balenk

Membre
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

About balenk

  • Rank
    Membre
  1. Bon, j'ai finalement été renseigné (sur un autre forum), ce qui m'a orienté vers un autre boitier ! A dans 20 ans...
  2. Bonjour à tou(te)s, Après une petite vingtaine d'années d'arrêt, je souhaite me remettre à l'astrophotographie. J'ai une préférence pour le ciel profond grand champs. Je suis donc à la recherche d'un boitier, le plus léger possible, sur lequel je pourrais employer ma gamme de cailloux Canon... ... et voilà que je tombe sur un Sony Alpha 6000 dont le filtre IR-CUT a été changé au profit d'une lame en quartz, de sorte à laisser passer tout le spectre (UV et IR). Ce travail a été fait par un laboratoire pro, ce qui fait que le capteur est recalé (la mise au point ne change pas) et l'auto-nettoyage conservé. Prix de la chose : 760 euros. Je suis séduit par le poids réduit du boitier (344g avec batterie, ça compte sur une monture Vixen Polarie), par le live view avec écran orientable (pour faire la mise au point), par la possibilité d'y monter mes objectifs Canon (vous confirmez ? Peu m'importe la transmission des automatismes et de la mise au point, évidemment), par l'option permise en photographie infrarouge (avec le filtre adapté. J'ai toujours eu envie de m'y mettre), par la qualité supposée du capteur (qui semble avoir conquis la presse spécialisée) et bien sûr, par le fait qu'il soit déjà défiltré (et apparemment, bien défiltré). Mais il y a peut-être quelque chose qui m'échappe, après tout, je (re)débute... Vos conseils d'experts sont donc PLUS que bienvenus !!
  3. balenk

    PA: Attention phishing et arnaques en cours!

    Même problème avec le "membre" lea12a, dont l'email lea.heurdier@gmail.com renvoie - via google - à plusieurs affaires de tentative d'arnaque via paypal.
  4. balenk

    Observations près de Lavelanet (09)

    Bonne idée, mais fallait pas venir avec vos cirrus... un peu trop nombreux à mon goût. J'ai eu l'air fin avec mon programme quasi-exclusivement axé sur les galaxies ! Merci à Jefferson pour sa bino (et sa bonne humeur), à Tommyweb pour son Ethos (et son enthousiasme), à Olivier Goto pour son pointage efficace (le suivi est cependant perfectible) Je note cependant que la Baleine encaisse étonnamment bien un fond de ciel laiteux et fourmille de détails. Même sous la ouate. Je retente ce soir, de mon jardin : l'azur a pour l'instant bien meilleure mine ! Si ça ne se dégrade pas, le spectacle devrait être correct (malgré Toulouse, à 28 kilomètres seulement) Bon, pis je me mettrais bien au dessin... pour rire...
  5. balenk

    Observations près de Lavelanet (09)

    Ah bé, même pas la peine d'attendre, j'ai mon gps... Or donc, les coordonnées : N 43,61095° E 1,95294° C'est entre Magrin et Prades. Je devrais y être vers les 20h, 20h30 !
  6. balenk

    Observations près de Lavelanet (09)

    Pour ce mercredi, j'envoie les références ce soir (là je suis au boulot, si si...) Sachant que ce sera sans doute du coté de Margin, donc, sur un site prometteur que j'aimerais néanmoins tester sérieusement. A voir si des cirrus ne vont pas nous gâcher la fête
  7. balenk

    Observations près de Lavelanet (09)

    Aheuuu oui, Phil. C'est Bob Merci pour l'accueil, Tommy ! En fait, j'observe de mon jardin (j'habite à 8km de Verfeil, route de Castres, près de l'aérodrome de Bourg-Saint-Bernard). Il faut dire que je me déplace en deux-roues... donc le T500 ne bouge guère. J'ai pourtant repéré un coin qui me semble prometteur, à une dizaine de kilomètres plus à l'est, vers un village nommé Magrin (81220, dans le Tarn). Il semble bien placé par rapport à la pollution lumineuse ambiante. Ca ne vaut certainement pas le plateau de Beille, mais... c'est moins loin (pour moi) !
  8. balenk

    Observations près de Lavelanet (09)

    Bonjour, bonjour... Il y a un début à tout, et voici donc mon premier post sur ce forum. Je suis toulousain et j'observe sur le coin. Je suis équipé d'un T500 et serais heureux de pratiquer ma passion en bonne compagnie, alors je surveille ce post comme le lait sur le feu, pour ne pas manquer la prochaine virée au plateau de Beille (par exemple), que je n'ai visité nuitamment qu'une fois, en octobre 2011. Olivier G - entre autres potes en ciel - était présent. La nuit fut mémorable, transparente à souhait : un excellent souvenir ! J'interviens aussi pour indiquer à quel point mettre l’œil à l'oculaire d'un T1000 est une expérience extraordinaire. Il se trouve que je l'ai vécue ce WE, dans les Hautes-Alpes. A ce diamètre, la plupart des NGC ont des airs de Messier. Quant à ces derniers, ma foi, ils ressemblent à leurs photos, en mieux ! Les objets les plus classiques sont transcendés. Je ne vais pas chercher à vous décrire la nébuleuse d'Orion, ou les dentelles du Cygne, admirées respectivement en début et en fin de nuit, dans un tel tromblon... ou le casque de Thor : c'est impossible. J'ai vu plusieurs objets que je pensais exclusivement photographiques, comme le jet de M87 (pour n'en citer qu'un). Bref, c'est de la folie douce ! Je sais désormais qu'un gîte astro me propose de revivre ça, et je sens déjà que j'irai m'y gaver la rétine un de ces quatre, accompagné de copains motivés pour partager le bonheur (et la facture). Ma seule crainte, dans l'affaire, c'est d'en finir déçu par mon propre instrument... Dans un T1000, il y a quatre fois plus de lumière que dans mon tube ! (sinon, je vais observer ce mercredi 6 avril au soir, dans les 30-40km à l'est de Toulouse. Sous réserve d'une météo favorable)