Jump to content

albanc

Membre
  • Content Count

    1,227
  • Joined

  • Last visited

About albanc

  • Rank
    Membre

A propos

  1. Que donne ton C8 sur le ciel une fois collimaté ? Constates-tu une baisse significative de sa résolution en observation planétaire (sur plusieurs nuits, car le seeing varie entre les nuits). Si tu ne constates pas de différence, tu peux peut-être vivre avec : il n'est pas du tout acquis qu'une rotation d'un dixième de tour ait ruiné la qualité optique de ton C8. Sinon je mettrais aussi plutôt mes sous chez Airylab pour un réglage complet : sérieux et compétence garantis. Je ne suis pas sûr que Médas ait un Haso sous la main pour offrir un service du même niveau, en tous cas a vérifier avant de lâcher 250€. Par contre si Medas te règle le secondaire avec un outil de mesure pour 75€, là par contre ça pourrait valoir le coup.
  2. Merci pour toutes vos contributions fort intéressantes sur le sujet ! Comme vous l'avez peut-être constaté, un article de "ça se passe la haut" est mis en avant sur la Une de Webastro : Nos nuits noires disparaissent de plus en plus. Il fait le point sur les dernières constatations du suivi satellitaire de la pollution lumineuse. Comme on peut s'y attendre, les nouvelles ne sont pas bien enthousiasmantes.
  3. albanc

