vous devriez reconnaitre quelques lieu de tournage . http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19582031&cfilm=235306.html Pour le film en lui même , il n'est que sur netflix , et si on en a pas parlé plus que ça ...ben c'est que c'est un peu long et pfuh .... long bien sur moi je l'ai regardé avec plein de bienveillance à cause du petit coin de paradis utilisé par les producteurs comme décor principal ( 80 % de " l'action " ( mais en fait il se passe rien.... ) se déroule là haut ) mais ...je ne suis pas objectif . bref , à bientot là haut ++ Gg
  8. superbe , un festival de couleurs , de méandres de gaz sombre diffus c'est magnifique ! admiratif !
  9. ben si tu ne fais pas de diphering ( déplacement de l'étoile guide de quelques pixels pour éviter les trames lors de la phase d'empilement des images ) il n'y a pas de raison de laisser un intervalle beaucoup plus grand que celui nécessaire à l'enregistrement de la photo sur la carte ou sur le disque dur .... donc une dizaine de secondes à la louche suivant la taille des images .... sinon , c'est phdguiding qui gère le diphering , le logiciel de prise de vue attends que l'étoile guide se retrouve dans la zone cible ....donc ça peut être relativement variable suivant l'amplitude de la nouvelle position de l'étoile guide et la "réactivité" de la monture .... Je ne sais pas si j'ai répondu correctement ou si ta question était mal formulée et concernait alors la durée de pose unitaire que l'on utilise .... dans ce cas le sujet a déjà été traité de nombreuses fois sur WA par exemple tu peux aussi aller voir sur mon petit site , les poses unitaires et leurs nombres sont précisés ....c'est très variable suivant la cible ....et d'autres paramètres ++
  10. Bonjour Personnellement je changerais la monture pour une EQ6 , OK mais je garderais le 200/1000 pour faire mes premières armes et au lieu de changer pour un autre tube j'investirais dans un défiltrage d'APN ou alors un APN spécialement dédié à l'astrophoto (en occasion par exemple ) .... je ne vois pas ce que ça va t'apporter de changer pour un 250 / 1000 , tu auras de toutes façons la même focale à guider ( à savoir 1 m ce qui est déjà pas si simple ) un 250mm , sera surtout plus lourd il sera plus ouvert donc il faudra un correcteur plus cher pour lutter contre la coma ( alors qu'à F/D=5 le baader ou TS premier prix ira très bien ....) .... le gain entre un F/D= 5 et F/D= 4 ne se fera pas sentir de manière drastique au niveau temps de pose ....ajouter 4 ou 5 poses de plus une fois que tu es lancé et que tout marche bien c'est rien du tout sur une nuit blanche d'astrophoto . Donc à mon sens , changement de monture , achat d'une lunette guide ou d'un chercheur dédié au guidage , d'une caméra et d'un PC portable pour faire fonctionner pHD guiding , d'une interface usb=> st4 si la caméra de guidage n'en possède pas une ...ça fait déjà pas mal .... un défiltrage d'APN pour ne pas être trop déçus sur les objets Halpha , un correcteur de coma , l' apprentissage du guidage , des darks flats offset , du traitement ....c'est un beau petit programme . Je ne prétends pas être une référence , mais je n'ai pas vu de gros changements sur mes images en changeant mon vieux 150/750 (F/D = 5 ) pour un 200/800 ( F/D = 4 ) en revanche le poids n'avait plus rien à voir entre l'EQ3-2 et l'EQ6 et puis faut voir l'astrophoto comme une longue quête ( attention à ne pas bégayer à cet endroit là ) et donc c'est bien aussi de ne pas commencer dès le début avec un setup de folie , souvent trop compliqué et que l'on ne maitrise pas ....( la collimation sera plus difficile sur un F/D=4 que sur un F/D=5 par exemple ) . Bon attendre d'autres avis et faire la synthèse de tout ce que tu auras pu glaner comme infos ++
  11. Bien d'actualité avec tous les différentes émissions , documentaires pour l'anniversaire d'apollo 11 à la TV ces derniers temps ( celle sur apollo 17 ... ) Très belles images présentées ici , belle maitrise du setup ... réglage , acquisition et traitement ...
  12. comme tout le monde , une très belle réalisation , bravo !
