vezguy

Membre
  • Compteur de contenus

    379
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de vezguy

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Les Angles, à côté d'Avignon
  • Matériel
    Strock 250
  1. Combien d'astram en France ?

    J'ai essayé d'en convaincre plus d'un dans mon club et en dehors. Mais pas d'illusions : c'est très rare que l'on accroche vraiment une personne. Certes, quelques uns sont curieux, regardent dans le télescope, mais repartent souvent très déçus de ne voir que des taches blanchâtres, alors qu'ils s'attendent à des images en couleur comme celles d'Hubble. J'ai beau leur dire qu''ils ont le privilège d'être en ligne directe avec le cosmos, avec des amas, des galaxies aux milliards de soleils, des nébuleuses pépinières d'étoiles... sans intermédiaire que deux miroirs, et que ce qu'ils voient ne sont pas des photos mais la réalité d'objets situés à des milliards et plus de km et datant de milliers et millions d'années, cela les étonne mais ne leur parle pas. Le rendement de convertis est faible, mais il faut continuer de prêcher. Encore heureux que l'on soit en France, car je suis consterné quand je lis certains commentaires sur Instagram d'habitants du pays de Trump concernant les photos d'objets célestes de la Nasa et autres...
  2. Mon premier dobson et oculaires

    C'est fou ! Un débutant qui veut dépenser 9000 euros dans un dobson en visuel, sans rien connaître du ciel et en s'imaginant qu'il verra les mêmes images que Hubble ! J'en reste ébahi d'étonnement !
  3. Réglage chercheur point rouge

    Je n'ai pas compris : tu as un pointeur laser ou un viseur point rouge ?
  4. Instrument de voyage

    Et voilà. Serge a tout dit. J'ai fait mon Strock à 77 ans et quelques années après je l'utilise toujours. J'ai (presque) tout appris en le faisant, et (presque) tout compris des mystères de l'optique. Et je le trimballe à l'occasion sans problèmes. Merci Magnitude 78. Avec lui j'ai appris à chercher les objets célestes, à les trouver dans mon ciel pollué d'Avignon où on voit moins de 100 étoiles à l’œil nu. C'est d'ailleurs une partie du plaisir d'observer que de réussir à dénicher un objet perdu dans le cosmos...
  5. Besoin d'aide pour choisir mes premières jumelles!

    Mais oui, faut commencer par des jumelles. N'écoute pas les sirènes qui veulent te tenter à prendre de suite un télescope. Patience. Et je l'ai déjà dit, les jumelles serviront toujours. Et le passage par un club ne serait pas un luxe. Il y a certainement une Nuit des Étoiles dans ton coin.
  6. Bonjour du Gard

    Pour JP Brahic : j'ai fait une demande il y a plusieurs jours à votre club, et j'attends toujours la réponse ! Le site de votre club est bien fait, mais apparemment je n'arrive pas à savoir quand vous faites des soirées publiques (ou même privées) auxquelles j'aimerais éventuellement participer avec mon appareil. Je fais partie du Cosmos des Angles et du club astro de l'ADAPR, et je suis toujours intéressé par des observations, surtout sur votre site du terrain d'aviation très bien situé.
  7. Besoin d'aide pour choisir mes premières jumelles!

    Commence par des jumelles 10-50 ou comme moi 10-60, vers les 100 euros. Elles te serviront toujours, même ensuite avec un télescope. Elles permettront, même en ville, d'apprendre les constellations et d'essayer de situer des objets du ciel profonds. Sans parler de la Lune, magnifique aux jumelles. Tu pourras les avoir toujours avec toi, servant aussi bien à terre que pour le ciel. Un petit déplacement hors de la ville et tu pourras repérer pas mal d'objets du ciel profond, comme M13 dans Hercule en ce moment, et bien d'autres. Je suis à côté d'Avignon qui pollue le ciel, mais j'arrive quand même à voir (des taches) aux jumelles pas mal d'objets de Messier. Achète aussi un miniciel manuel (10 euros) qui aide bien pour repérer les constellations et objets. Enfin, si tu peux, comme suggéré plus haut, va dans un club d'astro. Dans quelle ville est-tu située ?
  8. Bonjour du Gard

