Kekkyu

Membre
  • Compteur de contenus

    39
  • Inscription

  • Dernière visite

A propos

  • Résidence
    Yvelines, banlieue de Paris
  • Intérêts
    Astronomie, Photographie, Jeux vidéo
  • Occupation
    Bureau d'étude dans le bâtiment
  • Matériel
    Skywatcher 200/1000 sur EQ5

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Kekkyu

    Conversion SW200 vers Dobson

    Merci pour ces réponses, actuellement je pars en vadrouille avec ma lunette 80ED + la monture NEQ5 + le trépied + les contrepoids + la batterie + la table pour le PC portable + Le PC portable + une mallette pour tout ce qui va avec (câbles, chercheurs, etc) + un tabouret pliable. Je dois pouvoir caler le SW 200/1000 par dessus tout ça mais je n'ai qu'une Clio et je ne suis pas sur de pouvoir transporter un pied de Dobson dans son intégralité. Donc soit j'essaye de trouver les plans/ de bricoler une monture Dobson pliable ou démontable facilement (avec un système de goupille ou de charnières), soit je désosse mon tube pour en faire un dobson de voyage type Strock (http://strock.pi.r2.3.14159.free.fr/Ast/Strock-250.html)
  2. Kekkyu

    Conversion SW200 vers Dobson

    Merci pour ces deux liens et effectivement, ces solutions sont pas chères et assez faciles à mettre en oeuvre, mais je n'observe pas souvent de chez moi (région parisienne oblige). J'ai l'impression que ces supports sont difficilement déplaçables/démontables. Quelqu'un déplace son dobson avec ce genre de monture "régulièrement" ?
  3. Kekkyu

    Conversion SW200 vers Dobson

    Bonjour à tous, Suite à l'acquisition d'une lunette 80ED pour l'astrophoto je cherche à "recycler" mon Newton 200/1000 Skywatcher (initialement sur monture NEQ-5) en Dobson et j'aurais voulu avoir quelques retours d'expériences et avis sur le sujet. (Le but étant d'avoir un outil facilement transportable pour l'observation pendant les prises de vues ou quand je suis en déplacement) 3 solutions s'offrent à moi : - Fabriquer une monture dobson pour adapter mon tube actuel. L'avantage : Pas trop chère, pas trop compliqué L’inconvénient : Encombrant, pas évident à déplacer - Récupérer le PO, l'araignée, les miroirs et le support du miroir primaire et fabriquer un Dobson de voyage (type Strock 250) à corde ou à tube ou autre solutions que vous pourriez me révéler L'avantage : Peu d'encombrement, la joie d'accomplir quelque chose avec ses petites mains. L'inconvénient : Technique, pas mal de boulot, gros risque d'échec et de gâchis du Télescope d'origine, peut coûter un peu d'argent en matériel/outils. - Mettre le 200/1000 dans le placard pour plus tard, et investir dans un dobson 300+ du style Dobson Ultra Light Explore Scientific pour 1200€ ou autre modèle concurrent. J'ai à ma disposition comme outils : Un multioutil bosh, une scie circulaire sur table, une scie sauteuse, un fer à souder, une perceuse/visseuse, une disqueuse et une imprimante 3d (sait on jamais)
  4. Kekkyu

    200/1000 pour Astrophoto ?

    @Fred_76 Je sais bien que c'est un modèle dépassé mais bon, l'occasion était belle et au moins je peux essayer de me faire la main dessus sans trop stresser. Si jamais ça ne marche pas comme je veux, j'achèterai un 1000D sur LBC
  5. Kekkyu

    200/1000 pour Astrophoto ?

    C'est à nouveau moi, j'ai fini par trouver une lunette 80ED d'occasion. J'ai ramené de mon voyage au Japon un 350D d'occasion que je vais dédier à l'Astrophoto (obtenu pour 28€). Je suis paré pour faire mes premiers pas !
  6. Kekkyu