  13. Hello les habitués Il y a deux ans, lors de l'édition précédente, j'avais renoncé au niveau du col de l'Ecre avant le plateau de Caussols car ça bouchonnait déjà .... Cette année je me suis pointé vers 16H , j'ai constaté de la rubalise vers l'embut de Caussols , des terrains fauchés prévus en parkings et des bus scolaires prévu en navettes qui attendaient .... "mais c'est woodstock ou quoi ? il va y avoir autant de monde ???" ..... Pas de soucis pour moi cette année , en montrant plusieurs fois le papier prouvant l'inscription j'ai pu sans problème accéder aux parkings sur le plateau avec ma voiture . J'ai installé mon Dobson 400 vers le télescope de Schmidt ... Je me suis ensuite déplacé sur les différentes zones du plateau pour saluer les copains des différents clubs .... je n'ai sans doute pas pu voir tout le monde .... l'organisation de cette manifestation devient réellement impressionnante , des tentes géantes dans les dolines , des WC publics , une sonorisation sur l'ensemble du site ( la petite Marion attends ses parents .... ) , des panneaux indicateurs sur l'ensemble du site .... un service d'ordre privé , des "food trucks" pour boissons , sandwichs , des grands écrans pour la projection .... Un orchestre symphonique en plein air reprenant les BO des films de sciences fiction .... ( au top !!!) clairement les soirées coupoles ouvertes s'orientent vers un , un "Festival Astro " pour grand public bien bien loin des soirées conviviales et beaucoup beaucoup plus confidentielles ( types rencontre "amateurs - professionnels" ) que j'ai pu connaitre il y a une dizaine d'années ... C'est peut être moins bien pour nous les "initiés" ( encore que ... ) mais c'est certainement super pour les pro de l'OCA dans leur très très très très importante mission de diffusion des connaissances .... en 10 ans de participation, je pense que l'effectif a été multiplié par 4 ou cinq et l'organisation est à présent digne des plus grands festivals de l'été ..... chapeau bas pour L'OCA .... 👍 Alors après pour nous , " faut jouer le jeu" c'est à dire que venir avec son matériel de photo astro pour tenter de faire une belle image au milieu des phares de voitures et des gamins qui courent partout c'est sans doute pas ( ce n'est sans doute plus.... ) la bonne idée .... ou alors pour la deuxième partie de nuit . En revanche , ben "pédagogie , pédagogie , pédagogie " .... on explique on réexplique , on réexplique le fonctionnement d'un télescope type Newton , on parle des montures , du concept Dobson .... avec des jeunes enfants qui ont sans aucun doute faits de doux rêves ce soir .....J'ai discuté "collimation" avec des retraités qui ont un C8 qui sommeille dans un coin mais qui va vite être remis en ordre de marche , discussion sur la "fabrication" du dobson avec des familles , avec des bandes de copains / copines autour de la vingtaine qui sont venus passer " une bonne soirée bien cool " .... bref une multitude de publics , mais tous "en demande" de comprendre .... honnêtement , à 10 / 12 ans si mes parents m'avaient conduit à un tel rassemblement , je pense que je leur en aurait parlé pendant des mois .... ( il n'y avait rien de tel en 1980 dans le Doubs hein ...) Alors je n'ai pas récolté de belle image , mais au moins une bonne cinquantaine de " Merci c'était super" et j'ai vu autant d'étoiles allumés dans certains regards que sur le ciel de Calern pourtant très bon au début de soirée ... Donc , concrètement la lune pour commencer , avec la carte lunaire , recherche des noms de cratères , des mers visibles , Jupiter et les satellites , Saturne très très basse , M3 , M13 pour les amas , M51 , M 101 , M 81& M82 pour les galaxies , M 57 bien sur , M17 mais le ciel du sud n'était pas top .... Beaucoup de mouvements de départ ( phare de voitures...bouchons ) de minuit à une heure du matin , puis après le rangement de mon 400mm vers 2 H du mat je me suis rendu vers les dobsons 1000mm et 600mm de David Verney , ou j'ai retrouvé Vinvin pour un dernier pointage de M 51 , le ciel devenant nuageux , l'orage grondant du coté du Mercantour .... la soirée ce terminait vraiment pour le plus grand nombre . Le plateau retrouvait sa quiétude habituelle petit à petit Une soirée certes atypique , mais ce n'est qu'une fois tous les deux ans .... Bravo encore à l'OCA ! un sans faute . Je suis impressionné par le temps et l'énergie que ça a du demander pour préparer , planifier tout ça . J'ai eu un réel plaisir à participer à cette soirée .
  14. du tout bon !!! super chouette bravo , je suis fan ++ Gg
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.