Eltamin

Membre
  • Content Count

    53
  • Joined

  • Last visited

About Eltamin

  • Rank
    Membre
  • Birthday 06/04/2004

A propos

  • Résidence
    Sarthe

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ah oui ? Testé aujourd'hui pour la première fois mais je n'ai pas compris trop ce que je voyais avec, donc touché à rien... Mais je découvre ta réponse après rangement... Je suppose que du réglage est requis. C'est un 200x1000, et avec un oculaire 5 mm Omegon 70°, Mars est une tache floue, la mise au point est impossible...
  2. OK. Car après lalecture de la version traduite, c'est pas clair du tout (ma fille a un dobson mais je suppose que c'est pareil)
  3. Bonjour à tous, Après une attente car Carlo était en rupture de structure en alu, je viens de recevoir le mien. Reste à savoir s'en servir :-) L'objet respire le sérieux. Hâte de tester.
  4. Eltamin

    Nettoyer le miroir ???

    Merci à tous... Je vais tenter de vaincre mon inquiétude et de me lancer !
  5. Eltamin

    Nettoyer le miroir ???

    Merci... C'est quand même pas mal sâle... Les taches blanchatres font de 5 mm à 1 cm de diametre, et les point noirs autour d'un mm... Je viens de telecharger les guides por la collimation. Pour le moment je n'y comprends rien, mais ça va venir...
  6. Eltamin

    Nettoyer le miroir ???

    Bonjour, Nous avons un Dobson 200/1200 Skywatcher acquis il y a un plus d'an pour ma fille. En refaisant le réglage du viseur je me suis apperçu que le miroir était sale. Plutôt sale même : tâches banchâtres, point noirs... Je ne sais pas trop comment procéder au nettoyage du miroir... Faut-il tout démonter ? Y'a-t-il d'autres solutions ? J'imagine aussi vu son état (mais je n'étais pas là au moment de l'achat) que penser collimation ne sera pas du luxe... Merci d'avance de vos conseils.
  7. Eltamin

    Le dobson désinvolte (2) : Cassiopée ...

    Je m'associe aux milles mercis exprimés ici. Récent acquéreur d'un Dobson pour ma fille passionnée mais jeune, c'est le meilleur point d'entrée que je n'ai jamais vu pour sortir du planétaire....
  8. Merci pour la réponse !
  9. Merci... Je suis tombé sur le bon coin sur un Orion grand angle en 9 mm... je pense effectivement attendre aussi la bonne occasion pour quelque chose du genre 15 mm... Et puis, quand un 4 ou 5 voudra se présenter... Pour le moment nous en sommes au prémisses: planétaire, et viser sur des étoiles très brillantes poru regarder leur environnement (antares, spica, vega...)... J'ai prévu d'éplucher les tutos du site qui propose des "promenade guidés"
  10. Et le même (modèle expo en 2" 28 mm 82°) est toujours dispo sur le site de Bresser.de !
  11. Bonjour à tous. Votre discussion m'interpelle : Nous stockons notre Dobson et ses oculaires dans une dépendance, de sorte que la température est toujours celle de l'extérieur (mais du coup elle varie selon les saisons). Bien sûr l'humidité est aussi par le fait celle de l'extérieur. Est-ce une ânerie à vos yeux ?
  12. Je reviens sur le sujet pour deux raisons : 1) tous mes remerciements encore pour les conseils. 2) nous avons reçu l'oculaire qui est impressionnant par sa taille et son poids, comparé au 20 mm d'origine. Le résultat est absolument époustouflant (pour nous). L'image à un détail sur Jupiter sans comparaison aucune avec les oculaires de base. La luminosité est elle même sans comparaison. Le large champ offre un confort visuel formidable qui s'impose quand on a un dobson de cette taille et que le suivi doit être fait à la main (pour une jeune fille de 13 ans). Le ciel profond donne tellement de détail qu'il devient plus difficile de viser (la différence est tellement importante entre les objets visibles à l'oeil nu et dans l'oculaire... C'est encore difficile de bien se repérer. J'ai l'intention de faire le saut et de chercher, selon les possibilités, peut -être à l'occasion des soldes, un oculaire dans cette gamme de prix autour de 10-12 mm et possiblement un 5mm, le tout en grand angle, si possible en 2" (pour ne pas avoir à changer les adaptateurs en cours d'observation).
  13. Cela correspondait bien à la zone théorique d'emplacement de la planète et à sa masse. Cci dit les auteurs originaux n'avait pris en compte dans leur calculs que quelques objets dont l'orbite était bien expliquée par la présence d'une planète 9. ET notamment pas tous les objets du voisinage (mais je ne sais pas si c'est un choix arbitraire, ou si c'est la difficulté 1) d'avoir suffisamment d'informations pour calculer les orbites de petits objets à cette distance, 2) à la complexité croissante des calculs avec le nombre d'objets
  14. Merci à tous. En prendre un seul dans l'immédiat, le 24 en 82°, semble être le consensus qui se dégage. Il rentre dans mon budget car je ne prendrai que celui là. Je me tournerai du coup plus tard en fonction des PA ou des promo vers un 10-14 mm, un peu plus tard. Merci encore de votre aide (qui inclue le remontage du porte oculaire !). (hop, c'est parti).
  15. Merci pour les photos. Je l'avais acheté monté comme ça,et je n'avais pas les compétences pour m'en rendre compte (et je n'avais pas de mode d'emploi avec). Je viens d'aller redémonter le tout en suivant les photos que Sixela a bien voulu poster (merci encore à toi). J'ai d'ailleurs une question de fond : y-a-t-il un intérêt à viser des des 2" plutôt que des 1,25" de façon générale ? Puis-je en attendre de récupérer plus de lumière ? Une question de détail aussi. Puisque qu'on a acquis que les promos "modeles d'expo" en "EXPLORE SCIENTIFIC MAXVISION" sont intéressantes, le site a dans ses cartons de modèle d'expo : - un 20 mm (68°) - un 28 mm (idem) - un 34 mm (idem) - et un 24 en 82° à un tarif supérieur. J'envisageais de prendre 20 et 28. Mais ne serait-il pas utile de viser plutôt 20 et 34 pour différencier plus les oculaires ??? Je me demande même si acheter seulement le 24, avec ses 82° ne couvrirait pas les besoins d'un 20 et d'un 28, en restant dans mon budget car je ne prendrais que celui là au de deux 68° ????