    Sapiens

    La suite du livre, c'est "Homo Deus". Alors que "Sapiens" traite du passé, "Homo Deus" s'attache à décrire ce que pourrait être notre futur avec l'avènement de l'informatique, le développement des intelligences artificielles, le transhumanisme etc. Je n'ai lu aucun des deux livres, mais ils m'ont étés mentionnés avec enthousiasme par plusieurs personnes, aussi j'envisage de les lire.
  4. Petite précision : Il y a eu un coup de gel tardif en France cette année qui a lourdement impacté la production fruitière. Ici tous les noyers ont gelé par exemple, on n'aura presque pas de noix cette année. Il faut rester prudent : les choses ne sont pas toujours ce dont elles ont l'air ;-)
  5. Après c'est vrai que l'argument de la sécurité est difficile à combattre, mais il y a au moins 2 contre-arguments bien valables : - Il n'est pas indispensable d'éclairer toute la nuit pour gagner en sécurité : il suffit de coupler l'éclairage à un détecteur de mouvement. On peut aussi poser un système d'alarme, qui reviendra sans doute moins cher au final que d'éclairer à longueur d'année. - Un cambrioleur sait qu'il attirera beaucoup plus l'attention si l'éclairage s'allume en sa présence ou s'il doit balader une lampe de poche, aussi le fait de ne pas éclairer à longueur de nuit ne constitue pas un obstacle à la sécurité, et pourrait même plutôt être bénéfique.
  6. Il y a quand même un truc qu'on peut faire individuellement. Je l'ai fait 2 fois jusqu'ici et les 2 fois ça a marché : il s'agit d'écrire aux pollueurs. Dans les 2 cas, j'ai eu de la chance, il y avait dans les entreprises une personnes que je connaissais. 1er cas : juste après la période des vendanges, la cour de la coopérative viticole locale reste éclairée toute la nuit par un éclairage surpuissant. La coopérative est à 200m de chez moi, et regardez ce que je vois depuis mon jardin (30s de pose) : Après 1 mois à ce régime là, n'y tenant plus, j'écris donc à une amie qui travaille là-bas au marketing en plaidant ma cause, en incluant la photo ci-dessus pour montrer les effets, et en incluant ma meilleure astrophoto du moment pour montrer aussi qu'il y a de beaux objets à observer. Elle transfère mon mail au directeur des services techniques, et celui-ci détermine que l'horloge qui contrôlait l'éclairage s'était visiblement déréglée. Dès le lendemain, l'éclairage s’éteint à partir de 19h et il n'y a plus de problème. Autre cas plus récent, un nouveau bâtiment a été équipé de ces fameuses lampes à LED blanches et surpuissantes pour en éclairer le parking. A minuit, alors qu'il n'y a plus personne dans le bâtiment depuis 19h, le parking est toujours allumé. Là aussi la distance est d'environ 200m. Voici le texte du courrier si ça peut en inspirer certains : Et voici ça réponse, on aimerait toujours en avoir des comme ça ;-) : Bref, voilà une action qui est à notre portée à tous, qu'on soit adhérents à une association ou pas. J'ai été surpris du succès que j'ai rencontré. Évidemment on n'aura pas toujours cette chance là. Mais je pense que la majorité des gens ont bon fond et veulent bien faire. Aussi si l'on parvient à rédiger un courrier rapide à lire qui soit pédagogique en montrant bien la nature du problème et en expliquant bien ce que l'on y perd, sans invectiver la personne responsable, mais en faisant appel son intelligence, il semble qu'il y ait des chances significatives de réussite. En guise de courrier, les 2 fois il s'agissait de simples emails, donc rien de formel. Ceci me fait penser à cette parabole que Pierre Rahbi aime à raconter: Alors je me dit que si chacun d'entre nous se fendait d'un petit courrier chaque fois qu'un nouvel éclairage délirant surgit, on pourrait faire des progrès, ou en tous cas limiter la régression qui est en marche. Après tout, nous sommes des milliers et nous maillons tout le territoire ! Néanmoins, le problème est tellement important qu'il me semble qu'il est nécessaire de légiférer et de faire respecter, et c'est là ou des association comme l'ANPCEN pourraient avoir un rôle important à jouer (L'ANPCEN avait d'ailleurs pris part aux concertations du grenelle de l'environnement qui ont abouti à l’arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels, m'a-t-on dit).
  7. Oui indéniablement les facteurs sont potentiellement nombreux. Mais il serait intéressant, si toutefois c'était possible, de parvenir à quantifier la part de responsabilité de la pollution lumineuse parmi les autres facteurs. J'ai l'intuition qu'elle pourrait être majeure. Ou habites-tu ? Chez moi nous avons encore pas mal de papillons, mais il faut dire que j'habite dans une vallée relativement reculée et préservée dans la Drôme. Il y a beaucoup de forets et l'agriculture biologique y est assez développée, mais elle côtoie néanmoins une part importante d'agriculture intensive. Depuis 2 ans, nous devons même faire face à l'attaque des pyrales du buis qui nous ravagent tous les buissons du même nom, ainsi que des chenilles processionnaires (mais pour ces dernières il semblerait qu'il existe un phénomène invasif cyclique). J'ai le souvenir par contre, en parcourant la côte atlantique à vélo durant 10 jours, d'avoir traversé la partie asséchée du marais Poitevin et d'avoir été frappé à cet endroit par un sentiment de mort. Ce jour là, le ciel était pourtant d'un bleu profond, et autour de moi il y avait de la végétation à perte de vue...il s'agissait de champs de mais en monoculture, les plus grands que j'ai jamais vu, de la taille d'une dizaine de terrains de foot pour certains. En me demandant ce qui m'inspirait ce sentiment, je réalisais qu'hormis quelques moustiques à mes trousses, il n'y avait pas d'oiseaux ni d'insectes dans le ciel, pas de chants d'oiseaux évidemment non plus. Tout était comme figé, kilomètre après kilomètre. Espérons que ce ne soit pas les prémices de notre avenir, car ce paysage dégageait une grande tristesse.
