Jump to content

Eric.c

Membre
  • Content Count

    74
  • Joined

  • Last visited

About Eric.c

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Montpellier
  • Matériel
    Intes M715 + HEQ5
    Jumelles 10x42 Bushnell
  1. Hello, Juste au cas où, une autre technique serait la découpe au jet d'eau. Ici par exemple, ils ont l'air aussi de faire de la gravure: http://www.lodecoupe-design-industrie.fr/photos
  2. Merci Bruno. Je suis très curieux de l'impression 3D appliquée à la construction astro. As-tu rencontré des difficultés particulières ? (respect des cotes, les loupés...)
  3. Super projet ! Faut oser. Bravo ! J'ai des questions du coup : ) Quel logiciel de CAO as-tu utilisé ? Quelle structure interne as-tu choisi pour les tourillons et l'anneau ? Je trouve qu'une voie intéressante avec l'impression 3D associé à la CAO c'est la possibilité d'optimiser les formes en effectuant des simulations de flexion. Surtout lorsque la géométrie des pièces est paramétrique.
  4. Mon exemplaire est aussi en PLA. Il y a une légère souplesse si on presse fort. Mais pour cette utilisation je trouve cela suffisamment rigide. Pas con le limage du fût
  5. Salut, J'ai reçu mon impression 3D, par contre les cotes sont un peu justes ça ne rentre pas à 0.3mm. Je vais devoir poncer... JMD tu obtiens quelle précision ? Ah oui, info importante, les TCE2 ont un diamètre de 65mm. C'est donc aussi l'écart inter pupillaire mini. A prendre en compte selon la physionomie de chacun. Moi je suis à 64mm donc ça devrait passer...
  6. je viens d'en commander une paire via 3Dhubs, je vous dirai bientôt. Je n'aurai jamais cru que mon TC E2 me servirai à nouveau un jour (joie, joie)
  7. C'est super ! Quel soin du détail. Le couvercle entretoise, le porte oculaires devant, y'a de la réflexion. Je suis surpris par la taille du plan de découpe (1.5mx3m). Vu que les champs ne sont pas noircis c'est une autre technique que la découpe laser donc ? Bien vu la flottaison encastrée. Je me demande juste si y'aura pas trop de jeu ou flexion au niveau des cornières alu surélevé supportant le barillet. La collim se fait bien par le haut ? En tout cas bravissimo, très inspirant
  8. En quoi est-ce pire ? C'est une bonne option si la triangulation est à 6 tubes -> http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/T400/principes.html Lire le passage sur la position. #EDIT: MEA CULPA, j'ai lu de travers
  9. Le renvoi coudé = du poids en haut. Et c'est important de le minimiser autant que possible pour abaisser le centre de gravité du scope.
  10. La cage octogonale est pas beaucoup plus compliqué à faire que le carré (c'est un carré dont on a coupé les coins), avec l'avantage de positionner facilement le PO à 45°. Le désavantage du carré : ajout de flexion et de poids sur la cage car le périmètre est plus grand que les autres options. Mais ça se fait, voici le 800mm de F. Géa par exemple : http://www.astrosurf.com/altaz/800.htm
  11. C'est exactement ce à quoi je pensais. Une plaque ou mieux la dépouille en polystyrene créée au moment de la découpe au fil chaud (le négatif) qui ferait office de moule. Ce moule serait recouvert de scotch classique (la résine époxy n'adhère pas dessus) sur la partie en contact avec le carbone pour le démoulage.
  12. Très malin le scotch d'électricien pour mettre en pression ! merci pour ce partage Je retiens cette idée pour l'appliquer au carbone : - ) J'adore ton approche d'utiliser une peau en bois pour créer une structure composite. Un bel exemple de l'exploitation du moment d'inertie, comme quoi c'est aussi sinon plus important que le matériaux utilisé. Je me suis amusé à calculer la flexion. Comparativement à une poutre alu de 20x20mm de 1,5mm d'ep équivaut à une poutre composite bois/poly de 40mmx40mm de 1,5mm d'ep (j'ai compté 7gpa pour le bois). Le point auquel il faut faire gaffe, c'est de bien choisir l'orientation des fibre par rapport au sens de l'effort. Au final la version poly/bois est plus légère que la version alu (80%)
  13. Y'a pas à dire y'a du niveau. Très beau design. Je me pose juste une question. Ca ne sera pas trop compliqué de placer le barillet + le miroir sur cette forme courbe ?
  14. Bah, sur la construction amateur tout est permis, c'est ce qui est beau. Chacun peut oeuvrer là où ça l'intéresse. Y'a des peintres qui vont créer leur peinture, broyer des pigment d'autres non. On en est pas moins peintre. Imprimer en 3D c'est une façon de concevoir, ni mieux ni moins bien. Bref, pour revenir sur le vif du sujet. On voit que l'impression 3D a des limites de précision qu'il faudra intégrer dans le design (10ème de mm en Z pour le fil fondu). Pierre, j'imagine que là où c'est collé pas de soucis, mais pour le reste, je pense aux cornières et autres supports à visser, ça va coté ajustement?
  15. merci pour vos retours Moraldo: je ne connaissais pas l'option force variable, merci! J'ai parcouru ton roman fleuve, effectivement ça mériterait une synthèse Ca semble osé un barillet à 12 points pour un 600. Au final ça a bien marché ? Serge, l'hawaien dont tu parles, il a un site ? Les silent blocs, sont-ce des truc en caoutchouc qui sont normalement utilisé pour amortir les vibrations sur les motos ? Si c'est collé en dessous, les silentbloc étaient collés sur quoi ? une plaque ? Ca revient un peu à faire en plus grand ce que l'on réalise déjà avec la colle silicone pour tenir le miroir secondaire ? Si je lis entre vos lignes, ça donne l'impression qu'un 18 points pour un 400 c'est bonus et qu'un 9 points ça irait déjà nickel. Dites moi si je me trompe, mais le choix d'un 18 points c'est d'avantage du blindage pour minimiser les accumulations d'erreurs sur toute la chaine de construction, où tous les pouillèmes gratés comptes, et peuvent faire une grosse différence si on les additionne à la fin.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.