pfil

Membre
  • Compteur de contenus

    512
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de pfil

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. pfil

    Voitures électriques contre centrales fermées

    Par exemple "Phenix, une histoire de coeur et d'énergie", de Jean-François Sauvage (trouvable en librairie).
  2. pfil

    Voitures électriques contre centrales fermées

    Hum... non. Les réacteurs de recherche Rhapsodie, Masurca et Phenix ont marché sans problème. C'est le passage direct à l'échelle industrielle (Superphenix) qui a posé des problèmes de disponibilité, bien montés en sauce par les tractations politiques. Et la France n'est pas la seule à étudier cette filière. Je travaille dessus depuis dix ans...
  3. pfil

    Voitures électriques contre centrales fermées

    Bonjour, En fait les avantages que tu cites peuvent être également obtenus par les réacteurs à neutrons rapides, qui ont aussi l'avantage de pouvoir consommer le plutonium déjà produit par le parc actuel. Il y a eu des réacteurs fonctionnant parfaitement sur ce principe au stade "réacteur de recherche", il y a plusieurs développements industriels en Russie ou en Chine. Cela étant, l'idée que le thorium aurait été freiné pour des raisons militaires n'est pas exacte. La filière a ses problèmes propres, encore non résolus pour un déploiement à l'échelle industrielle. Les seuls réacteurs électrogènes intéressants pour les militaires sont les Candu, les UNGG (première génération française) et les anciens RBMK, car ils autorisent un rechargement en marche. Les réacteurs à eau légère (REP/EPR) sont sans intérêt, et constituent pourtant la quasi-totalité du parc mondial actuel. Philippe
  4. pfil

    ma deuxième : M27 . Conseils bienvenus!

    Pour la mise au point, je pense que le problème se situe à l'acquisition. Les étoiles sont empâtées, pas allongées. L'acquisition, c'est 90% du travail, au moins. Je parlais du niveau du fond de ciel (là où il n'y a ni nébuleuse ni étoiles). On recommande généralement un niveau autour de 15 (sur une gamme allant de 0=noir à 255=blanc).
  5. pfil

    ma deuxième : M27 . Conseils bienvenus!

    Bonjour, Félicitations, c'est plus qu'un bon début ! Pour l'autoguidage c'est moins la pureté du ciel qui joue que sa stabilité. Le vent aussi... lorsque la turbulence est forte, il n'y a rien à faire. La mise au point me semble perfectible. C'est à mon avis le point que tu dois travailler en premier. Le traitement est correct, toutefois le fond de ciel est trop brillant. Sur une image RGB ou avec un profil sRGB, je vise une valeur de 15 sur 256 niveaux pour une zone sans étoiles. Philippe
  6. Bonjour, Un article de Ciel et Espace donne quelques précisions : https://www.cieletespace.fr/actualites/participez-a-la-consultation-citoyenne-pour-reguler-la-pollution-lumineuse Ce qui est le plus problématique à mon sens, c'est de limiter la liste des sites astronomiques à 11 (enfin 10, car on dissocie l'observatoire de Haute-Provence et le Centre d'astronomie, qui sont voisins). Surtout que je ne vois aucun critère dans la sélection retenue. A la rigueur, j'aurais compris qu'on ne prenne en compte que les sites professionnels. Philippe
  7. Bonjour à tous, La Société Astronomique de la Montagne de Lure présente sa première exposition d'astrophotos, prises par les amateurs de l'association depuis le site de la Montagne de Lure (seule exception, une image de l'éclipse de Soleil de 2017). L'exposition se tient du 14 novembre au 1er décembre à la Médiathèque de Saint-Etienne-les-Orgues, dans les Alpes de Haute-Provence. Il y aura un grosse vingtaine d'images, certaines ont été vues sur ce forum (par exemple celle-ci) Deux temps forts sont à signaler : le vernissage le vendredi 16 novembre à 18h30, l’échange avec le public le samedi 24 de 14h à 17h. Vous êtes les bienvenus ! Philippe
  8. pfil

