Jump to content

_stephane_

Membre
  • Content Count

    210
  • Joined

  • Last visited

About _stephane_

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci pour la photo 😉 Effectivement, t'as 80mm de BF sorti sur le PO, et environ le double après jusqu'au capteur. Cette mésaventure aura eu le mérite de m'apprendre qu'un back-focus ne se compte pas forcément en mm sur les doigts de la main 😄
  2. J'me suis fabriqué une petite chambre noire avec un carton de pierres à sucre récupéré dans la poubelle 😎 Petit test à la va vite sans bouger la lunette (qui vise un arbre à une trentaine de mètres depuis le lieu ou elle est entreposée). Le rendu est limite hypnotisant 😍😍😍 ...................... le fond de la boite à sucre qui se transforme littéralement en mini TV 4K HDR😄 Résultat ==> 23cm de back-focus depuis la sortie du coulant 2" du PO (ce qui doit être en accord avec un back-focus de 20cm à l'infini) Je n'avais pas de doute sur le résultat, mais c'est toujours bien de confirmer par ses propres yeux 🙂
  3. Ah oui, pas bête le test du soleil 🙂 J’avais aussi pensé à un moment faire une mini boite noire en carton et viser l’horizon 😄
  4. Test de MAP sur les nuages ........ non mais oh, j’avais dis pas de moqueries hein 😅 J’ai le PO APM 3,7" qui intègre une crémaillère de 10cm. Pour le coup, avec un aplanisseur simple sans réduction de focale, il faudra que je rajoute encore de l’allonge supplémentaire. Comme je l’avais pressenti, grosse erreur de débutant de ma part. Celle de ne pas avoir vérifié le back-focus de la lunette. Je ne m’attendais tellement pas à ce qu’un back- focus puisse être supérieur à 10cm, que j’ai même pas cherché à comprendre. Si ma crémaillère avait eu seulement 5cm de tirage, j’aurai tilté bien plus vite.
  5. Oui, je sais qu'un correcteur est incontournable. Je comptais juste m'en passer le temps de la prise en main pour faire le plus simple et light possible (1pièce en moins, c'est toujours ça de gagné 😅) Se compliquer la vie à vouloir faire au plus simple ... le résumé de ma vie 🤣
  6. Non, pas de correcteur justement. Cette problématique va d'ailleurs accélérer mon projet d'achat d'aplanisseur 🙂 J'avoue que je suis fortement surpris par le fait que le PO d'une lunette avec crémaillère sortie à 100% n'offre pas l'allonge nécessaire à la focalisation à l'infini. C'est certainement un parti pris pour rendre la lunette plus maniable et facilement transportable grâce à son faible encombrement relatif.
  7. Et bien, le souci a certainement été localisé. Merci Malik pour ton coup de pouce en messagerie privé 😉 (pour info, je possède la "soeur" de sa lunette 😊) Focale de la lunette ==> 780mm Distance entre la lentille frontale et le capteur de la cam ==> environ 720mm max en bout de crémaillère. Je manque donc certainement d'allonge. A moins que la formule optique de certaines lunettes permettent de focaliser en deçà de la distance focale annoncée ? Je dis ça, car en photographique classique c'est parfois le cas (exemple : mon 600mm F/4 fait moins de 50 cm de longueur avec un capteur proche du fut), mais aucune idée de ce qui en est de le monde de l'astro.
  8. APM-TMB 130/780. Il est effectivement possible que la MAP pour des objets distants d'une centaine de mètres se fasse au delà de la butée de la crémaillère. J'ai d'ailleurs tout de suite pensé à ce facteur lors de mes premiers tests. Mais je ne m'attendais pas à ce que le rendu reste aussi flou à ce genre de distance. Voilà le genre de netteté maximale que j'ai en bout de crémaillère en visant à environ 150 mètres de distance (la nuance bleue en moins😁) Ça me laisse perplexe quant au fait que la focalisation à l'infini pourra devenir optimale en partant de ce stade à 150 mètres de distance. Mais je ne demande qu'à être étonné 😁
