pfil

Membre
  • Compteur de contenus

    521
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de pfil

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. pfil

    C8 Non edge, C8 Edge HD

    Le backfocus, c'est la distance entre la sortie du tube optique et le capteur. C'est dans cette distance qu'il faut loger les accessoires tels qu'adaptateur T, diviseur etc... sans oublier une partie du boîtier photo lui-même (entre la baïonnette et le trait qui indique la position du capteur). Pas de panique, la notice du C8 Edge t'explique ça très bien, et on trouve facilement ce qu'il faut pour respecter la valeur préconisée par le constructeur.
  2. pfil

    C8 Non edge, C8 Edge HD

    Bonjour, Attention, il y a confusion. Le Fastar n'est pas un type particulier de C8. Le terme renvoie à la possibilité de retirer le miroir secondaire pour y mettre directement une caméra et faire de l'imagerie avec un rapport f/d de 2 (au lieu de 10), moyennant l'achat d'un accessoire supplémentaire comme l'Hyperstar de StarArizona. Les Edge ont cette possibilité, ainsi que certains non-Edge qualifiés pour cette raison de Fastar. Pour la comparaison Edge/non-Edge : en visuel la différence n'est pas sensible, en revanche en photo le Edge est bien meilleur et pas plus compliqué à utiliser, la seule contrainte étant de bien respecter le backfocus. Le blocage du miroir n'est pas essentiel. Pour la monture, j'ai tendance à recommander d'acheter le tube et la monture séparément : en effet, dans les instruments vendus complets, la monture est souvent sous-dimensionnée (c'est moins "vendeur" que le diamètre). A bientôt, Philippe
  3. pfil

    Réducteur 800 edge HD

    J'ai mesuré (avec un double décimètre) la séparation entre quelques étoiles sur la première image, puis sur les mêmes étoiles sur la deuxième. Il y a bien un rapport de 0.7... donc tout me semble normal.
  4. pfil

    Réducteur 800 edge HD

    Pour qu'on puisse t'aider, tu devrais poster les deux images en question... et aussi une photo de ton montage.
  5. pfil

    Réducteur 800 edge HD

    Bonjour, En effet, avec un SC, la focale réelle dépend du backfocus utilisé. Mais pas dans ces proportions ! Surtout, avec un Edge, il faut s'en tenir à la distance préconisée, en l'occurrence entre l'arrière du réducteur et le plan du capteur de l'APN. Si cette distance est respectée, la focale réelle doit être égale à la focale théorique (soit 2000 x 0.7). Mais on peut aller au-delà de l'impression... la focale ça se mesure sur une image ! Si tu as une image sans réducteur et une image avec, la comparaison des deux doit te montrer que la distance entre les étoiles a varié d'un facteur 0.7. Avec une seule image, compare avec la distance (en secondes d'arc) entre deux étoiles donnée par un logiciel de planétarium, en connaissant la taille des pixels tu peux retrouver la focale réelle. Philippe
  6. pfil

    Hickson 44, TEC140 APO.

    Bonjour, La prise de vue est impeccable... mais l'image gagnerait à être moins saturée. Philippe
  7. pfil

    NGC 2174, tête de singe

    Bonjour, Une solide crève ne m'ayant pas permis de profiter de cette période de beau temps qui s'achève, je vide mon disque... voici donc NGC 2174, alias la Tête de Singe (c'est plus évident en retournant mon image). L'image a été prise en deux temps : le 5 février depuis la montagne de Lure pour la luminance et la chrominance, depuis ma terrasse en ville quelques jours plus tard pour le H-alpha... et un gradient de folie à cause d'une Lune presque pleine à 15°, le traitement a été pénible. La full est ici. Conditions : lunette WO98FLT, Sbig ST10, 1 heure en luminance, 1 heure en chrominance, 2 heures en H-alpha. A bientôt, Philippe
  8. pfil

    M64

    Bonjour à tous, Après un mois de janvier frustrant, j'ai commencé l'année 2019 le 5 février 2019 avec cette image de M64, la galaxie de l'Oeil Noir ou la Belle Endormie. La nuit était devenue très stable, la fwhm sur la luminance étant de 1.9''. La pleine résolution est ici. Conditions : Montagne de Lure, C9.25EdgeHD+Sbig ST10. 90 minutes en luminance, 110 en chrominance. A bientôt, Philippe
  9. pfil

    NGC1275 et amas de Persée.