    Canon 1000d à réparer

    Merci pour vos réponses ! @Chimaera je vais démonter tout ça demain, merci pour les conseils @Astroghost-Francois merci pour le conseil mais le SAV de Canon m'a dit qu'ils ne faisaient plus les réparations de ce modèle car il est trop vieux.
  7. Bonjour à tous ! J'ai récupéré un canon 1000d gratuitement, j'aimerai le défiltrer pour faire de l'astrophoto avec mais il y a un hic : il ne fonctionne plus. Ayant écumé internet à la recherche de solutions je créé un sujet ici afin d'avoir vos idées (mêmes farfelues) pour reparer ou recycler ce boitier. Voici les symptômes : - Le boitier s' allume, dans l'oeilleton est écrit "busy" en permanence - l'ecran est éteint constamment, impossible de voir quoi que ce soit - la led de lecture de la carte SD ne clignotte pas -quelque soit le mode, impossible de déclencher. - impossible de connecter l'appareil au PC en usb, celui ci n'est pas reconnu par l'ordinateur. Comme si rien n'était branché. Les signes qui me font espérer : - Lors de l'allumage de l'appareil la première fois j'ai vu l'écran fonctionner pour me demander l'heure et la date puis l'écran avec les réglages est apparu correctement mais une fois redemarré impossible d'y retourner (la pile de mémoire avait du se décharger vu que l'appareil n'a pas servi pendant 4 ans mais maintenant que j'ai remis une batterie chargée dedans ça va prendre loooongtemps avant de décharger a nouveau la pile) - il est possible de changer l'iso dans les menus sans rien voir autre que le résultat dans l'oeilleton, comme si l'écran etait juste éteint et l'accès a la carte SD bloqué par le logiciel. Ces signes me font penser que l'appareil a uniquement un soucis de firmware. Si la carte mère était touchée il n'aurait pas affiché l'écran lors du réglage heure et date. Le changement de l'iso ne fonctionnerait pas non plus si ? Le problème c'est que pour mettre a jour le firmware avec la carte SD il faut naviguer dans les menus... Et en USB il faut que l'appareil puisse être connecté au PC. Connaissez-vous un moyen de créer une mise à jour de firmware automatique ? Comme un PC qui boot sur une clé usb ? Ou un moyen de Hard reset le boîtier ? Forcer la connection au PC? J'ai appelé canon, aucune possibilité de réparation chez eux le modèle est trop ancien et chez les réparateurs indépendants ça coute presque le prix d'un 1000d d'occasion en état de marche. (d'après ce que j'ai pu voir sur internet).
  8. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Bon et bien merci à tous pour votre aide, au final j'ai craqué et j'ai commandé : - Le BST Explorer Starguider ED 8mm : https://www.365astronomy.com/8mm-BST-Explorer-Starguider-ED-Eyepiece.html - Le William Optics 20mm XWA Extremely Wide Angle 2" 100° : https://www.rothervalleyoptics.co.uk/william-optics-20mm-xwa-extremely-wide-angle-2-100-eyepiece.html - Une Altair-EX 2x ED Barlow Lens 2" : https://www.rothervalleyoptics.co.uk/altair-ex-2x-ed-barlow-lens-2-barrel.html et un Cheshire pour la collimation : https://www.rothervalleyoptics.co.uk/rvo-cheshire-collimating-eyepiece.html J'ai essayé avec un laser acheté sur amazon, après 2 heures à essayer de collimateur le laser, j'avais encore un décalage en retour sur la cible du collimateur mais au moins ça tournait plus sur le miroir primaire.
  9. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Alors peut être ai-je aperçu M32 dans mon chercheur, la prenant pour M110 que j'avais auparavant vu dans mon oculaire sous un beau ciel près d'Orléans. Pour l'oculaire je suis d'accord avec toi, un 20 et un 8-9 sera je pense, un duo formidable ! Merci @sixela pour toutes ces références ! Je n'ai que l'embarras du choix !
  10. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Bon je viens de découvrir la fonction Pollution lumineuse sur Stellarium. Le ciel que j'ai chez moi équivaut au réglage de pollution lumineuse 8 dans Stellarium. J'ai un peu moins de réticence avec le 10mm (vu que maintenant je sais pourquoi les ombres apparaissent, j'arrive à les éviter. Avec une lentille d'oeil un poil plus grand (même si ça n'empêche pas de bien se placer), peut être une meilleur bonnette, ça serait top. Peut être pas utile de mettre des centaines d'euros dans un oculaire du coup. Un 20 ou un 15mm avec un peu de champs peut être un bon compromis : Plus de grossissement que le 25 (pour voir un peu mieux les étoiles doubles dans les amas), mais encore suffisamment de lumière pour mon ciel parisien. Et comme ça, aucun doublon avec ce que j'ai actuellement. (NB: mes plus longues soirées sont faites avec un ciel bien meilleur loin de Paris)
  11. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    J'étais adapté à l'obscurité au maximum de mes capacités, j'ai passé environ 2 heures à observer, pas de téléphone, pas de lampe, toutes les lumières de ma maison étaient éteintes, le problème étant je pense principalement le lampadaire installé sur la façade de ma maison par la ville il y a 6 mois qui me donne l'impression d'être en plein jour à 00h00. Plus sérieusement, c'est un lampadaire à LED absolument pas directionnel et très puissant. Je ne l'ai pas en lumière directe depuis ma cour mais en incidence il éclaire très bien. Si je me fie à l'échelle de Bortle je ne pouvais absolument pas voir ou distinguer la voie lactée, beaucoup d'étoiles manquaient aux constellations et je pouvais voir le niveau à bulle de ma monture. Difficile à dire pour les étoiles de Mag 3. Je pense qu'en me concentrant bien je pouvais apercevoir ou deviner µ And au dessus de Mirach mais vraiment parce que je connais la constellation et que je savais ou regarder, pareil pour Gorgonea Tertia à coté d'Algol. Si je devais comparer à quelque chose, je dirais que ces 2 étoiles étaient beaucoup plus petites et ténues qu'un pixel sur un écran 2K (on fait les comparaisons qu'on peut hein ^^')
  12. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Oui oui, je fais souvent le raccourcis, je sais bien que M31 est bien plus étendue. @hibou j'ai lu l'article que tu m'as envoyé. Très instructif ! Si je me fie à l'échelle de Bortle je dirais que mon ciel se situe entre le degré 8 et le degré 9
  13. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Bonjour, Je suis plutôt sûr oui, étant donné que j'ai fait quelques allers retours (en fonction de la petite couverture nuageuse qu'il y avait hier, diffuse et éparse et pour le plaisir de m’entraîner à chercher) entre NGC884 et Andromède au cours de la soirée et j'ai toujours pu distinguer M110 sur le chercheur, toujours à la même position (relative), mais vraiment aucun signe à l'oculaire. Pas grave, ce n'est que partie remise, juste un point qui m'a plutôt étonné. Je parle de la magnitude des objets visibles avec le chercheur et non à l'oeil nu. à l’œil nu, j'avais déjà beaucoup de mal à distinguer Algol, je pense que c'était donc à peu près la limite : aux alentours de 2 - 2.5 Au chercheur par contre, j'arrivais à distinguer les étoiles proches d'Algol tel que HIP 14365, magnitude de 6.05 ou bien HIP 14063, magnitude de 6.90. En dessous de cette magnitude, c'était vraiment très très ténu, mais décelable avec un peu de concentration jusqu'à 8 environ Au télescope je pense que l'étoile la plus petite que j'ai pu apercevoir dans M34 devait avoir une magnitude de 10 juste à coté de HIP12621. Désolé c'est pas encore tout à fait naturel pour moi de bien expliquer ce que j'ai vu et la différence entre ce qu'on voit et ce qui est si peu lumineux et si petit qu'on le devine presque. Merci pour le lien je vais voir ça de ce pas !
  14. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Je me doute bien que plus on grossit, moins on a de lumière. Mais est ce qu'entre mon 10mm et un 10mm haut de gamme, le haut de gamme conserve "plus/mieux" la lumière ? Ou bien le coulant 2" par rapport au 1.25" J'ai déjà vu par un ciel bien dégagé M110 en même temps que M31 dans l'oculaire 25mm. Hier soir je voyais M31 dans le chercheur et je distinguais également une autre galaxie dans la périphérie. Impossible cependant de la voir dans l'oculaire hier soir, même en m'écartant un peu d'andromède. Est-il possible que l'oculaire dont je dispose "filtre" plus la lumière que mon chercheur ? Auquel cas je peux distinguer des faibles magnitudes dans mon chercheur, sans les distinguer dans mon oculaire ?
  15. Kekkyu