  9. Merci pour les astuces 😉 Eh oui, je ne vais pas perdre mon temps à continuer de viser des objets à 100/150 mètres, car il est possible que le soucis vienne simplement de là. J'ai un horizon bouché chez moi, donc pas de possibilité de faire de tests de jour lointain. Je vais tenter une session nocturne sans avoir dégrossi la MAP de jour auparavant, je verrais bien ce que ça donne.
  10. Je suis en pleine période de découverte et prise en main de mon nouveau setting. Lunette 780/130 + diviseur optique + RAF + ASI1600 (asi 120 mini pour l'autoguidage). Photo du montage ==> Petit souci, mais loin d'être anecdotique, impossible de faire une MAP 😱 J'ai fait des tests en journée pour faciliter la chose, en visant des objets distants d'au moins 100 mètres, mais quel que soit le positionnement de la crémaillère de mise au point, je n'ai qu'une image floue diffuse. Si je passe ma main devant la lunette pendant la session test, une masse sombre balaye l'image, signe que la caméra capte bien la luminosité environnante. Ça sent la grosse boulette de débutant à plein nez, pas de moqueries SVP 😅😅😅 Petite demande de précision au passage, est-ce une bonne idée que de vouloir faire des tests de mise au point et alignement en journée sur des objets distants de +/- 100 mètres ? Il y'a peut-être des contre-indications techniques à ce genre de pratique dont je n'aurais pas connaissance ? Merci d'avance pour votre aide 😉
  11. Très belle prise 😍 A première vue, les champs "fourmillants" d'étoiles, ce n'est pas ce qui m'attire le plus non plus, mais en s'y attardant, quel plaisir de laisser aller ses yeux à un voyage cosmique au travers de tous ces astres 😍 Bel équilibre sur le traitement de la galaxie 😉
  12. Merci pour le conseil Malik, j’avais effectivement zappé cette option 😉 Sinon, une lulu astro est censée pouvoir focaliser aux alentours de 30/40 mètres de distance ? Car j’ai voulu tenter de faire un check de parafocalisation sur un objet distant d’environ 30 mètres, mais impossible de sortir autre chose que des tâches flous sur fond de grain. Mais c’est peut-être normal ? Evidemment, de toute façon, tout sera peaufiné en session nocturne, mais je pensais pouvoir dégrossir en journée histoire d’avoir un setup un minimum calibré pour ma première nuit.
  13. Ah ok, y'a un algo qui couperait le signal en sursaturation au lieu d'afficher une image blanche sursaturée. C'est en effet une possibilité, je verrais bien ce qu'il en est réellement lors de ma première sortie nocturne.
  14. Bonjour à tous. Je suis en pleine découverte et prise en main de mon nouveau setup (je n'ai encore fait aucune session nocturne avec), et 2 phénomènes me laissent un peu perplexe : 1) Quand j'active le refroidissement de mon ASI1600, la température de départ est toujours environ 8°c en dessous de la température ambiante (ainsi que 8° en dessous de la température de l'ASI 120mm qui elle est est bien à température ambiante) 2) En amont de mes premiers tests nocturnes, j'aimerais pouvoir tester les caméras en imageant en pleine journée, mais impossible de sortir autre chose qu'une image noire. Essais effectués sous MaximDL en "findstar" et "focus" sans aucune calibration et en testant différente longueurs de poses de 0.001s à 1s .................................. et sans le bouchon sur la lunette, je tiens à préciser 😅 Aucune raison de vouloir imager en pleine journée me direz vous, c'est certain , mais je m'attendais à ce que mon petit test à la volée me sorte autre chose qu'une série d'images noires sans aucune info (idem pour l'ASi1600 et la 120mm de guidage).
  15. Je me réponds à moi même en laissant le sujet en ligne au cas ou ça pourrait servir à quelqu'un d'autre. La solution ==> double-tape + maintien au moment de sélectionner la direction de pointage pour activer le déplacement de l'axe, relâchement pour stopper.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.