Jump to content

boulabytes

Membre
  • Content Count

    345
  • Joined

  • Last visited

About boulabytes

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    St Mathieu de Tréviers (34)
  • Matériel
    Setup : Lunette TS 102 F/7 triplet apo sur Orion Atlas Eq-G, guidage SX-OAG et lodestarX2, imageur : Starlight Xpress Trius-SX694 + filtres Baader LRGB-SHO.
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Huuum, je m'aperçois que je me suis mal exprimé . Je ne suis pas en train de dire qu'il faut conserver coûte que coûte la soustraction des darks. Finalement, ce qui me semble intéressant c'est de déterminer si avoir les deux process peut s'avérer utile dans certains cas. Pour cela il faut être en mesure de tester les différentes configurations : retrait des pixels chauds par ta méthode seulement ; soustraction d'un master dark seulement ; utilisation des deux process combinés. S'il s'avère que les deux derniers tests n'apportent rien, je suis pour que l'on élimine le retrait des darks tout simplement. Je dis ça car sur des objets ténus ou des images obtenues avec des filtres à bande étroite, le rapport signal sur bruit est tellement défavorable que l'alignement échoue. Mais quand on fait un pré-traitement le gain est alors suffisant pour permettre l'alignement puis le stacking. Je pense qu'il serait dommage de se priver d'une telle option. Mais, encore une fois, si les tests montrent qu'une option (ou sa combinaison avec une autre) n'apporte rien de plus alors il faut la supprimer Voila, désolé si j'ai été mal compris, c'est pas toujours évident à l'écrit Davy
  2. En fait, comme l'utilisation du dark est optionnelle, est-ce gênant ? Je veux dire, c'est comme le nombre de match pour l'alignement, dans 90% des cas 25 est un bon chiffre, mais sur certaines cibles on n'a pas assez d'étoiles sur l'image et dans ce cas pouvoir modifier l'option est un plus.
  3. Oui, mais quand on commence à atteindre les limites du matériel sur un objet, ça peut faire la différence
  4. De rien . Oui je pense que l'option dark reste intéressante (et pas seulement car je l'ai codée ). En fait, si on compare ça a un traitement standard (disons avec pix) le retrait de dark retire une grosse partie des pixels chauds, le reste est retiré avec une correction cosmétique. On enchaîne donc les deux process. Mais, utiliser un fichier de dark peut apporter une autre plus value. Disons que je fais 50 darks et que je les empile directement. En soustrayant le master a une image je retire les pixels chauds (mis en évidence par le dark) mais également le bias. Une correction cosmétique ne retirera pas le signal d'offset. Bon, cela dit, sur du live stacking c'est du peut-être du pinaillage 🤣 En tout les cas, le soft est vraiment bon, il donne de très bons résultats et nous comptons bien l'utiliser lors de soirées publiques . Davy
  5. Salut, Ah oui ça l'air de vraiment bien fonctionner ! Bravo ! Davy
  6. Salut à tous, Je suis l'ami dont parlais Nicolas, c'est effectivement cette valeur que j'ai modifiée. En fait, j'en ai fait un paramètre de config pour que l'utilisateur puisse choisir le nombre d'étoiles de référence. J'ai également travaillé sur les darks, là encore j'en ai fait un paramètre : Cependant, pour le retrait du master dark, soit ce sont mes images de test qui ne sont pas bonnes soit ma fonction... ne fonctionne pas :D. Il faut que je vois comment on fait un pull request (je n'y suis pas habitué ) sur github pour que vous analysiez mes mes ajouts pour voir si je n'ai pas fait trop de bêtises . @++ Davy
  7. Je l'ai dit ailleurs, mais là c'est ahurissant !!!! C'est quand même les neb' d'une autre galaxie 😶 Et puis bon, le temps de pose... 1060 heures et 305 heures... J'avais lu je sais plus où que vous étiez sur un projet de 2 ans, ben ça envoie du lourd !!! Bravo la team ! ++ Davy
  8. Merci Jean-Claude , oui la SHO m'a donné plus de fil à retordre, c'était pas évident.
  9. Salut à tous, Après une longue attente, entre météo défavorable et manque de temps, voici ma dernière photo. Je n'ai pas eu le loisir de poser autant de temps que sur mes dernières images et le traitement a été un peu plus laborieux. En effet, j'avais commencé les shoots sur cette cible fin décembre et ce n'est que le 27 mars que j'ai décidé de m'arrêter là, la constellation du Cocher étant très basse à cette saison. J'ai donc assez peu de temps de pose et j'ai du conserver des images brutes qu'habituellement je jette. Le traitement a donc été un challenge plus grand mais cela m'a permis de peaufiner la technique. IC 410, aussi nommée la nébuleuse du Têtard, est une nébuleuse en émission située à environ 12 000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cocher. Je vous présente deux versions l'une en SHO et l'autre en HOO. Cliquez sur l'image pour voir la full Cliquez sur l'image pour voir la full Les détails de l'acquisition : Ha : 15 x 1200s O3 : 16 x 1200s S2 : 17 x 1200s Soit 16h ( et 10,3h en HOO car pas de S2 ;) ) Le matériel utilisé : Triplet TS APO 102/715 Cam : Trius SX-694 Filtres : Baader SHO Cam guidage : lodestar X2 Monture : Orion Atlas Eq-G Les logiciels utilisés : Acquisitions : indi/Ekos/Kstars (Pré-)Traitement : PixInsight + Photoshop N'hésitez pas à me donner votre avis :) À bientôt, Davy
  10. Salut à tous, Après la version SHO de Sh2-170, je vous propose la version HOO. Dans cette version, j'ai récupéré la couleur des étoiles de ma version SHO pour l'inclure dans l'image; j'aimais bien les couleurs plus chaudes que cela donnait. J'ai encore rencontré pas mal de problèmes dans la gestion des halos autour des étoiles, mais je pense que je suis parvenu à les contenir ;) . Cliquez sur l'image pour voir la full N'hésitez pas à me donner votre avis. @++ Davy
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.