  8. Il existe une étude qui traite de ça : Artificial light at night decreases biomass and alters community composition of benthic primary producers in a sub-alpine stream Je l'ai trouvée dans un commentaire sous l'étude qui fait l'objet de l'article Le commentateur indique d'ailleurs : Il y aurait donc de nombreuses études existantes. Encore faut-il les identifier et les faire valoir.
  9. Je ne sais pas si vous avez lu cet article effarant repris dans plusieurs journaux il y a 10 jours : Près de 80% des insectes auraient disparu en Europe L'utilisation des pesticides par l'agriculture intensive, et notamment l'utilisation des néonicotinoïdes sont pointés du doigt. Mais d'autres facteurs ne sont pas exclus. Dans les articles, la pollution lumineuse n'est jamais mentionnée, pourtant vous le savez tous, elle s'est inversement développée en 30 ans ! Qui n'a jamais vu les insectes tournoyer toute la nuit autour des réverbères pour finir, dit-on, par mourir épuisés ou brulés par l'ampoule ? Je constatais d'ailleurs récemment qu'il y avait beaucoup plus d'insectes autour des lampes à LED blanches qu'autour d'autres réverbères à LED orange et plus faiblement lumineux qui étaient implantés à quelques mètres les uns des autres. Je les observais alors que ces luminaires de *dernière génération* venaient d'êtres installés non loin de chez moi. Le développement des éclairages LED blancs surpuissants pourraient bien achever ce qu'il en reste ! Il pourrait bien y avoir là une réalité silencieuse à laquelle personne ne prête attention, et accessoirement un argument de poids pour lutter contre le développement de la pollution lumineuse. On sait déjà que les insectes luminescents (verres luisants, lucioles) sont en voie d'extinction car ils ne parviennent plus à trouver à leur partenaire sexuel pour se reproduire en présence d'éclairage artificiel, le rôle de leur luminescence étant justement de leur permettre de s'identifier. De manière connexe, L'Europe aurait aussi perdu 400 millions d'oiseaux en 30 ans. Les oiseaux se nourrissant majoritairement d'insectes, un lien ne serait pas très étonnant ! Bref, c'est le gros flip...on est vraiment trop naze comme espèce... Plus concrètement, ça fait un moment que ça me travaille, mais ça y'est, c'est décidé, je vais rejoindre l'ANPCEN et me mettre à militer contre la pollution lumineuse dans ma commune. Ce sera déjà ça. Et collectivement, que peut-on faire ? Il me semble important (et légèrement urgent) de mener ou faire mener une étude. Certains d'entre-vous auraient-ils des idées sur la bonne manière de procéder ?
  10. 12 586...plus que 87 414 et on sera 100 000 !
  11. Salut à tous, Une pétition contre la pollution lumineuse a été initiée par l'association Agir pour l'environnement qui mène chaque année différentes campagnes en faveur de l'environnement sur des thèmes divers (nucléaires, OGM, bien-être animal, peticides, etc.). J'ai découvert ça dans ma boite mail ce matin. Vous voudrez peut-être y apporter votre contribution, en tous cas pour moi c'est fait ! https://lumieres-inutiles.agirpourlenvironnement.org/ .
  12. +1 Pour la proposition de Christiand, à mes yeux la plus efficace, sans chichis et sans gros développements +1 pour une vignette en tête des sujets qui permettrait de prévisualiser la première image du fil +1 Pour la catégorie sélène +1 Pour la catégorie paysages
  13. Salut, Intéressant cet essai ! On voit malheureusement bien ressortir un halo bleu autour des étoiles : les Pentacons sont connus pour avoir un chromatisme marqué, ce qui n'en fait pas de bons candidats pour la photo Astro, à mon grand désespoir. En effet, j'ai touvé il y a 2 ans dans dans une brocante 2 énormes Pentacon, un 300mm et un 500mm. J'ai payé le 300 20 Euros et le 500 30 euros, une énorme affaire ! Je n'ai par contre pas eu le loisir de les tester en photo sur le ciel faute de temps à consacrer à l'astro, mais après avoir lu des tests sur Internet qui mentionnaient le chromatisme, je n'avais plus grand espoir. Ces objectifs présentent par contre un diaphragme à 8 lames qui leur confèrent un très beau bokeh. Et ils sont tout à fait sympathiques en photo diurne, pour des sujets animaliers par exemple. Ils sont par contre très lourds dans les focales que je possède : c'est une marque est-Allemande et on sent l'influence Russe ! Bref, à acheter des objectifs M42 pour l'astro, il vaut mieux chercher du Zeiss...
  14. A noter aussi : j'ai eu de grosses galères avec MaximDL 5 et Windows 10 : ils ne sont pas compatibles ( nombreux bugs, ça devient inutilisable). J'ai téléchargé la version démo de MaximDL 6.0 et là tout remarche. Par contre fô mettre la main au portefeuille maintenant, ou tout réinstaller sous Windows 7 :-(
  15. De mon côté, j'utilise le pilote SX Universal, ça doit être celui de MaximDL effectivement. Par contre je ne fais pas de darks et ça guide bien.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.