    Bonjour, Mais c'est sublime ! Surtout avec un Newton aussi ouvert, la netteté sur tout le champ est remarquable. Philippe
  10. pfil

    Voitures électriques contre centrales fermées

    Par exemple "Phenix, une histoire de coeur et d'énergie", de Jean-François Sauvage (trouvable en librairie).
  11. pfil

    Voitures électriques contre centrales fermées

    Hum... non. Les réacteurs de recherche Rhapsodie, Masurca et Phenix ont marché sans problème. C'est le passage direct à l'échelle industrielle (Superphenix) qui a posé des problèmes de disponibilité, bien montés en sauce par les tractations politiques. Et la France n'est pas la seule à étudier cette filière. Je travaille dessus depuis dix ans...
  12. pfil

    Voitures électriques contre centrales fermées

    Bonjour, En fait les avantages que tu cites peuvent être également obtenus par les réacteurs à neutrons rapides, qui ont aussi l'avantage de pouvoir consommer le plutonium déjà produit par le parc actuel. Il y a eu des réacteurs fonctionnant parfaitement sur ce principe au stade "réacteur de recherche", il y a plusieurs développements industriels en Russie ou en Chine. Cela étant, l'idée que le thorium aurait été freiné pour des raisons militaires n'est pas exacte. La filière a ses problèmes propres, encore non résolus pour un déploiement à l'échelle industrielle. Les seuls réacteurs électrogènes intéressants pour les militaires sont les Candu, les UNGG (première génération française) et les anciens RBMK, car ils autorisent un rechargement en marche. Les réacteurs à eau légère (REP/EPR) sont sans intérêt, et constituent pourtant la quasi-totalité du parc mondial actuel. Philippe
  13. pfil

    ma deuxième : M27 . Conseils bienvenus!

    Pour la mise au point, je pense que le problème se situe à l'acquisition. Les étoiles sont empâtées, pas allongées. L'acquisition, c'est 90% du travail, au moins. Je parlais du niveau du fond de ciel (là où il n'y a ni nébuleuse ni étoiles). On recommande généralement un niveau autour de 15 (sur une gamme allant de 0=noir à 255=blanc).
  14. pfil

    ma deuxième : M27 . Conseils bienvenus!

    Bonjour, Félicitations, c'est plus qu'un bon début ! Pour l'autoguidage c'est moins la pureté du ciel qui joue que sa stabilité. Le vent aussi... lorsque la turbulence est forte, il n'y a rien à faire. La mise au point me semble perfectible. C'est à mon avis le point que tu dois travailler en premier. Le traitement est correct, toutefois le fond de ciel est trop brillant. Sur une image RGB ou avec un profil sRGB, je vise une valeur de 15 sur 256 niveaux pour une zone sans étoiles. Philippe
  15. Bonjour, Un article de Ciel et Espace donne quelques précisions : https://www.cieletespace.fr/actualites/participez-a-la-consultation-citoyenne-pour-reguler-la-pollution-lumineuse Ce qui est le plus problématique à mon sens, c'est de limiter la liste des sites astronomiques à 11 (enfin 10, car on dissocie l'observatoire de Haute-Provence et le Centre d'astronomie, qui sont voisins). Surtout que je ne vois aucun critère dans la sélection retenue. A la rigueur, j'aurais compris qu'on ne prenne en compte que les sites professionnels. Philippe