MathiasB

Membre
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. MathiasB

    Problème: besoin de votre aide !

    En effet, c'est le même problème 😅 Dernière question: à la fin de la collimation, faut-il que toutes les vis soient vissées le plus possible ou une vis peut rester complètement desserrée ?
  2. MathiasB

    Problème: besoin de votre aide !

    En effet ! C'est donc comme ça que c'est censé être ? (Photo) Tout ça pour une simple bague... Désolé du dérangement tout le monde, j'essaierai d'être moins étourdi la prochaine fois...
  3. Bonjour/bonsoir. Tout d'abord je vous restitue l'histoire: j'ai eu un téléscope à Noël, un beau Dobson SkyWatcher 200/1200. Je me suis empressé de l'utiliser, et ça a marché à merveille. Je rentre de chez mes grands-parents, avec mon téléphone bien sûr. Il fait le voyage dans un sac adapté sans aucun soucis, bref rien d'anormal jusque là. C'est alors que une ou deux semaines plus tard, je décide de l'utiliser pour observer la Lune. Et c'est là que les ennuis commencent : la Lune est EXTRÊMEMENT floue, même en faisant varier le focus... Comme si vous zoomiez très fort sur un lampadaire. Je me dis que je me suis un peu trop précipité, que la collimation doit être mauvaise et que le fait que le télécope n'étant pas en température, cela atténue l'image. Le lendemain, je fais la collimation, je le laisse prendre la température, tous les préparatifs... Et là, même problème que la veille: la Lune est très floue, même quand je fais le focus. Vous comprendrez que je commence à être très frustré et énervé. Les jours passent, le téléscope reste immobile dans ma chambre. Je vérifie souvent la collimation et m'aperçois que la collimation se dérégle souvent, même si le téléscope ne bouge pas. Je la refais plutôt régulièrement. Bref ce soir j'ai décidé de le sortir à nouveau, j'ai fait la collimation quand le téléscope était à température. J'ai énormément galéré à faire cette collimation car lorsque je règle le miroir secondaire (avec les 3 vis à l'avant du téléscope), je remarque que peu importe la vis que je sers ou desserre, l'image qui apparaît dans mon cheshire (qui n'est pas un laser) va toujours bouger dans le même sens. J'ai beau desserrer ou serrer telle ou telle vis, cela va toujours bouger dans le même sens... Bref je bidouille un peu tout, et au bout de 30 minutes de tentatives de collimation acharnées, je décide de toucher à la vis du milieu qui a l'air de desserrer le support du miroir secondaire (je suppose, je ne connais pas trop sa fonction). J'arrive enfin en manipulant cette vis à collimater assez bien mon téléscope. Je regarde de nouveau la lune: et elle est encore floue, peu importe l'occulaire !Pourtant, quand je l'observe sans aucun occulaire à travers le trou où est censé se glisser l'occulaire, elle apparaît nette... Je ne sais plus quoi faire, en plus du problème de collimation, il y a ce problème où la Lune est floue. Vous auriez des idées ? Je suis preneur de n'importe quel conseil. Merci d'avance et bon ciel.
  4. MathiasB

    Observation en ville: ça vaut le détour ?

    Merci beaucoup ! Voilà qui me rassure Bon ciel !
  5. MathiasB

    Observation en ville: ça vaut le détour ?

    Bonjour ! Je viens tout juste d'avoir mon téléscope (Dobson 200/1200). J'ai donc décidé de l'utiliser hier soir avec un occulaire de 6mm. J'ai essayé de pointer Mars mais elle m'a paru très petite (je ne pouvais voir aucun détail). Est-ce normal ? Ce n'est peut être pas la bonne période pour l'observer ?
  6. MathiasB

    Observation en ville: ça vaut le détour ?

    Merci beaucoup pour votre réponse ! L'astrophoto n'est pas dans mes plans pour l'instant, mais pourquoi pas à l'avenir. D'ailleurs, connaissez-vous des sites où l'on peut consulter les prévisions météo en rapport à l'observation ? Histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises...
  7. Bonjour/bonsoir. Je me doute bien que le sujet a du être abordé un grand nombre de fois, mais je voulais en avoir le cœur net sur cette question qui me tracasse : j'habite en ville, devrais-je acheter un téléscope (ou lunette) ? Alors voilà j'ai 16 ans et l'astronomie me passionne: je pourrais passer des heures à simplement regarder à l'œil nu les étoiles, mais le problème est que j'habite en ville à environ 30km de Paris. C'est un petit quartier où la pollution lumineuse est plutôt importante (pas énorme non plus). J'ai un jardin plein sud mais qui donne sur des immeubles avec, vous vous doutez bien, des lampadaires au sommet de chacun (ces lampadaires s'éteignent à partir de 22h30). Le truc c'est que j'adorerais pouvoir observer de plus près ce qui se trouve au dessus de notre tête. En tant que bon gros débutant (je n'ai jamais eu de lunette ou de télécope avant), j'aimerais commencer par du planétaire et potentiellement essayer le CP. Donc je me suis directement lancé dans la recherche d'un bon téléscope, mais ce n'est qu'aujourd'hui que je me rends compte qu'observer en ville, ce n'est pas forcément une bonne idée. Mes grands-parents habitent dans le sud et la pollution lumineuse y est plutôt faible. Mais je m'y rends assez rarement et je ne pense pas qu'acheter un téléscope juste pour 3 semaines par an soit une bonne idée (ou peut-être que si ?). Du coup je voulais avoir vos avis là-dessus et savoir si, au moins pour du planétaire, observer en ville serait une bonne idée, et si oui, vers quel instrument je devrais me pencher ? Pour vous donner un ordre d'idée de la pollution lumineuse, je vous mets ci-joint une photo des lumières qui jaillissent plein sud (photo prise le 10 décembre vers 21h30, ce qui est assez tôt et peut expliquer la présence de lumières venant des maisons en face et, à droite derrière l'arbre, le lampadaire de l'immeuble en question qui comme je vous l'ai dit, s'éteint) Merci d'avance pour vos réponses ! Bon ciel !