fca

Membre
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    13
  • Matériel
    Skywatcher 150/750 sur NEQ3-2

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous, J'ai fait l'achat il y a quelques mois d'un Skywatcher 150/750 sur monture Neq3-2 (non motorisée). Je l'utilise pour l'instant uniquement en visuel, mais j'aimerai à terme évoluer vers la photo. Problème: cela implique d'acheter un APN, une motorisation + GoTo, et probablement de changer la monture pour éviter de la surcharger. Autrement dit, un gros budget. En lisant le sujet épinglé (https://www.webastro.net/forums/topic/85792-article-astrophoto-du-moins-cher-au-plus-performant%E2%80%A6-dispo-dans-la-wapedia/), j'ai vu que l'on pouvais faire des photos très intéressantes avec simplement un APN et un téléobjectif posés sur la monture. Cela me semble avoir trois avantages non négligeable (n'hésitez pas à me contredire si je me trompes): La monture supporte uniquement l'APN (et l'objectif) au lieu de APN + télescope. Du coup, ma petite Eq3-2 devrait tenir sans problème la charge, ce qui m'évite de sortir des centaines d'euro pour changer une monture que je viens d'acheter. Certes, cela oblige à acheter un téléobjectif, ce qui n'est pas donné. Mais un APN + téléobjectif peut avoir d'autres utilisations que l'astro photo, une monture équatoriale en revanche sert assez peu au quotidien. Si le pack APN+téléobjectif+motorisation monture coûte trop cher, je peux acheter les éléments un par un(dans cet ordre). En considérant tout cela, j'aurais donc besoin de conseils pour l'achat d'un APN permettant tout cela. Le problème étant que je n'y connait pas grand chose du tout en photo. Existe-t-il quelque chose de correcte avec un budget d'environ 300€? PS: En regardant un peu les occasions, j'ai vu deux choses: des appareils "défiltrés". Qu'est ce que cela implique pour l'astrophoto? Pour la photo quotidienne? Beaucoup de vendeurs indiquent le nombre de clics réalisés. A-t-on une idée de la durée de vie moyenne d'un APN en nombre de clics? Merci, et n'hésitez pas à demander s'il vous faut plus d'informations (ou à me conseiller autre chose si vous pensez que je pars totalement dans la mauvaise direction)
  2. fca

    Nouvel astram du 13

    Bonjour, Effectivement, j'ai oublié de préciser. Je ne suis pas dans Marseille même, mais au final, le ciel de chez moi est peut-être pire: je suis à côté de l'aéroport! J'ai pour l'instant pu observer depuis 3 endroits: Mon jardin, avec une pollution lumineuse assez horrible, mais ça a l'avantage d'être sur place. Le barrage de Bimont (du coté d'Aix-en-provence). On a un ciel un peu plus agréable, mais avec environ 30-40 minutes de route. Un ciel de campagne dans la Drome. Là, ça fait de la route, il faut réserver une chambre quelque part, mais rien qu'à l’œil nu, on en prend plein la vue. J'ai donc 3 qualités de ciel à disposition, et comme souvent, plus on veut de la qualité, plus il faut aller loin et mettre le prix. Pour avoir une idée de l'état de la PL, voila ce que m'indique le site www.lightpollutionmap.info. Jardin Barrage Merci pour le site en tout cas. Orion commençant à se coucher de plus en plus tôt, il va falloir que je trouve de nouvelles constellations à observer!
  3. fca

    Nouvel astram du 13

    Merci a toi!
  4. fca

    Nouvel astram du 13

    Bonjour a tous, Pour commencer, une petite présentation sommaire: Florian, 28 ans, de Marseille. Avant tout, un grand merci pour tous les conseils que vous avez pu me donner sans le savoir. Ayant décidé au début de l'année de me mettre à l'observation du ciel, j'ai épluché des dizaines de sujets ici pour trouver comment choisir son télescope, comment le mettre en station, comment le collimater, etc... Au final, je me suis pour l'instant tourné vers un Skywatcher 150/750 sur monture NEQ3-2 que je suis encore très loin de maîtriser totalement. En particulier, je pense que la collimation pourrait être améliorée, mais j'ai souvent lu qu'il valait mieux ne pas toucher et avoir une collimation "correcte" de sortie d'usine que de prendre des risques avec une collimation mal maîtrisée. Je vais donc continuer à lire des tutos jusqu'à être sûr de ce que je fais. Malgré ça, j'ai pu faire quelques premières observations assez intéressantes d'objets faciles: Les pléiades: L'objet (presque) parfait du débutant, facile à trouver à l’œil nu, facile à viser au chercheur et super spectacle! Mars: certes minuscule en ce moment, mais à x150, elle commence à se démarquer des étoiles. A x300 (barlow x2 + occulaire 5mm) malheureusement j'ai eu une image très floue. Rien d'étonnant, on est à la limite théorique du 2 x Diamètre. M42: Plusieurs soirées d'observation pour enfin la trouver. Petite déception la première fois, ça m'aura appris la leçon de base de l'observation visuelle: ne pas s'attendre à voir la même chose que sur les photos! Passé cette déception de la première fois, ça reste quand même ma première cible à chaque sortie du télescope M13: La aussi, une certaine déception, et pourtant je m'étais appuyé sur les dessins, pas les photos. J'ai bien vu la tache blanche, mais pas l'aspect "granuleux", et encore moins des étoiles individuelles. Mais je ne m'inquiète pas, Hercule est encore bas dans le ciel, et j'ai tout l'été pour parfaire le réglage de mon tube et mes techniques d'observation! La lune: La seule raison pour laquelle j'ai rajouté un "presque" aux Pléiades. Evidemment encore bien plus facile à trouver, et sans doute mon observation préférée à l'heure actuelle. En espérant que le beau temps soit au rendez-vous pour le premier quartier ce soir! Voilà, je pense que vous savez à peu près tout ce qu'il y a à savoir. N'hésitez pas si vous pensez qu'il manque des choses!