Cephelraï

Membre
  • Content Count

    41
  • Joined

  • Last visited

About Cephelraï

  • Rank
    Adorateur de RaptorJesus
  • Birthday 05/09/1999

A propos

  • Résidence
    En orbite autour d'une étoile

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, comme expliqué dans un précédent post, j'aimerai réaliser en laboratoire le spectre de l'hydrogène et divers autres atomes (He, O etc...). Seulement la plupart de ces atomes se trouvent dans la nature sous forme de molécule diatomique (H2, O2 ....). J'aimerai donc savoir si le spectre de raies d'un atome d'H serait le même que celui d'un gaz de de dihydrogène ? (ce qui me faciliterait grandement la tâche) et sinon, s'il existerait des procédés permettant d'isoler de l'hydrogène monoatomique merci !
  2. Merci pour vos réponses, @julon2000 je ne pense pas réaliser le spectre de l'étoile seul, mais plutôt comparer mes spectres à celui d'une étoile fournis par des pros
  3. Bonjour à tous, je suis maintenant en maths sup (PC) et je voudrais faire un TIPE sur la détection d'exoplanète. Je sais que ce genre de sujet est assez risqué, donc je voudrais avoir votre avis sur la question. Je pensais recréer par moi même en laboratoire des spectres de raies d'émission de différents gaz (H, He ect...) puis les comparer à des spectres d'étoiles pour dégager l'influence de l’effet Doppler et ainsi calculer quelques paramètres relatifs à l'exoplanète en orbite autour de celle ci. J'aimerais donc savoir si les manipulations en laboratoire sont réalisables à l'échelle d'un lycée, et si les maths sont abordables (l'aide d'un expert serait la bienvenue :p) Voilà qu'en pensez vous ?
  4. Cephelraï

    Devenir astrophysicien

    Bonjour, j'étais un peu dans le même cas que toi (tombé profondément amoureux de la physique et la connaissance en générale en 2nd) et maintenant que je suis en maths sup, je peux peut-être t'éclairer sur certains points... Déjà, ce que tu nous décris là ce n'est même pas la voie royale, c'est la voie Impériale++ option mouchoirs en argent haha ! Bon trêve de plaisanteries, déjà juste un petit correctif, ce serait plutôt l'École Normale Supérieur de la rue d'Ulm qu'il faudrait intégrer et non Polytechnique qui, malgré le prestigieux passé, est aujourd'hui plus une machine à PDG qu'à hommes de Science. Mais passons. Il y a quelques points que je voudrais aborder : 1) faire le MIT pour un français, c'est rare et ça n'a rien d'obligatoire pour faire de l'Astrophysique. Une des dernières choses qui marche relativement bien en France c'est l'enseignement, quoi qu'on en dise, donc autant en profiter ! Sur un aspect purement "apprentissage de la connaissance" on propose tout de même des cursus assez généralistes et complets de haute qualité (les classes prépa en sont un excellent exemple, bien que la rigueur soit parfois poussée à l'extrême dans certains lycées encore...) que ce soit à l'Université (mieux vaut préférer les sélectives tout de même) où les Grandes Écoles. Enfin sur un aspect pratique, merci Jules Ferry, l'éducation en France ça ne coûte rien, si je comparais "le prix" de tout ce que je suis entrain d'apprendre avec un étudiant en fac américain, il se mordrait les doigts 2) ensuite, et ça c'est un conseil de taupin, ne vises pas si haut tout de suite, car tu risques d'être déçu... Je n'ai aucune idée de ton niveau académique (16 de moyenne en 2nd ça ne veut pas dire grand chose) mais je sais que moi aussi en 2nd je m'imaginais faire les plus belles écoles (et j'espère toujours :p) mais bon... en arrivant en prépa on réalise la marche gigantesque qu'il y a entre les écoles "moyen/bonnes" (CCP, e3a) et les écoles prestigieuses (Mines, Centrales, ENS, X). La Science requiert des humains de plus en plus compétent, c'est quelquepart le revers de la médaille, pour 1 Stephen Hawking, il y a des milliers de jeunes étudiants tout aussi passionnés qui sont écartés... Bref, pour un finir sur une note moins alarmante, mon conseil serait de ne surtout pas changer de lycée (à moins que t'y sentes mal évidemment mais c'est un autre problème) à des fins "d'optimisation scolaire", tu auras bien assez de temps pour réfléchir à ce genre de stratégie en prépa... Profites de ces années pour te passionner et t'émerveiller, lis des bouquins, vas aux nuits des étoiles, discutes en avec des copains, c'est ça aussi la Science; il n'y a pas que le prisme académique voilou (et si tu veux me poser des questions sur les études, je suis loins d'être un expert mais n'hésites pas à me mp )
  5. Cephelraï

    40 ans des Voyagers

    Si le nuage d'Oort fait partit du système solaire, pourquoi considère-t-on que Voyager 1 se trouve dans l'Espace Interstellaire si elle n'a pas encore franchie le nuage d'Oort ?
  6. Cephelraï

    L'éclipse de soleil du 3 septembre 2081

    Outre le caractère extrêmement déprimant de ce post où tout le monde tente de prévoir la date de sa mort par rapport à l'éclipse (), je me posais juste la question; les éclipses totales ne sont pas plus fréquente que ça ? (dans le monde j'entend, pas dans un pays)
  7. Cephelraï