    NGC 6960 (Dentelles Ouest)

    Bonjour à tous, Je finis mes images de l'été, avec l'un de mes objets préférés, le segments ouest des Dentelles du Cygne, NGC 6960. La présence de 52 Cygni le rend particulièrement esthétique... hélas, avec une caméra non-antiblooming, cela complique un peu l'affaire. J'ai donc coupé ma séance en deux parties à peu près égales, en tournant ma caméra de 90 degrés entre les deux. Ensuite, pour chaque filtre, j'ai combiné séparément les deux parties, puis j'ai combiné l'ensemble, en remplaçant les zones affectées par le blooming par l'image partielle qui n'était pas affectée. La méthode est expliquée assez brièvement ici : http://pixinsight.com/examples/NGC6914-CAHA/index.html J'ai utilisé Pixinsight, mais la méthode se transpose avec n'importe quel logiciel qui peut reproduire un branchement conditionnel (if), au besoin en recourant à l'algèbre booléen... La rançon du procédé est que l'image est moins bonne sur son tiers gauche (je n'ai pas voulu sacrifier une partie du champ pour lequel je n'avais qu'une moitié des poses). L'image en pleine résolution est ici : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc6960_20180809_v1.jpg Conditions : lunette WO98FLT, ST10. 4heures de pose au total, dont 1h50 en H-alpha. A bientôt, Philippe
  9. Bonjour, Il est possible de faire à peu près tout sur Mac. Tu peux par exemple aller voir ici : https://www.stark-labs.com/ ou là : https://www.pure-mac.com/astronomy.html En outre, les applis windows peuvent être utilisées via Wine. C'est comme ça que je fais tourner autostakkert ou winjupos. A bientôt, Philippe
  10. pfil

    M74 la galaxie fantôme.

    on s'assoit, on se tait, on admire...
  11. pfil

    NGC7331

    Bonjour, c'est une monture AP-Mach1. Les poses unitaires sont de 3 minutes en luminance, 4 en rouge, 5 en vert, 7 en bleu, ceci pour compenser le fait que le capteur n'est pas également sensible à toutes les longueurs d'onde.
  12. pfil

    NGC7331

    Bonjour à tous, Je continue de traiter mes images de l'été... aujourd'hui NGC7331, une galaxie qu'on ne présente plus mais qui m'a toujours causé beaucoup de soucis. Là non plus ça n'a pas raté, avec une nuit moyenne question stabilité (fwhm 2.3'') et surtout une humidité très forte, je devais sécher la lame de fermeture toutes les dix minutes. Du coup, j'ai dû compléter, essentiellement pour la chrominance, avec des poses de 2012 prises avec le même setup mais de qualité encore moindre. L'image en pleine résolution est ici. L'image annotée montre en jaune les compagnons de NGC7331, ainsi que la position des quasars, en blancs. Beaucoup sont effectivement détectés. Matériel : C9.25EdgeHD+ST10. 121 minutes en luminance, 272 en chrominance. A bientôt, Philippe
  13. pfil

    NGC7139

    Bonjour à tous, Ce temps pluvieux est propice pour finir le dépouillement d'une riche campagne estivale dans le Périgord. Voici donc NGC7139, une jolie petite nébuleuse planétaire située dans la constellation de Céphée. L'image date du 11 août dernier. Voici l'image en pleine résolution. Matériel : C9.25EdgeHD+ST10, l'image résulte de 102 minutes en luminance, 144 en chrominance. A bientôt, Philippe
  14. pfil

    Première LRVB : Help pour le traitement !

    Bonjour, C'est en effet une question complexe, avec de nombreuses possibilités d'erreurs. A priori Iris doit pouvoir tout faire correctement. Inutile donc, au moins dans un premier temps, d'aller chercher un autre soft. Il faut d'abord comprendre ce qui ne va pas. Pourrais-tu poster tes images ? Philippe
  15. pfil

    UGC 12613 Dwarf galaxy

    Très joli, surtout j'apprécie la démarche de photographier des objets rares.