    Oculaires pour un 200/1000

    Hier soir j'ai pu sortir le télescope dans ma cour, j'ai beaucoup de pollution lumineuse et les conditions n'étaient pas franchement top. J'ai beaucoup moins de problème avec le placement de l’œil sur l'oculaire (pas étonnant, en sachant d'où venait le problème, celui ci est bien plus facile à solutionner). J'ai donc pu observer : NGC 884 : ce double amas est vraiment passionnant ! observé au 25mm c'était très beau, j'ai pu distinguer quelques détails. J'ai voulu passer a 12mm puis à 10mm mais je perds beaucoup trop de luminosité et plein d'étoiles s'éteignent alors, c'est dommage ! J'aime vraiment beaucoup cet objet. M31 : très ténue, une toute petite tâche floue, je savais que mon ciel n'était pas bon du tout (Banlieue parisienne, en plein centre ville à 15km de Paris) mais bon voir Andromède me rassure, j'ai appliqué les conseils de @'Bruno et je me suis entraîné à chercher correctement, dorénavant j'arrive à la trouver à coup sûr et c'est déjà une petite victoire pour moi ! (vue d'artiste pour illustrer ce que j'ai pu voir, photo d'origine prise par @sparrow88 très retouchée sous photoshop, je suis encore trop mauvais en dessin astro pour pouvoir en faire quelque chose) M34 : toujours en appliquant les conseils de @'Bruno et en partant d'Algol, dans la constellation de Persée, j'ai réussi à observer cet amas ouvert pour la première fois, bien moins d'étoiles visibles que dans Stellarium forcément, mais suffisamment pour pouvoir bien l'identifier et apprécier les étoiles doubles. M45 : pour finir un petit tour du coté des Pléiades, toujours au 25mm. Je distingue les plus grosses étoiles mais elles sont toutes en bord de champs avec l'oculaire que j'ai. Plus intéressant donc d'observer cet objet en 2 parties. Pour les observations "régulières" depuis mon petit chez moi, je manque sans doute de luminosité et/ou de contraste (?). Je manque surtout d'un bon ciel. Pour cela, je fais des sorties vers des cieux plus cléments 1 fois par mois. Le 10mm n'est au final jamais utilisé, n'ayant pas assez de lumière pour l'exploiter (est-ce dû à la qualité du ciel, de l'oculaire, du télescope?). La magnitude limite visible hier semblait être aux alentours de 6. Ce qui est assez étrange, c'est que je pouvais deviner M110 à proximité de M31 au chercheur, et non à l'oculaire. Les oculaires de gamme supérieur (avec plus de lentilles) ne vont ils pas diminuer la luminosité des objets que je vois ? Si la lumière passe à travers plus d'objets, verrais-je "moins" d'objets dans le ciel ?