Jump to content

Hely

Nouveau Membre
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

About Hely

  • Birthday 04/08/1992

A propos

  • Résidence
    Toulouse
  • Occupation
    Doctorant
  • Matériel
    SW 150/750 NEQ3-2
  1. Salut 'Bruno, Merci pour ta réponse. C'était simplement pour illustrer mon incompréhension sur l'occultation par le miroir secondaire. ; ) C'est bien parce que chaque point de la surface de la Lune diffuse la lumière du soleil dans toutes les direction ? Du coup, même la partie de la Lune (gardons cet exemple), qui est pile dans l'axe optique et donc occultée par le miroir, est visible parce que cette partie diffuse des rayons qui ne sont pas parallèles à l'axe optique ? Mais alors, plus un tube est long (à ouvertu
  2. Salut, Excepté une petite mention dans un message datant de 2010, je remarque qu'il n'y a pas de sujet sur la série de livres de l'éditeur Haynes à propos des engins spatiaux. Cet éditeur est très connu pour ses "Owner's Workshop Manuel", un peu l'équivalent de notre "Revue Technique Automobile". Toutefois plusieurs livres ont été fait sur des engins spatiaux : Navette Spatiale, sondes Voyager et Cassini, fusée Saturn V, satellite Hubble etc. Il y en a même sur des engins spatiaux fictifs comme le Faucon Millénium ou l’Entreprise. Entre l'historique et le technique, ces
  3. Salut, Je ne sais pas trop où poser cette question, mais comme la description de la section inclus "comprendre ce que vous pouvez observer" je me lance ! Lorsqu'on pointe le télescope vers un objet, une partie de sa lumière est masquée par le miroir secondaire, l'image est donc moins lumineuse. De plus, si j'ai bien compris, c'est le positionnement du miroir secondaire en avant de la focale du miroir primaire qui fait qu'on a une image entière, sans trou lié au miroir secondaire. Pourtant, si j'observe Mars par exemple, une partie de la surface ne devrait pas être visib
  4. Salut, Débutant en astronomie j'ai récemment acquis un SW 150/750 sur NEQ3-2. J'ai pu me familiariser avec la mise en station, l'équilibrage et la manipulation du télescope. J'habite dans le sud-est de Toulouse et je cherche des spots d'observation "réguliers" (pour du planétaire et CP), donc accessible en moins d'une heure de voiture (exit les cols de la Core et d'Agnès). En me renseignant sur le net, et en regardant ce topic j'ai noté certains lieux, comme Lias, Bouconne, Savères ou Pech David. Si trouver des zones sans trop de pollution lumineuse ne me pose pas de difficu
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.