Jump to content

NainNain

Membre
  • Content Count

    19
  • Joined

  • Last visited

About NainNain

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci à tous pour vos réponses. Je n'ai pas donné de suites sur le moment, mais je comptais bien le faire après un nouvelle soirée avec mon Dob 250. C'est désormais chose faite, avec cette belle météo que nous avons eue dans l'Ouest, et vous aviez tous vu assez juste : il ne faut pas que j'en revienne J'ai fait une soirée de pas loin de 6h le week-end dernier, et je me suis surpris à m'extasier à voix haute, chose qui n'était pas arrivée depuis un moment finalement ! Génial. La différence de résolution en nombre d'étoiles sur certains amas globulaires, notamment, m'ont laissé sans voix. Clairement ce serait dommage de se passer de ce bel instrument. Autre chose que je peux dire après 6h, c'est qu'effectivement, cette frustration que je ressentais était essentiellement due à la découverte d'un nouvel instrument ! (passage d'une équatoriale à un dob, passage du manuel au motorisé) Il faut prendre en main la chose, et je me sens maintenant bien plus à l'aise ! Moi qui habite en ville et qui ai moins de soirées depuis mes enfants, j'ajoute même (avec un peu de honte ) que j'ai apprécié de profiter sur quelques cibles du goto. Quand les soirées se font plus rare, cela permet de "consommer" un peu plus. Je ne pensais pas écrire ça un jour, mais je comprends qu'on puisse y trouver un certain luxe ! Enfin, je vais rester sur l'idée que je mentionnais dans mes premiers messages. Je trouve que ce setup est vraiment peu mobile, et donc il restera à demeure en Vendée, là où le ciel est bon en CP. Pour la mobilité que je recherche (vu que je suis en ville), les observations ponctuelles, courtes, à des amis (qui se cantonnent bien souvent au lunaire et planétaire), je compte investir dans un second instrument, mobile et flexible. Pourquoi pas (probablement même), un mak 127 sur EQ3 comme mentionné ci-dessus.
  2. Super merci pour ces confirmations Mais alors là pour le coup quand on me parle de lunette, n'ayant aucune expérience avec des réfracteurs, deux question me viennent à l'esprit : 1. Vers quoi s'orienter pour l'usage que j'en aurais ? (voir plus haut). L'idée étant d'atteindre à peu près les performances en visuel de mon ancien 150/750 (donc à peu près d'un mak 127 en planétaire ?). 2. Est-ce que ma gamme d'oculaires sera compatible ??
  3. @Foldedol J'habite en ville, j'ai une terrasse (~40m²) et une grande cour à l'abri des lampadaires en bas de chez moi. Donc que je sortais l'instrument en ville, ce n'était pas pour moi, c'était pour une initiation (des amis, les voisins dont je parlais, etc.). Du coup ça se cantonnait (évidemment) à la Lune, voire un peu de planétaire (Saturne et Jupiter), éventuellement Beta Cygni et ça s'arrêtait généralement là. Ca m'arrivait de monter le 150/750 dans ces situations là, mais aussi parfois dans des complexes sportifs près de mon lieu de travail, avec des collègues, à la sortie de Nantes (mais ça restait des conditions où autre chose qu'une cible très lumineuse était totalement exclue). J'espère avoir été plus clair ? 😧
  4. @sun c'est très drôle, j'étais en train de naviguer sur quelques pages pour un Mak127
  5. Merci pour ces premières réponses, qui déjà relancent une idée qui me trottait en tête. Peut être que ce qu'il me manque, c'est simplement un petit instrument d'appoint. En fait, pour répondre à Foldedol, mes anciennes se faisaient plutôt à la campgne (là où est le Dob aujourd'hui), donc de ce point de vue là la situation change peu. Ce qui change, ce sont les observations à la marge de cette situation "normale", c'est à dire les fois où le téléscope sortait "à l'improviste" pour plein de raisons. Typiquement l'année dernière à la fête des voisins où 99% des convives n'avaient jamais mis l'oeil dans un oculaire et la Lune en joli croissant côtoyait Jupiter. J'aimais bien la (relative) mobilité et compacité de mon 150/750 que j'ai complètement perdue avec le Dob. Mais effectivement, dans le fameux tryptique puissance de l'instrument, compacité mobilité de l'instrument, et prix, j'ai probablement fait le bon choix avec mon Dob pour le ciel profond. Ca m'embêterait effectivement de revenir sur ce choix. Surtout qu'en effet je me passe très souvent de la calibration pour piloter le suivi directement avec la raquette. Il me faudrait peut-être un second instrument qui resterait en ville, pour le côté mobile bien que peu puissant Ah que c'est difficle