    [New Horizons] Objectif Pluton :P

    A ce niveau, on peut qualifier le plus petit objet du couple de satellite ou pas ?
  8. @syncopatte j'ai pas compris ton dernier post O_o
  9. J'avoue ne pas m'être très longuement intéressé aux travaux de JPP (et comme dit plus haut, sans les connaissances nécessaires, ce ne serait pas bien utile), mais toujours est-il que je trouve cette situation très révélatrice de la Science et la communauté scientifique moderne qui est, pardonnez moi l'expression, malade. On est en effet aujourd'hui bien loin de l'idéal de partage de connaissance et d’envie commune de repousser les frontières de notre inconnue... La concurrence entre scientifiques et ses luttes intestines sont totalement contre productives (et ne me dîtes pas que la compétition peut être un moteur de "l'avancée scientifique" comme lors de la Guerre Froide; non, ça ne marche tout simplement pas dans ce genre de champs de recherche). Par ailleurs, et c'est en cela que le cas de JPP est pertinent, l'argument d'autorité scientifique est aujourd'hui bien trop souvent encore utilisé... Or quiconque connaît un tantinet la signification de la Science (ou méthode scientifique pour être plus rigoureux) sait qu'il n'y a pas plus aberrant et anti-scientifique que l'argument d'autorité (Aristote ...). Or aujourd'hui, force est de constater qu'on écoutera toujours plus attentivement les derniers balbutiements d'un Stephen Hawking que les idées un peu brouillonnes mais certainement prometteuses d'un jeune doctorant... (aucune animosité envers S.H, je l'aime beaucoup). Tout cela pour en arriver au cas de JPP. Comme dit plus haut, son cas est complexe. Je n'ai pas (encore ) les connaissances pour valider ou invalider son modèle cosmologique, mais ce qui me chagrine est le refus de la communauté scientifique de ne serait-ce que simplement écouter ses idées. Bien sur, j'ai conscience qu'il est impossible de considérer toutes les théories que tout un chacun est libre de s'imaginer, cela serait d'ailleurs impertinent et ne ferait que ralentir les recherches. Mais JPP a étudier dans ce domaine et possède les connaissances nécessaires (je suppose) pour mériter d'être écouté. Il serait d'ailleurs bien plus constructif d'apporter un démenti claire et rigoureux de ses travaux plutôt que de simplement le boycotter (ce qui au passage alimente son personnage de "victime des scientifiques" et légitime ses dires pour certaines personnes...) Enfin, et c'est de loin le plus dérangeant de cette affaire, il est intolérable que l'intérêt que porte JPP au phénomène PAN provoque l'indignation et la fermeture des scientifiques. La méthode scientifique a pour vocation de fournir des modèles de compréhension les plus fins possible des phénomènes environnant. Or les PANs rentrent parfaitement dans le "domaine de compétence" de la Science, et il n'a rien de plus anti-scientifique de la part de ces dits-scientifiques que de ce fermer à ce genre de questions... Maintenant, en considérant les dires non argumentés de JPP dans le domaine, il est cohérent de les remettre en question, c'est le principe de la Science après tout. Mais est ce que son manque de rigueur scientifique dans un domaine suffit à la discréditer dans tous les domaines ? Je suppose que, par sécurité, la réponse serait oui, mais ça me semble un peu rapide et expéditif. En conclusion, le cas de JPP n'est qu'un exemple, certes un peu extrême (il en sort des belles quand même...), de comment se porte la communauté scientifique aujourd'hui et elle me déçoit un peu... j'espère que vous pourrez me donner tort là dessus... :/
  10. Cephelraï

    Définir le seul dans l'Univers

    Heu une source s'impose Il me semble d'ailleurs qu'Hubert Reeves était justement opposé à ce genre de raisonnement.
  11. Cephelraï

    Recherche d'ouvrages avancés

    Merci beaucoup à tous ! Je vais checker tout ça @pas03410 : je m'intéresse beaucoup aux conséquences philosophiques également, et j'avais effectivement entendu parler de cet auteur. Merci pour ta recommandation
  12. Cephelraï

    Recherche d'ouvrages avancés

    Bonjour, j'espère que ce topic n'a pas déjà été créé (j'ai cherché ), Je pense avoir à peu près fais le tour de la vulgarisation en Astronomie/Astrophysique (ça commence même à être lassant de lire toujours les mêmes choses :/). Je voulais donc savoir si vous aviez des livres à me conseiller d'un niveau un peu plus avancé (sans carrément rentrer dans les cours universitaires avec des maths ), notamment en Astrophysique et Cosmologie. Merci ! PS : les livres de J.P Luminet sur les trous noirs avaient l'air intéressant, des avis ?
  13. Cephelraï

    Dilatation du temps

    Si tu veux en savoir plus tu peux toujours te renseigner sur la Relativité Restreinte d'Einstein.
  14. Cephelraï

    Juno, une mission vers Jupiter

    Bon apparemment je suis le seul sur ce forum à être bien plus émerveillé par ça : que par ça : Jupiter paraît bien plus "détaillée" et complexe avec Juno. Par contre d'où vient cette coloration verdâtre que l'on avait jamais vu avant ?