    Aux Angles, à côté de Villeneuve les Avignon, il y a le Parc du Cosmos. Voir leur site.
  9. telescope

    Diable ! C'est mal parti ! Si je comprends bien, cette chère Camilia ne connaît rien à l'astronomie, à l'observation ni à ce que l'on peut voir dans le ciel. Alors pas de précipitation ! Je déconseille vivement l'achat d'un télescope, et je conseillerais au contraire un passage par un club pour se former et voir les divers types d'appareils.
  10. je vois flou dans mon télescope

    Apollyn a répondu. Ne pas toucher à la collimation pour l'instant. En plein jour, essayer de faire la mise au point sur un objet très lointain (bien plus que 500 m), en utilisant un oculaire de 20 mm ou plus, en tournant la mollette dans un sens ou dans l'autre pour la netteté de l'objet. Si en éloignant l'oculaire avec la mollette le plus possible cela ne suffit pas, on peut essayer en ne l'enfonçant que faiblement dans le porte oculaire. Cela m'étonnerai que l'on ai besoin d'un tube allonge... Tiens nous au courant de tes essais.
  11. Conseil pour l'achat d'un premier telescope

    C'est bien joli de suggérer des tas de télescopes à notre nouvel ami. Mais connaît-il le ciel ? S'il le connaît, alors avec ses jumelles il doit pouvoir repérer et voir presque tous les objets de Messier, surtout dans un bon ciel, et alors il est apte à avoir un scope. S'il ne sait pas où se trouve ces objets, alors il vaut mieux pour lui de commencer par le commencement, c'est-à-dire faire partie d'un club et apprendre le ciel...
  12. Conseil telescope débutant

    Oui, un Dobson 200 est parfait pour débuter. Et une paire de jumelle classique 8x40 ou 10x50. On voit (presque) aussi bien les objets du ciel profond. Et il ne faut pas oublier de bien apprendre le ciel pour pouvoir se repérer. Je conseille l'achat du Miniciel (10 E environ) de Pierre Bourget et de charger Stellarium (gratuit) sur son ordi. Ensuite, bien préparer son observation en étudiant les cartes de Stellarium, et en faisant des copies d'écran. Pour mémoire, moi je n'utilise pas de chercheur, mais des jumelles (par beau ciel, on voit nombre d'objets de Messier avec des jumelles) et un laser à poste fixe sur le tube et dans son axe optique. Le pointage est facile, rapide, et on évite de se casser le cou et le dos.
  13. Présentation

    On vient de le dire. Passer par un club. Et de toute façon charger Stellarium sur son ordi., bien étudier le ciel, préparer ses observations. Acheter aussi un Miniciel tournant (10 euros) qui permet de repérer les constallations à toute heure de l'année, du jour et de l'heure. Très pratique pour débuter. Je m'en sers d'ailleurs toujours. Je prépare mes observations avec des copies d'écran de Stellarium (faut inverser les couleurs pour imprimer en noir su blanc et non l'inverse). Une copie générale de la constellation, puis une zoomée vers l'objet à voir, et éventuellement une autre avec un FOV (champ de vue) plus étroit. Avec des jumelles, sous un beau ciel, on peut voir presque tous les objets de Messier en repérant des étoiles balises, puis en suivant un chemin préparé sur la carte. Bonne chance.
  14. Terre qui gonfle et tectonique des plaques

    Si on se met à croire toutes les âneries du net... Il est vrai que de plus en plus de gens doute de la science, croient à la théorie du complot, etc. , en perdant tout sens critique. Par exemple, un récent sondage aux US montre que 36 % des jeunes(des jeunes, qu'on pourrait croire les plus instruits !) pensent que la Terre est plate...
  15. une ptite blague cochone....

    Me suis-je trompé de site ? Suis-je bien sur Webastro ?