  6. Bonjour à tous, J'ai besoin de vos conseils avisés pour m'aider à m'orienter sur un potentiel changement de setup. Voilà le topo : - Je pratique depuis une dizaine d'années maintenant. Après quasiment 10 ans de visuel avec un Newton 150/750 sur EQ-3 dont j'étais totalement fan, je me suis orienté sur un Dobson 254/1200 motorisé. - Certes, c'est un très bel instrument. Et le gain en visuel est vraiment chouette. Oui mais voilà, j'ai plusieurs contraintes. 1. J'ai deux enfants en bas âge. 2. J'habite en ville. 3. Mes soirées se faisaient rarement seul, souvent partagées entre amateurs confirmés ou débutants. La situation aujourd'hui est la suivante : mon Dobson est chez mes parents à la campagne (~45 minutes de Nantes où je réside). Je ne considère pas ce dernier achat comme une erreur. J'en suis plutôt content, mais pas totalement amoureux Ca m'a permis cependant de constater que ce que je chérissait tant dans mon 150/750 était vraiment la flexibilté, la souplesse (visuel/CP) et la rapidité de setup pour des session courtes, quelques heures tout au + ! Paradoxalement, je vis la motorisation et la calibration de mon nouvel instrument comme une contrainte ! Peut-être avais-je pris le coup de main en tout manuel, mais j'avais la sensation d'aller de cible en cible bien plus aisément à la main... J'aimerais revenir à un matériel m'apportant les qualités que j'avais sur mon ancien matériel, quitte à sacrifier le diamètre. Que feriez-vous ? Retour sur un 150/750 tout bêtement ? Maksutov 150 (?) --> ne vais-je pas trop sacrifier le CP ?
  7. Effectivement j'ai été idiot de ne pas y penser plus tôt merci pour la suggestion, Serge. Ca m'a pris 10 minutes de tuto sur le logiciel que j'ai utilisé + 10 secondes de design tout au plus (ça ne reste que 2 cylindres). Et voilà le résultat Encore une fois, ce n'est que 10 secondes à redessiner. Mais sait-on jamais, si ça peut resservir à quelqu'un, voici les fichiers exportés pour être envoyés à une imprimante 3D standard : Dust cap 24.stl Dust cap 57,5.stl Pour rappel, le chercheur qui bénéficiera de ces jolis bouchons est un 9 * 50.
  8. Bonjour tout le monde, Je cherche des bouchons de protection pour mon chercheur 9 * 50 qui n'en a plus (ou peut-être n'en a t il jamais eu mais j'en doute), ce qui n'a pas freiné pour autant mon achat en seconde main, mais bon... J'aimerais bien en retrouver pour le principe Merci pour votre aide !
  9. Bonjour, Je viens d'acquérir d'occasion mon second instrument, et j'ai constaté au moment de l'achat qu'une vis de remplacement avait été mise sur le PO 1.25'', probablement la perte d'une vis d'origine. Pas de quoi décourager mon achat, mais tant qu'à faire j'aimerais bien, à défaut de retrouver exactement la même, au moins trouver deux vis pour que ce soit plus sympa Des pistes de site web pour trouver la chose ? Merci ! Prochaine étape, laver le miroir secondaire et le primaire de 250... (j'ai jamais fait, j'appréhende mais il parait qu'il faut pas s'en faire ^^)
  10. Merci pour toutes vos précieuses réponses ! Non non non Je milite à la maison pour ne pas adapter le véhicule du quotidien pour les semaines de vacances, alors c'est pas pour débarquer comme une fleur et changer pour adapter au téléscope Malheureusement la banquette de la 308 n'est pas super large, mais clairement je comptais essayer de voir si deux sièges auto passent sur la baquette 2/3. Comme toi, c'est une solution que j'avais envisagée, et ce serait pas mal. J'essaye ce soir. Si ça ne fonctionne pas, restent la solution : 1. Du flex tube de chez SW 2. D'un type serrurier de chez ES par exemple. A parcourir les fils de discussions ici et là, les deux me font de l'oeil.
  11. C'est dans la section matériel Merci à tous.
  12. D'autant plus que quand tu transportes ton tube et ton rocker, c'est pas zéro minutes non plus, c'est probablement 5-10 minutes malgré tout j'imagine...
  13. Chouette, merci pour les infos ! Très raisonnable
  14. Merci pour ces réponses. Effectivement l'Explore Scientific 254 m'a fait de l'oeil également à une époque... Qu'en est-il du temps d'assemblage une fois sur le terrain ? Collimation systématique ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.